Pas celle que tu crois de Mhairi Mc Farlane


Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 487
  • Date de publication livre : 5 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 -14.90€

Résumé :

Quand Edie est invitée au mariage d’un collègue à qui elle pensait pourtant plaire et qu’elle doit EN PLUS s’y rendre avec un mec odieux faute de mieux – parce que, oui, elle est seule au monde dans cette épreuve-, elle se dit qu’au moins rien de pire ne peut lui arriver. Jusqu’à ce qu’elle soit surprise dans une situation ambiguë avec le marié, et que la faute retombe entièrement sur elle. Là, vraiment, elle touche le fond.
La voyant lynchée sur les réseaux sociaux et jugée par tout le monde, son boss l’exile à Nottingham pour qu’elle écrive la biographie d’un auteur en vogue, Elliot Owen. Parfait pour repartir de zéro, non? En fait, pas vraiment. Car, pour ce boulot, non seulement Edie retourne habiter chez son père avec sa soeur excentrique, mais, en plus, elle doit apprivoiser cet acteur capricieux et prétentieux.

A ce stade, Edie ne sait plus très bien où elle en est, c’est sûr, mais elle n’a pas trente-six solutions, seulement deux : laisser les autres décider qui elle est ou leur prouver, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient.

Mon avis

Et bien ce roman porte bien son accroche ! Mon ascenseur émotionnel est passé du rire, aux larmes entre chaque chapitre.  Je vous avouerais que j’ai eu envie d’abandonner ma lecture, car je ne savais plus à quel sauce, l’auteure allait – encore – nous manger !   Mais, sinon très très bon moment de lecture, que je recommande pour sa fraicheur,  ses petites crises de nerfs, de frustration et de plaisir.

Alors qu’elle assiste au mariage d’un ami/collègue pour qui elle a un petit béguin.  Edie va se retrouver à son corps défendant dans l’oeil du cyclone d’un mini scandale crée par, Jack son ami – marié – : Edie a embrassé le marié, le jour de son mariage!  Alors qu’elle ne porte qu’une partie de la faute, – elle l’a aussi embrassé -, Edie va servir de bouc émissaire à tout ces détracteurs et va devoir fuir Londres – afin d’apaiser les troupes, et de ne pas brûler vif sur le bûcher des mauvaise langues virtuelles -,  pour sa ville natale, Nottingham afin de côtoyer la star du petit écran, Elliot Owen pour la rédaction de sa biographie.

Les personnages.  Je ne parlerais pas énormément de Jack, ce lâche qui malgré la portée du problème ne va à aucun moment soutenir, Edie. Encore moins porter une partie du blâme. Non, il va juste raser les murs et attendre que ça se tasse ! LÂCHE !!! Charlotte – la mariée-, je peux comprendre qu’elle est une dent contre Edie, je vous avouerais que si je tombais sur ce type de scène, il ne resterait plus rien des tourtereaux.  Donc, Charlotte a comme qui dirait le bon rôle. Les amis de Charlotte, je ne les blâme pas vraiment, car il est normal de soutenir une amie dans ce type de situation, même si je dois dire qu’après 5 insultes, ils auraient pu tourner la page et ne pas en arriver à créer des pages d’insultes.  J’ai trouvé cela puéril et avec tout ce que l’on entend sur les méfaits d’internet.  J’ai envie de dire : VOUS êtes parents, vous ÊTES – censé – être les adultes, comportez-vous comme tel.  Je n’ai pas du tout apprécié la remarque de Ian Connor.  Ça me reste encore en travers de la gorge.  Edie, grande dame de 36 ans, qui porte seule sa croix.  Autant, j’ai eu envie qu’elle s’énerve sur ses détracteurs, autant j’ai compris son silence.  Elle s’est excusée, elle a fait profil bas, elle a assumé et tenté comme elle a pu de se blanchir.  Je l’ai trouvé honnête, douce, un peu flaiblarde, avec sa soeur Meg – GGRRRRR !!! -, avec ce petit zeste d’humour grâce à sa voisine, Margot.  Un bon personnage haut-en-couleurs, qui a su me faire passer un bon moment.  Elliott pour sa part, je m’attendais à un héros de série Z, bon on était proche , de cela.  Du point de vue personnel, je l’ai trouvé : ADORABLE ! Il était humain, touchant, à l’écoute, sensible, aimant.  Je le voyais plus comme le BFF que comme l’amant.

J’avais déjà eu la chance de lire un autre roman de Mhairi, et je vous avouerais que ça n’avait pas du tout collé et ce second test était une manière de soit (re)nouer avec la plume de l’auteure, ou de mettre un trait définitif à ses romans.  Et donc, non seulement je sors ravie de ma lecture, mais en plus de ça j’en redemande !

Le roman est très bien écrit, les personnages, la trame tout est bon et est fait pour vous faire passer un bon voyage émotionnel.  A LIRE SANS MODÉRATION !!!

Photo

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Chloé pour l’envoi de ce Service-Presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s