Juliette Society, tome 1 – Juliette Society de Sasha Grey

Informations :

  • Éditeur : Le livre de Poche
  • Collection : Littérature érotique
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 1er février 2017
  • Date de publication ebook : 1er février 2017
  • Genre : érotique, groupe secret
  • Prix : 7.60€

Résumé :

Avant que nous allions plus loin, mettons les choses au point. Je veux que vous fassiez trois choses : Un. Ne soyez pas offensé par ce que vous lirez dans les pages qui suivent. Deux. Laissez vos inhibitions au vestiaire. Trois ― et c’est le plus important. Tout ce que vous verrez et entendrez à partir de maintenant doit rester entre nous. OK. À présent, passons aux choses sérieuses.

Mon avis

Ouh la la la la la !!!!!!!!!!!! J’ai vraiment eu du mal à pénétrer  » La Juliette Society ».  Non, par ce que cela prend du temps.  Il fallait planter le décor, nous présenter les personnages nous permettre de s’approprier chaque acteur. Dixit la narration, je m’adresse à toi, comme à un ami à qui je raconte ma story.  Mais c’est un ensemble de tout ça.  J’ai eu du mal avec le personnage de Catherine, cette jeune étudiante en cinéma, car je ne savais pas ou elle souhaitait nous emmener, ce qu’elle voulait nous présenter de sa personne et pourtant au fil de ma lecture, j’ai eu un certain attachement pour elle.  J’ai plus été captivée par sa vie privée que sa quête de sensation forte dans les clubs.

Dans la vie de tous les jours, Catherine fil le « parfait » amour avec Jack, qui lui fil l’extase avec son boulot au QG de Robert Deville.  Une fois forte de cette information, j’ai un peu freiné des quatre fers.  Je ne suis pas du tout friande des histoires d’infidélités et j’avais craint le pire, et Sasha n’entre pas du tout dans ce sujet : MERCI ! Au contraire, on va découvrir une jeune fille dans la fleur de l’âge qui vit une frustration perpétuelle dans sa vie de couple.  La vie sexuelle de Catherine, se passe en grande partie dans sa tête, son imaginaire fait de scénario coquin fin d’obtenir, l’ultime sésame : la jouissance.  Mais alors qu’elle suit son cours, elle va faire une rencontre, qui va bouleversé sa vie : Anna, cette jeune étudiante qui va lui faire découvrir les clubs érotiques.  Pas de club de rencontre, mais des endroits select ou l’on vit, ressent son plaisir.

La trame tourne en grande partie autour de cette quête de plaisir, je n’ai pas spécialement été attiré par cette phase, car je voyais déjà ou l’auteure allait nous mener.  Par contre, il était intéressant de voir Catherine, de découvrir son personnage,ses faiblesses, les non-dits autour de son vœu pieu.  J’ai eu envie de la secouer de ne pas arriver à mettre les bons mots face à son compagnon.  De s’oublier tout en recherchant de l’attention.  Elle avait deux face : Devant les projecteurs elle s’affirmait en mode « même pas peur », et dès que l’on éteignait les spots on retrouvait une jeune demoiselle triste, un peu craintive.

La partie érotique du roman, est très explicite. Pas de quoi être – trop – offusqué.  Mais il est clair que l’auteure ne met pas tout le temps des gants pour décrire certains scènes.  J’ai découvert un auteure, et même si cela a prit du temps.  On termine quand même le roman avec ce petit zeste de suspense et d’énervement… Pas bien, Catherine !

Donc affaire à suivre et vivement la suite …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement, Melissa pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "le livre de poche logo"

Photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s