Song of Submisson, tome 2 – Contrôle, brûle, résiste de C.D Reiss

songs-of-submission,-tome-2---controle,-brule,-resiste-810114-264-432[1]

Informations :

  • Éditeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Nombre de pages : 544
  • Date de publication livre : 3 août 2016
  • Date de publication : 3 août 2016
  • Genre : Erotic, Romance contemporaine
  • Prix : 6.49 – 7.50€

Résumé :

Dans ce second volume, l’auteur distille les informations goutte à goutte, dévoilant ce qui se cache sous le masque de playboy dominateur de Jonathan. Plic… sa famille… ploc… ses pensées. Monica saura-t-elle l’accepter tel qu’il se révèle ?
Tandis que leur relation évolue, des forces extérieures s’interposent : l’ancien compagnon de Monica observe dans l’ombre, tandis que l’ex-femme de Jonathan semble avoir une idée derrière la tête…

Mon avis

Bon ! Je vous épargne le long monologue sur ma mémoire de poisson rouge qui a encore frappé.  J’avais lu le T1 à sa sortie et la fin, m’avait laissé un peu pantoise. Je savais que quelquechose m’avait titillé dans la relation de Jonathan et Monica, mais je n’arrivais plus – du tout – à mettre la main dessus.  Je ne dirais pas que le roman a été lu pour la forme, mais la curiosité a prédominé durant les premiers chapitres du roman.
Alors qu’elle file le parfait amour avec Jonathan, Monica va vite découvrir qu’une relation avec celui-ci sera soit un frein ou un plus pour sa carrière artistique.  Ne désirant pas cacher son attrait au BDSM, Monica va devoir trancher entre  » vivons caché,  vivons heureux » ou  » vivons librement », mais une main invisible va s’immiscer dans leur relation ce qui ne sera pas fait pour aider nos tourtereaux.
Malgré un démarrage conflictuel avec ma mémoire de poisson rouge, on est très vite remis dans le bain.  La trame stagne un peu dans la 1ere partie du roman et je me suis demandée si l’auteure allait réellement faire évoluer ses personnages ou non.
Il y a une histoire, une part de suspense dans le chef de cet inconnu.  Mais voilà, l’auteure a en mon sens noyé son histoire, par les nombreuses galipettes de nos héros:  » Comment vas-tu ? -> Faisons l’amour »,  » J’ai besoin de discuter avec toi, -> Faisons l’amour », …
Je sais que je lis un roman classé érotique et donc il faut s’attendre à pas mal de sexe, mais je voulais vraiment que la partie suspense prédomine, qu’on ait de la matière, de l’envie et pour le coup tout cela a prit du temps.  Merci à Mandarine d’être intervenue 🙂
Les personnages.  Même si Drazen, a plus utilisé sa bouche – pour des bisous d’amoureux -, son personnage a prédominé durant toute l’histoire.  Rien ne pouvait être fait ou dit sans celui-ci, attention rien a voir avec le côté Dominant, mais il est l’histoire. Le suspense, part de lui et l’addiction est crée par sa seule volonté.  En bref il est le point de départ et final du tome.  Monica,  m’a agacé.  Non, pas parce qu’elle est invisible, mais j’ai craint une Ana Bis ! Vouloir  » changer » son mec, juste pour son bon plaisir.  C’est lourd.  Sur ce point #DrazenPower.  Il m’a fallu du temps pour me réapproprier le personnage.
Comme dis précédemment l’auteure a mis l’accent sur la partie charnelle de nos héros.  C’était assez pesant.  Heureusement la fin est arrivée, non pas parce qu’il s’agissait de la fin mais parce qu’elle m’a fait bondir de mon siège et que je ne suis pas du tout mécontente d’avoir la suite sous la main !
Affaire à suivre…
Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Jennifer pour l’envoi de ce Service-Presse
Photo
*****
Couverture de Songs of Submission, Tome 1 : Beg
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s