White Lace/Temptation, tome 2 – Believe me de Gina Gordon

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 324
  • Date de publication livre : 2 août 2017
  • Date de publication ebook : 2 août 2017
  • Genre : Romance conteporaine
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Il n’est pas le prince charmant, il est celui qui la comprend

Grace le jour, Jade la nuit. Pendant trois ans, Grace a mené une double vie, à la fois brillante étudiante en gestion et escort de luxe. Mais, aujourd’hui, cette existence est derrière elle : désormais à la tête de sa propre entreprise, Grace a tout ce dont elle rêvait. Il ne lui manque plus que l’amour. Car, oui, on peut avoir vu le pire aspect des hommes et croire encore au prince charmant. La seule difficulté, ça va être de se convaincre que Ben Lockwood ne peut pas être cet homme-là. Il est trop lié à son sulfureux passé, trop abîmé par la vie. Entre eux, il ne peut s’agir que de sexe – brûlant, bouleversant, tumultueux, mais rien d’autre que du sexe…

Mon avis

Avant-Propos : En tant que lectrice avant d’être une blogueuse, je sais que dans  notre univers de la lecture, nous avons les accro’s – nous -, ceux qui lisent de temps ou temps et les tétârds de la lecture. Et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à cette branche de la littértature en ouvrant mon roman.  Après un check du précédent opus, histoire de me rassurer, j’ai constaté que l’Editeur avait fait un oubli – de taille – mentionner sur la couverture, ou la page de garde de garde qu’il s’agit du tome 1 ou de second opus.  Nous avons cette information qu’en fin de roman.  Attention je ne pointe pas juste Harlequin, d’autre Editeur ont déjà cette faute et il serait regrettable de commencer cette série par cet opus, de se prendre une tonne de spoiles dans la face et d’apprendre après coup qu’il y avait un tome avant.  Donc, voilà.  C’était ma BA du jour !

Sinon, pour ce qui est du roman à proprement parlé … Une suite à la hauteur du précédent.  Je dirais même que j’ai eu plus d’émotion ici, que dans la story de MaxEver.  Ben, qui n’est autre que le BFF de Max et caméraman à la White Lace, va grimper de quelques pas dans l’échelle sociale de l’industrie familiale, pour endosser le titre de Vice-Président … Rien que ça !  Ayant mis un point final à ses études, Grace a dit  » au revoir » à Jade son alter-égo lorsqu’elle bouclait ses fins de mois en tant qu’escort girl.  Devant faire face à des étudiants en art dramatique et n’ayant aucun courage, Ben va se faire aider par Grace, sa dernière conquête.

Comme dis précédemment, cet opus a été plus prenant.  J’avais une autre image de Ben, et je lui ai trouvé des airs d’enfant-adulte.  Sans oublier sa crainte du rejet qui n’est pas fait pour l’aider.  Son personnage est entier, touchant, sensible et rempli de sex-appeal ! A l’inverse, Grace même si elle reste un bon personnage, elle ne m’a pas tant emoustillé, son parcours, sa vie, oui … Mais elle, non. Et bizarrement, leur duo, lui m’a plu ! Il y avait une bonne symbiose entre les personnages, l’un complétait l’autre.

Pour ce qui est de la trame, on reste dans l’univers du porno, je dirais même qu’on le pénètre par le biais du stagiaire de Ben.  Les étudiants que Ben va rencontrer m’ont tellement agacé que j’ai juste eu envie de rentrer dans mon livre et de leur arracher les boillots ! Ouverture d’esprit, mon oeil !

On est plus dans le relationnel avec autrui que sur la relation entre les personnages.  Entre le passé profesionnel de Grace, l’inconfort de Ben dans son nouveau rôle de dirigeant, on découvre plus facilement l’Homme derrière tout ce faste et pour cela, je pense que l’auteure a encore réussi son pari de nous offrir une belle histoire malgré les préjugés.

Je n’ai rien trouvé sur GR sur une eventuelle suite, mais au vu du drame que traverse Stella, il est je pense de bon ton de nous proposer un 3ème opus * regard du chat botté *.

Enfin très belle suite qui a été au-delà de mes espérances d’un point de vue relation humaine.

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*****

Tes larmes retenir de Charlotte Orcival

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 306
  • Date de publication livre : 4 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 4 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, seconde chance
  • Prix : 6.99 – 14.90€

Résumé :

Ils pensaient que leur amour était indestructible.
La vie leur offre une seconde chance.

Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos seize ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, trente-deux ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsque, un mois exactement après les attentats du 11 Septembre, il retrouve, dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ébloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés de plein fouet est incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils reconstruisent tous les deux… et l’amour ne suffit peut-être plus. Alors, aujourd’hui adultes, que sont-ils prêts à donner d’eux-mêmes pour vivre enfin leur histoire  ?

Mon avis

En tant que couveuse, la 1ere chose qui m’a attiré c’est le titre qui m’a étrangement fait penser à une chanson, donc pour cela je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture.

L’histoire est simple, belle, douce, un peu triste, rempli d’esoir, d’amour … Mais, j’ai quand même eu du mal avec les tournures de phrases.

Un mois après les attentats du WTC et la psychose que cela a engendré dans la conscience humaine, Julien est sur le point de s’envoler pour New-York.  Tandis qu’il attend son vol, son chemin va croiser celui d’Anna, son amour d’enfance.

Bon ! Je vais commencer par le plus chiant : les dialogues entre les héros.  Attention, ils étaient plein de vies, mes synapses en ont eu pour leur plaisir, les sentiments sont très bien décrit, … Tout ce que vous voulez.  Mais sorry, trop de  » elle a dit », tue le « Elle a dit ».  C’est simple, ces trois petits mots sont omniprésent, dès que mon cerveau a tilté sur ce détail, je n’ai vu que cela et ce n’est pas faute d’avoir essayer de regarder ailleurs … Juste impossible.  Je me suis même demandée si le roman avait été traduit littéralement.  Il s’agit quand même d’une ENC – j’espère ! – et pour moi, c’est un point qui devrait être revu.  Ce n’est que mon avis.

Pour ce qui est de l’histoire à proprement parlé, Charlotte nous met à l’aise.  Julien qui endosse le rôle de narrateur, arrive à vous transmettre une palette d’émotion.  Il avait un discours mi-enfantin mi-adulte.  C’est un grand rêveur, il aime la vie, l’Amour.  Sa perception des choses est juste too much, il m’a touché.  Anna, a un caractère bien trempé et pourtant on découvre au fur et à mesure ou la trame avance que derrière cette facette wonderwoman se cache une femme meurtri, fragile et un peu peureuse.  Un très beau duo qui ne peut que connaitre l’Amour.

Malgré cette faute de construction de phrase, je ne peux que vous conseiller ce roman de Charlotte pour sa fraicheur, sa justesse, son trop plein d’émotion et d’amour.

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

White Lace/Temptation, tome 1 – Seduce me de Gina Gordon

Informations : 

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 396
  • Date de publication livre :  5 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 5 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Il n’est pas un homme bien, il est celui dont elle a besoin.

La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est arrogant, amoral et macho. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que, très vite, le vent de liberté que Max fait souffler sur sa vie bien réglée menace de tout emporter sur son passage  : son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…

Mon avis

Et bien ! Pour dire que j’ai été plus qu’agréablement surprise … Je le suis … Vraiment !

L’univers du porno !!! Je m’attendais à tout mais pas – du tout – à cela.  Attention, ce n’est pas parce que Max est directeur au sein de la White Lace Production que le roman tourne essentiellement sur ce sujet, bien au contraire. J’ai surtout ressenti une mise en exergue des préjugés que la société a à l’encontre des acteurs – pas seulement ceux dans l’action – qui vivent de ce travail.  Et quoi de mieux qu’une demoiselle de bonne famille, avec juste ce qu’il faut de préjugés, vivant avec des escort girl – j’ai bien ris – dans le rôle de l’héroïne.

Everly est une jeune étudiante en droit, qui va au détour de l’entretien professionnelle  de ces coloc’s faire la connaissance de Max, qui va se donner comme mission d’aider Ever à accomplir ces « douzes travaux d’Hercule ».

Le personnage d’Everly m’a directement plu. J’ai aimé ce côté petite fille  » à maman » qui garde l’esprit ouvert, malgré ces préjugés sur l’univers du porno.  Elle va regarder au-delà, découvrir l’Homme derrière tout ce faste. Est-ce que le fait de partager sa maison avec deux escort girl a pré-influencé ou aidé Ever, je ne sais guère. Toujours est-il qu’elle m’a plu.  Tout comme, Ever, Max m’a directement plu.  Il est vrai que j’avais une autre image de celui-ci et celle transmise par l’auteure était tout aussi agréable.  On découvre leurs amis.  J’espère que les opus à venir les mettront eux en avant.  Pas que je n’apprécie MaxEver, mais bon je vois un peu de matière de ce côté-là autant en profiter !

Comme dis précédemment, la trame ne tourne pas principalement autour de l’univers du porno -même si ce fait est omniprésent -, j’ai quand même transpirer lors des castings … OMG ! Rien que d’y penser, j’ai pété deux neurones.  L’addiction est bien là ! Il aurait été regrettable d’avoir un « dieu » du sexe … puceau ^_^.

Gina, nous offre un beau mélange de sensualité, d’addiction – transpiration -, de plaisir avec un petit message.

Vivement la suite 🙂

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Au coeur du danger ( Intégral) d’Elle Kennedy

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : Black Rose
  • Nombre de pages : 688
  • Date de publication livre : 1er juillet 2017
  • Date de publication ebook : 1er juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, suspense
  • Prix : 6.99 – 9.90€

Résumé :

Robert. Sebastian. Nick.
Ils sont les seuls survivants d’une mission qui a mal tourné. Forcés de se cacher, ils cherchent à savoir qui, aujourd’hui encore, cherche à les éliminer…
Will, son jeune frère, a été assassiné. Par sa faute. Et, depuis, Robert n’a plus qu’une idée en tête : retrouver Hector Cruz, l’ordure qui l’a privé de la seule famille qui lui restait. Voilà pourquoi il s’est rendu au Mexique, où il sait que Cruz se terre… Quand il fait la connaissance d’Eva Dolce, l’ancienne maîtresse de Cruz, Robert croit tenir sa chance : user de ses charmes pour que la fragile Eva le mène à sa cible ne devrait pas être très compliqué. Pourtant, bientôt, il comprend qu’il ne pourra pas se tirer de cette sombre histoire sans conséquences. Ni sans remords. Car la belle Eva est bien plus intelligente qu’il n’y paraît, et ne tarde pas à lui révéler qu’elle sait qu’il la manipule…
Au cœur du danger, une trilogie inédite d’Elle Kennedy qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page…
Le recueil Au cœur du danger comprend trois titres : En dépit des remordsEn dépit du danger et En dépit du risque.

Mon avis

J’ai honte …. Mais la 1ere chose qui m’a traversé l’esprit à la fin de ma lecture c’est : ENFIN !
Oui, trois tomes d’un coup, c’est long … j’aurais pu fractionner ma lecture, mais j’étais tellement impatiente de découvrir Elle dans un autre genre littéraire que je n’ai pas voulu lâcher mon roman et surtout j’avais peur d’abandonner au vu de la longueur – ans l’action, textes,… -.
Alors qu’il est en mission, Robert va voir son jeune frère se faire tuer sous ses yeux par le chef des guerillos : Hector Cruz. Malgré les années, Robert n’a qu’une idée en tête se venger d’Hector.  Son salut viendra en la personne d’Eva qui elle aussi souhaite mettre un terme à la vie d’Hector.
Même si la trame de fond reste la même, chaque roman m’est en avant un héros différent avec bien-sûr une femme à son bras !
Robert dit Tate et Eva forme un très bon duo, j’ai quelques fois eu envie de les secouer et de leur demander de mettre un frein dans leur ardeurs, mais dans l’ensemble un bon binôme.
La seconde partie du roman, m’est en avant Sebastian. Et on boucle le roman avec Nick
Comme dis précédemment, j’avais envie de découvrir Elle dans un autre style littéraire, qui est en faite l’un de ses premiers romans.  Donc, oui le contraste fut frappant mais pas de quoi être déçue par la plume de l’auteure.  C’était juste une question d’adaptation.
L’histoire est un mélange, de longueurs, suspense, d’addiction, avec un zeste d’humour… Ben, oui on n’a pas trop le temps de rire lorsque l’on combat la guerrila !
Je ne dirais pas que je sors totalement conquise de ma lecture, mais elle reste un bon moment.
Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Melanie et NG pour l’envoi de ce Service-Presse
Photo

The Renegades, tome 1 – Wilder de Rebecca Yarros

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 468
  • Date de publication livre : 28 juin 2017
  • Date de publication ebook : 28 juin 2017
  • Genre : NA, Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Ensemble, ils vont repousser leurs limites.

Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.
Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…
Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.

Mon avis

Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié ma lecture, mais je n’ai pas su m’approprier la totalité des personnages, pour la simple et unique raison que je ne « voulais » pas connaitre l’histoire de Paxton/Pax Wilder, mais celle de son BFF : Nova !

Oui, j’ai honte … Mais ça ne se commande pas un coup foudre littéraire et là pour le coup, je ne m’attendais pas m’attacher à un personnage, qui puise est,  secondaire.  Mais, j’ai quand même lu mon roman, apprécié l’histoire que cela soit pour ces petits rebondissements, son contexte et pour son héroïne : Leah.

Même si, je n’étais pas dans la peau de Pax, je dois dire que l’auteure m’a étonné avec la plantation de son décor : une année scolaire sur un bateau ! Et rien que pour cette petite particularité qui sort des sentiers connus, l’auteure a marqué un bon point dans la captation de mon attention.  Afin de pouvoir suivre ses études, sur l’Athéna, Leah va devoir endosser le rôle de tutrice, de l’homme de l’extrême : Pax.  Plus connu sous le nom de Wilder lorsqu’il endosse son rôle de leader au sein des Renegades, ce qui marque mon second point d’attention sur l’histoire.  Bon ! Je ne vais pas revenir sur mon attrait pour Nova, mais dans l’ensemble tous les personnages ont une agréable personnalité, une bonne symbiose.  Des jeunes conscient de leur popularité, de leur fortune et pourtant je n’ai pas ressenti une seule fois le côté, fils à papa : 3ème point d’attention.

Leah, tient et fait l’histoire.  A l’inverse de Pax, j’ai su m’approprier son personnage.  Elle m’a plu, vraiment.  Je l’ai trouvé fraiche, forte, adorable, pas chiante, même quand elle était en droit de taper du poing, et une très bonne copine.  Des personnages secondaires, attrayants à leur manière.  Pas mal de rebondissements dans la trame, et juste ce qu’il faut de plaisir charnel pour des jeunes.

Rebecca, nous offre une bonne dose d’addiction, de stress, de plaisir, de sexyttude.

Vivement la suite.

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

The lonely hearts travel club, tome 2 – Ni mariée, ni enterré de Katy colins

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 415
  • Date de publication livre : 14 juin 2017
  • Date de publication ebook : 14 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine, lovely trip
  • Prix : 9.99 – 13.90€

Résumé :

Depuis qu’elle a tout quitté pour parcourir le monde et soigner son cœur brisé, Georgia Green a trouvé une vocation, rencontré un homme (enfin, peut-être, c’est compliqué) et bâti la vie dont elle avait toujours rêvé. Mais le quotidien d’une brillante femme d’affaires n’est pas forcément celui que l’on croit. Et, pour sauver son agence de voyages, Georgia va une nouvelle fois devoir se lancer à l’aventure. Dans la moiteur indienne, entre le bruit des klaxons et les cours de yoga, elle va découvrir que certaines choses échappent à notre contrôle… et qu’il faut apprendre à l’accepter !

Mon avis

Je vous avouerais qu’à la fin du tome 1, je m’attendais à une mise en avant d’un nouveau personnage.  Comme une reprise du flambeau, laissé par Georgia.  Et quel ne fut pas ma surprise de retrouver Georgia dans ce second opus … Oui, oui promis, je devrais me mettre à la lecture des résumés, mais dans ce cas, comme dans les autres … La surprise était tellement bonne que je ne vais pas trop me plaindre et puis, on laisse Georgia face à une telle révélation qu’on ne pouvait pas rester avec un non-happy End !

Alors qu’elle a reprit les rênes de l’agence de voyage, Georgia va se retrouver face à un flot de critique négative sur les services proposés par sa nouvelle agence.  N’écoutant que son courage, elle va s’introduire au sein du prochain groupe afin d’endiguer les critiques et remettre le navire à flot sous le soleil indien.

ENFIN !!!!!!!! Voici les 1ers mots qui me sont venus à l’esprit lorsque, j’ai (re)trouvé Georgia.  Je n’avais pas tant accroché à son personnage, que j’avais trouvé trop laxiste.  Dans cet opus, j’ai découvert une demoiselle avec de la niak, de la volonté, du punch.  Elle m’a donnée envie pas seulement de faire son city trip des coeurs meurtris, avec Flic and co ! Non, juste d’être avec Elle.  On découvre de beaux paysages, des personnages secondaires intéressants, une histoire rocambolesque et tout cela de … votre lit !!!!! Si ce n’est pas merveilleux ^_^

Autre point et pas des moindres : la story de Georgia et Ben !!!!!!!!! * danse de la joie *  Je ne parlerais qu’en présence de mon avocat … C’était un peu kitsch, mais tellement mignon 🙂

Katy m’a – enfin – offert un total dépaysement.  Je n’ai râlé sur aucun point … En faite, si … JE VEUX LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Slow Burn, tome 4 – Crush de Maya Banks

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 340
  • Date de publication livre : 14 juin 2017
  • Date de publication ebook : 14 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 2.99/volume – 14.90€

Résumé :

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

Mon avis

Malgré le temps de publication entre les lectures, le plaisir est lui, vite revenu ! Si vous n’avez pas encore lu les précédents tomes, je vous invite à vous y mettre au risque de ne pas comprendre le lien qui unit Eliza aux personnages.

Alors qu’ils reprennent tous leur marque à la suite de leur dernière mission, Eliza va être rattrapée par son passé.  N’écoutant que son courage et sa volonté de ne pas voir l’un de ses nouveaux amis subir son manquement, Eliza va partir.  Mais c’était sans connaitre  Wade, son proprio !

Je vous épargne le couplet sur ma mémoire de poisson rouge, j’avais complètement oublié le nom des personnages et le lien tenu qu’il y avait entre eux.  Heureusement pour moi, le roman démarre avec un mini récap’ ce qui  m’a directement remis dans le bain.  Je n’ai pas eu l’impression qu’il y a eu de l’eau qui avait coulé sous les ponts, mais plus la sensation d’avoir refermé le précédent tome, quelques minutes avant.

Par ailleurs, à l’inverse des précédents opus, l’héroïne,  Eliza n’a pas de super pouvoir.  C’est une jeune fille simple – humaine -, qui a débarqué en laissant derrière elle, un lourd tribu qui aura lui quelques relents de paranormal.  Maya ne tourne pas en rond que cela soit dans l’intrigue en elle-même ou dans la romance entre Wade et Eliza.  J’ai directement était prise par le chassé-croisé de ces deux histoires.  Les personnages sont intéressants, je m’attendais à plus de dispute entre les héros, mais dès que l’addiction a fait son entrée, Eliza et Wade ont vite oublié leur petit malentendu * rougis de chaleur *.  On retrouve aussi, les précédents personnages, je n’aurai pas dit non, à plus d’implications de leur part dans l’intrigue.

Maya reste dans sa thématique qu’est la romance paranormale au travers de l’intrigue/suspense.  Il aurait été regrettable de commencer la saga de cette manière et de ne pas continuer sur cette voie.  Le mix est toujours aussi agréable à lire.  L’histoire d’amour d’Eliza et Wade est agréable à lire et à suivre.  Deux caractères forts, deux combattants qui ne mâchent pas leur mot et vous offre ce qu’il faut de plaisir.

Petit moment tout en douceurs, qui s’est clôturé bien vite, je dois dire.  Je n’aurais pas dit non, à quelques chapitres supplémentaires. SNIFOUILLE 🙂

Enfin, bon moment de lecture qui mérite sa suite * sifflement *

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****