La Société, tome 4 – La gardienne de l’Omega d’Angela Behelle

Informations :

  • Éditeur : J’ai lu (pour Elle)
  • Collection :
  • Nombre de pages : 288
  • Date de publication livre : 3 décembre 2014
  • Date de publication ebook : 3 décembre 2014
  • Genre : Groupe secret, romance contemporaine, erotisme-tique
  • Prix : … – 6.99€

Résumé :

Que peut signifier une réunion extraordinaire au domicile de Paul Peyriac? Qu’est-il de si important qui justifie le retour précipité de Jacques Duivel à Paris? Quelque chose de suffisamment grave pour que le conseil d’administration de la Société fasse appel à celle que l’on surnomme « la gardienne de l’oméga ».
Lou-Anne Mesnil est le bras armé de notre mystérieuse organisation. Discrète, efficace, elle a toujours un coup d’avance et se trouve là où on ne l’attend pas. Personne n’a jamais réussi à franchir les barrières soigneusement érigées autour d’elle… mais il faut croire qu’il y a un début à tout!

Mon avis

Encore un succès !

C’est fou comme un simple détail peut donner naissance à une histoire … Une partie de moi se doutait bien que la Société était géré de manière visible et invisible et la part invisible ne m’avait pas tant intéressée car les héros ont réussi à accaparer une grande partie de mes neurones et cet opus qui met en avant  » La Gardienne de l’Omega », va rétablir les forces en place.

Toute entrée dans la Société est filtrée, analysée par les soins de Mary-Lou.  Jusqu’au jour ou l’on a découvert qu’un concurrent direct se servait auprès des clients de la Société.  Acte qui met en péril la Société et met en exergue l’existence d’une fuite – bien informé – sur celle-ci.

Je me rends compte au fur et à mesure de ma progression au sein de l’histoire qu’il n’y a rien de BDSM.  Oui, les membres de la Société sont des aventuriers du plaisirs charnels, mais à aucun moment il n’est dit nommément que la Société est un club BDSM.  Non, il s’agit juste de membre très select qui s’assume et c’est ce qui me plait.  Outre cela, ce qui m’attache un peu plus à la trame, vient du faite que les parties charnels laissent la place à de petites histoires histoire d’amour.  Ces deux derniers tomes étaient plus à classer dans le genre romance contemporaine.  Rien à voir avec l’idée de l’érotisme.  Oui, dans le sud de notre corps ça chauffe encore – beaucoup -, mais j’ai plus eu de papillons dans le bidon que de fuite.

Donc, je me demande à quel moment on va – vraiment – intégré la Société ? On a vu les boss, on nous a raconté l’histoire de la Société, ainsi que la vie des membres les plus influents.  Dans cet opus on met en avant Mary-Lou la taupe de la Société qui va devoir infiltré « l’ennemi ».  Mais voilàààààààà, je veux retrouver le plaisir du 1er opus… Non, il n’y aura plus de Michaella et Duivel, mais je veux quand même frissonner comme dans le tome.  Gageons que la suite soit à la hauteur de ces prédécesseurs.

Attention, j’insiste sur ce point : Ce tome aussi était bien, la romance est bien présente, blabla … Mais, j’ai vraiment envie d’ENTRER – physiquement – dans la Société.

Affaire à suivre 🙂

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Photo

*****

CHRONIQUE T1 – T2T3

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s