Red Room, tome 5 – Tu assumeras tes désirs de Lynda Aicher

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 292
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 1er août 2016
  • Genre : Romance contemporaine, BDSM, Club Erotic
  • Prix : 7.99 €

Résumé :

Le sexe est un jeu, l’amour une brûlure.

J’ai envie de toi… Quand les mots qu’il s’est toujours interdit de prononcer franchissent ses lèvres, Rock ne ressent pas la panique à laquelle il s’attendait, mais plutôt un étrange sentiment de bien-être et… oui, une folle excitation. Car l’homme qui lui a arraché cet aveu n’est pas n’importe qui. C’est Carter Montgomery, celui dont la beauté ténébreuse éveille en lui un désir fou depuis plus d’un an maintenant. Aux côtés de Carter, Rock a envie de vivre tout ce qu’il s’est toujours refusé, de connaître la passion, de découvrir qui il est vraiment. Mais peut-on se défaire si facilement d’une vie passée à se cacher ? Sans compter que Carter semble avoir ses propres démons…

Mon avis

Jusqu’à présent cette série me plait, vraiment car contrairement à ce que l’on pourrait croire et bien tout se passe en dehors du Club.  On effleure le #RedRoom.  Jusqu’à présent l’auteure, nous a proposé des histoires d’amour prévisible  -sauf pour Seth, là j’ai été bluffée de plaisir – et avant de me lancer dans cette seconde partie, si je puis dire j’avais une grande appréhension, mais Marcus a su me donner envie de continuer.  Mais que nous proposer d’autre ? Et là, je sors de ma lecture sur MA FAIM ! Car je veux plus de Rock.  Ce personnage énigmatique, avait attiré mon attention tout au long de mes lectures, cet homme taciturne qui ne parle que par onomatopée.  J’avais un doute sur son orientation sexuelle et ce roman a confirmé cela.  Mais ce que j’ai surtout retenu de ma lecture  : Le combat – intérieur – de Rock.

Oui, on reste dans une thématique déjà-vu.  Rock, l’agent de sécurité du club et ancien membre de l’unité de Deklan, ne vit que pour son travail et fait en sorte de ne pas sortir de ce rail, de ne pas se faire remarquer, d’être plus invisible que l’air qu’il respire.  Mais voilà Rock a beau se cacher, sa nature le rattrape et, les différents passages de Carter ne sont pas fait pour l’aider.  Ayant pris le peu de courage qu’il a, Rock va donner un rendez-vous à Carter, l’Homme qui fait battre son cœur et qui va peut-être lui permettre d’Aimer comme il l’entend.

Dans ce 5ème opus on suit le parcours de Rock, en tant qu’ancien militaire, fils de militaire.  Il n’a jamais su, s’épanouir sexuellement.  L’auteure nous fait vivre la frustration qui a accompagné Rock, une bonne partie de sa vie, ces idées préconçues, le cliché qu’ont certaines personnes  à l’égard des homosexuels.  Malgré les nombreux combats dans les forces armées à l’égard des homosexuels, on se rend compte qu’il y a encore pas de travail à faire et même si Rock  » s’en sort bien », combien avant et après lui ont dû attendre de quitter l’armée pour sortir du placard ?

Attention ! Ce roman ne se veut nullement être le porte parole d’une cause, mais j’ai vraiment eu l’impression que ce sujet était important pour l’auteur.  Après Seth, on est censé être drillé, plus rien ne nous fait peur.  On aurait pu juste apprendre que Rock est gay, une petite histoire et puis POUF ! Et, non l’auteure monte d’un cran dans sa série, elle donne une vie, un vécu à ses héros.  En bref, elle nous donne une histoire et ne fait pas spécialement vivre ses héros autour du sexe !!!

Carter, personnage secondaire que l’on découvre dans le 3eme opus – ami de route de Tyler -, ne m’avait pas tant marqué et cette petite mise en avant était fort agréable.  Oui il a un combat personnel.  Mais comparé à Rock, je n’ai pas été autant touché.

Les personnages.  Rock et Carter … Ça c’est fait ! On retrouve bien-sûr toutes la bande du #RedRoom,.  Petit moment d’anecdote, révélations et SURPRISE !!!!

Comme dis précédemment, ce roman passe à un niveau supérieur dixit le Club et Welcome la ‘vraie’ vie.  J’apprécie toujours autant le phrasé simple de Lynda et j’ai toujours un plaisir non-feint à lire et ses aventures.

Enfin, encore un excellent moment de lecture, et plus particulièrement dû au fond de sa thématique.  I LIKED !!!

— POUR INFO —

Article de Presse ( RTBF) -> ici

 » Don’t ask, don’t tell ( Wikipedia) -> ici

Les gens ne comprennent pas que la plupart d’entre nous ne souhaitent pas être gays.  Je ne pense pas que ce soit un sort enviable d’être montré du doigt, marginalisé, insulté ou parfois battu à mort à cause de son orientation sexuelle.  Le seul choix que nous avons, c’est de décider de le dire ou pas.

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Chloé et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******

UN CLIC … UNE CHRONIQUE

Couverture de Red Room, Tome 2 : Tu dépasseras tes limitesCouverture de Red Room, Tome 3 : Bonds of DesireCouverture de Red Room, Tome 3 : Tu apprivoiseras l'inconnu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s