Balle Perdue de Mary Louise Kelly

Informations :

  • Éditeur : Marabout
  • Collection : Thriller
  • Nombre de pages : 374
  • Date de publication livre : 1er juin 2016
  • Date de publication ebook : 1er juin 2016
  • Genre : Thriller, drame familial
  • Prix : 14.99 – 19.90 €

 

Résumé :

Caroline Cashion, professeure de littérature française l’université de Georgetown, apprend avec stupéfaction, lors d’une IRM, qu’une balle est logée à la base de son crâne. Comment est-ce possible, alors que Caroline n’a jamais essuyé aucun tir, et qu’elle n’a aucune cicatrice ? La jeune femme apprend alors qu’elle a été adoptée après le meurtre de ses parents biologiques, tués alors qu’elle avait trois ans. Victime d’un coup de feu, la fillette a survécu, mais la balle n’a pas pu être retirée. Une balle qui est restée dans son crâne pendant 34 ans. Caroline retourne dans sa ville natale, déterminée à découvrir pourquoi ses parents sont morts. Elle y apprendra que l’enquête n’a jamais été bouclée, et que le tueur court toujours. Caroline est en danger : la balle logée dans son cou pourrait permettre d’identifier le meurtrier, qui fera tout pour que la police ne mette pas la main dessus. Elle devra alors faire un choix : fuir et rester en vie, ou persévérer et se battre.

Mon avis :

Je vous avouerais que je ne sais pas quoi penser de ma lecture.  Non, je n’ai pas eu peur loin de moi cette pensée.  J’ai trouvé – souvent – que Caroline était un peu trop naïve, je ne dirais pas bête car ce n’est pas vrai du tout mais comment ne pas aller dans ce sens avec de tels éléments.

Alors qu’elle doit effectuer un contrôle de routine, suite à des douleurs au poignet, Caroline apprend à son corps défendant qu’une balle est longée près de sa colonne vertébrale.  Pensant à une erreur médicale, Caroline va entreprendre plusieurs examens, qui entre-temps vont ouvrir la boite de Pandore familiale.  Elle va découvrir coup sur coup, qu’elle a été adoptée, suite à la mort – par balle – de ses parents, qu’elle est la seule rescapée de ce drame et que la balle dans son cou est la seule preuve pouvant mener au meurtrier de ses parents.

Jusque-là, j’ai envie de dire ‘ tout va bien ‘ ! Mais vous ai-je dis que Caroline est un peu naïve et qu’il lui faut du temps avant de percuter l’information.  Je peux comprendre qu’elle veuille tout faire pour aider la justice, mais pourquoi AUTANT se mettre sous les feux des projecteurs ALORS qu’un potentiel meurtrier court toujours ?

J’ai eu envie de la secouer, comme j’ai secoué mon roman.  Mais rien n’y fait, Caroline a continué son chemin de croix.

Bon ! Je  ne dirais pas qu’à cause de cela ma lecture fut un désastre.  Il ne faut pas pousser Bobonne dans les orties .   Le roman est très bien écrit, et le suspense est bien là, car qui a bien pu tirer sur une gamine de 3 ans en la laisser pour morte et surtout QUI veut empêcher de voir étaler au grand jour son méfait ?  Le roman est raconté un peu comme un journal intime.  On suit au jour le jour chaque étape dans ce long combat.On ressent – vraiment – que pour Caroline, tout ce, la dépasse, vraiment.  Entre les découverte familiales, de ses parents biologiques, amis du présent et du passé, tout est fait – de ce point de vue – pour vous faire passer un bon moment.

Les personnages.  On découvre les membres de la familles de Caroline, ses parents et ses frères, frangine sont attachants.  Même si Caroline a été un peu naïve, sur certains points, son appétit, lui ne s’est pas barré en cours de chemin !  Le stress, ça donne faim ^_^

Enfin, petit moment de suspense fort agréable

Je tiens encore à remercier l’Éditeur, et plus particulièrement Camille pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s