Songs of Submission, tome 3 – Chante, accomplis, triomphe de C.D Reiss

Informations :

  • Éditeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Nombre de pages : 544
  • Date de publication livre : 2 novembre 2016
  • Date de publication ebook : 2 novembre 2016
  • Genre : Romance contemporaine, BDSM, erotic
  • Prix  : 5.49 – 7.50€

Résumé :

« Je n’imaginais pas à quel point c’est douloureux. Je ne pensais pas que ça me blesserait si profondément. Je ne savais pas ce dont je suis capable pour lui. Je ferai tout pour y arriver. Tout. Il faudra que je me batte pour ce happy end, et il faudra que nous y survivions. »

Alors que la carrière de chanteuse de Monica explose, la vie de Jonathan est en danger. La jeune femme est prête à tout pour le sauver ― pour le meilleur et pour le pire. Mais comment s’engager avec autant d’incertitudes ? Monica est sur le fil du rasoir : financièrement le gouffre se creuse et ses émotions sont en vrac. Mais la force de leur lien charnel n’a jamais été aussi intense – comme s’ils y puisaient, de toutes leurs forces, l’espoir qui leur permettra de « dominer » cette vie sans pitié.
Arriveront-ils à surmonter toutes ces épreuves ensemble ?

Mon avis

Malgré le grand coup de stress à la fin du précédent tome, j’avais une très grande crainte face à ma lecture.  Après une bonne dose de galipettes, j’en attendais plus de nos personnages et plus particulièrement de Monica.  Et je l’ai trouvéééééééééé : FORTE ! Le girl Power était en elle, tout au long du roman.  Je me suis réappropriée le personnage, je n’ai plus voulu la lâcher de crainte de la perdre à nouveau.

Alors que Jonathan se bat pour sa vie, Monica va se battre pour eux.  Entre une accumulation de dettes, une carrière en dent de scie, un amour entre la vie et la mort : Monica ne sera pas/plus vers quel Saint se vouer, au point de vouloir commettre l’irréparable.

ENFIN DU SUSPENSE ! Je sais que je lis un roman classé  » erotic », mais je pense qu’il est important de donner vie à une histoire, pour le coup je ne m’attendais pas à ça.  Le 1er test « suspense » dans le tome 2 avait été un peu vite fait, mais ici l’auteure a prit le temps de faire monter le suspense crescendo.  Le combat de Monica est beau, ses prises de décisions sont compréhensibles.  J’en suis même venue à me demander ce que je ferais à sa place. Serais-je si radical ? Qu’adviendra-t-il de ma conscience ? Blabla … En bref, ce fut dur pour mes neurones.

Les personnages.  Comme dis précédemment, je me suis réapproprié le personnage de Monica.  Je l’ai trouvé plus forte, plus femme.  On a toujours droit à ses rapports Dominant/Soumise mais pour le coup, tout cela pouvait bien attendre.  Jonathan, une fois n’est pas coutume : Il est l’histoire, même s’il est moins présent, son cas fait l’histoire.  On retrouve Jessica, l’ex ainsi que la famille Drazen.

La trame était plus entrainante, on avait un fond et une forme, sans oublier le dernier chapitre qui était plus fourni en informations sur nos héros. Il est vrai qu’en lisant ce chapitre, je me suis rendue compte qu’il y avait quelques coquilles et ce dernier chapitre, nous permet de clôturer comme il se doit la saga.  Merci C.D

Je ne lis jamais les remerciements et pour le coup, j’étais tellement dans l’histoire que je ne me suis pas rendue compte directement que la petite note de l’auteure face à un évènement marquant était un fait vécu <3.  No comment.

Pour conclure, très belle fin.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Jennifer pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*****

Couverture de Songs of Submission, Tome 1 : Begsongs-of-submission,-tome-2---controle,-brule,-resiste-810114-264-432[1]

Song of Submisson, tome 2 – Contrôle, brûle, résiste de C.D Reiss

songs-of-submission,-tome-2---controle,-brule,-resiste-810114-264-432[1]

Informations :

  • Éditeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Nombre de pages : 544
  • Date de publication livre : 3 août 2016
  • Date de publication : 3 août 2016
  • Genre : Erotic, Romance contemporaine
  • Prix : 6.49 – 7.50€

Résumé :

Dans ce second volume, l’auteur distille les informations goutte à goutte, dévoilant ce qui se cache sous le masque de playboy dominateur de Jonathan. Plic… sa famille… ploc… ses pensées. Monica saura-t-elle l’accepter tel qu’il se révèle ?
Tandis que leur relation évolue, des forces extérieures s’interposent : l’ancien compagnon de Monica observe dans l’ombre, tandis que l’ex-femme de Jonathan semble avoir une idée derrière la tête…

Mon avis

Bon ! Je vous épargne le long monologue sur ma mémoire de poisson rouge qui a encore frappé.  J’avais lu le T1 à sa sortie et la fin, m’avait laissé un peu pantoise. Je savais que quelquechose m’avait titillé dans la relation de Jonathan et Monica, mais je n’arrivais plus – du tout – à mettre la main dessus.  Je ne dirais pas que le roman a été lu pour la forme, mais la curiosité a prédominé durant les premiers chapitres du roman.
Alors qu’elle file le parfait amour avec Jonathan, Monica va vite découvrir qu’une relation avec celui-ci sera soit un frein ou un plus pour sa carrière artistique.  Ne désirant pas cacher son attrait au BDSM, Monica va devoir trancher entre  » vivons caché,  vivons heureux » ou  » vivons librement », mais une main invisible va s’immiscer dans leur relation ce qui ne sera pas fait pour aider nos tourtereaux.
Malgré un démarrage conflictuel avec ma mémoire de poisson rouge, on est très vite remis dans le bain.  La trame stagne un peu dans la 1ere partie du roman et je me suis demandée si l’auteure allait réellement faire évoluer ses personnages ou non.
Il y a une histoire, une part de suspense dans le chef de cet inconnu.  Mais voilà, l’auteure a en mon sens noyé son histoire, par les nombreuses galipettes de nos héros:  » Comment vas-tu ? -> Faisons l’amour »,  » J’ai besoin de discuter avec toi, -> Faisons l’amour », …
Je sais que je lis un roman classé érotique et donc il faut s’attendre à pas mal de sexe, mais je voulais vraiment que la partie suspense prédomine, qu’on ait de la matière, de l’envie et pour le coup tout cela a prit du temps.  Merci à Mandarine d’être intervenue 🙂
Les personnages.  Même si Drazen, a plus utilisé sa bouche – pour des bisous d’amoureux -, son personnage a prédominé durant toute l’histoire.  Rien ne pouvait être fait ou dit sans celui-ci, attention rien a voir avec le côté Dominant, mais il est l’histoire. Le suspense, part de lui et l’addiction est crée par sa seule volonté.  En bref il est le point de départ et final du tome.  Monica,  m’a agacé.  Non, pas parce qu’elle est invisible, mais j’ai craint une Ana Bis ! Vouloir  » changer » son mec, juste pour son bon plaisir.  C’est lourd.  Sur ce point #DrazenPower.  Il m’a fallu du temps pour me réapproprier le personnage.
Comme dis précédemment l’auteure a mis l’accent sur la partie charnelle de nos héros.  C’était assez pesant.  Heureusement la fin est arrivée, non pas parce qu’il s’agissait de la fin mais parce qu’elle m’a fait bondir de mon siège et que je ne suis pas du tout mécontente d’avoir la suite sous la main !
Affaire à suivre…
Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Jennifer pour l’envoi de ce Service-Presse
Photo
*****
Couverture de Songs of Submission, Tome 1 : Beg

Los Angeles VIP, tome 1 – L’initiation de Vanessa Fewings

Informations :

  • Éditeur : J’ai lu ( pour Elle)
  • Collection : Passion Intense
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 1er mars 2017
  • Date de publication ebook : 1er  mars 2017
  • Genre : Romance contemporaine, BDSM
  • Prix : … – 7.40€

Résumé :

Mia exulte : elle vient de décrocher un poste chez Envoûtement, un club privé très select de Los Angeles. Troquer ses chemisiers blancs pour des robes noires sexy ne l’effraie pas. Après tout, le salaire dépasse ses rêves les plus fous et lui permettra peut-être de solder ses factures. Sans oublier qu’elle sera la secrétaire de Richard Booth, l’un des hommes les plus influents de la ville. Mais Mia ignore que Cameron, le directeur de l’établissement, l’a engagée dans un but bien précis : charmer son ami Richard. Or, Cameron se prend lui aussi à ce jeu dangereux…

Mon avis

Avant d’ouvrir mon roman, j’ai – en tant qu’adepte de la couv – été frappée par les personnages, ou en tout cas sur le rôle qu’ils sont censé tenir dans le roman.  Je me suis dit :  » Chouette un BDSM, avec une dominante.  C’est tellement rare ».  Et puis pouf ! Pas de dominante, mais encore et toujours un dominant … Mais quel dominant : Richard Booth.

Fraichement engagée au club l’Envoûtement en tant que secrétaire/réceptionniste, Mia va vite découvrir que le club select n’est pas un club libertin comme les autres.

Je ne puis vous parler de ce roman sans mettre en exergue la tension sensuelle, voir sexuelle qui m’a habité durant toute ma lecture.  Je ne savais pas si Mia allait s’enticher de Cameron, le directeur, de Richard son associé, voir des deux.  Il y avait une telle ambiguïté sur ce point, que j’ai cru mourir d’une combustion spontanée !   Mia, est naïve.  Pas la naïve idiote, qui vous fait lever les yeux au ciel, non sa naïveté était marrante, le coup des boules de Geisha était à point.  Malgré son ignorance sur la pratique, Mia fonce, elle n’a peur de rien.  On ressent une certaine gêne, à quelques moments, mais pas de quoi casser votre rythme de lecture.

J’ai été intriguée par le personnage de Cameron du début à la fin, et son implication au sein de l’Envoûtement est à l’image du nom du club.  Un vrai marabout.  Richard pour sa part, m’a semblé instable à quelques moments.  Je ne dirais pas qu’il m’a mise mal à l’aise, mais je ne savais pas du tout sur quel pied danser avec lui.  Un dominant, dominé.  Dominant avec les femmes et dans son boulot, mais dominé par sa vie et par son lien plus qu’ambigu avec Cameron.  Trop trop bizarre.

Vanessa, m’a offert un roman BDSM d’un autre genre.  On lit/entend partout que cette pratique sexuelle est un exutoire, qu’il permet de s’évader, de lâcher prise, d’évacuer et pour le coup, on est pile dans le sujet du lâché-prise à l’Envoûtement.

L’histoire ne tourne pas seulement ou principalement autour de notre trio, le club voit évoluer 3 dominantes.  Hâte de découvrir qui se cache derrière ses bottes en latex.

Enfin, agréable petite surprise que je vous recommande pour sa petite nouveauté dans le genre littéraire.

Photo

 

Up in the air, tome 2 – Mile High de R.K Lilley

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie / Edition Blanche
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 13 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 13 octobre 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

L’histoire tumultueuse et haletante de James et Bianca continue dans Mile High, la suite de In Flight.

James a lancé Bianca dans un monde sombre où passion et douleur sont nature profonde de masochiste soumise, et Bianca s’est laissé emporter rapidement et profondément par amour pour James Cavendish.

Mais un malentendu douloureux et le retour des démons violents de son passé vont profondément déstabiliser Bianca qui, pour se protéger, repousse James.

Mais après un mois d’hospitalisation, le manque de James et de leur jeu de soumission/domination est trop fort et Bianca sait qu’il jettera à nouveau son dévolu sur elle, car son amour pour elle est intact…

Mon avis

Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais Bianca a été la Queen de l’indécision !!!!! GGRRRRR !!!

Je peux comprendre qu’il soit difficile pour une demoiselle, qui n’a jamais compté que sur elle-même, que le passage du flambeau se fasse difficilement.  Par contre, ce que je n’ai pas compris c’est la torture – des neurones – qu’elle subi et par la même occasion que nous subissons ! TORTURE, vous avez dit : TORTURE !!!

Alors, que Bianca se remet difficilement de sa dernière tragédie familiale,  James va tenter comme il le peut – avec le peu de moyens dont il dispose -, de prouver à Bianca que son passé, n’est pas son avenir.  Car avant Bianca, il n’était rien et sans elle il ne sera rien.  Suis poète dans mes moments perdu !!! Malgré son attachement profond, pour James Bianca, va avoir du mal à lui prouver ses sentiments et ce n’est pas l’arrivée des membres du passé de James, qui vont l’aider à prendre sa décision au contraire.  Mais lorsque l’on Aime, on est prêt à TOUT !

Ce roman est une petite parenthèse, je vous avouerais qu’après l’ouverture de la boite de Pandore – du côté de Bianca -, je m’attendais à des révélations en cascades, à être submergé d’informations, et puis POUF ! R.K, a surtout mis l’accent sur l’évolution de la relation entre nos personnages.  On voit que Bianca se bat avec elle-même, que la situation dans laquelle elle s’est plongée l’a fait souffrir.  Mais, je vous avouerais que le déclic a prit du temps.  Vraiment.

James, en bon et preux chevalier, ne va pas trop brusquer sa belle, il va rester fidèle à lui-même.  Pas d’excès, même lorsqu’il sort en boxer de la maison ! J’étais ou, ce jour-là !!??? * pleure des larmes de tristesse *.  Quelques personnages annexes vont faire leur apparition. Mais ce qui m’a surtout marqué : la relation de Stephan et Javier.  Qui est Javier ?  Personnage à suivre de très près, car il a éveillé mes soupçons.

La trame est un peu lente au début, par rapport au final du tome précédent ! Les relations entre les héros sont toujours bien dosé et au moment ou je me suis dit que le roman ne va pas aller plus loin ! BAM ! RÉVÉLATIONS ! Mes soupçons reviennent, je me fais un millier de film et l’auteure coupe son roman au moment H … Et je m’arrache les cheveux ! C’est vraiment pas cool, R.K ! Non, pas gentil !!

Pour conclure, petite parenthèse qui nous promet une suite riche en rebondissement !!! J’ai hâteeeeuuuhhhhhh !!!!

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Déborah et Marion pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "edition blanche hugo roman"

Photo

******

CHRONIQUE

Fire crush de Robyne Max Chavalan

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie / La Condamine
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 302
  • Date de publication livre : xxxx
  • Date de publication ebook : 13 octobre 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 3.99€

 

Résumé :

Une histoire d’amour subtile et sensuelle.
Du suspens, des rebondissements et des mystères brûlants.

Marjorie Constance contrôle chaque aspect de son existence, de sa carrière de mannequin à sa boutique de lingerie fine. Rien ne la perturbe. Rien ne la choque. Jusqu’au jour où elle rencontre un inconnu dans un ascenseur en panne… Un inconnu intriguant et divinement sexy, qui va lui proposer un jeu troublant : échanger leurs places et leurs problèmes…

Et vous, que feriez-vous à sa place ?

Mon avis :

Ce roman est bon, il vous tient en haleine, prévoyez la bouteille d’eau pour éviter toute sécheresse, ce n’est pas parce que le héros s’appelle Neptune qu’il va vous apporter un verre d’eau … Salé ! Trêves de blagounettes Robyne a écrit un excellent roman, elle a été à bonne école, j’entends qu’elle sait ce qu’elle écrit, maîtrise son sujet, ainsi que l’attention du lecteur à l’égard de ses personnages mystérieux. Mon seul bémol .. La suite n’ est pas prévu avant novembre !

Je connaissais la frustration de nom ! Maintenant, je connais sa saveur ! Robyne, nouvelle auteure de la hotte fyctia a tapé fort, ta plume est aussi destructrice qu’un bulldozer lancé à 100km/h .. Vraiment fort !!! Je suis en nage tellement, j’ai sué durant ma lecture ! J’ai voulu quelques fois lire le roman en diagonale car je voulais, je devais savoir qui est Neptune !

Vous ai-je dis que je plussoie de dinguuueeuuuhhhhh !!! Mais reprenons depuis le début.

Marjorie Constance, ancienne star chez des podiums  – chez Victoria Secret – est une  dominante dans ces moments libres.  Après une telle présentation, je m’attendais à suivre  » Le journal intime de … ».  Non, bien loin de nous cette idée. Après une séance  photos de dépannage, Marjorie va faire la rencontre de Neptune dans un ascenseur.  Tandis qu’ils sont bloqué, Neptune va proposer à Marjorie un petit jeu, qui ira son pesant d’or : Que feriez-vous à ma place aka QFVAMP.  Commence un jeu de séduction, qui verra naître une belle relation entre Neptune et Diane, car oui j’ai oublié de le dire mais le but est de mettre de côté son moi connu et de vivre une histoire folle et psychotique, surtout quand l’Homme de vos rêves – les plus fous – prend les traits de 3 personnages mystérieux !

Comme dis précédemment, Robyne ne lâche rien, on suit une belle histoire d’amour, de séduction entre Diane et Neptune.  Mais ce qui prédomine, car on sait tout de Diane/Marjorie on veut savoir qui est Neptune.   Non, je n’ai pas eu envie de balancer ma Lisette, car j’attendais l’instant H et je ne voulais pas lire en diagonale, voir à partir de la fin.  Je volais garder le mystère intact et ne pas trop m’arracher les cheveux !!! Mais, on y était presque.  Pour ce qui est du côté miam-miam … C’était HOTEMENTADDICTIF !!! Surtout lorsque Neptune a brandi le rameau … d’orties !!! MAISSSS NOONNNNNN, Neptune tu ne PEUX PAS FAIRE CAAAA !!! Et là, la féministe qui est en moi, s’est insurgée.  Robyne comment AS-TU PU faire une telle chose à Bianca.  Elle revenait surement de son rendez-vous chez l’esthéticienne, chez qui elle venait de subir une épilation intégrale des jambes et là, tu l’as achevé et moi en passant.  C’était chaud tout plein ! Les scènes d’amour étaient bien écrite, pas d’excès et puis pouf ! Je me rappelle à mon bon vieux souvenir que Bianca est une dominante Huntress et je me pose la question de savoir comment elle arrive à gérer la soumission !!!!??? J’espère que ce point sera plus approfondi dans le second opus, là pour le moment ce n’était pas génant car mon attention, TOUTE mon attention était fixée sur : NEPTUNE ! Ce bel homme sorti d’une cage d’ascenseur qui aura réussi à tenir sa langue, a caché son jeu, son identité … TOUT ! TOUT ! Et a me donner des frissons * bavouille*.

Je ne sais que vous dire de plus, si ce n’est de LIRE ce roman, car il est vraiment, mais vraiment FRUSTRANT et je souhaiterais partager ma frustration avec vous chers lecteurs du plaisir !

A VOS LISETTES .. Pour ma part, je compte les jours avant la suite des aventures de Neptune et Bianca !!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Up in the air, tome 1 – In flight d R.K Lilley

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie / Edition Blanche
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication live : 1er septembre 2016
  • Date de publication ebook : 1er septembre 2016
  • Genre : Romance contemporaine, BDSM
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Lorsque Bianca, la jolie hôtesse de l’air de vingt-trois ans, croise le regard du milliardaire James Cavendish, elle perd son sang-froid. L’imperturbable Bianca ne parvient pas à détourner son regard des yeux bleu turquoise dominateurs de son passager. Elle est magnétiquement attirée par lui comme jamais jusque-là James le sent et va lui faire accepter qu’elle vienne le retrouver chez lui après leur atterrissage. Le désir de Bianca pour cet homme est si fort qu’elle va accepter de se laisser dominer par cet homme, et elle va découvrir une part d’elle-même. Mais quel traumatisme la conduit à dépasser ses limites ? Et Stephan, l’ami homosexuel de Bianca, saura-t-il la protéger ?

Mon avis

Excellent démarrage ! Oui vous avez bien lu. J’ai pris le Flight avec Bianca et James qui m’ont étrangement fait penser à Cross et Eva.  Pas dans l’ensemble mais j’ai eu des relents de Crossfire et là c’est comme l’œuf et la poule qui est arrivé en 1er ? Mais trèves de polémiques, je ne vais pas tergiverser durant des heures sur des moments soudain qui ne m’ont pas tant tenu la grappe car ce qu’il faut retenir de cette story : Tu voyages gratuitement dans le monde du plaisir.

Je ne vais pas vous chantonner le refrain : ‘ Je ne connaissais pas du tout l’auteure’, car c’est vrai et ce malgré la révélation de Bdp annonçant qu’il s’agissait d’une réédition.

Bianca, m’a directement plu.  Il est rare, je dirais même très  rare, que les héroïnes aient plus d’un 1m50, de quoi faire râler toutes les grandes filles comme moi, de plus d’1m70.  À croire que pour rencontrer l’amour – au milliard- il faut ABSOLUMENT mesurer moins d’1m70.  Et donc pour ce menu détail, RK m’a conquise, mais attention là où elle a su encore plus me faire aimer son personnage, c’est que malgré son ignorance, elle fonce.  Elle se laisse porter et elle vous transporte avec elle.  Et pas seulement dans son avion, pas le sien mais on se comprend, hô !!!  Oui, Bianca est une jeune hôtesse de l’air et c’est lors de l’un de ses voyages qu’elle va rencontrer James Cavendish. –> Danse de la joie à 7000 pied d’altitude.

Pour ce qui est de la thématique de l’histoire , RK reste dans du ‘deja-vu’,sauf que nous n’avons pas affaire à une jeune étudiante mais une jeune femme, avec un passé lourd,  une carrière professionnelle … Vous voyez il est là le relent Cross !!!! * sifflement *. James ! * bavouille cosmique * ! Lui, s’il me veut, je prend tous les jours le bus ! Waouw, j’en avais déjà lu des rentres dedans mais le sien m’a marqué au fer rouge ! Punaise !!! Pour ce qui est de la catégorie littéraire – BDSM,… -même si on a droit à quelques scènes du genre, je n’ai rien trouvé de dure sur ce point.  Même si je dois dire qu’il y va – un peu – fort avec Bianca.  Elle débute !  Mollo mon coco !!!  Bien-sûr, Bianca à un BFF, Stéphane. Qui m’a encore donné un relent !!  

Les personnages dans l’ensemble évoluent très vite. Bianca est passée du statut ‘ No Life’ à ‘overbooké’ en moins de 5 chapitres.  James est passé de BIG magna à amoureux transi. RK n’y va pas de mains-morte avec eux ! Par contre, je tiens à remercier le réalisme d’après 1ère fois.  Il est important – en mon sens – de rappeler que la femme n’est pas un tunnel dès son 1er coup.  Un Homme averti en vaut 1000 !!! 

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre du côté de la chute, comment est-ce que l’auteure allait réussir à capter notre attention, au-delà de la relation de Bianca et James, qu’elle allait être l’élément déclencheur de plaisir, qui allait mettre un peu de turbulence, durant ce petit vol de croisière – oui oui j’en profite. -.  Et là, même si j’ai envie de dire :  » Je le savais ! ».  Et bien, je ne savais rien car je ne me doutais de rien et que ma mâchoire a été frapper  le sol de ma cuisine et que j’ai dû prendre rendez-vous chez le dentiste pour tout remettre en place et lever le point contre RK pour cette chute de ouf !!!! 

  Bon, maintenant j’ai pris mon ticket pour le T2 et je ne veux pas de retard de vol ! Vivement la suite ^_^ 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélusine et Marion pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "edition blanche hugo roman"

Photo

Red Room, tome 6 – Tu chercheras ton plaisir de Lynda Aicher

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 333
  • Date de publication livre : 1er août 2016
  • Date de publication ebook : 1er août 2016.
  • Genre : Romance,  BDSM, Club
  • Prix : 7.99 €

Résumé :

V, Vanessa, Maîtresse V… Vanessa Delcour a un nom pour chaque facette de sa vie : V est une sœur aimante et une amie dévouée, Vanessa, une redoutable femme d’affaires et Maîtresse V, la sulfureuse copropriétaire du Red Room, le club le plus privé de la ville. Mais, le jour où Holden Hauke entre dans sa vie, c’est tout ce fragile équilibre qui se fissure. Holden est beau, déterminé, et la façon dont il se prête aux jeux érotiques qu’elle invente pour eux la trouble au plus profond d’elle-même. Il est tout ce dont elle a toujours rêvé et tout ce qu’elle s’est interdit, car, elle le devine, un tel homme ne se contentera jamais de la Maîtresse en elle. Il la poussera dans ses retranchements… jusqu’à trouver la femme.

Mon avis

Ah ! Je commençais à m’inquiéter sur le faite que tous les héros étaient des Hommes et je me demandais, si Lynda allait permettre à une femme d’évoluer de l’autre côté du fouet !

Vanessa, est une Dominatrice et associée au Red Room.  Lorsque Seth, lui propose l’entretien d’un – possible – nouveau membre, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver face à Haulden, un joueur de hockey sur glace, mais qui est en plus de cela un client indirect de son agence.  Rencontre improbable entre ses univers qui va pousser/obliger Vanessa à sortir de sa tanière et de son rôle de Reine des Glaces.

Comme pour les autres romans, j’ai passé un excellent moment avec tous les personnages. Jusqu’à présent nous avions eu droit à des Dom’s, excepté Rock. Le personnage de Vanessa a apporté un peu de douceur au sein de la trame. Certes, elle manie le paddle comme, d’autre manie leur stylo à bille, mais je lui ai quand même trouvé un zeste de douceur dans son rôle de Dom.  Par contre, pour ce qui est de son rôle de femme, j’ai eu un peu pitié pour elle. Devoir jongler avec autant de facteurs stress.  Votre soumis qui s’incruste dans votre vie privée, dans la vie de votre sœur, voir de votre famille ! Votre soumis que vous devez tenir à couvert car, c’est un personnage public qui a déjà eu quelques soucis dû à son attachement au monde BDSM et donc il pourrait être sa vie et votre vie en péril ! En bref, j’ai eu la carotte au séant durant une grande partie de ma lecture !!!!

Les personnages.  On reprend des nouvelles de nos amis et on découvre le personnage de Vivian Delcourt aka Little V, la petite soeur de Vanessa, qui est va devenir la meilleure amie de Haulden – incruste – et qui va avoir l’œil pétillant pour Noah, l’avocat du Club … Et moi,je me trémousse !!!!

L’histoire est encore une fois de plus bien écrite.  J’ai eu par moment l’impression que l’auteure au travers de l’histoire de Vanessa, essayait de nous dire/faire comprendre qu’il était plus difficile d’être une Dominatrice, qu’un Dom. L’image classique sur ce statut veut qu’automatiquement le dominateur soit un homme et le Subs, une femme.  Il  a été agréable de voir, que les rôles pouvaient être inversé sans pour autant versé dans quelque chose de moche ou de trop soumissionnaire … Au contraire, j’ai trouvé que leur relation était belle, je dirais même qu’après l’histoire personnelle de Rock, ce roman ci est celui qui m’a le plus retouché.

… Comme il est agréable de voir évoluer des personnages et comme il est regrettable de se dire qu’après cette agréable lecture le prochain sera le … dernier !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement, Chloé ainsi que NetGalley pour ce Service-Presse

Photo

*********

Couverture de Red Room, Tome 2 : Tu dépasseras tes limitesCouverture de Red Room, Tome 3 : Bonds of DesireCouverture de Red Room, Tome 3 : Tu apprivoiseras l'inconnu