Men of Steel / Une affaire de famille, tome 2 – Cyrus de MJ Fields

Alexa Hudson (1).jpg

unnamed

Je n’avais pas été une grande fan du premier opus, car la série avait été classé dans le genre « erotic » et que la trame n’avait rien d’érotique. Ayant le goût du risque, je me suis lancée dans cette lecture avec le souhait d’être contredite et même si nos héros – en général – n’ont aucun problème avec leur vie sexuelle, je n’ai pas – encore – trouvé ce côté érotique. Il y avait du plaisir charnel, de la passion, de l’addiction mais pas ma définition de « érotique ».  A ne pas confondre avec BDSM, entendons-nous bien !

Je ne pense pas qu’il faille cataloguer un roman dans ce genre sous prétexte qu’il y a quelques scènes explicite, il s’agit en mon sens d’une manière de se tirer une balle dans le pied.  Car certaines lectrices ne sont pas adeptes de ce genre littéraire et on l’impression que les personnages ne font que ça ! Or dans la famille Steel même si on n’aime manier son membre tel un Gourdon, il y a une histoire de famille.

Dans ce second opus, on suit la quête de Cyrus, l’aîné de la fratrie Steel.  Tandis que les hormones de Cyrus contrôlent son cerveau, il va tout mettre en œuvre pour mettre dans son lit, la petite Tara aka Birdie.  Mais, pour Cyrus la romance se conjugue à trois actes, mais avec Birdie, il va transgresser cette règle.

Dans son ensemble la trame est captivante.  Le démarrage a été directement pesant, ce que subi le personnage de Birdie est vraiment horrible, j’ai prié pour vite arriver au bout du supplice, je n’aurai pas pu tenir, 400 pages avec une telle soumission sur sa personne.  Heureusement, malgré son TOC, Cyrus va tout mettre en œuvre pour tirer Tara de cette situation.   Au fil de la trame, on découvre un peu plus nos personnages, leur secret de famille, les drames qui les ont touchés.  Sans oublier le côté homme en armure de Cyrus pour sa petite Birdie * suis guimauve *.

On retrouve Carly et Jase en pleine love story, Petite Bell, Zandor, mais quid d’Alexander, soit j’ai loupé un fameux chapitre – mémoire de poisson rouge -, ou bien Alex n’était pas présent dans cet opus.  Petit coup de chapeau pour la momma d’avoir supporté la libido de ces jeunes fils.  Suis ravie d’avoir des filles * à méditer *.

En bref, je ne vais plus rechercher la part érotique et ne me focaliser que sur cette famille aux mâles à la libido ultra puissante, au plaisir que je retrouve avec eux et surtout … surtout … SUR-TOUT à toute l’addiction made in Steel ^_^.

unnamed

Alors, Biridie, tu es prête au combat contre l’inconnu ?

 

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Maïween pour l’envoi de ce Service-Presse

L’image contient peut-être : texte

Photo

****

Jase: Une affaire de famille #1 par [Fields, MJ]

 

Publicités

The Royals / Les Héritiers, tome 5 – Le royaume en danger de Erin Watt

Alexa Hudson.jpg

unnamed

J’ai eu peur ! Oui, oui, j’ai eu très peur après la fin tragique du tome précédent, j’ai vraiment craint, pas trop sur le drame que rencontre – encore – la famille Royals, mais plus sur le fait d’être un rien plus désenchanté par mon attachement pour Easton. Et pour le coup, mon ammouuurrrrr pour celui-ci a fait comme le phénix : il est revenu à la vie !!!

Alors que les Royals traversent encore une tragédie, Easton va devoir jongler entre sa famille et l’amnésie d’Hartley.

Comme dis précédemment, j’avais nourri quelques craintes, qui furent balayé au bout d’un chapitre.  Le roman commence directement après les évènements tragiques du tome 4 et ils sont directement suivi par le drame personnel d’Hartley.

Je me suis un peu agacée, en première partie, je n’ai plus le temps avec les discussions de gamines et lorsque Felicity se joue d’Hartley, je ne savais pas qui je devais gifler en premier la victime ou la menteuse ?  C’était gros comme une montagne et voir Hartley mordre à l’hameçon était vraiment agaçant.  Du côté d’Easton, je n’ai pas retrouvé l’Easton du début, non j’ai retrouvé un nouvel homme, pas un jeune homme, mais un homme qui a dû prendre quelques responsabilités d’adulte, se battre pour son histoire d’amour, se battre pour sa famille.  Et tout cela en moins de 5 minutes, et dire que papa pensait qu’en lui coupant les vivre il deviendrait plus mature… Un bon choc, et c’est parti !

Les Royals sont de nouveaux mis sur la sellette.  Autant dans le premier drame qui les a touchés, je les avais trouvés fort soudés, ici pour le coup c’était Easton contre Tous ! De furtive apparition des autres membres de la famille. BIG BIG Up à l’attention de Sawyer.   La famille d’Hartley n’est pas en reste, on va avancer dans les soupçons autour de son père.  On aura droit bien-sûr à un bon rebondissement et un bon choc.   On voit que les auteures ont voulu avec cet opus mettre un point « final » à cette série … Mais chhuuuttttt un nouvel opus vient d’être publié. Gageons pour voir très très vite l’adaptation VF.

En bref, très bon « end », qui m’a offert un très bel aperçu du personnage d’Easton, un roman toujours aussi bien écrit, des personnages toujours aussi attachants, sans oublier la bonne dose de plaisir.

unnamed

Quand j’essaie de presser sur cette boîte noire dans laquelle est enfermé mon passé, il y a cette impression de mort.  C’est comme si j’étais au milieu du désert, avec personne autour de moi, et qu’il n’y a jamais eu personne.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Celia et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

Les héritiers – tome 1 La princesse de papierLes héritiers – tome 2 Le prince briséLes héritiers – tome 3 La prison dorée

Les héritiers - tome 4 Le prince déchu par [Watt, Erin]

Destins brisés de Marine Chaparro

THE (1).jpg

unnamed

Cela faisait quelques temps que je n’avais plus lu un YA aussi passionnant, et pourtant si on retire tout le(s) drame(s), la trame est assez simple…. Mais pourquoi faire simple lorsque l’on peut briser des cœurs en passant !?

Depuis les décès des membres de sa famille, Jade vit de famille d’accueil en famille d’accueil. Sa seule constante, sa meilleure amie Pauline.  Jusqu’au jour ou elle intègre la famille de Sasha.

Pour ce qui est de la trame, les personnages ne sont pas des inconnus.  Sasha et Jade avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer l’été précédent son arrivée dans la famille.  Autre petit plus, même si Jade est blasée de tout ces voyages en famille d’accueil, je ne l’ai pas spécialement trouvé trop dur avec Sasha.  Oui, il y a eu que quelques prises de bec mais dans l’ensemble, nos héros étaient en total symbiose, pas trop de chichis, oui-non.  De ce côté-là, l’auteure a sauvé les meubles.

On découvre la vie de nos héros et on se rend compte, assez vite que le plus malheur dans l’histoire n’est pas spécialement celui que l’on croit.  Je ne serais dire quel personnage a le plus captivé mon attention, l’un n’allait pas sans l’autre. L’auteure a su m’offrir une histoire simple et pourtant intense dans le fond.  Un très bon mélange qui s’est laissé lire et apprécier à sa juste valeur.

On découvre la famille de Sasha, un père imbuvable, une mère trop patience – avec son mari -, et un petit frère too much.  Du côté de Jade, outre sa meilleure amie, on apprend l’existence d’un oncle avare.  Les amis de lycée de Sasha et Jade, avec Cynthia dans le rôle de la peste.  Si ça ne tenait qu’à moi son personnage aurait pris la tangente depuis belle lurette, Sasha a été bien trop gentil avec elle.

Marine, nous offre une histoire simple et pourtant … Pourtant elle m’a touché, ses mots simples m’ont ému, pas aux larmes, je vous rassure mais le récit d’amour et le combat de nos jeunes héros ont eu un impact sur mon palpitant.

Belle histoire !

unnamed

Beaucoup de choses ne pourront jamais s’arranger.  Quoi qu’on fasse des événements dan la vie ne s’effaceront jamais .  Tu saurais ça si tu faisais un  peu moins attention à ta petite vie parfaite et que tu t’intéressais un peu plus à la réalité.  Parce que la réalité ça craint.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley France pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Sinners of Saint, tome 2 – Devious de L.J Shen

Alexa Hudson (1).jpg

unnamed

J’avais plus que palpité avec Vicious… Mais Devious a été captivant du début à la fin, je ne pense même pas qu’il ait une fin à mon plaisir.

Malgré sa relation éphémère avec Millie, le cœur de Dean a toujours été lié à Rosa, – la petite sœur de Millie -, et il compte bien rattraper toutes ces années perdues.

Même si, j’avais capté le personnage de Dean et qu’il m’avait bien fait rire – il l’a confirmé ici -, Vicious avait monopolisé toute mon attention.  Il me fallait donc cette lecture pour connaitre le personnage de Dean.  Je suis tombée amoureuse de la relation de Dean et Rosa, leur rencontre, leur patience, les débuts – un peu forcé – de leur vraie relation, les craintes liées au mal qui ronge Rosa.  J’ai été quelques peu frustré, non énervé par le comportement des parents de Rosa.  Cet enfantillage.  Attention, je comprends tout à fait leur peur, mais il y a des manières de dire les choses et là j’hésite encore entre amoindrissement et manque de volonté de reconnaitre que son enfant grandisse en tant que femme, aussi. Dean a su donner à Rosa tout ce qui lui manquait dans sa vie de femme, en l’espace de quelques semaines.

On retrouve bien entendu, la bande des FHH – Four Hot Heroes – Vicious * bave *, Jaime et sa relation, avec Melle Greene – ancienne prof de Dean – et Trent.  Sans oublier la famille de Rosa.

En bref, LJ m’a proposé une aventure faite d’addiction, de plaisir, de jouissance, d’espoir, crainte, sexe et Aaaammmoouuuurrrrrrrrrrrr !

Vivement le 3eme opus … Au vu du End, il ne peut être que HOTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT !!!

unnamed

Je ne veux pas te faire oublier.  Je veux te faire te souvenir.  Et c’est ce que je suis sur le point de faire, Rosie.

 

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

Il était une fois, tome 3 – Ellie de Emma Chase

THE

unnamed

This is the ennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnddddd !  Cette série se termine comme elle a commencé avec un immense #Badaboum, dès que le personnage un peu loufoque d’Ellie fut présenter, je n’avais qu’une hâte : lire sa love story !

Les évènements commencent directement après le départ estival de sa sœur pour Wessco.  Tandis qu’Ellie va prendre les rênes de la boutique familiale, elle sera chaperonnée par deux gardes du corps de la cour, dont le beau Logan qui aura su ravire son cœur.  Malgré les années et les relations Ellie n’aura jamais oublié son badaboum pour Logan.  Ce qui ne devait être qu’un coup de cœur de jeunesse, va vite devenir un quitte ou double … pour la vie !

Si vous avez décidé de sécher les précédents opus, vous vous êtes surement choppés une avalanche de spoiles donc, de grâce : Jetez-vous dans les opus des princes de Wesco leurs histoires méritent d’être lues !  Dans cet opus on retrouve Ellie la petite (belle-) sœur royale.  Après avoir essuyée déception sur déception, elle se décide ENFIN à assumer ses sentiments pour Logan.  Malgré la tâche qui lui incombe, Logan ne pourra lui aussi taire ses sentiments pour sa protégée.

En elle-même la trame est assez simple, quelques petits rebondissements.  Logan est un personnage somme toute classique, le héros au lourd secret de famille, si on peut appeler ça un lourd secret – tient ça m’a fait penser à l’oncle Middelton -.  mais son grand coeur, son amour et sa matraque ne m’auront pas laissé de marbre, bien au contraire ! Pour ce qui est du personnage d’Ellie, il est clair qu’elle  a bien grandi depuis la rencontre de sa sœur avec Nicholas.  Je l’ai trouvé un rien plus mature et sa ressemblance avec Pippa Middelton (la robe de demoiselle d’honneur, la tentative de relation arrangée, l’ambiance made in Buckhingham Palace) a encore été un facteur de bon moment, de rêverie et de plaisir.  J’ai même regretté que nos princes n’aient pas un frère caché, mais il faut savoir s’arrêter au bon moment et cette fin est une très belle boucle à cette série d’addiction et de plaisir.  Emma a fait pétiller le champagne avec nos 6 héros, que j’ai quitté avec une bonne grosse larmouchette.

En bref … Si vous avez adoré les frères royaux vous allez a-do-rez la romance de la belle Ellie, de Wessco ( par alliance).

unnamed

La reine avait raison.  L’amour n’est pas un remède; ça ne résout pas tous les problèmes par magie.  Mais grâce à l’amour, les problèmes valent la peine d’être résolus. L’amour est notre inspiration, notre motivation… et notre récompense.

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Olivia et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*****

THE (5)THE (2)

After, tome 8 – Nothing More #1 – Landon Gibson d’Anna Todd

Informations :

  • Éditeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 31 mai 2017
  • Date de publication ebook : 7 juillet 2016 ( Hugo & Cie)
  • Genre : NA, Romance contemporaine, New Romance
  • Prix : 7.30€

Résumé :

New York. Landon est étudiant et travaille dans un café branché sur son temps libre. Il est bien décidé à prendre son destin en main. Seulement, le sentiment de solitude créé par l’absence de Dakota, son ex-petite amie, ne s’atténue pas. Et ce, malgré la présence indéfectible de sa coloc Tessa. Il fait la rencontre de Nora, une fille libérée et sensuelle avec qui il est prêt à entamer une relation, mais c’est face à son ex qu’il se retrouve lors du premier rendez-vous. Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ?

Mon avis

Pas que j’ai moins aimé ce tome, mais je savais à quoi m’attendre de Landon, le gentil boyscout, le fils-gendre-papa idéal … Monsieur Parfait ! Mais crotte, qu’est-ce que j’ai eu envie de le secouer face à tant d’inaction de sa part.  Il quitte tout pour les beaux yeux de sa petite amie d’enfance, il s’imaginait  » A l’amour, à la vie », il se fait plaquer par celle-ci, et je peux comprendre qu’il est du mal à se remettre d’une telle peine surtout que l’on sent que c’est un homme qui se donne à 100% dans tout ce qu’il entreprend, mais je n’ai pas compris pourquoi il ne se donnait pas une vrai chance avec Nora !

Pourquoi nous – me – faire languir de la sorte.  Oui, il doit d’abord mettre sa relation avec Dakota derrière lui, mais je ne suis pas dingue, cette demoiselle fait tout pour le garder sous le coude et lui tombe dans le panneau les deux pieds dedans.

J’ai apprécié la retenu de Nora, face aux agissements de Landon, même si à sa place je l’aurais secoué et fait un croche-pied à Dakota.

Enfin, ça c’est pour la partie rageuse de l’histoire … Outre, cela on découvre un peu plus Monsieur Parfait dans sa vie New-Yorkaise, cette partie de l’histoire se déroule en plein ‘je t’aime, moi non plus’ d’Hardin et Tessa.  Il reste fidèle à ses amis et là de nouveau j’ai retrouvé mon petit Landon.  Dans ses rapports avec la famille on reste dans la continuité.  Le petit fils à sa maman va devenir grand frère, limite papa.  Je me suis demandée à un moment qui n’avait pas coupé le cordon entre la mère et le fils.  Pas que je suis outrée face à leur bon rapport, mais Landon a cette tendance à vouloir couver, trop même.

Pour ce qui est de l’histoire/trame a proprement parlé, oui je suis ravie de découvrir Landon dans un rôle principal, même si je l’ai trouvé encore fort effacé à force de vouloir trop faire plaisir, il s’oublie et donc j’espère que le volume 2 sera plus chargé et qu’on découvrira une autre facette de Landon.  Moins lisse, mais je gage sur Nora pour faire éclore la petite fleure 🙂

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélissa pour l’envoi de ce Service-Presse

L’image contient peut-être : texte

Photo

*******

PhotoCouverture de After, Saison 2

 

The Elements, tome 3 – The Silent waters de Brittainy C. Cherry

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Mon avis

Vous connaissez ces romans qui avant d’avoir été entamée, vous font déjà vibrer de partout, ces romans qui vont vous laisser un arrière-goût de plaisir et de frustration, car ils seront lu tellement vite, dû à une plume magique.  Vous les connaissez ces romans rare, et bien Brittainy ne va pas déroger à cette règle.  Oui, ce roman m’a encore fait du bien.

Dans ce 3eme opus, on découvre l’amoutié de Maggie et Brooks.  Alors que son père va refaire sa vie, Maggie, 6 ans va se découvrir un nouveau frère, une nouvelle soeur, une nouvelle maman et un nouvel ami : Brooks.  Quelques années après cet aménagement, le chemin de Maggie va croiser celui du Mal.  Certes, elle s’en sortira vivante, mais elle aura perdu sa joie de vivre, sa fougue et sa voix.

Au fur et à mesure de la trame, on va écouter le silence de Maggie, ses craintes, sa frustration, au travers de sa relation amoutié avec Brooks.

Le roman est beau, touchant, Brittainy arrive encore avec quelques mots simple à vous donner du plaisir.  Je vous avouerais qu’à un moment, ce silence m’a un peu pesé car je voulais tellement que Maggie sorte de son mutisme, qu’elle (re)vive.  Je voulais tellement retrouver la Maggie de 10 ans, celle qui m’avait fait rire, avec ses petits mots.  Mais il s’agit d’un roman-vibrato et donc, je me doutais bien qu’on n’allait pas juste suivre Maggie.  En parrallèle, on découvre Brooks qui va se retrouver être le miroir de Maggie, Son drame, m’a boulerversé et surtout qu’il est lui, aussi lié à ce 3eme élement qu’est l’eau …. J’en ai râlé, car j’avais cette sensation de revenir en arrière, alors qu’on est censé avancer dans l’histoire, j’en ai pleuré de frustration, pour eux et pour moi.

Je ne serais vous dire ce qui a prédominé dans ma lecture entre le plaisir et la satisfaction d’avoir encore été touchée par Brittainy.

J’espère que le dernier opus, me laissera intact car pour le moment, je suis encore un peu guimauve.

NB : Il est rare les fois ou je lis les remerciements des auteurs, non pas que je boude cette partie du livre, mais après une lecture, formidable j’ai plus tendance à vouloir moi remercier l’auteure pour le bon moment.  Toujours est-il qu’en lisant les remerciements/Note de l’auteure, plusieurs faits ont retrouvé du sens, et quelques interrogations, comme la longueur du silence de Maggie on trouvé leurs réponses.

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Magali et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******************

T1

T2