Love Chef de Battista Tarantini

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : Black Moon Romance
  • Nombre de pages : 491
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 25 novembre 2016
  • Genre : Romance contemporaine, drame familial
  • Prix : 10.99 €

Résumé :

Santa a vingt-trois ans. Corse, les cheveux violets, loin d’avoir la langue dans la poche, elle est une candidate remarquée de « Chef !», l’émission de télé-réalité culinaire qui couronnera meilleur jeune chef de l’année l’un de ses neuf participants. Et elle a toutes ses chances : depuis qu’un magnat de la gastronomie l’a prise sous son aile et l’a formée au métier, elle est sous-chef d’un prestigieux restaurant. Mais sur le plateau, Santa réalise que ce genre de compétition n’est pas fait pour elle : trop d’esbroufe, de coups bas, d’artifices… Jusqu’à ce que l’une des épreuves de « Chef ! » l’oblige à collaborer avec un candidat argentin très sûr de lui, doué, et particulièrement sexy : Rafael. Fasciné d’emblée par Santa, impressionné par sa technique et sa concentration, Rafael brûle de savoir qui se cache derrière la jeune femme excentrique et secrète. Certainement parce qu’elle représente pour lui un délicieux fruit défendu, la seule femme de l’émission qu’il n’a pas le droit d’approcher…

Mon avis

Ce que j’apprécie le plus dans les romans de Battista depuis ‘Jeu, set…’, c’est que dans l’histoire il y a une histoire.  Du suspense, des envies.  On aurait quelques fois envie de demander aux personnages de la mettre en veilleuse, rien que pour connaitre le dénouement du suspense.  Et Love Chef, ne déroge pas à cette petite règle.

Je n’ai jamais suivi ces émissions culinaires, qui me font rougir de honte car j’arrives à cramer de l’eau sur la taque.  Ces émissions qui passent super tard en fin de mois, et qui te donne tellement faim que tu pourrais manger ton propre foie.  Non, suis pas une accro du genre, mais après la lecture de ‘Love Chef’, je verrais bien les concurrents évoluer de cette manière.

Santa, dit l’Anglaise est une jeune chef qui officie chez le célèbre restaurateur Loic Cardi.  Alors qu’elle est portée au nu par son patron, Santa, elle ne veut briller que derrière ses fourneaux.  Rafael dit l’Argentin – Magic Chocolate pour les adeptes de la tablette … numérique hi hi -, lui ne rêve que d’une chose : Briller au devant de la scène, récupérer ce qui lui ai dû et faire tomber Santa de son pied d’estale.  Deux vies, une passion et pourtant tant de secret qui vont éclater comme un soufflé au chocolat.

Comme dis précédemment, j’ai passé un excellent moment de lecture.  Battista nous fait voyager entre plaisir culinaire et plaisir tout court ! D’un côté on suit l’évolution des candidats – tous les lundis – dans l’émission à venir et de l’autre on suit la romance entre Santa et Rafael.  Sur ce point, tout va trop vite.  Santa donne tout trop vite, j’ai eu envie de lui demander de mieux se protéger,  Rafael est trop bon et joue de sa passion commune pour mieux enfiler la belle Santa.  Pas bien !!!  On ressent le dénouement broyer nos tripes plutôt que de les laisser à l’air libre. J’ai eu peur et, j’ai tenté de lire les yeux fermés ou derrière mes doigts.  No comment !!! Je n’ai pas spécialement eu la larme à l’oeil face au drame de nos héros, mais j’aurais bien conseillé à Santa d’hiberner quelques années.

Les personnages, sont tous attachants à leur manière. On s’éprend pour les Cardi, père, fils et fille.  Rafael, l’Argentin, je le voyais arriver dans ses grands sabots de Bad Boys au confits de carotte et pourtant, il était tout doux.  Santa, dit l’Anglaise ou Arielle ( la petite Sirène).  Comme elle, mon humeur se voit au travers de ma chevelure.  Donc pour cela on ne pouvait être qu’amie.  Autre particularité de la demoiselle, elle a une petite phobie.  Que serait les personnages – femmes – de Batti’ sans phobie ? Des personnages quelconque !!  On n’a pas omis de mettre en avant les candidats de Love chef – du bon copain à la vipère – on a droit à tout !

Enfin, encore un excellent moment de lecture avec Batti et merci pour le petit clin d’oeil à mon #BookBoyFriend * bavouille de dinggeeeeeeeeeeeuuuhhhhh *.  Si à l’occasion vous désirez vous remplir la panse, tout en passant un bon moment … Vous n’avez qu’un clic à faire !

Photo

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Publicités

2 réflexions sur “Love Chef de Battista Tarantini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s