Le premier miracle de Gilles Legardinier

Informations :

  • Éditeur : Flammarion
  • Collection :
  • Nombre de pages : 544
  • Date de publication livre : 5 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2016
  • Genre : Suspense, humour
  • Prix : 14.99 – 19.90€

Résumé :

Karen Holt est agent d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire… Avec ce nouveau roman, Gilles Legardinier allie pour la première fois tous les talents qui ont fait de lui un exceptionnel auteur de best-sellers. Aventure, intrigue fascinante et humour nous entraînent aux confins des mystères de la science et de l’Histoire.

Mon avis

Je ne vais pas vous faire de sérénade, ni de feux d’artifice.  Mais ça n’a pas totalement été entre ma lecture et moi.

Je n’avais jamais eu la chance de lire un roman de Gilles.  J’ai pas mal entendu parler de cet auteur – en bien – et je dois vous avouer que j’étais plus que ravie lorsque j’ai reçu ce roman.  Mais voilà je n’ai pas su m’attacher à l’histoire, à l’intrigue, l’humour était bien présent mais pas de quoi se casser une côte.

A côté de cela, j’ai pris du temps pour lire le roman, je l’avais commencé avant les fêtes. Je l’ai mis en stand by, car pas du tout concentré en pensant que l’esprit de Noël avait pris possession de moi.  Mais voilà malgré mes bonnes volonté et résolution, je n’ai pas su faire un avec ma lecture.

Dommage, car j’en attendais énormément et pour finir la seule chose que j’ai attendu c’est la fin de ma lecture.

Tant pis 😦

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Gilles Paris pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités