Room hate de Penelope Ward


Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance / Hugo Roman
  • Nombre de pages : 280
  • Date de publication livre : 9 février 2017
  • Date de publication ebook : 9 février 2017
  • Genre : Romance contemporaine, amitié, espoir
  • Prix : 6.99 – 17€

 

  Résumé:

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

Mon avis

Au début, j’étais perplexe car j’avais une grande crainte sur la relation de Justin et Amelia et enfin de compte ce fut une belle histoire d’amoutié ( amour-amitié).

Comment vous parlez de ce roman, sans risquer le spoiles.  Je suis navrée si je déborde mais ce roman m’a rendu toute guimauve.  Justin et Amélie m’ont fait aimer l’Amoutié.  Ils se sont aimé en tant qu’ami et on vite compris que cela n’était pas suffisant pour eux, car il s’aimaient tout court.

Tandis qu’elle vient d’enterrer sa grand-mère, Nana.  Amélia va apprendre coup sur coup qu’elle hérite de la maison de son enfance, mais qu’elle va devoir la partager avec son ami d’enfance, Justin.  9 ans après, lui avoir tourner le dos – à la suite d’une trahison -, Amélia ne sait toujours pas comment réguler ses sentiments pour son ami, leur amitié, mais surtout faire accepter son pardon.  Justin a grandi et sa douleur face à son amie est toujours aussi intact.

Bon ! Je dois vous avouer qu’avant de réellement entrer dans l’histoire, j’ai freiné des quatre fers, car Justin était en couple et son arrivée soudaine à créer un millier de scénario dans mon esprit, et vous n’êtes pas sans savoir que je n’aime pas du tout les histoires d’infidélités et pour le coup j’ai été grandement étonnée du comportement de Justin.  Il a été un vrai gentleman.  Cela m’a adouci et m’a permis de savourer ma lecture.  Pour ce qui est de la trame, je m’attendais à un peu de redondance, à rester dans une frustration permanente.  Hors l’histoire évolue, de nouveaux facteurs viennent s’ajouter dans la relation d’Amélia et Justin, ce qui obligera nos héros à revoir leurs priorités et à mettre de nouveaux leur relation sur le bas-côté.

Les personnages.  Justin est un pro de la verve et pas seulement lorsqu’il chante ! Un match de Mortel Combat à Lui tout seul !! Le coup du reflet dans le miroir, m’a bien fait rire ! Je ne citerais que celui-ci pour ne point trop spoilers les faits – importants – de l’histoire.  On apprend très vite le point de discorde entre nos héros – merci, je n’aime pas les discours tiré en longueur – et donc on peut faire redémarrer l’amitié de nos héros, voir plus.  Amélia n’a pas sa langue dans sa poche, elle ne cache rien : un livre ouvert.  Elle n’a plus rien à perdre, elle a attendu 9 ans pour pouvoir – enfin – recroiser le chemin de son ami et elle va user comme il se doit de leur retrouvaille.  Jade, est bien présente dans toute l’histoire on est très très loin du trio amoureux.  Les sentiments sont là, palpables, ils vibrent dans chacun des mots prononcés par nos héros, dans leurs silences et dans leurs regards. Et pourtant, je ne me suis pas sentie mal à l’aise face à tout cela, car tout est pure, propre et BEAU * suis amoureuse *.

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai découvert cette auteure avec  » Step Brother » et une fois de plus, la trame tourne autour d’une histoire d’amour impossible ou en tout cas, une trame dont  l’issue ne doit être que favorable au risque d’y laisser des plumes et de se perdre soi-même.  Penelope aime les mâles à la langue bien pendu  ou en tout cas bien cassante, qui vous marque au fer rouge ! Des hommes dur au 1er abord et pourtant si sensible.  Comment ne voulez-vous pas tomber amoureuse !? J’ai encore été prise par son histoire d’amoutié, des personnages touchants, sensibles, qui ne vous laisseront pas indifférents.

Je vous le recommande !

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce BTF Service-Presse

Photo

 

Publicités

2 réflexions sur “Room hate de Penelope Ward

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s