Music & Love, tome 1 de Alexandra Lanoix

+

Alexa Hudson (11).jpg

unnamed

Je sais, mais j’ai toujours pensé que l’amour n’avait pas de genre, gay, hétéro ou bi, quand tu es amoureux de quelqu’un, tu es amoureux, c’est tout.

Je ne sais définitivement pas comment prendre cette histoire …

Il est clair que cette lecture défini clairement ce dicton  » on ne choisit pas de qui on tombe amoureux ».  Attention, j’ai apprécié ma lecture, même si je n’ai pas compris la volonté de Stéphanie, auteur-compositeur à vouloir donner naissance à une histoire d’amour, entre elle et James qui est clairement gay.  Pas bi, mais gay.

Je sais que je me fais du mal, mais c’est un mal qui me fait du bien pour le moment.

Elle ne m’a pas fait pitié, bien loin de moi cette pensée.  Stéphanie est une amoureuse de l’amour en tout genre.  Je dirais même que pour elle le genre n’existe pas.  Elle aime James, vraiment et pourtant elle sait qu’au-dessus de sa tête se trouve une petite épée Damoclès.  Jusqu’au jour ou elle va aider Greg Stewart, ancien chanteur de jazz à succès à revenir sur le devant de la scène.

Stéphanie va devoir jongler entre une histoire d’amour, pour laquelle elle aura tout donner et une qui pourrait l’apaiser.

L’amour avec toi, je n’ai fait que l’effleurer, tandis qu’avec lui, je le sens dans chaque fibre de mon corps, de mon âme, de mon coeur. Il me prouve chaque jour ce que le mot « amour » veut dire.

Je ne suis pas une fan des histoires d’amour au nombre impair, et je vous rassure sur ce point … Pas de triolisme ! Quelques moments de doutes, de rage, mais rien d’alarmant sur ce point.

Greg est un personnage intéressant qui aura pris plus que ces marques dans cette lecture. Je l’ai trouvé plus captivant que James.  Sa maturité, sa patience et surtout son amour me l’ont rendu charmant.

Avec cette lecture, Alex touche un tout autre univers, elle ne prend aucun engagement si ce n’est le choix de l’amour avec un grand « A ». Et même avec ça, j’en demande encore.  J’en veux encore.  Les personnages ont besoin d’évoluer et l’histoire aussi.  Donc j’espère que l’auteure nous offrira bientôt un second opus car là, je suis sur ma faim.

Le mot de la fin …

J’ai lu quelque part qu’être ami avec quelqu’un qu’on aime, c’est comme boire de l’eau alors que vous mourrez de faim.

unnamed

Retiens-moi, et je te jure que je ne te quitterai jamais, et je t’aimerai comme tu le mérites,parce que tu as droit à un amour comme tu n’en as jamais connu et je crois… non, je suis certain même, que je suis en mesure de te le donner.  Il est en moi depuis tellement longtemps, à attendre celle à qui il est destiné, en l’occurrence toi, Steph, toi !

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

3469900_orig[1]

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s