Take your chance, tome 3 – Harley de Kessilya

Alexa Hudson (7).jpg

unnamed

Ce n’est pas la lecture elle-même qui a été difficile, mais de se remettre dans le contexte.  Mémoire de poisson rouge oblige, j’avais tout oublié.  Vraiment, je n’ai eu aucun rappel durant ma lecture, j’ai dû relire la fin des précédents opus afin de me remettre dans l’ambiance et surtout revoir le lien tenu entre les héros et même en faisant cela, je me suis sentie plus perdue qu’autre chose.  Je pense vraiment qu’un petit rappel en début de roman, n’aura pas été de refus.

Pour ce qui est de l’histoire à proprement parlé on retrouve – découvre dans mon cas – Mathieu et Harley.  Tandis que Mathieu oublie son drame personnel dans le travail, il va profiter de la faille au sein du clan Black pour faire tomber les derniers maillons.  Ce qui ne devait être qu’une simple enquête va donner naissance à une histoire impossible, entre Mathieu et la fille Black, Harley.

Même si je n’étais pas totalement dans l’histoire.  Ce petit remake de Romeo et Juliette était intéressant.  Les personnages arrivent chacun avec leur drame, leur espoir, et leur volonté de s’en sortir, sans trop perdre de plume.  Harley est touchante, pas trop de redondance, dans ses actions et son texte. Elle reste digne et forte et pourtant elle en bave.  Mathieu pour sa part, n’a pas directement capté mon attention.  Même si son drame personnel pourrait le rendre attachant, pour ma part, il ne m’a fait aucun effet.  Il m’aura fallu du temps avant de m’approprier ces actions.

La trame est en perpétuel mouvement.  Les actions vont crescendo et m’ont permis de tenir un temps soit peu la cadence.

Je me suis lancée dans cette lecture par curiosité, et surtout parce que j’ai le souvenir d’avoir apprécié les précédents volumes, mais il est clair qu’après autant de temps entre les sorties, je ne pense pas que je vais continuer la série.  Le plaisir s’est étiolé et l’envie m’a quitté.

En bref, petite lecture qui fera – sûrement -plus que plaisir aux lectrices de la première heure.  Pour ma part, ça n’a pas été et ce n’est pas une question d’écriture ou d’histoire, mais trop longue attente entre les opus et je ne suis nullement entrain de mettre la pression à l’auteure loin de moi cette pensée.

unnamed

Jamais je n’ai désiré une femme au point d’en avoir mal.  Jamais je n’ai été aussi proche de devenir fou.  Et, surtout, je n’ai jamais autant voulu qu’aujourd’hui être quelqu’un d’autre.

Mathieu

La voilà, notre putain de réalité.  Alors à quoi bon résister ? Que nous l’ayons décidé ou non, nous sommes Roméo et Juliette.  Nous sommes ces amants maudits que tout oppose.  Mais ce soir, le temps d’une nuit, je refuse de croire en un destin scellé d’avance.

Harley

Je tiens encore à remercier NetGalleyFrance et l’Éditeur pour l’envoi de ce Service-Presse

3469900_orig[1]

***

T1 T2

Publicités

Take your chance, tome 2 – Luna de Kessilya

THE (4).jpg

unnamed

Autant le 1er opus m’avais mise en émoi, autant l’histoire de Luna et Adam m’aura touché par le côté brute des personnages.

N’ayant jamais connu les grandes effusions familiales, Luna ne peut compter que sur unue personne : Elle.  Au contrairement, d’Adam qui met un point d’honneur à mettre en avant l’héritage familial au travers de son club d’échangiste.  Ils n’étaient pas fait pour se croiser et pourtant, leur chemin va se croiser et reveiller leur passion commune.

Après le côté fleur bleue du 1er opus, j’ai apprécié le volte face de la série.  On entre dans l’univers du plaisir de la chair.  Kessikya reste dans le classique, pas d’excès, même s’il est vrai que j’ai eu un ou deux … voir trois coup de chaud durant ma lecture.

Les personnages m’ont directement plu, et il était intérressant de les voir s’apprivoiser et sortir de leur tanière.  Leur petit zone de confort.

L’histoire se laisse lire, pas trop de redondance, quelques petits rebondissements qui permettent à la trame de ne pas rester figée.

En bref, Kessilya m’a offert un petit instant break fort agréable ! A LIRE 🙂

unnamed

Dire qu’il m’embrasse serait un doux euphémisme pour décrire ce que cet homme me fait.  Il prend possession de moi, prend le contrôle de mon désir, de mon corps et je comprends tout à coup pourquoi Adam est dangereux pour moi.

je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley France pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

********

Take your chance - 1 (BMR) par [Kessilya]

La proposition, tome 2 de Katie Ashley

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 6 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99€

Résumé :

Deux pas en avant, trois pas en arrière. Après la trahison d’Aidan, Emma a rompu tout contact. Mais, même s’il a agi comme un lâche, Aidan n’est pas de ceux qui abandonnent la partie sans se battre. Prêt à tout pour se faire pardonner, il attend le moment propice… que la vie lui apporte finalement sur un plateau d’argent. Seul à pouvoir s’occuper d’Emma, alitée suite à des complications liées à sa grossesse, il parvient à se rapprocher d’elle. De son côté, Emma ne parvient pas à oublier le médecin qui l’a reçue à l’hôpital. À bien y réfléchir, il représente même tout ce qu’elle désire : un homme stable, prêt à être mari et père, un homme à l’opposé d’Aidan, et qui ne veut rien d’autre que gagner son cœur… Mais Emma est-elle prête à l’accorder une seconde fois ?

Mon avis

Après avoir savourer la 1ere partie, j’étais plus qu’impatiente de voir comment Aidan allait batailler pour reconquérir le cœur de sa belle.

Après avoir douté sur ses sentiments, à l’égard d’Emma, et commis l’acte de chair, Aidan va devoir tout mettre en œuvre, pour retrouver le cœur de sa belle, sa confiance et commencer à penser et créer une vraie vie de famille.

La trame est assez basique, mais reste quand même passionnante.  On suit la grossesse d’Emma et les repentis d’Aidan.  Malgré un rien de crainte dans les réactions d’Emma, Kate a su leur donner une certaine légèreté.  Le texte ne souffre pas de redondance, ni de lourdeur.  J’ai trouvé qu’Aidan avait mûri, depuis sa participation dans la procréation d’Emma.  Il commence – enfin –  à endosser le rôle de gendre idéal.  Il y a un début à tout, même s’il n’est pas l’archi-type du bad boy ou du mauvais garçon.  Emma stay Emma.  Bon personnage.

En bref, petit moment agréable, trop vite lu et bien apprécié.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

La Proposition - tome 1 par [Ashley, Katie]

 

Take your chance de Kessilya

Take your chance - 1 (BMR) par [Kessilya]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 322
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 21 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame familial
  • Prix : 9.99€

Résumé :

Ne jamais faire ce que le monde attend de nous. Rester en contact quoi qu’il arrive. Ne jamais, jamais, jamais, sortir avec un mec plus jeune que nous. Les règles que Zoé a établies avec sa meilleure amie sont claires, faciles à suivre. Décidée à profiter de la vie, elle a ajouté une bonne résolution à sa liste : trouver un homme qui lui fera oublier son douloureux passé amoureux et envisager un avenir dépourvu de drames. Mais c’est sans compter avec le retour d’Alec, son premier amour, celui qui l’a quittée sans explications six ans plus tôt. Quand il réapparaît subitement pour solliciter ses services de coach personnel, passé et présent se mélangent… et la vie semble offrir à Zoé une chance d’obtenir enfin les réponses aux questions qui la hantent. Saura-t-elle la saisir ? Et si l’incertitude était moins lourde à supporter que la vérité ?

Mon avis

Je me suis fait avoir comme un bleu, je n’ai rien vu venir.  Kessi a joué avec mon ascenseur émotionnel.  Démarrage un peu difficile, car j’ai eu un peu de mal avec le mystère autour de la différence d’âge entre Alec et Zoé, je m’y suis reprise à deux fois pour être sur de bien tout saisir, de faire moi-même mes petits calculs et enfin de compte ne pas vraiment m’intérresser à l’histoire.  Zoé, ne m’a pas vraiment aidé car je peux comprendre qu’il est difficile de se faire ejecter sans raison, mais son deuil a prit un peu trop de temps pour moi.  Le retour d’Alec, était censé remettre tout en place et enfin répondre à mon interrogation : cougar or not cougar !

Le coeur de l’histoire.  Tandis que je végétais un peu et que je commençais à capter l’intention des personnages, je me suis prise une droite, un décrochage de la machoire et un ENORME : WHATTTTTTTTTTTTTTTTTTTT ! F******* !!! Kessi, si tu voulais ma mort, tu viens de recevoir le fair-part, car après une telle bombe, il est clair que tu as obtenu toute mon attention !

Comme dis précédemment, j’ai eu un peu de mal avec Zoé, pas son personnage en elle-même mais avec le mystère l’entourant et donc j’ai pris du temps avant de vraiment m’approprier son rôle. A l’inverse, Alec ça été direct.  J’ai accroché, à celui-ci. Je ne sors pas amoureuse de celui-ci, juste conquise comme il faut.

Au travers de cette histoire d’amour (im)probable, j’ai ressenti un petit panel d’émotion, c’était beau, fort, tendre, un peu longue quelques fois, mais dans l’ensemble, Kessi m’a fait du bien et m’a fait passer un excellent moment.

Enfin, très bon moment de lecture qui ne m’a pas laissé totalement indemne … Mais qui aura réussi son pari : CAPTER MON ATTENTION !

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Speedway de Pascale Stephens

Speedway (BMR) par [Stephens, Pascale]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 358
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 31 août 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99€

Résumé :

Recommencer une autre histoire. Apprendre à connaître un nouvel homme, sortir avec lui, décider de s’abandonner, de se confier. Envisager l’avenir… Autant dire « mission impossible » pour Clémence. Depuis la mort de son fiancé, sa vie amoureuse est au point mort et semble destinée à y rester. Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant son retour dans l’univers des courses de moto, jusqu’à ce qu’elle croise à nouveau la route de Nate. Pilote audacieux, plusieurs fois champion du monde, il a lancé le pari de la réconcilier avec la vie. Mais la guérison est un parcours ardu et semé d’embuches… Alors que leur relation gagne de la vitesse, et que Clémence prend de la distance avec son passé, c’est celui de Nate qui ressurgit…

Mon avis

Même si cette lecture n’est pas un coup de coeur, il n’empêche que j’ai passé un très bon moment avec Nate et Clémence.

Un an après le décès de son fiancé, Clémence est de retour dans l’univers des motos de course, non plus en tant que pilote mais technicienne.  Elle était censée rester dans l’ombre, mais c’était avant de faire les éssais de Nate.  L’un de ses anciens persécuteur.

Nate et Clémence forme un très bon duo.  J’ai accroché de manière instantané au personnage de Clémence, son drame m’a ému.  J’ai aimé son évolution au sein de la trame, elle a le Girl power, tout en gardant sa fragilité.  Nate … Nate … Nattteeeuuuhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!! Alors, je connaissais les Highlanders et cette nouvelle génération de Highlanders qui ne chevauche non plus un cheval, mais plusieurs chevaux d’un coup … MAMA MIA ! Je vais me mettre à mater à les courses de moto ! J’ai apprécié que Nate n’est absolument rien d’un bad boy.  Bien au contraire, il est le grand frère, le meilleur ami et le petit ami de rêve.  Sans oublier qu’il pilote comme un dieu … Un très bon mélange.

J’avais déjà entendu parler des romans de Pascale, je m’étais toujours dit :  » Un jour, un jour ». Et ce jour est arrivé avec cette romance.  Le texte est très bien écrit, on ne s’éternise pas dans les dialogues, les personnages sont touchants, matures, il y a de la profondeur, des sentiments forts, juste ce qu’il faut de sexAttitude.  Tout était bon, simple. Je ne sors pas transcandé de cette lecture, mais j’ai découvert un auteur avec une très belle plume.

Enfin, très bon moment de lecture, avec juste ce qu’il faut de plaisir et d’envie.  Auteur à suivre de près…

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Nuit après nuit, tome 1 – Nuit après nuit de Lauren Blakely

Nuit après nuit par [Blakely, Lauren]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 258
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 27 août 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame, érotique
  • Prix : 9.99€

Résumé :

À San Francisco, Julia Bell est la dynamique gérante d’un bar-club. Joueuse de poker particulièrement douée et créatrice de cocktails hors-pair, elle cache derrière son aplomb et sa longue chevelure auburn de sombres secrets… qu’elle compte bien ne révéler à personne. Après tout, un mensonge parfait n’égale-t-il pas une vérité parfaite ? Mais Clay Nichols, avocat déroutant, ne l’entend pas de cette oreille. La nuit où Julia laisse Clay entrer dans sa vie, elle réalise qu’il représente à la fois tout ce qu’elle désire et tout ce qu’elle redoute. Quand elle se rend compte qu’il n’a pas seulement pris possession de son corps mais occupe chacune de ses pensées, Julia s’enfuit. C’est sans compter sur la résolution de Clay de la faire sienne, nuit après nuit, peu importe ce qu’il lui en coûtera…

Mon avis

Avant de commencer ma lecture, j’ai été plus que subjuguée par la belle couverture qui en mon sens était censée être le prémice d’un très bon moment de lecture et je dois dire que je me suis un peu ennuyée durant ma lecture.

Je n’ai accroché à rien et pourtant ce n’est pas faute, d’avoir tous les ingrédients pour un romantic suspense.  Julia est une jeune barmaid au Cubic Z, tandis qu’elle officie, elle va faire la connaissance de Clay, un jeune avocat.

Jusque-là, je pourrais dire que tout va bien, Julia a une superbe soeur qui lui a envoyé un joli garçon sur un plateau d’argent, afin de faire connaissance – le plus si affinités ne faisait pas vraiment parti du deal, mais tant qu’à faire -.   Et là, j’ai décroché, et pourtant on n’est qu’au début du roman, mais je ne me suis pas du tout sentie à l’aise avec l’ambiance voulu par l’auteure, j’ai continué car je voulais voir comment cette relation allait évoluer et surtout connaitre le petit secret de Julia.  Même avec ça, je n’ai pas su m’approprier les personnages.  Julia est l’héroïne type : wondermoman dans sa vie professionnelle, copine couveuse, petit coeur d’artichaut, assume ses désirs sexuels et la gentille soeur.  Clay, bon personnage, mais sans plus.

La trame a été quelque peu noyée par les nombreuses et trop longues séances de corps à corps entre les héros.  Je n’avais vraiment rien à quoi me raccrocher.

Donc, oui je lirais la suite, juste pour connaitre le END et pour savoir si Julia va se sortir des griffes de Charlie.

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

La proposition de Katie Ashley

La Proposition - tome 1 par [Ashley, Katie]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 28 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, projet de famille
  • Prix : 9.99€

Résumé :

 30 ans. 0 mari, 0 enfant…
Emma veut un bébé, coûte que coûte.
Quitte à renoncer au prince charmant, quitte à élever son enfant seule.
Vraiment  ?
Quand Aidan, ce tombeur auquel elle a jusque-là résisté, lui apporte la solution rêvée, Emma se retrouve au pied du mur.
Céder à sa proposition, avoir une relation sans lendemain… et en même temps se retrouver maman  ?
Elle qui croyait y voir clair dans sa vie et ses désirs, c’est la panique  !

Mon avis

Ce roman m’avait titilé depuis l’annonce de sa sortie et je ne regrette pas, j’ai passé un excellent moment ! Bon, il est vrai que je n’ai pas eu de mal à m’associer à Emma.  Son combat de fond, de volonté a été le mien durant un certain temps.  Il a été agréable de voir que certains procédés ont la vie – dent – dure dans notre souhait de procréation, excepté le coup de la température, à ne prendre que le matin, couché dans son lit.  Il ne faudrait pas tromper sa courbe à moins de vouloir se faire culbuter entre deux rendez-vous !

Pour ce qui est de l’histoire,  Emma est une jeune trentenaire qui voit son horloge biologique lui faire des appels de phare !  Après avoir été « lâchement »  abandonnée par son ami, elle va se retrouver à pactiser avec le playboy du service, Aidan Fitzergald un peu de sa semence.  LA seule condition d’Aidan : faire un bébé par le biais de mère-nature !

L’auteure entre directement dans le vif du sujet, on ne tourne pas en rond.  J’ai apprécié l’honnêté d’Emma face à Aidan.  Bon ! Elle n’avait pas trop le choix, mais elle aurait pu nier ou l’envoyer balader, rien du tout.  Tout est clair, direct, dans son projet et dans l’implication d’Aidan.  Pour ce qui est de la love story, tout est amené directement, on ne tourne pas autour du pot.  La particularité de leur relation va donner un petit pep’s à celle-ci.  Je dois dire que les personnages sont tellement en symbiose que j’ai très vite oublié le début de leur histoire.

Je ne vais pas m’étendre sur le personnage d’Emma que j’ai plus qu’apprécié.  Aidan, le tombeur de ses dames.  Je l’ai trouvé humain, et surtout courageux de s’engager dans cette aventure sans vraiment connaitre Emma.  Un généreux donateur de plaisir.  Il s’est vite impliqué dans le projet et le reste à suivi son chemin.  On découvre quelques amis annexes à nos héros dont le Glonton * je ris *, ainsi que les membres de leurs familles respectives.  De nouveau sur ce point, pas de langue de bois, Emma et Aidan sont majeurs et assume complètement leur projet auprès de leurs familles.

En bref, Katie nous offre un très bon moment de lecture, simple, beau avec un petit sujet de fond qu’est la procréation.  Vivement la suite … Attention, BMR, je tiens ma chronique en otage 😉

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo