La Société, tome 2 – Mission Azerty de Angela Behelle

Informations :

  • Editeur : J’ai lu ( pour Elle)
  • Collection :
  • Nombre de pages : 315
  • Date de publication livre : 22 janvier 2014
  • Date de publication ebook : 22 janvier 2014
  • Genre : Romance contemporaine, suspense, erotique, groupe secret
  • Prix : 6.50€

 

Résumé :

La Société, son réseau souterrain, ses codes, ses membres mystérieux et fortunés… Que savons-nous d’elle exactement ?
En suivant les pas d’une audacieuse journaliste, vous en découvrez un peu plus sur les origines de cette organisation clandestine qui a pourtant pignon sur rue.

En acceptant de travailler pour Paul Peyriac, un éditeur en retraite aussi machiavélique que touchant, la jeune et séduisante Mina va vous entraîner au cœur du système.

Sur le savoureux chemin qui la conduira à s’accomplir pleinement, la demoiselle bénéficie d’un appui de taille.

Qui mieux que Mickaëlla Duivel peut comprendre ce qui lui arrive et lui apporter son aide ?

Dans « Qui de nous deux ? », le premier opus de cette série, vous aviez quitté la jolie veuve d’Henri Valmur à quelques jours de son mariage avec Alexis Duivel, vous la retrouverez un peu ici, dans une autre mission au service de La Société.

Mon avis

J’ai honte ! Je me suis promise de lire chaque mois un tome de cette saga, car après avoir sauté l’étape ‘inadmissible de la relation prof-élève’.  Je me suis laissée embarquer dans un tourbillon de plaisir et de chaleur corporelle ! Heureusement, pour moi depuis ‘ Au bonheur de ces dames’, je sais que je ne dois absolument pas lire un roman d’Angie avant un rendez-vous chez le médecin, il risquerait de me mettre au repos. Oui, oui ma température corporelle est encore montée de quelques centigrades, et on a frôlé la montée des eaux … Je ne précise pas le type d’eau héhé !

Second opus, encore plus vibrant, que le précédent … A ce rythme-là, je vais souffrir d’une combustion spontanée! Angie, calme-toi.

Mina est une jeune étudiante en journalisme et lorsqu’elle décroche un job en tant que secrétaire particulière du grand Editeur Paul Peyrac.  Elle ne s’attendait pas – et moi aussi – à une telle proposition : Tout faire pour ramener le petit-fils au bercail, afin qu’il reprenne les rênes de la maison d’Edition.

Je le dis tout de go : J’ai vraiment gardé l’esprit ouvert dans ce second opus.  Car j’avais imaginé une tout autre romance – en mode Anna Nicole Smith Story -, et je me suis dit Angie va jouer avec nos préjugés, le quand dira-t-on, blabla… Et j’ai voulu me montrer plus forte qu’elle.  En lisant, en savourant le roman ! Et, c’est elle qui m’a prise par surprise.  J’ai ju-bi-lé du début à la fin, en passant par une diagonale et en terminant par un grand 8 de frissons.  Angie, ta plume est sublime, un savant mélange de tout : plaisir, rire, joie, sensualité, suspense, logique, pas d’excès dans le rapport de tes personnages.  Tout est beau subtil, et très très bien écrit.  Je plussoie de tout !

Si vous ne souffrez pas comme moi de la « mémoire de poisson rouge », vous n’êtes pas sans savoir que Peyrac, n’est pas un petit personnage sorti du chapeau d’Angie.  Non, il s’agit d’un membre fondateur de « La Société ».  On découvre au travers de ces récits, son implication, son héritage au sein de La Société et surtout le rôle de sa chère épouse.  Je ne verrais plus les bureaux de la même manière * rougis *.  Philippe, le petit-fils prodigue m’a intrigué au début, ensuite je ne voulais qu’une chose que Mina réussisse, mais j’avais peur pour elle, et pour le rôle qui allait lui incomber après sa mission.  Mais, sometimes, je ferais mieux d’attendre avant de partir dans tous les sens … On parle d’Angie, la plume destructrice de petite culotte à fleur ! NO COMMENT ! Un final .. NO CO-MME-NT !!!

Bien-sûr on retrouve Mickaella, sporadiquement. Qui d’autres qu’elle pour aiguiller au mieux Mina ?   Ces apparitions étaient toujours bien calculé, et toujours aussi fin et sublime.

Et donc, c’est avec un plaisir immense, que je vais me jeter dans le 3eme opus.  Par contre j’espère qu’on en sera plus sur la société.  On connait le but; le fondement, les fillières parrallèles.  Mais je voudrais voyager avec « de petits personnages ».  Les petites fourmilles du réseau.  Croisons les doigts !

Affaire à suivre.

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Photo

*****

UN CLIC … UNE CHRONIQUE

Publicités

2 réflexions sur “La Société, tome 2 – Mission Azerty de Angela Behelle

  1. Pingback: La Société, tome 3 – A votre service de Angela Behelle |

  2. Pingback: La Société, tome 4 – La gardienne de l’Omega d’Angela Behelle |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s