Slow Burn, tome 4 – Crush de Maya Banks

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 340
  • Date de publication livre : 14 juin 2017
  • Date de publication ebook : 14 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 2.99/volume – 14.90€

Résumé :

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

Mon avis

Malgré le temps de publication entre les lectures, le plaisir est lui, vite revenu ! Si vous n’avez pas encore lu les précédents tomes, je vous invite à vous y mettre au risque de ne pas comprendre le lien qui unit Eliza aux personnages.

Alors qu’ils reprennent tous leur marque à la suite de leur dernière mission, Eliza va être rattrapée par son passé.  N’écoutant que son courage et sa volonté de ne pas voir l’un de ses nouveaux amis subir son manquement, Eliza va partir.  Mais c’était sans connaitre  Wade, son proprio !

Je vous épargne le couplet sur ma mémoire de poisson rouge, j’avais complètement oublié le nom des personnages et le lien tenu qu’il y avait entre eux.  Heureusement pour moi, le roman démarre avec un mini récap’ ce qui  m’a directement remis dans le bain.  Je n’ai pas eu l’impression qu’il y a eu de l’eau qui avait coulé sous les ponts, mais plus la sensation d’avoir refermé le précédent tome, quelques minutes avant.

Par ailleurs, à l’inverse des précédents opus, l’héroïne,  Eliza n’a pas de super pouvoir.  C’est une jeune fille simple – humaine -, qui a débarqué en laissant derrière elle, un lourd tribu qui aura lui quelques relents de paranormal.  Maya ne tourne pas en rond que cela soit dans l’intrigue en elle-même ou dans la romance entre Wade et Eliza.  J’ai directement était prise par le chassé-croisé de ces deux histoires.  Les personnages sont intéressants, je m’attendais à plus de dispute entre les héros, mais dès que l’addiction a fait son entrée, Eliza et Wade ont vite oublié leur petit malentendu * rougis de chaleur *.  On retrouve aussi, les précédents personnages, je n’aurai pas dit non, à plus d’implications de leur part dans l’intrigue.

Maya reste dans sa thématique qu’est la romance paranormale au travers de l’intrigue/suspense.  Il aurait été regrettable de commencer la saga de cette manière et de ne pas continuer sur cette voie.  Le mix est toujours aussi agréable à lire.  L’histoire d’amour d’Eliza et Wade est agréable à lire et à suivre.  Deux caractères forts, deux combattants qui ne mâchent pas leur mot et vous offre ce qu’il faut de plaisir.

Petit moment tout en douceurs, qui s’est clôturé bien vite, je dois dire.  Je n’aurais pas dit non, à quelques chapitres supplémentaires. SNIFOUILLE 🙂

Enfin, bon moment de lecture qui mérite sa suite * sifflement *

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s