Relations publiques, relations privés, tome 3 – Mon inconnu et autres imprévus de Tawna Fenske

Chronique (2).jpg

espace réservé au texte (1)

Avant même de commencer cette lecture je savais qu’elle me plairait.  Ellie Sanders, que l’on découvre dans le précédent opus, est une jeune maman divorcée, qui a la charge de son jeune garçon, Henry.  Alors qu’elle entame un nouveau chapitre dans sa vie professionnelle, Ellie va se faire coacher par l’associé de sa belle-soeur, Tyler Hendrix dans le cadre de la promotion de son commerce de sex-toys.

Je me suis laissée guider par nos héros qui étaient fort plaisants.  Ayant déjà eu un petit aperçu d’Ellie, j’attendais de découvrir celui qui allait lui ravir son coeur et surtout accepter sa vie de maman et son fils.  Tyler a tout du gros nounours, mais j’ai vite découvert un héro blessé dans sa chair et craintif sur tout ce qui a trait au relation sérieuse.  Ellie pour sa part est restée sur l’image que j’avais de celle-ci mi-folle mi-sérieuse, mais avec une belle-soeur comme Myriam et un frère comme Jason,  elle ne pouvait t’être qu’à moitié dingue !  Henry et son pénis sont encore de la partie, et la présentation furtive quelques membres de la famille de Tyler.

L’histoire ne souffre d’aucune redondance, Tawna a une fois de plus associé sans fausse note travail et amour et plus que tout seconde chance dans le cas d’Ellie et Sanders avec cet ultime #happyEnd.

Pour conclure … Petite romance sur fond de seconde chance, avec des héros sensibles et attachants.

#PourLesCoeursdArtichaut

espace réservé au texte (2)

– C’est bête, je sais, poursuivit-elle.  Je pourrais mettre une autre robe mais celle-ci était parfaite pour l’occasion.

Ty déglutit.  Pourquoi avait-il l’impression de suffoquer tout d’un coup.

Les paroles d’Ellie résonnèrent dans sa tête pénétrant son cerveau. Il l’a regarda ne sachant pas ce qu’il attendait réellement par là.

– Parfaite pour l’occasion, répéta-t-il, s’efforçant de ne pas perdre le fil de la conversation.  Quelle occasion ?

Elle ne répondit pas tout de suite, mais elle le dévisagea comme si elle réfléchissait aux mots qu’elle prononcerait ensuite pour en évaluer la pertinence.  Puis elle sourit et Ty sentit ses entrailles se nouer.

– L’occasion, c’est que j’ai l’intention de vous séduire.

espace réservé au texte (3)

bitmoji-20181101093102

Je tiens encore à remercier l’Éditeuret plus particulièrement Elodie pour l’envoi de ce Service-Presse

JAiBloguePourElle_CMJN_HD[1]

3469900_orig[1]

******

ChroniqueChronique(11)