Si tu me le demandais d’Emily Blaine

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 4 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 4 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, seconde chance
  • Prix : 9.99 – 15.90€

Résumé :

Elle est sa deuxième chance d’être heureux

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.

Mon avis

Avant que vous ne sortiez vos fourches et tout accessoires de torture :  » Oui ! J’ai apprécié ma lecture ». Mais, j’ai vraiment eu du mal au début avec Cooper.  J’ai eu du mal à m’approprier le personnage et son drame personnel.

Non, pas que le fait qu’un homme qui se retrouve veuf et père d’une ado ne me touche pas.  Mais j’ai eu du mal avec son égoïsme.  Vouloir être le seul à pleurer sa femme, 8 ans après le drame, ne pas permettre à son enfant de connaitre sa mère, au risque de voir de vieilles blessures s’ouvrir. J’ai trouvé cela égoïste, j’ai eu envie de lui en coller une.  Priver cet enfant, de cet amour (in)connu était rageant.  Ayant moi-même connu cette situation, j’ai eu envie de prendre Cecilia par la main et de l’emmener faire un tour à Euro Disney, au frais de la reine, son père.  Il m’aura fallu attendre la venue de Julianne dans la vie de Cooper pour entrevoir l’humain.  Oui, entrevoir, car de nouveau Cooper a encore fauté, avec Julianne, je l’ai trouvé touchant dans sa volonté de donner une chance à cette relation.  Sa seconde chance d’aimer et d’être aimé en retour par Julianne.  Mais le coup de la pièce de travail m’a un peu refroidi.

Les personnages.  Cooper, je ne vais pas trop m’attarder sur ce grand architecte, qui n’arrive pas à tracer les plans de sa vie, qui a laissé tellement de place à la/sa douleur, qu’elle l’habille comme une veste en toute saison.  Julianne, est un vrai petit vent de fraicheur.  Elle est douce, marrante, fraiche et franche.  Un petit bout de femme avec des épaules tellement large.  Oui, car il en faut des épaules large pour supporter notre petit Caliméro ! Cecilia, j’ai apprécié qu’Emily lui offre une partie dans le roman et une voix au chapitre.  Elle aurait pu être plus rebelle vis-à-vis de son père et pourtant elle reste forte, digne et mature avant l’heure.  On découvre aussi la bande de copain de Cooper, j’ai été un peu destabilisée que nous ne découvrions pas de BFF à Julianne, à croire que sa vie s’est vraiment arrêtée à la suite de son drame personnel – hibernation – reprise en main suite à sa rencontre avec Cooper.

Le texte est très bien écrit, Emily a su insuffler tout ce qu’il faut à une romance seconde chance.  Mais j’aurais tant voulu que Cooper soit moins enfermé à l’égard de sa fille.

Enfin, petite romance qui aura pris du temps à se faire apprécier dans sa totalité et qui se termine sur une bonne note.  Et c’est tout ce qui compte !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

Des étoiles dans la mer de Natasha

Des étoiles dans la mer par [Boyd, Natasha]

Informations :

  • Editeur : MxM Boookmakers
  • Colelction : Romance Passion
  • Nombre de pages : 355
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 27 septembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, NA
  • Prix : 5.99€

Résumé :

Livvy a pris la fuite. Elle s’est échappée là où personne ne pourra jamais la retrouver.
Mais dans le cottage isolé où elle se réfugie, il y a déjà Tom, un mystérieux inconnu, qui est là pour des raisons personnelles.
Dans l’intimité de ce cottage abandonné, au cœur de la nature sauvage de l’île, leur connexion immédiate est impossible à ignorer. Mais alors qu’ils fuient leur histoire et refoulent leurs secrets, le passé les rattrape et bouleverse leurs vies de façon inimaginable.
Malgré leurs sentiments profonds et leur alchimie puissante, ils devront se battre contre un enchevêtrement de mensonges et surmonter les blessures de leur passé. La vérité, en émergeant, fera peut-être plus de mal que de bien.

Mon avis

J’ai eu de très bons échos sur cette histoire et je dois dire que même si la rumeur est très très bonne, je ne m’attendais pas à tant de frissons partout partout dans mon bidou !

6 ans après la fuite et le décès prématuré de sa grande soeur – Abby -, Livvy décide comme son aîné de quitter le coccoon familial pour s’enfermer dans le cottage de sa grand-mère afin de connaitre les raisons qui ont poussé, Abby à partir et quel rôle a tenu Whit Cavanaugh dans ce drame.

Même si l’histoire commence par le drame de Livvy, elle va vite faire la connaissance de Tommy son alter-ego dans les blessures de la vie.  La trame est racontée par nos héros, on suit leur périple, leur quête de vérité, d’amour, et leur volonté de faire leur deuil.

Il est vrai que j’ai pris du temps à me lancer dans ma lecture et je ne regrette nullement d’avoir pris mon temps pour savourer comme il se doit cette lecture qui m’a prise aux trippes.  Tommy m’a directement plu avec son côté ours mal-léché, on ressent directement qu’il cache quelques menus secrets à Livvy.  Livvy pour sa part est touchante, elle m’a donné envie de la dorloter comme mes filles lorsqu’elles font un mauvais rêve.  Un duo d’écorché vif qui vont apprendre l’un de l’autre et à grandir dans le même temps.

Pour un premier roman de l’auteure, je ressors conquise par sa plume, sa douceur, elle a su mettre des mots, des faits, du ressenti au bon endroits, au bon moments.  Tout était bon, je ne dirais pas que j’ai eu l’impression de lire un CoHo, mais on y était presque du point de vue des sensation, des frissons.

Enfin, très très belle découverte !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Outlaws/Les Insurgés, tome 2 – Addiction de Elle Kennedy

Addiction Les insurgés – tome 2

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 300
  • Date de publication livre : 5 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2017
  • Genre : dystopie, Romance
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Lennox habitait dans un petit paradis sur terre avec sa meilleure amie Jamie, un endroit où les gens allaient et venaient et où chacun était libre de vivre à son gré.

Mais tout a changé quand ils ont été attaqués et forcés de rejoindre la bande des insurgés de Connor Mackenzie.

Lennox sait bien que Jamie est attirée par un autre que lui, mais il a toujours pensé qu’il était fait pour elle et il ne la laissera pas partir sans se battre.

Jamie sait bien que Lennox est un mec bien et attirant, mais elle ne veut pas qu’une histoire entre eux gâche la plus belle relation amicale qu’elle ait jamais connue. Mais quand l’objet de ses désirs la repousse, elle se venge en acceptant de tomber dans les bras de son meilleur ami.

Il suffit d’une seule nuit dans les bras de Lennon pour que Jamie se rende compte à quel point elle est attirée par lui. Maintenant qu’elle a goûté au vrai plaisir, elle est certaine qu’elle ne pourra plus jamais s’en passer.

Mon avis

Une suite à la hauteur de son prédécesseur !

Avant-Propos : Je tiens tout d’abord à remercier l’Editeur pour l’envoi express de cet opus, je pense – vraiment – que la mise en demeure envoyé e avec Malcom a porté ces fruits * rire diabolique *.

Pour en revenir à ma lecture, j’ai été très très trèsssssssssssss ravie d’avoir la suite a porté de main, car de vous à moi je n’aurais pas pu dormir sur mes deux oreilles après une telle fin, certes douce mais quand même tant que le plaisir en moi était à son paroxysme, autant en profiter !

Dans ce second opus on suit les amis de toujours : Lennox et Jamie. Après avoir vu leur bien, le plus précieux partir en fumée, Jamie et Lennox ont rejoint le camp de Connor. Mais suite à son pacte passé avec Reese, Connor va devoir laisser ses meilleurs soldats partir à Foxworth afin qu’ils entrainent les Insurgés à se préparer à la bataille à venir. Je ne me permettrais pas de dire guerre, car ils vivent dans un climat de guerre non-stop et cela risquerait de mal vous aiguiller.

Dans le précédent tome, Elle laisse transpirer quelques sentiments entre Lennox et Jamie, et j’ai été très ravie de voir que cet opus, leur était consacré. On découvre des personnages simples, doux, intelligents, attachants avec une histoire. Ayant toujours caché ses sentiments, à l’égard de Jamie, je me suis sentie un peu mal à l’aise dans le faite qu’il n’ait eu aucune honte à la voir batifoler avec d’autres hommes et surtout qu’il ait pris autant de temps pour faire sa déclaration … Et quelle déclaration !! WAOUW WAOUW !!! J’avais imaginé un autre scénario dans leur histoire d’amour et je suis d’autant plus ravie que l’auteure n’est pas trop trainée en longueur sur ce point… Après plus de 20 ans d’amour en silence, il fallait mettre le turbo !

Jamie est un bon personnage, je ne dirais pas que c’est mon meilleur personnage, car je me suis plus attachée à Hudson, mais elle reste une personne forte, avec juste ce qu’il faut de bagou et de sex-Appeal ! Lennox, je l’ai vu dès le départ comme le papa ours de la petite troupe et même si son personnage est tout autre, je n’ai pas pu me retirer cette image de la tête. Un très bon duo avec juste ce qu’il faut de plaisir, mais navré mon top 20 reste – pour le moment, tout peut arriver – Hudson et Connor * oups j’ai eu quelques buées sur les verres de mes lunettes *. On retrouve toute la bande et je suis de plus en plus intrigué sur le personnage de Ryles que je verrais bien évoluer avec Reese, affaire à suivre ou pas ? On découvre le personnage ultra énigmatique de Sloan et la seconde génération : Randy et Sara.

Pour ce qui est de la trame, on laisse planer le suspense sur les agissements de Reese, on a droit à une bonne crise de larmes, ce qui a tué dans l’œuf, l’une de mes imaginations. Mais on garde juste ce qu’il faut de plaisir et d’attention pour continuer la série.

Enfin, très belle suite mais qui mérite … Un 3ème opus !!! TRES TRES VITE 

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Olivia et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******

Outlaws/Les Insurgés, tome 1 – Conquête de Elle Kennedy

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages  : 340
  • Date de publication livre : 14 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 14 septembre 2017
  • Genre : Romance, dystopie
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

Mon avis

J’étais déjà une fervente lectrice des écrits de Elle et lààààààààààààààà … Je suis TO-TA-LE-MENT amoureuse, addict,- tout ce que vous voulez de bon – à la plume magique d’Elle. J’ai adoré ma lecture d’un bout à l’autre, à l’endroit, à l’envers, en diagonale, je l’ai savouré. Et pourtant, je dois dire qu’au début de ma lecture, mon regard faiblard – car j’étais sur le point de me mettre au lit – a eu quelques convulsions, car je ne suis pas une adepte de dystopie et autres. Mais dès que, j’ai découvert les plaisirs du monde libre, mon cerveau n’a pas pu s’empêcher de me rappeler , que j’avais eu « une petite crainte ».
40 ans après la destruction du monde, le Conseil Mondial – CM – règne en maitre absolu sur la vie des survivants qui se partage le peu de terre. D’un côté, nous avons les habitants de la Cité et de l’autre les Insurgés. En tant que fille, d’un Grand Conseiller, Hudson ne connait de la vie que ce que la Cité lui a appris, jusqu’au jour où elle la fuit pour se retrouver du côté des Insurgés, avec Connor Mackenzie et ses soldats.
Je suis vraiment navrée, mais je risque de me répéter en continu : j’ai vraiment apprécié ma lecture. Et, plus particulièrement la liberté sexuelle qui habite nos personnages. Je ne suis pas une historienne mais à chaque grande étape de la vie, on a toujours poussé l’être humain à s’accoupler et cette série ne déroge pas à cette étape au travers du monde libre. Ne dit-on pas : Faites l’Amour, pas la guerre ! ». Malgré, sa non-connaissance ou pratique ardue du plaisir de la chair, Hudson n’a pas du tout joué à la petite prude, bien au contraire. Je l’ai trouvé plus dévergondé que ses nouveaux amis. Tout est sous tension, j’ai suffoqué de plaisir et je n’ai pas du tout été dérangé… Non, pas du tout.
Les personnages. D’un côté, les amis de Connor : Ryles, Jamie, Lennox, Xander, Kade, Nell, Reese et Tamara. Une belle brochette d’Insurgés qui ne demande qu’à être connu. De l’autre les Executeurs : Dominik et son armé. Que du bon monde !
Outre cela, Elle nous offre quand même une histoire, car il n’y a pas que du sexe, même si son aura plane du début à la fin. On suit le conflit armé entre les Insurgés et la Cité, dont le bras armé est communément appelé les Exécuteurs. On découvre assez vite ce qui a poussé Hudson a quitté sa tour d’ivoire et son menu secret de famille. Le personnage de Connor bien que commun, avait ce petit plus qui le distinguait… Bon ! Je vais être honnête mais cette manie – délicieuse – de tenir les files du plaisir d’Hudson, n’était pas pour me déplaire. Dominant, sans excès et sans nul besoin d’artifice, sa simple aura vous poussait à courber l’échine.
Enfin, petit plaisir je vous invite à découvrir au plus vite !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Olivia pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Back Fire de Robyne Max Chavalan

Back fire par [Chavalan, Robyne max]

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie / La Condamine
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 320
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 28 septembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Adversaires en affaires… Partenaires en amour ?

Entre Leila, PDG d’une entreprise d’extraction de diamants, et Adrien, héritier d’une puissante multinationale, rien ne va plus : Adrien a profité de leur liaison pour tenter de s’emparer de l’entreprise de Leila, et cela, la rousse incendiaire ne peut le lui pardonner.

Mais quand leurs meilleurs amis Savage et Richard les choisissent pour témoins de mariage et les expédient tous les deux sur une île presque déserte pour préparer les noces, ils sont forcés de cohabiter à nouveau. Admettront-ils que leur attirance est plus forte que leur ressentiment ?

Mon avis

Je n’ai absolument rien contre les femmes indépendantes, celles qui ont le Girl Power gravé dans leur sang.  Vraiment, je n’ai rien contre cela, mais Leila Michel a vraiment mis ma patience a rude épreuve. Je l’avais attendu ce dernier opus, si je puis dire.  Et même si le roman est toujours aussi bien écrit, le jeu de chaise musical des sentiments m’a rendu dingueeeuuuuhhhhh !

Leila et Adrien ont vraiment, – car il faut être deux dans une relation – soufflé le chaud et le froid de manière volontaire ou « involontaire ».  A chaque fois que j’ai eu un soupçon d’impression qu’on avançait dans la relation, un drame se faisait jour.

Si vous vous n’avez pas encore lu  » Back Fire« , je vous invite à ne pas trop tarder et surtout que dans cette chronique je risque d’un peu me lâcher ! Oups 🙂

Alors que Leila, pensait avoir découvert les manigances d’Adrien à l’encontre de sa société.  Elle va vite découvrir qu’en plus de se battre contre ses sentiments naissants à l’égard de son nouvel associé, elle va devoir mettre un terme aux agissements d’une menace à plus grande échelle.

Comme dis précédemment, j’ai bien cru mourir durant ma lecture.  Leila, a un sale caractère, j’en avais déjà eu un aperçu dans les précédents volumes, mais je ne m’attendais pas à un tel degré de tête dure ! Ouh lala, c’était puissant!  Même lorsqu’elle est censée lâcher prise ou ressent encore une certaine retenu de sa part, cette envie de garder le contrôle sur tout et tout le monde. Alors, oui je la comprend et c’est pour cela que je ne l’ai pas trop blâmé, et j’ai eu une fois envie de l’aider à étriper Adrien, mais elle doit apprendre à céder notre petite petite Leila. Attention, Adrien n’est pas mal aussi dans son genre, et pas seulement parce qu’il est censé être Dominant dans sa vie s***. Il a cette capacité à vous donner envie de l’aimer, de le chouchouter et en même temps de lui demander s’il confond sa vie à celle d’un jeu d’arcade ! En bref, la flamme -Adrien – et la mèche du baril à pétrole – Leila – et lorsque les deux entrent en contact  … Ça donnait çà !

Ah ? Oui ! vous pensiez à autre chose ? Et bien, non ! Je vous arrête tout de suite car nos héros ne s’entendaient , vraiment que sur un point : LE CONTACT PHYYSSSSIIIQUUUEEEEE ! C’était brûûûlant ^_^.  Seul bémol, le côté Dom d’Adrien n’a pas été assez exploité.

La trame était un rebondissement en continu, dixit  » le long fleuve tranquille », et bonjour la vie  » Rabomtique ».  Tout va crescendo.  Apparition d’un nouveau personnage, le commandant Mayorca.  On retrouve bien-sûr tous les personnages : Joe, Richard, Marjo, Thomas et Vincent.  J’insiste vraiment, Robyne, un petit M/M avec nos deux assistants de feu, ça serait une belle boucle * regard du chat botté *

Enfin, malgré le côté Girl Power de Leila, j’ai encore pris un petit plaisir à retrouver les personnages de Robyne, et j’ai plus que hâte de retrouver Robyne et ses possibles futurs personnages et histoires. –> PRESSSIIOONNNNN !

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

 

Photo

 

*******

Flash Back par [Max chavalan, Robyne]Fire crush - Partie 1 par [Max chavalan, Robyne]Fire Crush Partie 2 par [Chavalan, Robyne max]

Au fond de l’eau de Paula Hawkins

Informations :

  • Editeur : AudioLib
  • Collection : Suspense
  • Nombre de minutes : 688
  • Date de publication audio : 5 juillet 2017
  • Genre : Suspense, enquête policière, drame familial
  • Prix : 24.40€

Résumé :

En froid avec sa soeur Nel depuis des années, Julia n’a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d’y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa soeur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.
Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d’elles-mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé.

Mon avis

Avec cet opus, Paula revient en force ! J’avais adoré  » La fille du train » et une fois de plus Paula, met en avant un trio de femmes, unie par le sang et par la mort.

Beckford.  Suite au décès prématuré de sa soeur, Nel, Julia/Jules est de retour dans la ville de son enfance.  Cette ville qui a été son purgatoire, son supplice.  Mais derrière cette mort se cache surtout des non-dits entre les soeurs, et un drame qui va bien au-delà des profondeurs de la rivière.

Comme dans son précédent opus, les femmes sont mise en avant.  J’ai directement accroché au personnage de Lena, cette jeune demoiselle qui a perdu très tôt sa mère, qui se retrouve coincé avec une tata qui n’a jamais voulu entendre parler d’elles et qui n’a pas encore fait le deuil de la mort de sa BFF, Claire, survenu quelques jours avant celui de sa mère.  Autant vous dire, qu’Atlas a prit les traits de Lena !  Julia, est un bon personnage, mais elle ne m’a pas tant mise en émoi.  Malgré la mort,  le fantôme de Nel est fort présent au sein de la trame.  On découvre un autre duo de femmes : Hélène et la policière qui ont un rôle prépondérant au sein de la trame.  Quelques hommes vont faire leur apparition, et Josh reste mon personnage préféré.

La trame évolue crescendo, on découvre assez vite le lien tenu entre les différents décès qui ont eu lieu à la rivière.  Cette même rivière qui a été quelques années auparavant le lieu du supplice de Julia.  Le chassé-croisé entre passé/présent, les morts de Claire et Nel.  Rebondissement sur rebondissement.

Julien, Clémentine, Marie-Eve et Lola ont fait un travail du tonerre des braises ! J’ai adoré leur jeu de rôle.  Il m’est difficile de vous dire quelle interprétation, m’a plus plu.  Donc, je sonne un EX-EAQUO et une standing ovation !

Enfin, des lecteurs au top, une story qui vous noie de plaisir … En bref … A ECOUTER !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Pauline pour l’envoi de ce Service-Presse

audiolib[1]

Photo

Flash Back de Robyne Max Chavalan

Flash Back par [Max chavalan, Robyne]

Informations :

  • Editeur  Hugo & Cie / La Condamine
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 470
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 24 août 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 3.99€

Résumé : 

Se replonger dans leur passé : la clé de leur avenir ?

Lorsque Savage Demercey, l’auteur star du moment, rencontre Richard Erria, l’étoile montante du journalisme, l’un et l’autre sont déconcertés : ils se connaissent déjà, pour avoir vécu une liaison tumultueuse cinq ans auparavant. Une liaison qui s’est terminée dans la douleur pour elle, et dans l’incompréhension pour lui.

Alors qu’ils renouent leurs liens, passé et présent s’entremêlent. Qu’est-il réellement arrivé cinq ans plus tôt ? Réussiront-ils à se pardonner ?

Mon avis

Après avoir suer avec les romans  » Fire Crush« , je pensais être quitte de Robyne, mais non elle n’en avait pas fini avec nous et encore moins avec la bande à Savage !

Je ne serais dire quel moment m’a le plus plu.  Si, un !  Avoir retrouver la plume de Robyne, j’ai encore pas mal sué.  Robyne arrive encore à nous donner juste ce qu’il faut de suspense – c’était un peu trop long pour mon coeur et mes nerfs -, d’envie, de rage de dents, de perte capillaires et d’applaudissement à la fin de notre lecture.

Si vous avez lu, Fire Crush et que vous avez – tout comme moi – survécu à Marjorie, on retrouve dans cet opus, l’une de ces BFF,  Savage Demercrey.

Savage Demercrey dit Josephine Wild est enfin, l’auteure à succès qu’elle souhaitait être.  Mais 5 ans, après avoir mis un terme à sa relation volcanique avec Raphael Erria, ils se retrouvent et Raphael n’est pas prêt à laisser repartir sa belle et elle entend bien (re)prendre sa revanche.

Il est clair que toute l’histoire repose en grande partie sur ce qui a désuni Raph et Savage.  On reprend la romance depuis le début grâce au flash back – héhé -, les débuts étaient juste too much et on comprend mieux les réticences de Savage a renoué avec son passé.  Sentiment ou pas, l’Amour-propre prime, mon cher Raphael. Mais, j’ai honte ! Oui, j’ai un peu honte, car même si j’ai lu avec attention, ces moments de retrouvailles-séparation, ce qui m’interressait plus que tout, était la sous-story : Adrien et Leila.

Résultat de recherche d'images pour "bave gif"

J’ai apprécié la superposition des histoires : Les Frères Erria en ont pris pour leurs grades mais c’était tellement jouissif.  Seul hic au tableau, je n’ai pas su m’approprier totalement le personnage de Savage, qui était une vraie sauvage.  Je l’ai trouvé trop brusque, limite aggressive.  Je n’ai pas apprécié sa manière de parler à Henry ou bien à Paul.  J’ai trouvé cela mal placé, pour le reste ça été, elle a bien tenu tête à Raph’.  Raphael pour sa part, j’ai plaidé pour sa cause, j’ai été son avocate commis d’office : Tort ou pas, il avait mon épaule pour panser sa peine.  Entre autre, on découvre les personages d’Ad et Leila, je ne vais pas m’épancher sur mon pré-amour à leur encontre, mais j’ai vraiiiiiiiiiiiiimmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnntttt hâte de lire tout ça.  Sous rôle et pas des moindres : les assistants de Raph et Leila – Henry et Vincent -, suis-je la seule à plaider pour un spinOff * regard du chat botté *. Du côté des familles, c’était un peu le calme plat avec Savage, mais la famille Erria est tellement opprésante, qu’ils ont su jouer tous les rôles.  Bizarrement, j’ai eu un petit coup au coeur pour Magali – BFF de Raph’ -, j’aurais pu la jeter en pâture aux crocodiles, mais elle m’a peiné, je ne serais dire pourquoi, mais son personnage m’a fait un peu de la peine.

En bref, Robyne nous offre encore un petit moment de plaisir intense, de l’addiction justement bien dosé, des personnages au TOP du slip kangourou … EN BREF, je recommande cette série.

Vivement la suite 🙂

 

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

Fire crush - Partie 1 par [Max chavalan, Robyne]Fire Crush Partie 2 par [Chavalan, Robyne max]