Les frères MacGregor, tome 3 – Le jeu de Karina Halle

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 450
  • Date de publication livre : 1er septembre 2016
  • Date de publication ebook : 1er septembre 2016
  • Genre: Romance, famille
  • Prix : 7.99 – 17€

Résumé :

Un joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles.
Une mangeuse d’hommes qui a perdu tout espoir en l’amour.
Lorsqu’il s’agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s’attirer, ils éclatent.

Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d’hommes. En tout cas, jusqu’à ses trente ans et jusqu’à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s’installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d’un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c’est fini et qu’elle va démarrer une longue période de célibat.

Ça, c’est jusqu’à ce qu’elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Scot Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu’elle a toujours recherché chez un homme. Avec, en plus, un regard d’acier et une brillante carrière de joueur de rugby à Édimbourg. Il est le genre d’homme qui peut lui faire oublier en un clin d’oeil ses idées de célibat. Mais Scot n’est pas un homme facile à approcher. Il faudra le hasard d’une nuit où ils se retrouvent coincés ensemble pour qu’elle réalise que Scot est bien plus que le gros macho qu’il laisse paraître.

Mais la lune de miel ne va pas durer. Lachlan ne peut pas rester aux États-Unis et Kayla doit décider si elle veut suivre à l’autre bout du monde un homme qu’elle connaît à peine.

Mon avis :

Je l’avais attendu ce troisième opus, après la mise en bouche dans le tome 2, je me devais de savoir POURQUOI Kayla, la citadine dans l’âme à quitter le pont de San Francisco pour les plaines de l’Ecosse, avec le ténébreux Lachlan.

Bon ! Tout d’abord que sait-il passé du côté du nom du héros, je sais que j’avais commencé ma lecture très tard mais quand même je n’ai pas louché on l’a appelé Lachman et je dois vous avouer que j’ai crains le pire, avant même d’avoir réélement commencé ma lecture.

Dans ce 3eme opus, l’auteure est montée d’un cran.  Nous avions le bon copain, Linden.  Le fêtard au bon coeur, Bram.  Et ici on découvre un personnage sensible, meurtri dans sa chair et qui chaque jour malgré les années tente comme il peut de se sortir la tête de l’eau.  D’être comme les autres, mais les démons ne sont jamais loin.  Lachlan MacGregor est le cousin de Bram et Linden.  Tandis que Bram essaye comme il peut de faire connaitre sa petite entreprise d’aide aux personnes à bas revenus. Il va demander à son cousin, stars du rugby de l’épauler.  Durant son court séjour, Lachlan va découvrir les petites amies de ses cousins, et s’acoquiner avec Kayla. Mais au moment de se dire au revoir, Lachlan va proposer à Kayla de le rejoindre en Écosse.

Bon ! Si LAchlan me fait une telle proposition,  carrière professionnelle ou pas : Je fonce !!!   Comment dire non à une telle offre ? *soulèvement de sourcils* 

Les personnages.  Comme dis précédemment la plume et les personnages clès de Karina, vont en évoluant.  On a eu notre tranche de rire, notre moment Homme au grand coeur et là on a droit à un empoigement de notre artère principale avec l’histoire de Lachlan.  Ce grand gaillard, est encore un petit garçon apeuré qui cherche à plaire, mais n’a pas les bons outils, il a cru  une bonne partie de sa vie les avoir, et sa relation avec Kayla va tout remettre en question.  Kayla m’a directement plu.  Son personnage rentre dedans avait déjà titilé mon attention dans les tomes prédécentes et c’est avec un plaisir non feint, que j’ai pris goût à découvrir la femme derrière tout ce tape à l’œil.  Ce coté  grande bouche, moi je n’ai peur de rien ni de personne, n’est qu’une façade. J’ai eu un petit pincement au coeur lorsque Bram l’a oublié pour leurs sortie commune , j’ai eu envie de le frapper.  Malgré cet écart, il est agréable de voir la symbiose entre ces amis.  Plaisant de suivre cette amitié entre les filles;  J’en attendais autant du côté des Mac Gregor, mais on ressent une certaine retenu.  Je peux le  comprendre dans le chef de Lachlan, mais quid du côté de Bram et Linden.  Je dois relire entre les lignes leur relation.   

Comme pour les précédents tomes, on reste dans une story fluide, bien écrite.  Karina, nous fait découvrir de nouveaux personnages et je sens que Écosse a encore beaucoup de   lourds secret à nous dévoiler.

Vivement le come Back de mes chers Highlanders des temps modernes * petite bavouille * 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélusine et Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

********

UN CLIC … UNE CHRONIQUE

Couverture de The Pact

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s