Ugly Princess,volume 1 de Natsumi Aida 

Informations :

  • Éditeur : Akata
  • Collection : Manga
  • Nombre de pages : 190
  • Date de publication livre : 14 avril 2016
  • Date de publication ebook : xxx
  • Genre : Manga
  • Prix : 6.95€

Résumé :

Mito Meguro est en dernière année de collège. Mais son quotidien n’est pas tout rose… À cause de son physique peu flatteur, elle est la risée de tous. Surtout depuis que quelqu’un a découvert qu’elle était amoureuse d’Umeda, un des beaux gosses de sa classe. Depuis ce jour, son quotidien est un enfer. Heureusement qu’elle peut compter sur Maru et Haru, ses deux amies geeks qui aiment se plonger dans les jeux vidéo et les mangas tout autant qu’elle. Un jour, toutefois, Mito va décider de se prendre en main, et de refuser cette fatalité ! Car depuis que Kunimatsu lui a adressé la parole, elle ne peut s’empêcher d’espérer à nouveau, d’avoir une vie meilleure, de peut-être connaître l’amour, ou tout simplement d’être heureuse. La route pour s’accepter soi-même, se débarrasser de ses complexes et trouver le bonheur sera longue et remplie d’épreuves… Mais jamais cette « anti-héroïne », loin des clichés, ne baissera les bras !

Mon avis

Je ne suis pas une adepte des Mangas, mais je me devais de retrouver Natsumi que j’ai découvert –  grâce à Cookies et Emilie – avec sa superbe série ‘ Switch Girl’ – que je recommande !!!

Dans cette nouvelle série on retrouve Mito Meguro, jeune lycéenne qui vit par procuration des histoires d’amour avec sa Nintendo.  J’ai l’impression d’avoir oui-dire ce type de nouveau jeu – de rôle -, un peu comme avec les tamagochi (!!!), mais au level supérieur.  Bon ceci est une petite parenthèse … Je m’éloigne du sujet.  Alors qu’elle rêve encore du prince charmant ou en tout cas à vouloir approcher son prince charmant, Mito va être secouru par Kunimatsu qui deviendra son nouvel héros.

L’histoire est assez brève car on nous présente les personnages principaux et l’on nous met en situation ou en tout cas dans le quotidien – humiliant – de Mito et je dois vous avouer que j’ai eu quelques larmes de rages, de tristesse pour celle-ci.

La thématique est en total opposition avec Swith Girl, mais j’ai retrouvé un peu de l’humour de Natsumi, les traits des personnages.  En bref, tout pour me redonner envie de retrouver Switch et de découvrir un peu plus Mito.

Au vu du end, je m’attend à quelques crises de nerfs et d’espoir pour Mito, mais comme tout va lentement dans le monde du Manga, je vais attendre la publication des suivants avant de bien m’y  (re)mettre.

Photo

Publicités