Hard Ink, tome 2 – Fais-moi mâle de Laura Kaye

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance )
  • Collection : Suspense
  • Nombre de pages : 477
  • Date de publication livre : 9 décembre 2016
  • Date de publication ebook : 9 décembre 2016
  • Genre : Romance contemporaine, suspense
  • Prix : 5.99 – 7.90€

 

Résumé

La délivrera-t-il du mâle ?

Depuis que Shane McCallan, au corps divin, est entré dans le club où Crystal Dean travaille, il n’a pas caché son intérêt pour cette dernière. Mais sous l’emprise d’un homme malhonnête, Dean ne pense qu’à protéger sa sœur et doit tenir Shane à l’écart. Ce dernier, quant à lui, doit se concentrer pour aider un ami qui s’est lancé dans une opération dangereuse. Or, il est incapable de se détourner de Crystal qui refuse de s’ouvrir à lui. Dommage, car il est le seul capable de les sauver. Tout ce qu’elle a à faire est de céder à la tentation…

Mon avis

Ce fut long, vraiment lonnnnnnnnnngggg ! Pas au niveau de l’histoire en elle-même, mais dû au faite que j’ai pris mon temps pour lire le roman.  Commencé pendant les fêtes de fin d’année, j’ai pris plus de 2 mois pour le lire ! Misère !!!!

Alors, que Becca a retrouvé son frère, l’enquête sur son père se poursuit au sein de la mafia de Christ.  Shane, l’ami de Nicholas va retourner au club afin de retrouver Crystal, leur ange gardien et surtout son coup de coeur.  Malgré son aide et son coup de chaud pour Shane, Crystal doit garder son focus sur sa survie et celle de sa sœur.  Malgré la pression qui les habites, Shane et Crystal vont tenter de se donner une chance, mais à quel prix ?

Comme dis précédemment, j’ai vraiment pris mon temps pour lire et surtout pour à chaque fois me remettre dans le bain.  Shane est un personnage intéressant mais ne m’a pas autant fait vibrer que Nick.  Il a certes une histoire, un passé traumatisant mais mon avis sur lui ne va pas au-delà d’un soulèvement d’épaule.  Crystal, m’avait directement plu dans le précédent tome.  Cette jeune demoiselle sortie de nulle part, qui aide les gentils à sauver le frère de Becca, sans rien demander en retour : Tu es mon héroïne, Madame !

On retrouve bien-sûr, toute la bande mais j’ai trouvé que ce tome manquait de suspense, le piment du démarrage était quasi inexistant.  On avance dans l’intrigue, tout en faisant du surplace.  Bizarre, vous avez dit bizarre !

Donc, j’espère que le tome à venir sera dans la même veine que le tome 1 et qu’on pourra enfin faire avancer nos pions dans l’affaire Merrit.

Affaire à suivre.

Photo

****

Couverture de Hard Ink, Tome 1 : De plus en plus mâle

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s