Nick and Sara, tome 1 – Enfer de Pauline Libersart

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : Black Moon Romance
  • Nombre de pages : 320
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 27 janvier 2017
  • Genre : Romance contemporaine, romantic suspense
  • Prix : 10.99€

 

Résumé :

Sara-Jane, fille d’un sénateur américain, s’offre des vacances au Mexique avec sa cousine. Dès la première soirée, elle s’évanouit. Elle se réveille nue dans une chambre qu’elle ne connaît pas. Sonnée, Sara suit un mystérieux inconnu qui paraît vouloir l’aider. Mais alors qu’ils roulent à tombeau ouvert au milieu du désert, les effets des drogues s’atténuent et les souvenirs resurgissent. La jeune fille bascule dans l’horreur : kidnappée par un cartel, elle a été victime de sévices, et son sauveur, cet ange blond sexy, est l’un de ses agresseurs ! Comment pourrait-elle lui faire confiance ? Le long de la route qui les mène vers la liberté, les cadavres s’accumulent, et Sara-Jane comprend que survivre doit être sa priorité. Quitte à ne plus jamais être la même, aux risques d’y laisser son cœur.

Mon avis

Je ne sais pas si c’est dû à une surdose – pas dit de manière négative loin de moi – de Dark durant mon marathon lecture, mais en commençant cette lecture, j’ai directement classé ce roman comme dark Romance.  Alors, je tiens à m’excuser auprès de vous chers lecteurs et Pauline pour ce mauvais aiguillage car au fur et à mesure de ma lecture, je peux vous confirmer qu’on est très très loin du genre Dark, mais plus proche de la romantic suspense.

Alors qu’elle arrive ENFIN à couper le cordon ombilical, Sara-Jane, s’en va festoyer – Spring Break – avec sa cousine et son petit ami.  A peine arrivée, SJ va être enlevée par un grand trafiquant de drogue.  Elle ne trouvera son salut qu’avec l’aide de son géôlier, Nick.

L’histoire est bien écrite, quelques fois redondante dans le chef de SJ qui chicane pour un oui ou pour un non.  Les personnages sont inintéressants, je les avais tous catalogué avant même de les découvrir, j’ai imaginé des espions, des traîtres derrière chaque personnage.  Je n’ai pas eu de grande euphorie pour chacun d’eux, mais ensemble, il créait une bonne symbiose.  Mais voilà, je n’ai pas su m’attacher comme il fallait au roman.  La faute à une narration à la 3ème personne.  Je suis déjà spectatrice et donc si en plus de ça les héros parlent comme s’ils ne vivaient pas la chose, le fait et bien moi je décroche.

Donc, dommage sur ce point, mais bon la fin nous donne juste envie de savoir comment les personnages vont évoluer et puis j’aimerais connaitre la chute.

Donc affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s