Forbidden de Tabitha Suzuma

41TPrcPn1JL._SX331_BO1,204,203,200_[1]

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 22 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 12 juillet 2017
  • Genre : NA, drame familial, amour interdit
  • Prix : 9.99 – 16.90€

Résumé :

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Mon avis

Je vous avouerais que si, j’avais lu le résumé … Jamais, je vous dit bien : JAMAIS ! Je n’aurais lu ce roman.  Je ne suis pas une personne prude, ou pas du tout ouverte d’esprit, mais à la 1ere lecture du résumé, j’aurais eu un blocage et je n’aurais pas pu m’approprier l’histoire de Lochan et Maya.  Et, pourtant … Pourtant, je ressors complètement conquise par ma lecture.  J’ai été chamboulée par l’histoire en général de cette famille et tout cela ne m’a pas permis d’émettre un quelconque rejet sur l’histoire d’amour entre Maya et Lochan.  A dire vrai, je suis passée à côté de cette partie de l’histoire, elle était secondaire.

Lochan, est une jeune lycéen de 17 ans, un taciturne dans l’âme qui a à coeur de veiller en père de famille sur ses jeunes frères et soeur. Malgré, tout le drame qui l’habite, il a toujours su compter sur sa soeur, Maya qui a toujours, elle, endossé le rôle de mère, femme au foyer de cette famille.  Ayant accepté très jeune le rôle de parents, Lochan et Maya vont en plus d’entretenir des liens fraternels, passer à l’étape supérieur et s’aimer et ce, malgré l’interdit.

Comme dis précédemment, si j’avais lu le résumé, je n’aurais pas lu le roman comme il fallait, j’y aurais mis des apriori, des jugements, brûler Tabitha sur le bûche.  Mais il fallait oser, et Elle l’a fait, le sujet a été abordé de manière tellement sensible que soit on pourrait prendre le drame familial de Lochan comme étant une excuse pour faire passer la pilule ou bien s’y plonger et voir cet amour autrement.  Pour ma part, c’est ce qui s’est passé, j’étais tellement dans l’ambiance général du roman, dans la vie chaotique de ces jeunes enfants, la mère qui est en moi en a tellement voulu à cette mère, que la romance entre le frère et la soeur, est passée à la trappe dans mon esprit, je l’ai lu, j’en ai pris la bonne mesure.  Mais, cela ne m’a pas choqué, j’avais une telle vision de Lochan et Maya que j’en ai presque oublié leur liens de parenté.

J’ai apprécié que Tabitha au travers de Lochan, réponde aux détracteurs, qu’elle ait donné du bon sens à ses personnages.

Les personnages.  Outre Lochan et Maya, on découvre une petite fratrie, leur 3 enfants si j’ose dire – écrire -.  Chacun avec leur sale et bon caractère.  Leur importance dans la vie et dans la relation de leurs aînés.  Sans oublier cette mère … absente.

Il s’agit ici de mon 1er roman sur cette thématique : l’inceste.  Et même, si je ne cautionne pas du tout ce type de pratique et bien, ici je ne dirais pas que je l’ai accepté, mais ce n’était pas ma priorité !  Tabitha, m’a offert un très bon moment de lecture, que je vous invite à découvrir … Gardons l’esprit ouvert le temps de 380 pages, il les valent bien … Lochan et Maya, méritent d’expliquer, de raconter leur histoire.

A LIRE !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s