A votre service, tome 1 de Jordane Cassidy

Alexa Hudson (8).jpg

unnamed

Je pense vraiment que chaque enfant né, voit apparaitre une petite fée.  Vous savez comme dans « La Belle aux bois dormant », et je pense que la fée qui s’est posée sur le berceau de Jordane, lui a donné le don de « sadisme littéraire ».  J’ai cru l’espace d’un moment, quand Jordane m’a proposé sa prochaine parution, qu’elle avait mis tout son sadisme dans «  Je te veux », que nenni.  « A votre service », qui est au fond une simple histoire m’a marqué  ! Souvenez-vous de cette image… la parodie de Macron et Trudeau autour de leur bromance … Et qu’on attendait que l’instant ‘Kiss’ … #Remember

Eh bien, c’est tout ce que j’attendais.  Je ne suis pas une adepte du triolisme dans les relations amoureuses, mais Cassandre était tellement peu présente au sein de la trame que j’ai un peu oublié sa présence.

Camille, doit tout faire pour avoir ce boulot d’aide à domicile, c’est sa seule chance de permettre à sa famille de vivre un tant soit peu correctement.  Ce qui n’était pas prévu au programme : flasher sur son boss !

D’un point de vue général, je comprends les réticences de Camille à vouloir fourniquer avec Valentin – Val pour les intimes -, mais crotte, on ne vit qu’une fois, il faut savoir vivre dangereusement et surtout savoir choisir ces batailles, lorsque tu sais que tu seras d’office perdante, savoure chaque moment !

Valentin, bien qu’en couple avec Cassandre – Cassie pour les intimes -.  Très bon démarrage, j’ai apprécié qu’il prenne les pleines mesures de ces actes, qu’il tente de se sauver la face – normal -, mais qu’il assume ces actes pour moi c’était le plus important. J’attends encore de voir comment son personnage va évoluer.  N’est pas tombeur qui veut, ce n’est pas parce que Môsieur est architecte que toutes ces constructions sont destinés à perdurer dans le temps. Donc, je vais attendre de voir l’Homme derrière ses doutes.

Petit coup d’attention, à l’égard de BFF de Val, Severin et Ambroise et la sista, de Camille, Eli.  J’ai de Grands projets pour eux … Avé au Dieu SpinOff.  Sans oublier THE mamy Huguette #IMFAN !!!

Non, mais là ou il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir ! Un bouquet pour mon anniversaire, c’est de la rigolade.  Un baiser de beau gosse à mon âge, c’est bien mieux ! Et on ne me la fait pas à moi ! Vous êtes ici pour être avec ma Cam ! Donc si vous voulez ma petite fille, il vous faudra vous taper la grand-mère !

La trame tourne principalement autour de nos tourtereaux.  Au départ, je craignais un peu le personnage de Camille, tantôt trop lisse, tantôt trop rentre dedans.  Je ne savais pas sur quel pied danser avec elle.  Heureusement, elle s’est vite reprise ! Les échanges parfois marrants, parfois musclé entre nos héros étaient intéressants, car derrière chaque mot, chaque acte se cachait une volonté « de plus ».  J’ai souvent ragé après chaque chapitre, sans oublier les petites citations  qui nous aiguille et nous mette un peu plus l’eau à la bouche.  Je vous ai dit « sadique, la Jordane ».  Autre point intéressant, chaque personnage prend part à l’histoire, ils ne sont pas juste figurant mais aussi acteur dans la relation de Camille et Valentin.  Le tout ensemble m’a permis de passer un agréable moment.

Enfin, même avec une simple romance Jordane a su me faire vibrer de rage – contenu -.  Vivement le second opus… Pression … PRESSSSIIOONNNNNNN !!!

unnamed

Je suis dans la merde ! Ne rigole pas ! Je suis tellement frustré que j’ai tendance à devenir tout à coup plus froid et distant par réflexe, pour ne pas céder à la tentation de l’embrasser.  Du coup, elle me prend sans doute pour un lunatique et elle a raison ! Je joue entre grand sourire conquis et attitude fermée.  Je vois bien qu’elle tente de composer avec, mais ce cirque ne peut pas durer.  Je dois trouver une solution… mais laquelle ?

 

Je tiens encore à remercier l‘auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités

Nell ou Ambre de Ji Bocis

22.jpg

unnamed

J’ai tourné cette chronique dans tous les sens, je n’aime pas les avis négatifs, car je pense que dans toutes choses il y a quelque chose de bon.  J’essaye vraiment de me dire que derrière cette plume, il y a un être humain, avec des sentiments et tout le touin-touin.  Mais voilà, je n’ai pas du tout adhéré à cette nouvelle.  Je n’ai pas su m’approprier les personnages, la narration faite une fois à la 1ere personne et le paragraphe suivant à la 3eme personne.  J’ai eu du pas à saisir le réel but de Nell, son envie à l’égard de son amie, Ambre.

Je ne vais pas tourner autour du pot, mais les péripéties de Nell ne m’ont pas plu, ne m’ont pas émoustiller et ce n’est pas faute d’avoir voulu rechercher la partie charnelle de ses aventures.  Mais, voilà ça n’a pas pris.  Je suis passée à côté de cette nouvelle.

Tant pis.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Shape of You de Alexandra Lanoix

THE (1)

unnamed

Second opus d’Alexandra et je me suis encore fait harponner par son histoire d’amour.

Claire a tout pour être heureuse : un mari, une belle maison, aucun soucis financier.  Et pourtant Claire n’est pas heureuse dans sa vie, il lui manque quelquechose.  Elle le sait et pourtant elle ne fait rien pour changer la donne.  Jusqu’au jour ou son meilleur ami, Andy l’oblige à revivre au travers de sa passion, qu’est la musique.  Pour cela, Claire va prendre des cours avec Julian.

En tant normal, je ne suis une anti-relation impairs, l’infidélité est le pass idéal pour me faire décrocher, mais pour le coup, Chase méritait non seulement d’être trompé et banni.  Quel homme imbuvable.  Certes Claire a des antécédents classique – étudiante taciturne, un peu forte,… -, mais cela n’était pas une excuse pour accepter de se faire marcher de la sorte par son mari.

Même si sa relation avec Julian démarre très vite, l’évolution de celle-ci est très bien détaillé.  Il était agréable de les voir ensemble.  De s’offrir cette seconde chance.  Mais que serait un roman d’Alexandra sans décrochage de la machoire !?

En bref, un roman touchant, sensible, avec un rien d’addiction et beaucoup de palpitation cardiaque !!!! A DECOUVRIR !!!

unnamed

Je reste là, sans bouger, prisonnière entre ses bras pendant qu’il fait corps avec le piano.  Je pleure de joie, parce qu’il joue, parce que la musique me transporte, parce que c’est lui.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Jayden et Cassie, tome 1 de Carine C.

Jayden et Cassie T1: Tome 1 par [C., Carine]

Informations :

  • Editeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 150
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 2 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, NA
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Jusqu’à cet été, je gérais ma vie. Et puis, Jayden Conor est venu tout foutre en l’air…

Mon avis :

J’étais plus qu’impatiente de lire ce 1er opus qui au vu des petits extraits proposés par l’auteure ne pouvait que nous promettre un très bon moment de lecture.  Mais voilà même si dans le fond il y avait quelques choses, la forme elle n’a pas pris.  Le texte souffrait encore énormement de fautes de frappes, de syntaxe, d’inattention.  C’était dur, vraiment, dur.  Je ne voudrais pas décourager les futures lectrices, car tout le monde peut faire des fautes, passer à côté, à force de voir le texte.  Mais là, pour le coup, ça m’a un peu fait décrocher.

Un peu, car comme je l’ai dis, il y a une histoire malgré tout, un peu déjà-lu, on ressent que l’auteure a été grandement inspiré et nous offre un NA classique.  Pour cela, j’ai continué à lire car je voulais voir comment Carine allait faire évoluer ses personnages.  Comment Cassie allait accepter le fait d’être aider par le beau Jayden.  Connaitre un pan des tensions entre les mâles Conor.  Bref, la curiosité m’a tenu éveillé.  Mais il ne suffit pas d’être curieuse pour lire un roman, il faut aussi donner l’envie.

Enfin, roman prometteur dans le fond qui a manqué d’une bonne correction avant envoi.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Protection très rapporchée d’Alexandra Lanoix

Protection Très Rapprochée par [Lanoix, Alexandra]

Informations :

  • Editeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 185
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 2 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, enquête
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Jessy n’est pas une femme pas comme les autres, c’est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l’aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n’est autre que l’homme d’affaires passionné d’écologie, Callum Blake. Celui-ci lui demande son aide, car ce n’est pas la première fois qu’on essaye de l’éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l’horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu’elle protège. Pourtant…

Mon avis

Lorsqu’Alexandra m’a proposé son roman à la lecture, mon 1er reflexe a été de demander si une suite était prévue et, il m’a été répondu qu’il s’agissait d’un one-Shot.  Après lecture, je tiens vraiment à revenir sur ce point – genre c’est super facile d’écrire un roman ! -, même si un tome 2 ne voit pas le jour, ce roman mérite un accompagnement.  Vraiment.

Cette histoire est une très belle surprise, un agréable petit instant break qui m’a fait du bien du début à la fin.

Jessy est une bodyGuard … Non, promis je ne me suis pas -trop- lancé dans un karaoké de la BO de  » BodyGuard » … Promis ! Donc, jessy, bodyGuard qui se consacre totalement à sa vie professionnelle au détriment de sa privée, qu’elle pense avoir perdu le jour ou son mari a perdu la vie, mais c’était sans compter sur sa Penelope, qui lui propose un petit trip de repos à Miami.  Mais le boulot reste le boulot, car même en vacance Jessy garde ses reflexes de BodyGuard et permet à Callum un petit magna dans l’énergie verte d’éviter quelques balles « perdues ».

Comme dis précédemment, ce roman a été une agréable surprise, j’ai tout apprécié dans ma lecture.  Certes tout va vite dans les sentiments de nos héros, mais il s’agit d’un tome unique et on n’a pas le temps de trainer.  Ce point ne m’a pas tant destabilisé dans ma lecture, mais j’aurais bien aimé faire trainer ce point.  Jessy est un très bon personnage qui m’a directement plu.  Elle n’est pas occupée à se lamenter sur sa vie privée, ou à tourner autour du pot dans sa relation naissante.  Susan aka la Penelope de Jessy, m’a fait tripper grave.  Cette bonne femme de 40 ans qui assume pleinement sa sexualité m’a bien fait rire.  Une suite à Londres ? Oui, je rêve éveillé !

Pour ce qui est de l’intrigue, je ne m’en remets pas encore… Sorry mais je ne veux pas trop spoilers : Lisez-le et on en parlera autour d’un café ou chez le dentiste, ma machoire souffre encore de sa chute subite !

Alexandra nous offre un très bon moment de lecture que je vous invite vivement à découvrir !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Geisha de Chrystal Jones

Informations :

  • Éditeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 13 juin 2017
  • Genre : Drame, rite culturel
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Hayley n’a que 5 cinq ans lorsqu’elle se fait enlever par deux hommes devant les yeux de sa mère. Sa nounou, trahie par son amant, vend la petite fille dans une Okiya (maison de geishas). Okassan, sa nouvelle mère, n’a pour ambition que d’en faire sa digne héritière
Hayley devient alors Kimiko. Aidée de sa sœur de cœur, Aiko, elle suivra pas à pas la dure formation que lui impose Okaasan afin de devenir la geisha la plus célèbre du Japon…

Mon avis

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais une petite idée au vu du titre, mais j’ai préféré ne pas trop m’étaler mentalement et le soin à Chrystal de faire le travail !

Hayley a 5 ans, lorsqu’elle se fait enlever, n’ayant pu obtenir la rançon du kidnapping, sa nounou va la vendre à Oksana qui fera d’elle, une Geisha auprès de ses sœurs.

Il est clair qu’avec un tel début, je ne pouvais que m’agacer et souhaiter le moins de trouble à Hayley surnommée Kimiko, à la suite de son enlèvement.

Bon ! Il est vrai que j’ai eu un peu de mal au début de ma lecture, mais pour une gamine de 5 ans, je trouvais que Kimiko parlait très très bien.  Pas que cela soit un gros problème, mais pas de zozotement, une diction claire, un bon bagou sans oublier qu’elle venait d’être enlevée. Elle est passée du stade de l’enfance à celui de pré-adulte en moins d’un chapitre.

A côté de cela, j’ai trouvé le travail de Chrystal très bien fait.  Je ne suis pas une adepte des rites japonais et celui de Geisha, m’était un peu inconnu.  Je sais ce qu’est une Geisha, mais j’ai trouvé que Chrystal ne lésinait en rien sur les informations relatif à cet univers.  On a droit à une encyclopédie d’informations mixé à un drame et le tout ensemble m’ont permis de passer un agréable moment.

J’ai apprécié l’évolution de Kimiko auprès d’Oksana et ses soeurs.  Malgré le drame, elle reste digne et n’oublie nullement son objectif : se dépêtre des griffes de sa matrone.  Bien-sûr on a droit à notre moment romance, même si cela peut paraître bizarre au premier abord – tomber amoureuse d’un homme plus âgé -, Chrystal a directement fait taire les mauvaises langues.  Il n’y avait rien de glauques, au regard du drame de Kimiko et de ce qu’elle aurait pu subir.  J’ai trouvé cette partie de l’histoire très belle et je regrette même qu’elle n’ait pas été approfondi.  Tout va trop vite et je voyais les pages défilées et j’avais peur de ne pas avoir un happy End directement.

Je connaissais le travail de Chrystal de loin en loin.  J’avais déjà vu quelques articles sur son travail, mais je n’avais jamais pris le temps de la lire et pour un 1er essai, je m’en sors bien.  Même si je dois dire que le roman souffre – encore -, hélas de quelques fautes de frappes.

Enfin, petite incursion dans l’univers des Geisha, qui vous offrira un petit instant break assez agréable.

 

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Les Somber Jann, tome 1 – Jaylen de Cynthia Havendean

img_6274

Informations :

  • Editeur : Ediligne
  • Collection :
  • Nombre de pages : 374
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 10 mai 2017
  • Genre : Thriller, drame
  • Prix : 9.49€

Résumé :

J’habite dans la ville de Williston, dans le Dakota du Nord, l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi Je suis Engy, une jeune fille de 16 ans. Un soir, avant d’aller à une fête bien arrosée, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’ils ne m’enlèvent, mon voisin arrive à mon secours. Tel un psychopathe, d’un seul coup de couteau agile, Jaylen tue de sang-froid mon agresseur. Avait-il déjà tué avant ce soir-là ? Me sentant redevable, intriguée et attirée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis en danger à ses côtés Maintenant, j’en sais trop sur cette famille Je suis la captive non pas d’un héros, mais d’un tueur en série !… Pour les 16 ans et plus.

Mon avis

Lorsqu’Audrey, admin de la page Dark Romance, nous a proposé cette lecture.  J’ai foncé, comme pas mal de nos acolytes.  La seule chose qui n’était pas prévue au programme c’était de voir la date de publication repoussée à deux reprises.  Je me suis même demandée si la partie dark, ne reposait pas là, en grande partie : nous faire languir, suer et végéter devant notre compte Amazon.  Il était donc tout naturel qu’après deux fausses joies, je bondisse sur le roman à sa sortie et je ne regrette pas d’avoir attendu … Si, je regrette d’avoir attendu mais le roman est tellement bon, que je pardonne Cynthia.

Comme dis précédemment, le roman a été proposé sur la page DRF, et donc mon système nerveux c’était préparé à une dark romance, mais au bout de quelques chapitres.  Je l’aurais mis dans cette catégorie mais pas totalement, car il a pas mal de relents de thriller.  Fait que j’ai acté avec l’auteure sur mon compte Insta’.

Alors qu’elle se rend à une soirée avec sa BFF, Engy va se faire agresser elle ne devra son salut et l’échec de son enlèvement que part l’intervention de son mystérieux et  nouveau voisin : Jayden Somber Jann.  Elle avait déjà été intriguée par cette famille, qui ne sort jamais ses ordures, mais ce sauvetage sera le déclencheur à vouloir creuser un peu plus sur ses voisins.  Malgré sa promesse de les oublier, Engy va fauter et sera kidnapper par le Somber Jann.

J’ai savouré la story, comme dis précédemment à force de voir la date de sortie reporté, je n’attendais plus rien de cette histoire, juste la lire, histoire de voir ce que l’auteure voulait nous proposer. J’ai été agréablement surprise de prendre mon pied avec les frères Somber Jann. Ils sont nerveux, ils vous mettent mal à l’aise, beau, tellement imbu de leur personne et du mal qu’ils pourraient vous faire qu’ils ont l’impression de voler plutôt que de marcher.

Certes le roman est un thriller, mais il y a aussi de la romance, j’avais craint le pire et de nouveau un ravissement m’a parcouru : On ne change pas l’âme d’un tueur, amour ou pas ! Merci Madame. Oui, c’est psychologiquement dur, je me sui demandée si Engy n’avait pas été la reine des garces dans une autre vie pour devoir subir tout cela. Oui, elle les a provoqué. A sa place, j’aurais déjà déménagé en Alaska, et pourtant je la comprends.

Outre nos quator, on découvre des personnages annexes, dont le BFF d’Engy. J’ai aimé son combat pour son ami, même si j’avais envie de lui dire qu’il n’était pas un chat et encore moins dans un partie de Mario Bros : Tu n’as qu’UNE vie, don’t forget.

Par ailleurs, j’ai découvert une auteure a la plume saisissante, froide et tellement juste dans sa trame. Elle reste fidèle à sa thématique. On stress avec les héros, tout va crescendo et ça m’a fait un bien fou ! J’ai tout adoré dans ma lecture.

Vivement la suite …

Photo