The Team, tome 2 – Addiction de Lynda Aicher

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 4 janvier 2017
  • Date de publication ebook : 4 janvier 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 14.90€

Résumé :

Et si l’amour était la pire des drogues ?
Un cachet pour la douleur, un pour patiner plus vite, puis un autre pour oublier… Scott ne saurait dire depuis combien de temps c’est devenu son quotidien. Trop, sans doute. Mais c’est un bien faible prix à payer pour tenir son rôle de capitaine de l’équipe des Minnesota Glaciers. Le hockey, c’est toute sa vie, son oxygène… jusqu’à sa rencontre avec Rachel Fielding. Rachel est belle, libre, excitante. Rachel lui donne envie de croire qu’une autre vie est possible. Mais peut-il vraiment changer ? Sans les cachets, il ne peut pas jouer. Et sans le hockey, il ne sait plus qui il est…

Mon avis

Une suite tant attendue et qui a fait super plaisir à mes synapses.

Bon ! Au risque de me répéter – à croire que je ne fait que CA -.  Mais si vous n’avez pas lu la série  » Red Room », vous risquez de passer à côté de menu détail, d’informations au combien important.  Surtout que ce tome démarre avec une big info !! Mais je ne dirais rien de plus, et vous invite à intégrer la #RedRoom !

La vie de Scott ne se résumé qu’à un seul mot : Hockey.  Il vit, respire, mange le hockey, au point de cacher à ces coéquipiers une blessure latente qui l’oblige à se gaver de médoc’s et le rende accro.  Alors qu’il participe à soirée, il va croiser le chemin de Rachel Fielding.  Entre coup de foudre temporaire et vrai relation, il n’y a qu’un pas et Scott va devoir choisir entre vivre ou se tuer à petit feu.

Une fois de plus Lynda intègre un sujet sensible dans sa série : l’addiction aux drogues.  Dans ce second opus, on suit Scott, le capitaine des Glaciers, gravement blessé qui ne s’avoue pas vaincu et arrive à donner le change grâce à sa consommation excessive d’antidouleurs.  Son combat, est beau, un peu fleur bleu sur les bords.  Mais tout cela est tellement bien amené, qu’on excuse l’auteure pour ce fait.  Les personnages sont encore bien fort mature et plus particulièrement Rachel.  Je l’ai trouvé solide, comme son frère, un vrai roc.  Une épaule sur laquelle se reposer et surtout une amie.  La romance se vit à trois : Rachel, Scott et son addiction.  On les voit évoluer, accepter les faits et les combattre.

Tout était bien ficelée.  Lynda m’a encore donné du rêve, malgré le drame.  Je n’ai pas eu d’ultra coup de cœur, mais je ressors quand même marqué par ma lecture.  J’ai apprécié que l’auteure ne tire pas en longueurs, ou ne pointe l’un ou l’autre intervenant dans la dépendance de Scott.  On nous relate des faits, on nous fait vivre des faits et on avance.

Encore un très bon moment avec les Glaciers et j’ai plus que hâte de découvrir le 3eme opus prévu pour mars … TROP LOIN !!!!

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

******

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s