Parole d’un bad boy d’Ana Paige

Parole d'un Bad Boy (Bloom) par [Paige, Ana]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : Jeunesse
  • Nombre de pages : 270
  • Date de publication livre : 16 août 2017
  • Date de publication ebook : 16 août 2017
  • Genre : YA, drame familial
  • Prix : 10.99 – 14.90€

Résumé :

Il paraît que je suis crâneur, orgueilleux, insolent, fouteur de merde, que je ne m’intéresse qu’aux filles et aux soirées entre potes. Ah oui, et aussi que je ne pense qu’à me battre.
Ce n’est pas faux… Surtout pour les filles. Et alors  ?

En terminale, Tristan a une solide réputation de bad boy et fait tout pour l’entretenir.
Un jour, il se retrouve en cours à côté d’une ravissante petite brune, Annabeth. Intrigué, Tristan essaye tant bien que mal d’attirer son attention, mais sa voisine l’ignore obstinément. En plus de son dédain affiché, cette fille semble capable de mettre à nu chaque blessure qu’il s’efforce de cacher. Autant de raisons pour que Tristan soit prêt à tout pour la séduire…

Mon avis

Ana Paige, auteure made in WattPad m’a fait passer un très bon moment avec Tristan et Anabeth.  N’étant pas une adepte du genre – YA -, je dois vous avouer que seul le titre et la couv m’ont attiré, dans une autre situation,  je ne me serais jamais arrêtée devant ce roman et je serais passée à côté d’une belle découverte.

Aux portes du BAC, Travis n’a que faire de ses études, c’est normal lorsque l’on est le BadBoy du lycée.  Jusqu’au jour ou son chemin va croiser celui d’Anabeth, sa voisine de classe qui va par sa simple présence, pousser Tristan à donner une autre image de lui, mais surtout à se faire aimer de sa belle voisine.

Comme dis précédemment, j’ai apprécié ma lecture, je ne sais pas pourquoi mais mon cerveau a imaginer la version YA d’Hardin et Tessa, à la seule différence qu’aucun pari n’a été établi entre Tristan et ses amis pour faire tomber la belle.

Tristan, est surement un BadBoy dans son lycée, mais le simple fait d’arriver tous les jours en retard ne fait pas de vous un BadBoy.  Je dois avouer que je m’attendais à quelquechose de plus « hard » sur ce point.  Mais je suis quand même ravie, entendons-nous bien, de la version proposé par Ana.  Tristan, est plus dure avec lui-même.  J’ai apprécié les moments flashBack entre son drame familial et sa vie d’étudiant.  J’avais une petite crainte face au personnage d’Anabeth, et j’ai été agréablement surprise de découvrir une jeune demoiselle bien dans sa peau, qui ne mâche pas du tout ces mots et qui ne cache pas ses sentiments derrière des discours en rallonge.  On découvre aussi les amis de Tristan, et Manu a été un petit coup de coeur.  Jeune dans l’âge et grand dans la maturité.  Du côté des familles, nous avons un double drame chez Tristan et rien du côté d’Anabeth.  Si second opus, il y a, j’espère qu’il sera plus fourni sur ce point.

Enfin, petit moment YA tout en douceur.  A LIRE !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley France pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

La proposition de Katie Ashley

La Proposition - tome 1 par [Ashley, Katie]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 28 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, projet de famille
  • Prix : 9.99€

Résumé :

 30 ans. 0 mari, 0 enfant…
Emma veut un bébé, coûte que coûte.
Quitte à renoncer au prince charmant, quitte à élever son enfant seule.
Vraiment  ?
Quand Aidan, ce tombeur auquel elle a jusque-là résisté, lui apporte la solution rêvée, Emma se retrouve au pied du mur.
Céder à sa proposition, avoir une relation sans lendemain… et en même temps se retrouver maman  ?
Elle qui croyait y voir clair dans sa vie et ses désirs, c’est la panique  !

Mon avis

Ce roman m’avait titilé depuis l’annonce de sa sortie et je ne regrette pas, j’ai passé un excellent moment ! Bon, il est vrai que je n’ai pas eu de mal à m’associer à Emma.  Son combat de fond, de volonté a été le mien durant un certain temps.  Il a été agréable de voir que certains procédés ont la vie – dent – dure dans notre souhait de procréation, excepté le coup de la température, à ne prendre que le matin, couché dans son lit.  Il ne faudrait pas tromper sa courbe à moins de vouloir se faire culbuter entre deux rendez-vous !

Pour ce qui est de l’histoire,  Emma est une jeune trentenaire qui voit son horloge biologique lui faire des appels de phare !  Après avoir été « lâchement »  abandonnée par son ami, elle va se retrouver à pactiser avec le playboy du service, Aidan Fitzergald un peu de sa semence.  LA seule condition d’Aidan : faire un bébé par le biais de mère-nature !

L’auteure entre directement dans le vif du sujet, on ne tourne pas en rond.  J’ai apprécié l’honnêté d’Emma face à Aidan.  Bon ! Elle n’avait pas trop le choix, mais elle aurait pu nier ou l’envoyer balader, rien du tout.  Tout est clair, direct, dans son projet et dans l’implication d’Aidan.  Pour ce qui est de la love story, tout est amené directement, on ne tourne pas autour du pot.  La particularité de leur relation va donner un petit pep’s à celle-ci.  Je dois dire que les personnages sont tellement en symbiose que j’ai très vite oublié le début de leur histoire.

Je ne vais pas m’étendre sur le personnage d’Emma que j’ai plus qu’apprécié.  Aidan, le tombeur de ses dames.  Je l’ai trouvé humain, et surtout courageux de s’engager dans cette aventure sans vraiment connaitre Emma.  Un généreux donateur de plaisir.  Il s’est vite impliqué dans le projet et le reste à suivi son chemin.  On découvre quelques amis annexes à nos héros dont le Glonton * je ris *, ainsi que les membres de leurs familles respectives.  De nouveau sur ce point, pas de langue de bois, Emma et Aidan sont majeurs et assume complètement leur projet auprès de leurs familles.

En bref, Katie nous offre un très bon moment de lecture, simple, beau avec un petit sujet de fond qu’est la procréation.  Vivement la suite … Attention, BMR, je tiens ma chronique en otage 😉

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Parier, tome 1 – Mais pas jouer de Chrys Galia

Parier mais pas jouer 1 par [Galia, Chrys]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 300
  • Date de publication livre : 28 juin 2017
  • Date de publication ebook : 2 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 4.99 – 15.90€

Résumé :

Tout réussit à Stephen Atkins. Excellent au travail comme dans sa vie privée, il ne connaît pas l’échec. Jusqu’au soir où Liv, serveuse dans son bar préféré, résiste à ses avances. Cette fille serait-elle hermétique à ses charmes  ? Pourtant aucune femme ne dit non à Stephen Atkins…
Mis au défi par ses amis, il a trente jours pour la séduire. Facile  ! Ou pas… car la jeune femme a un caractère bien trempé. Sans le savoir, Stephen va se trouver pris à son propre piège…

Mon avis

Une agréable surprise ! J’ai commencé cette lecture, sans trop me poser de question sur la thématique, l’auteure, les personnages … NADA ! Je voulais juste passer un bon moment et ce fut le cas !

Tandis qu’il prend son petit verre hebdomadaire avec ses amis, Stephen va se faire rabrouer par la serveuse, Liv.  Au vu de son succès – plus que reconnu – auprès de la gente féminine, ses amis vont lui lancer le pari de conquérir la demoiselle dans le mois à venir au risque de voir son dernier contrat nautique, lui passer sous le nez !

J’ai directement accroché à la story de Stephen.  Il est tellement rare de voir un roman raconté par un homme et Stephen, nous met directement à l’aise.  Il nous fait participer à toutes ces péripéties, mais il faut dire que le poisson est féroce ! Liv ne se laisse pas marcher sur les pieds.  Leur petite bagarre est un petit vent de fraicheur.  Je m’attendais vraiment à un roman instant break, et j’ai été saisie par le changement de ton dans la trame.  La partie drama, m’a prise de court et cela m’a permis d’encore plus apprécier les personnages.  Cette nouvelle facette les a rendu plus humains.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure.  Aucun écho, j’ai été conquise par ses personnages, son histoire, sa plume … Tout ! J’ai vraiment été à l’aise et j’espère que les prochaines tomes mettront en avant les amis de Stephen … Une petite vengeance !!!!

Affaire à suivre ^_^

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley France pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Sex game or passion ?, tome 1 de Totaime

Sex game or passion ? - Partie 1 (BMR) par [Totaime]

Informations :

  • Editeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 450
  • Date de publication livre : 7 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 5 mai 2017
  • Genre : Romance contemporaine, sex-friend
  • Prix  : 10.99 – 18€

Résumé :

Ben et Zoé se connaissent à peine et pourtant ils se détestent au point de ne pas pouvoir rester trop longtemps l’un près de l’autre au risque de s’étriper. Toutefois, par amitié pour Lola, leur meilleure amie commune, ils sont prêts à quelques concessions… Jusqu’au jour où ils sont contraints de vivre sous le même toit. La déclaration de guerre semble inévitable… A moins que chacun décide d’y voir un jeu ? Un jeu d’adultes qui pourrait s’avérer dangereux et remettre en cause leur relation.

Mon avis

Alors que plus rien ne l’a retient en France, Zoé va sauter le pas et rejoindre sa BFF, aux States.  Seul ombre à ce tableau idyllique : Benjamin Harper, le coloc de Lola et ennemi de Zoé.

Pour ce qui est de l’histoire, on découvre assez vite que Zen ont un passé commun.  Dans la 1ere partie du roman ont suit surtout leurs petites piques, rien de bien méchant, des enfantillages.  Afin de ne pas dépendre de ses amis et d’avoir un minimum de vie sociale, Zoé va se lancer dans le coaching de célibataire.  Vous savez, ce truc ou la donzelle vient vous dire comment faire avec les mecs, alors qu’elle même patauge !!!!! * tire la langue *.  Pour ma part, je n’attendais qu’une chose : La fusion de nos héros. On ressent la pression entre Zen.  Ils se tournent autour, ont des discours à double sens : ON VEUT DE L’ACTION ! Et lààà, big joie, Totaime ne nous donne pas une simple romance cachée, mais on suit un vrai couple.  Il était intéressant de les retrouver dans ce rôle.  Mais bien-sûr tout cela aurait été trop beau.  Quelques doutes vont venir s’immiscer dans leur relation et plus particulièrement dans le chef de notre coach ! Attention, je comprend qu’elle doute, mais je n’ai pas accepté son discours et ses actes.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Ben, je ne m’attendais à rien de bien précis.  Je me suis laissée porter.  On apprend quelques informations éparses sur son passé familial, ses relations avec son père.  Mon cerveau a imaginé pas mal de choses, donc j’espère que le second opus sera plus complet et surtout qu’on rencontrera la belle-famille, rien ne vaut un peu de piment, là ou ça fait mal ! Zoé, oui bon personnage dans l’ensemble, même dans son rôle de coach, mais j’ai eu un gros soucis avec ses actes vers la fin, donc j’espère qu’on en sera un peu plus dans le second opus.  Les BFF de Zen : Lola et Jayden … Maissssssssssss oui !!!!!!!!!! * danse de la joie *. Bon ! Je vous épargne ma mémoire de poisson rouge, mais je trouvais bizarre que l’auteure nous donne des BFF comme ça, sans aucune explication.  En mode : vous savez qui je suis !!! J’ai pas mal creusé dans ma petite tête et làààààààààààà BOUM : Oui, oui ils s’agit des héros de Sex friends or lovers ? Et là, tout s’emboite dans ma petite tête et je suis plus à l’aise avec eux.

On n’a pas idée de nous pondre un tel roman, et de nous laisser plus d’UN JOUR sans la suite … J’ai découvert Totaime avec son 1er roman que j’avais bien apprécié et ce Grand retour était plus qu’attendu ! J’aurais dû attendre encore quelques mois car làààààààààààààààààà je suis entrain de pirater son ordi pour avoir la suite des aventures de Benoé ou Zen.  Car oui, vous devez être Zennnnnnnnnnnn lorsque vous entamerez cette lecture.  Certes, pas de big papillons dans le bidou, quelques crises de nerf sur la fin à l’égard de Zoé, quelques petites longueurs, heureusement pas – trop – de redondance,  mais dans l’ensemble j’ai passé un bon moment. Totaime revient avec un sujet, qui j’ai l’impression lui tient à cœur : sex-friend, ces relations amoureuses qui démarrage par une amitié, avec l’option gros câlins, semence de doute et puis BADABOUM effluve de sentiments guimauve, évolution des personnages, doutes … Happy End ou pas !

Enfin, petite story fort agréable et qui mérite une suite … TRES VITTEEEEEEE !!!!

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalley pour l’envoi de ce Sevice-Presse

Photo

 

Nick & Sara, tome 2 – Redemption de Pauline Libersart

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : BMR
  • Nombre de pages : 340
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 27 avril 2017
  • Genre : Suspense, dark romance
  • Prix: 9.99€

Résumé :

Plus de trois ans se sont écoulés depuis le cauchemar que Sara-Jane Delaney a vécu avec le mystérieux Nick Volkonsky. Pour la fille du sénateur, tout cela est derrière elle, elle a refait sa vie. Quand une vidéo de son agression au Mexique surgit de nulle part, et que son père se retrouve accusé de corruption, Sara décide d’appeler son ange à l’aide. Elle n’avait pas prévu que l’anonymat et la vie de Nick seraient menacés, qu’il serait rattrapé par ses ennemis, par son passé et ses secrets. Alors que les événements s’accélèrent, que le danger est plus présent que jamais, Sara se refuse à perdre une nouvelle fois son ange. Elle est prête à tout pour le sauver, quitte à traverser l’enfer, une nouvelle fois…

Mon avis

 » La curiosité est un vilain défaut… » Mais pour le coup, je suis ravie d’avoir été curieuse. Je n’étais pas sortie totalement emballée, conquise à la fin du tome 1 et ici, j’ai tout adoré. N’étant pas une fana des narrations à la 3eme personne, j’étais préparée, mais les personnages sont tellemennnnnnnnnnttt  des pipelettes que la narratrice a fait office de déco de Noël, j’ai même eu  envie de lui donner du boulot, c’est vous dire !!

Tout était bon dans cette suite, le suspense était bien présent.  L’humour aussi.  Pauline, tu m’as conquise, au point ou je me suis demandée si un T3 ne devrait pas voir le jour, mais cela serait trop demandé et risquerait de donner l’impression de trop tiré sur la trame.

Trois ans après l’attaque d’Aspen, Sara-Jane a refait sa vie et Nick n’est qu’un lointain – beau – souvenir.  Mais, voilà la vidéo interdite a refait surface et repend autour d’elle son lot de crasse, seule solution pour blanchir son père (in)justement incriminé : rappeler Nikita.  Ce qui ne devait être qu’une petite mission de routine pour notre GI Joe va ouvrir la boite de pandore sur un vieux dossier, poltergeist.

Le roman a été classé comme dark, et étant une novice sur le genre, mais ayant lu quelques romans dans cette catégorie, j’ai encore du mal à placer ce roman dans cette zone.  Vraiment.  Il y a du suspense mais pas de quoi vous peter des neurones, non un suspense bien dosé, sur fond d’humour.  Des dialogues qui tranchent là ou ça fait mal, qui laisse derrière eux une petite envie, mais vraiment rien de dark, je vous rassure.

SJ a encore mûri dans cet opus, j’ai ressenti une petite évolution entre la fille gâtée pourrie et la SJ agent 0-0 #SaveNikita.  Elle est plus tranchante dans ses dires, dans ses actes.  Elle m’a donné envie.  Nikita est fidèle à lui-même, une petite évolution mais toujours ce côté beau gosse, anti-langue de bois.  On découvre un peu plus les personnages annexes.

La trame est soutenu, pas de redondance.  Il y a une évolution, mon seul bémol vient d’une info que l’auteure distille sans y donner une suite et pourtant on pourrait évoluer avec, en tout cas on aurait pu/dû lui donner la suite voulue.

Je ne m’habitue pas à ces narrations à la 3eme personne, j’y étais plus que préparé, mais pour le coup  je n’ai pas été trop perturbée sur ce point.  On s’habitue à tout !

Enfin, petit roman fort agréable qui fera zizir aux lecteurs de la 1ere heure et pour les autres, je vous invite à découvrir Nikita et Sara-Jane

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

Normal(e) de Lisa Williamson

normal-e--914405-264-432[1]

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : Hors-séries
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : 29 mars 2017
  • Date de publication ebook : 29 mars 2017
  • Genre : YA, transgenre
  • Prix : 11.99 – 16.90€

Résumé :

« La voilà, l’occasion pour moi de tout déballer.
Cinq petits mots : Je. Veux. Être. Une. Fille. Une phrase qui refuse de sortir. Qui me réduit au silence. Maman s’attend certainement à ce que je lui dise que je suis gay. Il y a sans doute des mois qu’elle se prépare à cette conversation. Sauf qu’elle et papa ont tout interprété de travers.
Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille coincée dans un corps de mec. »

Mon avis

Je pense que c’est la 1ere fois que je lis un roman qui traite du transgenre.  Et j’ai adoré la story de David Piper.

David Piper a toujours su au fond de lui que quelque-chose n’allait pas et à 8 ans lorsqu’il a su mettre des mots sur son mal, il n’a eu qu’une obsession : récupérer son corps, son corps de fille.  Même s’il a les parents les plus ouverts du monde, David n’arrive pas à leur dire ce qu’il souhaite et vit, sa vie de fille, cachée.  Au même moment au lycée un nouvel étudiant va faire son entrée, Leo Denton de Cloverdale.  David et Leo n’était pas censé se rencontrer, issue de deux monde différents, ils vont par la force des choses devenir amis.

Comme dis précédemment, j’ai pas mal apprécié ma lecture qui était une 1ere dans la thématique.  J’ai apprécié que l’auteure n’utilise pas son roman pour jouer à la donneuse de leçon. Non, on suit tout d’abord le parcours un peu simple, je dois dire de David dans son établissement, un peu huppé.  Même s’il est la tête de turc d’Harry et d’autres élèves car il a eu le malheur de dire à 8 ans, qu’il souhaitait être une fille.  Je trouve qu’il s’en sort bien.  Une pression est faite sur lui, mais pas de quoi en arriver à un horrible drame.  Et là, de nouveau j’ai apprécié ma lecture, car le but n’est pas de nous donner un roman dramatique mais juste de nous montrer un fait de société.  Certains pourraient dire que le combat d’un transgenre est beaucoup plus dure, à faire accepter par la société et qu’ici tout semble cool,  mais de nouveau on n’est pas là pour brandir un glaive, mais raconter une histoire.  A chacun – auteur – de lui donner son degré de sensiblerie et de drama.

Pour ce qui est de la trame de l’histoire, je ne vais pas trop insister.  Au début du roman, je n’ai pas bien compris l’arrivée de Leo, car je m’attendais à un roman totalement centré sur David et pour le coup, le chassé-croisé entre nos héros est très bien fait ficelé.  Leur vision/combat est juste beau, pour de jeunes lycéens.  Je les ai trouvé fort.  Sans oublier leurs amis.  On découvre la famille de Léo : sœurs et maman.  Mais ce que j’attendais par dessus tout, c’est sans contexte la réaction des parents de David.  Je ne voulais pas quelque chose de trop dure, ou de trop cool, mais une vrai réaction.  Et là, la maman qui est en moi c’est posé la question : comment je réagirais dans le même cas ?

Lisa nous offre un très bon roman, rempli d’amour, d’espoir, de stress, de rire, courage et d’envie.  Je vous le recommande !!!!

Coeur1[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

Le dernier jour de ma vie ( Before I hall) de Lauren Oliver

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : Jeunesse
  • Nombre de pages : 480
  • Date de publication livre : 29 mars 2017
  • Date de publication ebook : 29 mars 2017
  • Genre : drame, mort, YA
  • Prix : 12.99 – 18€

Résumé :

Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ?

Mon avis

Le roman avait si bien commencé, mais il s’est passé quelque chose en cours de chemin et j’ai totalement décroché et je n’attendais qu’une chose l’issue finale !

Avant de commencer ma lecture, j’étais super heureuse, car la couverture m’a plu et je dois avouer que pour une fois j’ai lu le résumé – en diagonale -.  Donc, on ne peut pas dire que j’étais craintif, non je savais ou j’allais, mais je ne savais pas que l’auteure allait m’en mener là : A lourdeur Land !

Samantha et ses amies, que j’ai directement associé au groupe d’amies vu dans la série de Sarah Shépard  » Les Menteuses« , m’avaient plu – durant les 2 premiers chapitres -, mais l’excès de débauche m’a fait lever les yeux aux ciels quelques fois  : on fume, on sort, on prend les gens de haut. PPf! C’est un peu lourd surtout si, on doit supporter cela durant tout un roman.  Ça aurait pu passer, mais bizarrement là, ça ne clopait pas.  Je sais qu’elles sont jeunes, mais ce cliché m’a un peu refroidi, premier signe de décrochage, mais j’ai tenu bon car je voulais tellement voir comment les personnages allaient évoluer.  Et puis paf c’est le drame, un accident de voiture et Samantha meurt … ou pas.  On va revivre son dernier jour sous plusieurs scénarios, ça prend du temps.  Samantha évolue à chaque jour, à chaque chapitre.  Je vois bien là ou l’auteure veut nous emmener mais on est à la moitié du roman, et ça prend du temps, tout est lent et j’ai décroché.  Je n’attends qu’une chose le happy End, pour me dire : YES, je l’ai lu !

Alors, tout n’est pas mauvais dans ce roman, car la fin nous offre quand même une belle surprise.  Non, parce qu’il s’agit de la fin – mauvaise langue -, mais parce qu’il y a une belle fin, malgré tout !

Pour un 1er roman de l’auteure, je ne sors pas totalement convaincu de ma lecture, mais je ne vais pas tirer des plans sur la comète et me lancer dans un autre roman, afin de me faire une idée plus large sur la plume de Lauren.

Pour celles et ceux qui seraient intéresse le roman a été adapté en movie … Peut-être qu’en visionnant le tout, mon avis sur le roman changera … A voir 😉

CHECK HERE !

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo