Les délices d’Eve d’Emily Collins

Informations :

  • Éditeur : JC Lattès
  • Collection : &Moi
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : 5 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 5 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 8.99 – 13.50€

Résumé :

Ève ne vit que pour une chose : sa passion pour la pâtisserie. Et la prestigieuse école dans laquelle elle étudie pourrait lui ouvrir les portes des établissements les plus prisés de Paris. C’était sans compter l’irruption du très charmant Zacharie Beauregard dans sa vie. Lorsqu’ils passent ensemble une nuit passionnée, elle ignore qu’il est non seulement un célèbre jeune talent de la pâtisserie, mais aussi son nouveau professeur… Entre carrière et sentiments, Ève devra opérer un subtil dosage.

Mon avis

Un roman rafraichissant et ce même si Eve a quelques fois dû s’acquitter de quelques coup de poing pour se faire entendre !

Eve est une mordue de pâtisserie, mais pour en faire son métier, elle doit obtenir le fameux sésame : son diplôme.  Alors qu’ils enterrent leur professeur, Eve va faire la connaissance de Monsieur Beauregard.  Ce qui ne devait être que le coup d’un soir, va se solder par l’apparition de son nouveau professeur, THE MoF !

Oui, il s’agit d’un raccourci, un peu facile et déjà-lu ! Mais on se laisse quand même prendre par la fraicheur de l’histoire.  Autre point, et pas des moindres … La seule chose de douce chez Eve est son nom.  Je n’ai pas spécialement d’attachement pour les femmes qui se battent – littéralement parlant – comme des Hommes.  Oui, il faut se défendre, et j’ai vu que l’auteure a voulu nous montrer autre chose, mais ça m’a un peu fait freiner des quatre fers.  Je trouve ça moche une femme qui se bat, même si vers la fin c’était plus que mérité.  Je dirais même qu’elle a été un zeste trop douce pour le coup ! LOL !!!!

Dans le rôle masculin, nous avons Mister Beauregard * miam miam * … Et dire que ce roman est axé sur la pâtisserie, il est clair que j’aurai pu en faire mon 4h, voir mon dîner de la journée !!! Zach, est un bon personnage.  Il a – quelques fois – les pieds sur terre.  Il râle, mais on s’attache à Lui.  Autre rôle masculin, qui m’a plus plu que Zach : le frère d’Eve.  Je n’aurais pas dit non à quelques passages supplémentaires sur celui-ci.  SpinOff ?

Emily, m’a encore offert un bon moment de fraicheur, de douceurs, fouettant et agréable d’un bout à l’autre … Dommage, que le roman se lisse trop vite !!! Je n’aurais pas dit non à quelques douceurs supplémentaires.

Enfin, une petite douceurs pour bien commencer cet été !!!!

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Une réflexion sur “Les délices d’Eve d’Emily Collins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s