Red Room, tome 7 – Tu trouveras l’amour de Lynda Aicher

 

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 353
  • Date de publication livre : 1er août 20016
  • Date de publication ebook : 1er août 2016
  • Genre : Club, BDSM, erotic
  • Prix : 7.99 €

 

Résumé :

Liv a toujours mené sa vie comme elle l’entendait. Elle a peut-être l’air douce et innocente, mais elle sait exactement ce qu’elle veut et ne s’est jamais laissé imposer la moindre décision. Bref, elle n’a pas une once de soumission en elle. Alors, pourquoi l’idée que Noah prenne le contrôle de son plaisir l’excite-t-elle à ce point ? Pourquoi sent-elle tout son corps se tendre d’anticipation quand il lui murmure : « Il y a tant de choses que je voudrais te faire… » ? Quand leurs peaux se frôlent, que leurs regards se croisent, elle n’est plus que désir. Un désir qui la consume et l’effraie à la fois, car un doute la hante : sera-t-elle capable de s’offrir à Noah sans se perdre elle-même ?

Mon avis

Je ne savais pas à quoi m’attendre et je vous avouerais que j’avais une envie pressante de vraiment entrer dans le Club, de découvrir cet univers, l’univers de Lynda.  Mais une fois de plus, j’ai eu cette sensation que cette série était tout autre … Qu’on ne voulait pas nous donner un petit coup de fouet, non on voulait nous montrer qu’au-delà des apparences, et de l’image que l’on a ou que l’on pourrait avoir et bien derrière chaque dom et Sub se cache/trouve un Homme ou une Femme avec un vécu, une vie et que tout ne se résume pas à un acte.  Qu’il ne peut pas être catalogué en fonction de sa sexualité, comme un homosexuel – je ressentais déjà cela avec le roman de Rock -.  J’avais commencé cette série avec une excitation et je la clôt avec un zeste de sagesse : Les membres de la communauté BDSM sont des êtres humains ! Oui, oui et ce même si certains aiment se promener à quatre pattes, en laisse.  Aime l’humiliation, pas l’humiliation dégradante, non celle qui a un zeste de vénération, car il faut avoir des c***** pour pouvoir accepter de tels actes.  Pour ma part, je ne suis pas encore prête.  Et je ne pense pas l’être.  Je me demande encore si, Lynda n’est pas une membre de la communauté.  Je n’ai pas une seule fois été gavée par ma lecture, au contraire j’en redemandais à chaque passage, chaque personnage m’a à sa manière fait du bien.  Comme, ils vont TOUS me manquer.

Dans ce dernier opus, on retrouve – off course – nos amis du Red Room, avec un personnage improbable et pas du tout attendu – mon oeil – : Vivian Delcourt, la soeur de Vanessa.  Je me demande vraiment si dans une autre vie, Vanessa n’a pas été une vipère pour être poursuivi dans celle-ci ! Et dire que je pensais que son secret allait être confiné encore quelques années !!!! Mais, non l’auteure a décidé de tout faire éclater et de nous clouer sur notre séant.  Car oui, il y a encore une histoire … Et quelle histoire !

ATTENTION UN RISQUE DE SPOILES EST POSSIBLE … ÉTANT DONNE QUE CE ROMAN SUIT DIRECTEMENT LE PRÉCÉDENT … VOUS VOILA PRÉVENU !!!

Après une soirée, bonne enfant – gracieusement offerte par Vivian, en remerciement de l’aide apporter par le staff lors de la journée destinée aux enfants de son centre -, les membres du Red Room vont être victimes d’un terrible accident de voiture.  Fait tragique qui aurait pu passer entre les mailles de la presse, si cela ne concernait pas le staff du RR, mais surtout si le conducteur fou était un personnage moins illustre de la société.  Vivian, n’écoutant que son courage va apporter son aide à ses nouveaux amis, mais surtout se rapprocher de Noah, l’avocat et ami.  En entrant dans sa vie, Vivian était loin de découvrir le passé de celui-ci, mais surtout loin de s’imaginer la boite de Pandore qui l’entoure.

J’ai aaaddooorrréééééééé Vivian, elle est ouverte d’esprit, pas du tout terre-à-terre, elle ne chicane pas, ne pleurniche pas, ne se met pas des œillères et ne donne pas du tout l’impression de débarquer et encore moins de rejeter les personnes pour ce qu’elles sont.  Un vrai produit d’humilité ! Je ne sais pas encore par quel bout commencer pour parler de ce personnage, simple et tellement pleine de bon sens.  Malgré la mise en avant de son personnage, je n’arrive toujours pas à cerner le personnage de Noah, il est trop taciturne.  Oui c’est un Dom,  mais d’un tout autre style – par rapport à ces amis – et ce n’est pas faute d’avoir tâté le terrain, mais voilà, la vie a fait qu’il a prit un tout autre chemin, sans s’oublier, complètement.

Comme dis précédemment, j’ai vraiment eu l’impression qu’on voulait plus nous montrer la vie d’un Dom et pas juste le côté bestial et ce roman, illustre parfaitement ce propos.  Dès que la boite de Pandore a été ouverte, ce fut un enchainement de révélations qui a eu du bons ou du mauvais.  Les petites interpellations de l’auteure tombaient juste à pic et donnaient à réfléchir.  Avant cette série, je ne connaissais pas du tout cette auteure, et j’ai hâte de retrouver sa plume car j’ai été conquise. Nous donner du plaisir sans excès, avec un zeste de bon sens.  Une série qui est certes catalogué de BDSM, mais sur ce pan on nous donne juste ce qu’il faut : n’aillez crainte, les amis !

Enfin, c’est le coeur lourd que je quitte le Red Room, avec une toute petite interrogation : Quid ? Cali et Jack ?

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Chloé et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****************

Couverture de Red Room, Tome 2 : Tu dépasseras tes limitesCouverture de Red Room, Tome 3 : Bonds of DesireCouverture de Red Room, Tome 3 : Tu apprivoiseras l'inconnu

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s