Legal Lovers, tome 3 – Le pari de la Séduction de Lisa Childs

Alexa Hudson (9).jpg

unnamed

Défendre les coupables, c’était plus qu’un métier, c’était sa raison d’être. Il recherchait l’humanité jusque dans les recoins les plus sombres de l’âme humaine.

BON ! Je ne sais plus du tout sur quel pied danser avec cette série : Ou est passé l’intrigue de base ? Le suspense lié à la taupe au sein de Legacy ! Attention, l’histoire entre Stone et Hilary était agréable. Mais il n’empêche que la partie suspense a beaucoup manqué dans cet opus.

Tandis que Stone se bat pour son richissime client accusé du meurtre de son épouse. Il va devoir mener un autre combat au parloir et en dehors : Hilary Bellows, l’attachée au cabinet du procureur qui va tout mettre en oeuvre pour condamner ce client et surtout mettre un terme au règne de Stone Michaelsen.

La trame tourne principalement autour de la romance interdite entre Stone et Hilary. L’évolution des personnages de manière individuelle, leurs enquêtes, quelques petits rebondissements, une maigre action/apparition de la taupe un zeste de plaisir charnel. Mais comparé aux précédents opus, il était relativement calme. Je ne dirais pas que je me suis ennuyée mais ce n’était pas aussi prenant.

En bref, un opus qui aura surtout servi de relais à la fin très très proche des aventures de notre quatuor d’avocat !

Affaire à suivre.

La seule vue de son corps ramollissait dangereusement son cerveau. Elle ne réfléchissait plus quand elle était près de lui. C’était comme s’il déclenchait en elle un besoin plus puisant que sa raison.

unnamed

Je ne suis pas comme mes associés, Hilary, dit-il. Je ne suis ni un séducteur ni un charmeur. Je n’ai aucun talent pour séduire qui que ce soit.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Editions-Harlequin[1]

3469900_orig[1]

Publicités

Une délicieuse rencontre de Daire St Denis

Alexa Hudson (25).jpg

unnamed

Même si une part primitive en lui se réjouissait à l’idée d’être le premier homme à posséder cette femme incroyable, sa logique le rappelait à l’ordre.

Même si nous sommes très loin du coup de coeur, Lucas et Jasmine m’auront permis de passer un bon petit moment de lecture.  Oui, un petit instant break fort agréable.

Tandis qu’elle se remet tout doucement de la trahison de son ex-fiancé, Jasmine Sweet décide de tout quitter pour passer sa lune de miel à Paris.  Au même moment, Lucas Legrand, producteur de vin, et adepte de la page six, va sauver in-extremis la belle Jasmine, lors d’un cambriolage.  Ne pouvant se permettre une nouvelle mauvaise pub, Lucas va emporter sa belle au bois dormant sur sa moto.

Le roman se laisse lire.  J’ai directement accroché au personnage de Jasmine, cette jeune demoiselle qui va tout quitter, se retrouver semi-amnésique et profiter de cette nouvelle vie pour mettre le grappin et la pratique sur Lucas.  Certes, il conduit une belle moto, mais Lucas est très loin du cliché de bad boys.  Il était intéressant de le voir évoluer auprès de Jasmine, j’attendais l’instant H, ou elle allait mettre en place les pièces du puzzle  » Legrand », et faire avancer la trame.

Pour conclure, une petite histoire de seconde chance, avec des personnages prenante, une trame soutenue, une plume agréable et du plaisir du début à la fin.

unnamed

Elle savait que ça ne durerait pas, mais ce n’était pas cela qui l’intéressait.  Ce qu’elle voulait, c’était ressentir encore ces sensations que Lucas lui procurait.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Editions-Harlequin[1]

3469900_orig[1]

Indomptables séducteurs : Bad boys ( Intégral) de Sandra Marton

Alexa Hudson (24).jpg

unnamed

C’était l’ADN Wilde, un savant mélange de sang viking et romain, tempéré par une bonne dose de gènes comaches ou kiowas.

Aaahhhhhhhhhhh un trio de frères comme je les aime : romantique, secret, touchant, adulte et sexy à point ! Jacob, Caleb et Travis Wilde m’ont fait passer un bon moment… Même si un passage m’a un peu dérouté, dans la story de Caleb : non je le dis la pilule ne protège nullement contre les maladies sexuellement transmissibles !!!!!

Alors qu’il se remet tout doucement de ses blessures de guerre, Jacob qui n’a plus mis un pied au Texas va retrouver sa famille.  Ne souhaitant pas le voir repartir sitôt arriver, sa famille va lui proposer de remettre en état l’habitation fraîchement acquise, d’Addison.  Malgré leur coup de foudre commun, Jacob ne pourra pas s’empêcher de dénigrer la belle, au risque de la voir partir.  Grand avocat – et associé d’Addison -, Caleb va lors d’une soirée défendre Sage d’une agression.  Quelques mois après cette brève rencontre qui s’est soldée par une petite déception, pour Wilde, Caleb va devoir défendre les intérêts d’un nouveau client contre … Sage Dalton.  Même si les relations amoureuses de ses frères le ravit, pour Travis cela n’est pas encore à l’ordre du jour. En tout cas jusqu’au jour ou il va croiser le chemin de Geneviève.

En plus de découvrir des frères sexy, on découvre les soeurs Wilde : Lissa, Emily et Jaimie.  Autant vous dire que mon cerveau a déjà crée un spinOff !!

Que cela soit Sage, Addison ou Geneviève, chaque héroïne est dotée d’un mélange d’audace et de douceur.  Je ne les ai pas trouvé lourde, assommante ou arrogante.  Addison, n’a pas sa langue dans sa bouche, Sage porte très bien sa grossesse et les différentes personnalité de Geneviève cohabitent comme il faut !

Du côté des mâles, Jacob est le prototype du vétéran de guerre, Caleb represente l’autorité et pas seulement à cause de son boulot d’avocat, mais il est la voix de la segesse de la famille Wilde et Travis le petit bout-en-train.  Un bon panel de personnalité.

Sandra, m’a captivé avec sa famille … J’espère vraiment que l’Editeur va donner naissance au SpinOff des Sista Wilder.

En bref, une  trilogie fraternelle Wilderment captivante !!!!

unnamed

Une seule chose était sûre : il changeait, et cela l’effrayait plus que tout ce qu’il avait connu jusque-là

L’orgueil de Jacob Wilde

Je n’ai jamais cessé de penser à toi.  Je n’arriverais pas à t’oublier.

La fierté de Caleb Wilde

Si je veux te voir défaillir, c’est uniquement de plaisir dans mes bras, répliqua-t-il d’une voix rauque.

Le défi de Travis Wilde

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

photo[1]

3469900_orig[1]

Passion secrète de Stefanie London

Alexa Hudson (8).jpg

unnamed

Si embrasser avait été un sport olympique, Damian aurait récolté les médailles d’or, d’argent et de bronze.

Rhooooooooooooooooooooooooooooooooo ! Je suis tombée en amour.  Damian et Lainey m’ont fait un bon #Badaboum !

L’échéance est enfin arrivée : Lainey va – enfin – quitter la ville de son enfance, Melbourne pour le ciel gris londonien.  Même si elle trépigne d’entamer ce nouveau chapitre dans sa vie, elle ne peut oublier le fait qu’elle n’aura jamais pu et su dire à Damian Mc Knight, qu’elle est amoureuse de lui.  Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais son statut de BFF de la petite soeur Mc Knight ne joue pas en sa faveur, jusqu’au jour ou elle va s’immiscer au bal masqué et voler un baiser d’adieu à Damian.

Comme dis précédemment, cette lecture m’a captivé du début à la fin.  Lainey Kline, est une jeune femme courageuse, sauf lorsqu’il s’agit de Damian, il lui faudra un masque pour enfin se révéler à lui.  Contrairement à ce qui était attendu, la trame prend directement un virage à 180°C lorsque nos tourtereaux vont devoir s’associer pour les affaires de Damian.  Damian, est le prototype du gars BCBG.  Un personnage agréable, pas trop assommant et surtout muni d’un sex-appeal des plus agréable.

On découvre des personnages annexes : Corinna, la soeur de Damian et Imogen, qui mérite amplement son petit opus…  Je croise tout mon corps pour cela !!!

Pour conclure, une très belle surprise, une histoire d’amour tout en douceur, des personnages too much, et plaisir en continu.

unnamed

Damian McKnight détenait sur elle un pouvoir à nul autre pareil.  C’était un homme, un vrai, au milieu de petits garçons.  Un fantasme absolu.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Editions-Harlequin[1]

3469900_orig[1]

#11 Rebel Bikers, tome 2 – Attraction de Jackie Ashenden

Alexa Hudson (4).jpg

unnamed

Tu ne me connais pas.  C’était bon entre nous, très bon même.  On ne peut pas nier qu’il y a une alchimie sexuelle, mais ça s’arrête là.  Ce ne reste que du sexe, ça ne veut rien dire de plus.

Je ne dirais pas que je suis tombée amoureuse de Tiger, mais il est clair que le biker m’aura fait passer un agréable moment.  Il a répondu à toutes mes attentes.

Tandis qu’il participe à une soirée au club, Tiger va sauver in-extremis Summer Grant, la fille du shérif d’une possible agression.  Même si Summer et Tiger ne sont pas des inconnus l’un pour l’autre, il ne s’attendait pas à recroiser son chemin.  Pire, il ne s’attendait pas à cacher Summer de son Prez et de faire d’elle sa captive.

Comme dis précédemment, j’ai passé un bon moment avec Tiger et Summer.  L’histoire est assez basique.  Une jeune demoiselle, Summer qui ne veut plus vivre sous le joug de son père, va s’enfuir dans le club de Keep et tomber sur son sauveur, Tiger.  Le même Tiger, qui lui servait de baby-sitter et qui aura été son premier coup de coeur.

Les personnages sont touchants, délicat et attentionnés.  On en apprend un peu plus sur le passé familial de nos héros.  Que cela soit pour Summer ou pour Tiger, leurs parents auront miné leurs vies.

L’histoire se laisse lire, Smoke, Keep feront une apparition marquée.  Et apporteront leur lot de sagesse et dilemme.

Même si, j’avais remarqué le personnage de Tiger, au travers de cet opus, j’ai découvert un homme captivant.  J’ai eu envie de le dorloter.  Jackie m’a fait du bien avec cette histoire.

En bref, une suite tout en douceur, des personnages « bonbon », et une plume appétissante.

unnamed

Et pourtant, dès qu’elle me regardait, qu’elle me touchait ou m’embrassait, c’était comme si mes poumons expulsaient brutalement tout l’air qu’ils contenaient.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Editions-Harlequin[1]

3469900_orig[1]

***

Alexa Hudson (1)

 

Welcome in The Point ( Bad), tome 5 – Insaisissable de Jay Crownover

Alexa Hudson (2).jpg

unnamed

Serais-je incapable de m’empêcher d’intervenir, à présent que Noe avait fait fondre mon âme et bousculé tous mes secrets ?

J’ai pris du temps avant d’écrire cette chronique.  J’ai fait pas mal de brouillon dans ma tête.  Je ne trouvais pas un point de départ pour vous décrire le plaisir que j’ai eu à retourner à The Point, de retrouver Nassir, Titus et les autres.  Cet opus était différent, il était plus profond.  On garde la noirceur de The Point et on découvre que derrière les belles maisons de The Hills, se cachent des êtres vraiment répugnants.

La trame.  Alors que Noe Lee, vient de permettre à une jeune fille de fuir son pédophile-agresseur- de beau-père, qui n’est autre que le maire de The Hills, elle va se retrouver ave une cible sur le dos.  N’ayant plus aucune issue de secours, elle va demander à Stark de lui venir en aide.  Mais Stark, connait ses limites et il va refuser cet appel au secours.  Pris de remords, il va tout faire pour retrouver Noe, et l’aider à mettre fin aux agissements du maire, ce qui n’est pas sans risque pour notre hackeur de haut vol.

Les personnages.  Snowden Stark, est un génie de l’informatique, depuis sa plus tendre enfance.  Génie qui aura décimé sa famille et fait de lui un cobaye du gouvernement.  D’où ces réticences à aider Noe.  Son personnage ne m’aura pas laissé indifférente.  Il était tantôt sensible, tantôt dur.  Normal, à The Point et pourtant il m’a fait ressentir un certain détachement.  Comme s’il ne souhaitait pas s’attacher aux gens, dans l’attente du moment ou quelqu’un allait encore le quitter. Oui, il m’a troublé, rendu gaga, lorsqu’il laissait libre court au mâle Alpha. Sans oublier ce petit côté Kent Clarke en mode humain.  Ouuuuhhh cette paire de lunette * vapeur *.  Noe, j’ai tout adoré en elle : sa force, son combat, son amour, ses faiblesses, son enfance, son drame familial.  Son personnage ne souffrait d’aucune fausse note.  J’aurais pu me gaver d’elle, encore et encore et à l’infini.  Nassir est toujours aussi bluffant, mais le petit moment de stress est venu du côté de Baxter et Dovie.

L’histoire est très bien écrite, addict à souhait.  Mais je dois avouer que la 1ere solution m’a énervé, j’ai trouvé la sentence bien gentille au regard des actions du maire.  Même le bûcher aurait eu un côté playa ! Mais cela m’aurait soulagé, vraiment.

En bref, une très belle romance, un plaisir mêlé à de la rage, de l’addiction.  Jay, aura encore donné quelques couleurs à The Point.

Suite ?

unnamed

Parfois on rencontre la personne qui nous donne envie de désirer davantage et on doit décider combien on est prêt à donner.

 

Je suis tout à toi, Noe.  Tout le monde veut des bouts de moi.  Tu es la seule qui me veut tout entier.  Mon coeur, mon cerveau, mon esprit, mon corps… mon avenir.  Tout t’appartient.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

TQBv9efT_400x400[1]

3469900_orig[1]

****

couv49851079[1].jpgcouv23523792[1]couv11725272[1]couv49438361[1]

Sinners of Saint, tome 3 – Scandalous de L.J Shen

Alexa Hudson.jpg

unnamed

Adolescente ou non, je peux t’assurer que tu vas faire un tas de trucs d’adulte avec moi.

Paix à nos âmes et à nos slips Kangourou … Coup de cœur assuré, et coup de cœur il y a eu !

Lu en une journée, entrecoupé de demoiselles réclamant l’attention de maman … Mais Trent et Edie auront capté toute ma concentration.

Après le petit coup de crush à la fin du précédent tome, il était normal que je sois dans tous mes états pour ce grand moment à venir.  Même si – je l’avoue – ma mémoire de poisson rouge avait encore fait des siennes, mais je peux vous assurer que le remember est très vite revenu.

Après avoir vendu 49% de leur société, les Hot Heroes, vont se consacrer à leurs vies de familles. A l’exception de Trent.  N’ayant aucune attache, si ce n’est sa fille, Luna.  Trent va continuer à bosser normalement.  Jusqu’au jour ou Jordan van der Zee, va imposer sa fille, Edie, au sein de la boite.

Cette histoire ne souffre d’aucune fausse note.  Pour les détracteurs du « beurk, c’est une ado ! ».  Je vous rassure, Edie à 18 ans et toute ses dents.  Oui, elle est jeune, mais ce n’est pas ici que vous verrez une remarque négative sur cette relation.  Pourquoi ? Car rien ne m’a choqué et à dire vrai, j’ai moi-même rencontré mon mari à l’âge de 16 ans et lui en avait 24 ! Je le trouvais vieux, mais cela ne m’a pas empêché de nourrir des sentiments sincères à son encontre et d’être encore aujourd’hui – à 33 ans – in love.  Ceci c’était la petite parenthèse.

Edie van der Zee ou bien Edie de la mer – oui littéralement ça veut dire ça -, porte très bien son nom ! Cette marée va chambouler la vie de Trent Rexroth.  Elle est jeune par l’âge et pourtant, la plume magique de LJ va lui mettre du pain sur la planche – de surf-.  Une famille destroy : un père maniaco-autoritaire, une mère en pleine déchéance, un secret de famille qui pèse sur ses frêles épaules et qui va servir de carotte à son père pour la manipuler. Quand je vous disais que le père était horrible ! Trent, ce jeune papa est un vrai connard sa vie professionnelle et un zeste dans sa vie privée.  Mais lorsqu’il met sa cape de papa : il est mi too much mi ultra impoli.  Too much car, no reason … Il l’est.  Et ultra impoli car il est sec, grossier en présence d’une enfant qui a décidé du jour au lendemain de faire du silence sa religion.  Il se bat pour elle, mais toujours à travers autrui.  Oui, il a peur et, j’ai vraiment ressenti cette peur lors du BBQ de Vicious.  Lui, rien d’écrire son nom * vapeurrrrrrrrrrrrrrrrrr *.  Tous les HH sont bien présents, leurs compagnes et mini moi.  On découvre bien entendu, les membres de la famille de van der Zee.  Je n’ai aucune excuse pour Jordan.  Son comportement était juste affreux.

LJ, ne nous offre pas seulement une romance interdite, (im)probable et sujet à polémique.  Elle nous offre une histoire claire, simple sans prise de tête dans les dialogues de nos héros.  Ils ont connaissance de leur « grande » différence d’âge, du fait qu’Edie est sudoyé/tenu par son père pour faire tomber Trent, et que Trent détient des informations sur celui-ci.  Tout cela ensemble m’a permis de vraiment apprécier ma lecture, car je n’ai pas eu trop de moment « et si », pas de secret, de mélodrame sur ces points.  Mais toujours est-il que la pression est omniprésente tout au sein de la trame.  Ce n’est pas parce qu’il n’y a aucun secret, qu’on ne craint pas l’issue.

En bref … J’étais amoureuse avant ma lecture, pendant et après … AGAIN ❤

unnamed

Tu veux me ruiner, me détruire, me déposséder de mon pouvoir et me trahir.  Je devrais garder mes distances, mais j’ai trop envie de toi.  Quand tout sera fini, quand il ne restera rien d’autre de nous que nos corps en sueur, nos âmes brisées et nos cœurs déchirés, tu te souviendras de moi comme de l’homme t’a fait pleurer, et je me souviendrais de toi comme de la fille que j’ai dû briser pour me maintenir la tête hors de l’eau.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

TQBv9efT_400x400[1]

3469900_orig[1]

****

couv69485352[1]couv20255538[1]