L’appel de l’ange de Guillaume Musso

Informations :

  • Éditeur : AudioLib
  • Collection : Suspense
  • Nombre de minutes : 609
  • Date de publication audio : 15 décembre 2011
  • Genre : Suspense, enquête de police
  • Prix : 21.50€

Résumé :

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie…
New York. Aéroport Kennedy. Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route. Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco. Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

Mon avis

Encore un très très bon moment audio avec Guillaume, grâce à la très bonne interprétation du lecteur : Erwin.

Alors qu’ils s’apprêtent à embarquer chacun dans un avion différents, Jonathan et Madeline se bousculent et perdent leurs mobiles.  Tandis qu’ils mettent tout en œuvre, à accuser la maladresse de l’autre, ils ne remarquent pas qu’ils ont échangé leur GSM.  Ce n’est qu’une fois arrivé à San Francisco, que Jonathan va se rendre compte du méfait, et Madeline dès son arrivée sur le sol parisien.  En attendant de se rendre leur bien commun, nos héros vont se faufiler dans les petits secrets électroniques de l’autre et tenter de découvrir leur petit secret.

Comme dis précédemment, ce roman est encore un petit plaisir.  Guillaume, arrive une fois de plus à donner naissance à un petit thriller.  Partie de rien : une bousculade somme toute normale entre deux individus, une erreur qui aurait pu être clôturée dès que Madeline et Jonathan s’étaient rendus compte de l’échange des mobiles, voir ils auraient pu s’acheter un nouveau mobile et faire désactiver l’autre à distance.  Et pourtant, par un petit tour de passe-passe, la curiosité – humaine – va prendre le dessus, ce qui sera l’élément déclencheur de la trame.  Je me suis rendue compte au fur et à mesure de ma lecture, de la priorité que l’on donne à cet outil … Effectivement, toute notre vie, est gravée dans ce petit boitier.  Une porte d’accès à tout nos petits travers … Un code décrypté et c’est la boite de pandore qui s’ouvre sous nos yeux.

J’ai apprécié le chassé-croisé entre les enquêtes de Jonathan à San Francisco sur le passé de Madeline.  J’aurais pu tout imaginer sur le passé professionnel de celle-ci, mais là pour le coup … Elle a bien caché son jeu la petite fleuriste.  De son côté, Madeline va découvrir que derrière cet homme – quelconque – se cache un ancien grand restaurateur.  Et pourtant, un lien tenu les lies.  Entre culpabilité et envie de mettre un point final à leur passé commun : Jon et Mad m’ont fait frissonner.

On découvre quelques personnages annexes dont le jeune stagiaire de Madeline.  Du côté de Jon, son ex-femme, je ne sais pas trop sur quel pied danser avec celle-ci, son ex-beau-frère et son fils.

L’histoire est bien soutenu, il y a un rythme, une dynamique constante, mais tout cela n’a pu voir le jour qu’avec l’interprétation du lecteur, Erwin.  J’avais déjà eu la chance d’écouter Erwin, sur un autre roman et une fois de plus il a su donner vie aux personnages du roman.  Une très bonne diction, de la vie … En bref du plaisir !!!

Tout était encore bon avec Guillaume, je vais finir par croire que cet Homme n’est pas humain, et dire que mon 1er test Musso n’avait pas du tout était concluant, je suis ravie lorsque je termine un tel roman d’avoir remisé mon jugement.

img_5150

Photo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s