L’art et la manière Danielle Guisiano

Informations :

  • Éditeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Nombre de pages : 288
  • Date de publication livre : 31 août 2016
  • Date de publication ebook : 25 novembre 2016 ( chez BMR)
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 7.50 – 10.99€

Résumé :

Entre sa carrière d’infirmier et sa petite amie Séverine, Julien avait planifié son avenir. Jusqu’au jour où Séverine le quitte, prétextant qu’il ne sait pas faire l’amour. D’abord vexé et déstabilisé, Julien se ressaisit et s’inscrit au Bleuet, un institut de coaching spécialisé dans l’art et la manière de développer sa sensualité. Allongé seul dans une cabine qui le coupe du monde, guidé par une voix anonyme, il va apprendre à lâcher prise, prendre peu à peu confiance en ses émotions et ses sensations. Mais une fois sorti du cocon du Bleuet, Julien retrouve toutes ses difficultés. À l’hôpital, il est incapable de garder la distance affective qui le sépare d’un jeune patient et de sa maman, Amandine. Quoiqu’il fasse, il ne parvient pas à les laisser s’effacer de sa vie. Où qu’il aille, cette mystérieuse jeune femme se trouve sur son chemin. Pur hasard ou curieuse coïncidence ?

Mon avis

Premier test semi concluant avec Danielle.

L’histoire sort des romans d’amour vu et revu.  Julien est un jeune infirmier au service pédiatrie, alors qu’il pense filer le parfait amour avec Séverine, celle-ci va le plaquer du jour au lendemain sous le prétexte qu’il n’est pas un bon coup au lit.  Ouille ! Au même moment, il va faire la rencontre d’Amandine, une jeune mère de famille venue avec son fils, subir une lourde opération.  Deux cœurs abandonnés au même moment, malgré leur attirance commune, ce n’est pas le bon timing : Julien doit retrouver sa libido et Amandine doit s’en sortir.

Comme dis précédemment mon 1er test Danielle a prit du point de vue de l’histoire.  J’ai apprécié ses personnages, simples, touchants, chacun avec leur drame, ils arrivent à vous donner du plaisir à différents degrés. Le parcours de Julien n’est pas du tout atypique et pourtant on ne s’imagine pas le nombre d’hommes ou de femmes qui vivent ce type de drame, j’ai apprécié que l’auteure nous apporte un sujet sensible, sans trop tiré sur la corde raide du larmoyant où se l’a joue sexologue.  Chacun son job ! On a juste ce qu’il faut pour obtenir notre happy end.  Amandine, j’ai eu envie de la secouer, face au drame de son enfant.  MOI ! On fait ça à l’une de mes filles, mais rien que d’y penser, j’ai des envies de meurtres.  Je l’ai trouvé fort passive.  Oui, le mal est fait ! Mais il n’empêche. Enfin.  Si je zappe l’étape  » secouer Amandine », et bien son personnage à cette petite touch  qui l’a rend attachante ou à attacher, selon les envies et les moments ^_^. Bon personnage.

Pour ce qui est de la trame/narration et c’est sur ce point que l’auteure m’a perdu : narration à la 3eme personne.  Je ne m’y fait pas, je ne suis pas une adepte.  Je n’arrive pas à accrocher totalement à l’histoire. J’ai cette sensation qu’on veut me tenir à l’écart et c’est assez frustrant.

Donc, belle histoire dans la fond, sujet intéressant, mais qui a eu du mal à m’atteindre comme il le devait. Dommage :/

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Jennifer pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s