Le contrat de Tara Jones

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie ( La Condamine )
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 200
  • Date de publication livre : xxxx-> paru en partenariat avec les magazines ‘ Téléstar & Closer ‘ durant l’été 2016
  • Date de publication ebook : xxxx
  • Genre : romance contemporaine
  • Prix : xxxx

Résumé :

Elle lui a vendu son corps, saura t-il conquérir son cœur…?

Un contrat qui va tout changer…

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Lancaster, d’éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d’un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées… Angeline accepte d’épouser cet homme qu’elle n’a jamais vu. Mais elle n’avait pas prévu qu’il soit aussi attirant…
Luttant contre sa culpabilité et ses peurs, elle ne peut s’empêcher de se poser une question : pourquoi lui a t-il proposé de l’épouser ?

 

Mon avis

Je ne sais pas quoi penser de cette lecture.  Malgré toute la pub’ que le roman a eu et à juste titre, je sors quelque peu sceptique de ma lecture.  Mais commençons par le début.

Angéline Beaumont est une jeune demoiselle des beaux quartiers parisiens, jusqu’au jour ou la société de son père fait faillite.  N’écoutant que son courage, elle va chercher une aide auprès du milliardaire Lancaster afin qui les aide à éponger leur dette.  Ce qu’il acceptera à une condition : le mariage – consenti – entre lui et Angéline.

Jusque-là ça va, et je dois dire chapeau Madame, d’en arriver à ça pour aider sa famille vraiment.  Mais, je ne comprend pas POURQUOI, après avoir bataillé de dingue pour être reçue et entendu par son futur sauveur, Angéline a eu un comportement insupportable à l’égard de Lancaster ? Pourquoi cracher dans la main qui te nourrit ? Pourquoi ?    Elle a demandé un accord, il est normal que cet accord soit scellé d’un contrat ? Il est normal que cet homme demande des garanties.  Alors il est vrai qu’ils auraient pu aller chez le Notaire pour cela, ou peut-être que Angéline s’attendait, juste à un petit bisous voir un diner pour conclure cela et on passe à autre chose ? Il ne faut pas oublier que c’est ELLE qui a besoin de lui et non l’inverse et donc, Lancaster aurait pu lui demander N’IMPORTE QUOI en compensation! Hors, il demande juste un mariage – limité dans le temps -.  En plus il est a tombé, il aurait pu être différent  ! Punaizzzzz je vais prendre TA place, Barbie !!!!!!!!!!

Je peux comprendre qu’il n’y a rien de pire, que cela soit pour un homme ou pour une femme de vendre son corps pour quelques deniers.  Mais ELLE pouvait bosser – normalement -, faire un crédit ? Elle choisit, la voie qui clôturera définitivement son mal et elle arrive malgré tout à se plaindre et à être insupportable. C’est l’église qui se fout de la charité ! Vraiment.

Alors, il est vrai que Lancaster a failli être encastré durant la 1ere partie de ma lecture, comment dire.  Je ne l’avais pas encore visualisé que son contrat m’a donné envie de lui arracher la tête – surtout la clause 11 … Juste  : NO COMMENT ! -.

Donc, comprenez que cela n’a pas été le coup de foudre avec les héros du roman, mais le coup de nerf et de frustration !

Heureusement pour mes nerfs, Angéline a une BFF – lucide – qui a su mettre des mots, là ou je donnais des coup de poings dans l’air.  Merci, Tara pour cette petite demoiselle qui a fait office de porte-parole car moi, je n’en pouvais plus de hurler – en silence, car mes filles dormaient dans la pièce d’à côté -.

Alors ATTENTION, je ne dis pas QUE TOUTE ma lecture fut accablante, énervante.  Car il y a les amis de notre duo – d’enfer – les #BBS * saliveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee * et j’ai des vu sur eux deux… Voir eux quatre ! Oui, Tara est pour la parité des sexes – équilibre -.

Les personnages.  Je pense que tout a été dit !

La thématique n’est pas neuve, j’avais déjà eu la chance de lire ce type de sujet dans les romances historiques.  Mais rapporté cela dans l’ère d’aujourd’hui avec les nouvelles technologies, sans oublier les références aux romans d’aujourd’hui.  Why not.  Ce n’était pas dérangeant.  Au contraire, j’ai apprécié de lire autre chose, mais j’aurais tant voulu que Angéline soit plus cool, pas une larve pour autant mais moins sèche et un peu moins jouette (!!!).  Alors on a droit à notre petit secret de famille … Tu vois Lancaster, je vais vraiment t’arracher quelquechose !!!!!!!!

Outre cela, le roman est bien écrit, dans un langage familier, on sent l’influence de l’auteure aux romans d’aujourd’hui qui plaisent et qui rassurent l’électoral féminin.  Pour un 1er test – romanesque – avec Tara, je ne sors pas indemne de ma lecture.  J’ai apprécié la fluidité de sa plume mais j’ai eu du mal avec le caractère de ces personnages et donc, on dit généralement que la 1ere impression est la bonne et, j’ai vraiment peur pour la suite … MAMAN !!!!!!!!!!!!

Bon ! Je me lance et on verra bien !!!

 

Publicités

Une réflexion sur “Le contrat de Tara Jones

  1. Pingback: Le contrat, saison 2 de Tara Jones |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s