Bad Romance, tome 1 – Bad Romance de Celine Mancellon

Couverture de Bad romance

Informations :

  • Éditeur : Milady Romance / Bragelonne
  • Collection : Roman
  • Nombre de pages : 403
  • Date de publication livre : 16 mars 2016
  • Date de publication ebook : 16 mars 2016
  • Genre : NA, romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 22€

Résumé

Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant…

Mon avis

Bon, j’avoue ceci est une relecture qui était prévue ! Pourquoi ? Pour la simple et unique raison que lorsque je l’ai lu la 1ère fois – à sa sortie numérique -, je l’avais lu sans plus et lorsque j’ai appris qu’une suite allait voir le jour et bien je me suis sentie un peu arnaquée.  Voyez-vous rien n’annonçait à la fin du roman, qu’une suite était possible.  Je ne pense pas que que Celine soit un monstre, elle nous l’aurait dis, hein ? Et comme ma mémoire de poisson rouge a  le don de me quitter  après une lecture, je me devais de faire une mise à jour.  Et je dois, dire que cette relecture m’a fait du bien.  Je n’avais jamais eu la chance de lire un roman de Celine et ce 1er test était bon… Non il est BON ! J’ai tout apprécié, j’ai vribré avec Kate et Chris.  Ils étaient attachants , leur histoire addictif, je ne m’attendais pas à avoir encore de belles étoiles aux yeux durant ma lecture.

Kate est une jeune de ado, qui se démène comme elle peut depuis la mort de sa mère, à se tirer la tête de l’eau et à veiller sur sa soeur.  Tandis qu’elles campent, elles vont faire la rencontre inopinée de Chris et ses amis.  Quelques semaines après cette rencontre harponnique, les chemins de Chris et Kate vont se recroiser avec comme point commun, Mel la soeur de Kate partie, bien des mois plus tôt.   Ce qui ne devait être qu’un herbergement temporaire, va donner naissance à une love story, fracassante.

Je préfère ce terme à destructrice.  Car je n’ai pas eu l’impression une seule fois que la relation entre Kate et Chris les bousilles ,ou leur fait du mal.  Au contraire, je me souviens avoir comparer la 1ère fois leur relation à une partie de bowling et que l’impact de leurs sentiments est aussi fracassant que le choc d’une boule sur des quilles : a strike !

L’histoire commence calmement, mais au fur et à mesure de l’évolution de la trame.  On se pose des questions sur Chris, ce côté ultra protecteur. Oui, c’est un badboy et ses contacts ne sont pas très très gentils et on comprend sa parano. Mais dans son cas, elle est puissante, maladif.  Soit on adhère ou on passe son chemin.  Cute ou pas cute ! Je ne pense pas que dans la vie de tous les jours, j’aurais pu vivre avec un homme qui a autant de saute d’humeur, qui aspire votre oxygène avant même que vos poumons l’ai créé.  Chris est un tout charmeur et étouffant.  Adorable et instable.  Oui, j’ai eu un grand coup de coeur pour son personnage.  J’ai adhéré à toute ses phases, mais je me connais et j’ai besoin de stabilité dans la vie.  J’aime faire de temps en temps des trucs de dingue, que mon compagnon soit un peu fou, pas plus que moi. Mais là on parle d’une personne qui n’est pas juste un peu borderline, mais qui a aussi un côté agressif et là je freine grave des quatre fers. J’ai beau t’aimer Chris, mais j’ai un peu craint pour Kate.  Kate, ce petit bout de femme avant l’heure.  J’ai apprécié qu’elle tienne tête à Chris, dès le départ.  Kate arrive à tenir l’histoire, son personnage ne souffre d’aucune faiblesse.  Je n’ai pas eu l’impression que ces sentiments  l’égard de Chris l’ai affaibli, au contraire, ils l’ont rendu plus forte, plus mature.  Pas de Chichis dans son discours, ni de pleurnicherie inutile.  Elle est forte, pour lui, eux et sa famille.  En mode Atlas !   Les personnages secondaires apportent une touch, dans la trame et plus particulièrement le personnage de Ronan aka the boss.

Pour un 1er test Celine, je suis conquise par sa plume.  J’ai pu constater que cette auteure avait déjà marqué d’autres genres littéraires et, j’ai hâte de découvrir sa palette,  ses univers.

Enfin, pour ce qui est du roman, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de … Non, je ne sais pas de qui il s’agit vu que je ne lis jamais les résumés et que pour moi l’histoire s’arrétait ici et donc je suis ULTRA curieuse de voir à qui Celin a donné vies … AFFAIRE À SUIVRE ^^ 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s