Breakaway – L’échappée de Julie Tremblay

Informations :

  • Éditeur : JC Lattès
  • Collection : &Moi
  • Nombre de pages :
  • Date de publication livre : 5 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2016
  • Genre : NA, drame familial, espoir
  • Prix : 8.99 – 14€

Résumé :

À vingt-deux ans, son diplôme de la Sorbonne en poche, Anne Menard décide de partir au Canada. De petits boulots en petits boulots, son itinéraire la mène jusqu’au Myers Lake, un petit coin de paradis perdu au fond de l’Ontario. Ce qui ne devait être qu’un simple travail saisonnier va prendre une tournure différente lorsqu’Anne fait la rencontre des fils du domaine. Si Nathan se montre très avenant avec Anne, Ethan est beaucoup plus difficile à cerner… Ex-star de hockey, il a vu sa carrière prendre brutalement fin et tous ses rêves s’envoler. Déterminée à mieux le connaître, Anne ne se laisse pas intimider par l’attitude revêche du jeune homme. Encore faut-il que celui-ci baisse la garde et accepte de s’ouvrir…

 Mon avis

Depuis le temps que j’ai attendu parler de ce roman, qu’il fallait ABSOLUMENT lire avant la fin des haricots magiques.  Je suis vraiment, ravie de l’avoir fait ! Mais, cette lecture n’a pas été de tout repos …

Anne, jeune diplômée en langue étrangère entamé un road-trip au Canada grâce à un PVT.  Alors qu’elle arrive au bout de ses ressources, elle  décroche un job d’été au Mayers Lake. Anne va faire de belle rencontres, et l’une d’entre va la marquer au fer rouge, Ethan, le fils des proprio.  Fils que l’on garde caché, non parce qu’il fait honte à sa famille, non, Ethan est une ancienne star du hockey qui a subi un grave accident qui l’a cloué dans une chaise roulante et depuis il erre comme une âme en peine et décide de vivre reclus, dans le domaine familial.  Mais ça c’était AVANT sa rencontre avec Mel, qui va réussir là ou tant d’autres on échoué, voir abandonné.

Comme dis précédemment, ma lecture n’a pas commencé avec un certain faste.  Voyez-vous, j’ai déjà pas mal voyagez – grâce à mes romans et la TV -, je n’avais jamais eu la chance de mettre les pieds au Canada et là, je me suis retrouvée propulsée dans une contrée TOTALEMENT inconnue et je regrettais que l’Editeur, ne nous ai pas mis de note de bas de page.  Peut être existe-t-elle dans la version papier, mais en numérique nada.  Et donc, afin de bien me plonger dans ma lecture j’ai d’abord fait une immersion sur GoogleMaps, ou j’ai tellement pris mon pied qu’une demi-heure après j’étais toujours connectée.  Parc Algoquin,  on se connaît !

Les personnages. Je ne savais pas trop comment prendre Anne, je m’attendais à une énième petite fleure, et puis pouf malgré son jeune âge, j’ai trové Anne fort mature.  Même son insertion dans la vie d’Ethan, ne m’a pas dérangé, j’ai surtout eu peur pour elle, comment la famille d’Ethan, et lui-même allait le prendre/accepter tout cela.  Ethan,je l’ai vu comme le phénix, il débute au bas des pâquerettes et on s’attend à ce qu’il aille mieux, on souhaite ou veut, qu’il se porte mieux et je vous avouerais que j’avais envie de lire le roman en diagonale pour connaitre SON Happy End, car il le méritait.  Nate, le frère de Ethan que l’on découvre sporadiquement , sans oublier Savannah.  SpinOff ? En ce qui concerne les parents de Nate et Ethan, je comprend le côté ultra possessifs de Abiglail – la mère -, mais elle a peu abusé à mon goût.

Pour ce qui est de la trame, j’ai envie de dire merci Julie, car n’étant pas du tout une demoiselle qui lit les résumés, après la MAJ géogragrahique , je dois dire que je ne voulais pas d’une histoire entre Nate et Anne, je trouvais qu’il n’allait pas du tout ensemble et que cela aurait été trop facile de les mettre ensemble.  Après avoir découvert le personnage d’Ethan, je les voulais ensemble, car Etahn m’a tapé dans l’œil.  Et c’est l’une des conditions du genre passé du larmes aux rires ! L’histoire est très bien écrite, Julie a été à très très bonne école, je dois dire … Non, pas chez moi !!! Pour un 1er roman, tu peux être fière, il a eu quelques couacs – manque d’informations -, sans oublier la police qui n’est pas adapté à la situation, mais dans l’ensemble ton roman est BON ! Tu peux dormir là-dessus, ma grande.  Good Job * check*.

Pour conclure, très beau voyage et très belle histoire !!!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur & NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s