Pour un éclat de lumière de Sara Agnès L.

Informations :

  • Editeur : Atramenta
  • Collection : Dark Romance
  • Nombre de pages : 340
  • Date de publication livre : 11 juin 2017
  • Date de publication ebook : 24 juillet 2017
  • Genre : Dark Romance
  • Prix : 4.99 – 13.82€

Résumé :

Séquestrée.

Violée.

Mia s’éveille dans un véritable cauchemar: emprisonnée dans une chambre isolée de tout, à la merci d’un homme masqué déterminé à la posséder corps et âme…

Entre punition et plaisir, obscurité et lumière, commence alors un jeu malsain entre la victime et son ravisseur. Perdue dans un tourbillon de sensations, Mia devra céder aux désirs de cet homme si elle veut retrouver sa liberté. Au risque d’y perdre son âme…

Mon avis

Je ne suis pas une novice dans le monde de Sara, jusqu’à présent je lui ai toujours trouvé une note de justesse et lorsque j’ai appris qu’elle allait nous offrir une petite dark romance, je n’ai pas pu passer à côté de cette lecture.  Je me vois encore harceler Sara * remember the time *.  Et même, si le roman est bien écrit, et que Jo a très bien corrigé le tout, j’ai trouvé le roman plus romancé que dark.

Oui, je connais dès le départ l’issue, mais ce qui m’a manqué c’est le  » Aaaahhhhh ! » en rallonge.  On est directement mis dans l’ambiance : le kidnapping de Mia.  Je n’ai pas eu le temps de m’approprier les personnages, d’avoir des effluves sur le kidnappeur, afin de faire monter la pression.  On ne perd pas de temps, et cela m’a quelque peu déstabilisé.  Le roman respecte bien entendu tout les ingrédients de la dark romance.  Mais, voilà le feu darkien s’est allumé en moi, mais ne m’a pas brûlé comme il le devait.

Aloorrrrrrrrrsssss, oui j’ai quand même passé un bon petit instant break, Mia est un bon personnage, même si vers la fin, j’aurais voulu qu’elle soit plus hargneuse, qu’elle soit plus dans le combat de ses sentiments qui ne devraient pas existé. Nous avons quand même droit à un petit zeste de suspense autour du personnage du kidnappeur, on a envie de connaitre les raisons de son choix de victime.  L’info est bien filtrée sur ce point.  Vous voyez, j’ai vu du bon !

Outre, cela, Sara is Sara, un petit coeur d’artichaut même dans les story sensible.  Sois plus hargneuse … Ceci n’est – censé être – que de la fiction !!! Donc, lâche-toi la prochaine fois … Donne-moi le llààààAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Enfin, bon moment de lecture, mais qui était plus dans la romance que dans la dark party.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités