Toi + Moi + Lui de Tijan

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Way
  • Nombre de pages : 430
  • Date de publication livre : 11 mai 2017
  • Date de publication ebook : 11 mai 2017
  • Genre : YA, romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Summer Stolz est amoureuse de Kevin Matthews depuis le collège. Qui ne le serait pas ? Toutes les filles du campus en sont folles, et il reste rarement célibataire très longtemps…

Alors, quand une liaison naît entre leurs père et mère respectifs, et que Summer se retrouve en cohabitation avec son coup de coeur 24 heures/24, la situation prend un tournant… épicé.

Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le mystérieux Caden Banks. Un jeune homme rebelle, insoumis, dangereux… mais, surtout, terriblement sexy. Summer va alors devoir répondre à son coeur : peut-il battre pour deux garçons à la fois ?

Mon avis

Alors que j’étais totalement plongée dans ma lecture, j’ai eu un doute sur le genre littéraire : YA ! Pourquoi ?

Alors qu’elle se remet de la disparition de sa mère, Summer et son père vont emménager avec sa nouvelle femme, qui n’est autre que la maman du beau et séduisant Kevin Matthews.  Malgré leur nouveau lien de parenté, Summer ne pourra faire abstraction de ses sentiments pour celui-ci.  4 ans après cette fusion, Summer est toujours aussi éprise de son frère.  Pensant que son emménagement dans la même université que Kevin, va enfin aboutir à une vraie relation entre eux, Summer va faire la connaissance de Caden Banks.

Comme dis précédemment, j’ai eu un peu de mal avec le classement littéraire.  Lorsque l’on me parle YA, j’imagine directement des ado’s entre 14 et 17 ans.  Pour le coup, les héros ont entre 18 et 20 ans et sont à l’unif’. Certes, la story de Summer et Kevin commence quelques années plutôt, mais on aborde pas totalement et dans le fond cette partie de leur vie.  On la survole et donc sur base de ces éléments, je me demande pourquoi un tel classement ? Heureusement, pour moi, j’ai des amies du livre qui m’ont donné une justification, et après coup … Je comprend ce choix de classement.

Pour en revenir à la story.  Summer m’a directement plu, ses faces Dr Jekyll et Mister Hyde m’ont donné une bonne bouffé de plaisir.  Elle est barrée, droite dans ses bottes, avec ce zeste de fleure bleue.  Un très bon et beau mélange.  Kevin, est un sale gosse, chiant, râleur et pourtant au travers de ses actes on ressent sa tristesse.  J’ai pris mon temps pour vraiment et totalement apprécier et m’approprier ce personnage. Tout comme Summer, j’ai directement accroché au personnage de   Caden,  il est franc, dur et tendre comme le chocolat milka.  On a envie de le décortiquer dans toutes sa longueur.

Pour ce qui est du triangle amoureux : Oui et non.  Oui, car chaque personnage connait l’importance des uns et des autres.  Son implication dans la vie de Summer.  On ressent une bonne pression dans la 1ere partie de l’histoire, avec un creux qui nous permet de voir évoluer Summer et Cash, d’ou le non.  Et revenir à la charge en recréant cette ambiguïté et semer ce qu’il faut de doute dans les actes de nos jeunes héros.  Outre, notre trio d’enfer ont découvre leurs amis, membre de frater, sans oublier les frères de Banks.

J’avais eu de très bon échos de Tijan – grâce à mon encyclopédie du livre – et j’ai découvert une auteure, qui m’a fait du bien.  Elle nous offre une belle histoire, ou les rapports humains priment sur les relations intimes – Oui, oui il vient de LA le choix du YA … Voilààààààààààààààààààààààà ! J’ai tout dit -.  Les relations entre les personnages sont fortes, belles et vous donne quelques remous dans le bas du bidon !

Enfin, très belle découverte, littéraire, auteure, que je vous recommande sans plus tarder !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marion et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

The Field Party, tome 2 – Sous la lumière d’Abbi Glines

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Way
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 13 avril 2017
  • Date de publication ebook : 13 avril 2017
  • Genre : YA, drame familial, espoir, lycéen, amour de jeunesse
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Willa ne peut effacer les mauvais choix qu’elle a faits par le passé. Des erreurs qui lui ont fait perdre ses deux meilleurs amis et sans doute son premier amour.

Brady et Gunner font tous deux partie de l’équipe de football de la petite ville de Lawson, en Alabama. Au fil du temps, Gunner se montre plus compréhensif avec Willa, tandis que Brady ne veut plus entendre parler d’elle.
Alors que des secrets inavoués remontent à la surface, les coeurs se brisent et se guérissent. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de mettre la vérité sous la lumière ?

Mon avis

  • Ma vie est trop nulle, mais je vais te faire une promesse : mon cœur est à toi jusqu’au jour de ma mort.  Ca fait un peu cliché, mais c’est sincère.  Je ne serai jamais heureux sans toi.  C’est toi, mon bonheur.

Comment ne voulez-vous pas tomber -raide – amoureuse, de Gunner Lawton après une telle déclaration d’amour ?

Avant de commencer ma lecture, je trépignais de connaitre la story entre Gunner et Riley … En tout cas de savoir comment, Abbi allait faire évoluer ces deux-là au vu des informations éparses fournie à la fin du tome 1 ! Je sais que je n’ai pas une grande mémoire à la fin d’une lecture, mais j’étais sûr à 1000% que le nom de Willa n’avait JAMAIS été associé à Gunner.  Non, il s’agissait bien de Riley.  Donc, qui est cette Willa surgit de nulle part et qui a l’intention de tenir le 1er rôle dans cet opus?

Après un drame qui aura secoué sa jeune vie, Willa Aymes est de retour à Lawton, auprès de sa Nonna, mais à une condition : Ne pas approcher les garçons.  Mais comment faire lorsque vos amis d’enfance : Gunner et Brady ont grandi, qu’ils sont devenus super populaire, super tombant et qu’ils ne voient plus en vous la gamine de la cabane?  Pire, que vous voyez en eux de superbe jeunes hommes.  Willa va devoir choisir entre la seule personne qui croit – encore – en elle, ou se laisser-aller à une love story.

Comme dis précédemment, je n’avais pas du tout imaginer le scénario avec Willa. Je m’étais fait tout un patatraque de la trame et puis POUF ! Abbi, nous a tiré dans une autre direction avec le trio : Gunner, Willa et Brady.  L’histoire est raconté du point de vue de ces trois amis d’enfance.  Même si Gunner et Brady ont continué à vivre à Lawton la venue de Willa va réveiller de vieux sentiments dans le chef de nos amis.   Un petit combat de coq va se jouer entre les amis – en général – face à cette chair fraîche. J’ai trouvé ça mignon et tellement vrai.  Sans oublier, le point d’orge qui va (ré)unir Gunner et Willa : la famille, en tout cas les drames liés à leurs familles respectives.

Dans le précédent opus, l’auteure avait mis en avant la mort d’un proche, un parent. Ici, Abbi met en exergue l’exclusion familiale : bâtard, vilain petit canard,…

On a juste envie de frapper ces parents. Bon ! Là, c’est la maman qui parle, mais je n’en démords pas : Comment peut-on faire (res)sentir cela à SON enfant ? Oui, ça existe ce type de parents, ce n’est pas juste une fiction !!!

On pourrait trouver cela cliché de voir que l’auteure aborde cette thématique entre deux classes sociales différentes : gosse de riche et fille de classe moyenne.  Cela ne m’a pas dérangé, car on est tellement focalisé sur le ressenti de Willa et Gunner, qu’on oublié très vite leur statut social. Bien-sûr au milieu de cette histoire, se trouve un 3eme personnage : Brady, le cousin de Maya.  Je m’étais fait une idée du personnage, et le découvrir ici, m’a révélé un pan de sa personnalité : Je l’ai trouvé lâche.  Lâche face à ses sentiments, lâche face à sa copine.  Il est présent tout en étant spectateur des évènements.  J’ai eu envie de le secouer, mais au moment ou je pensais l’avoir perdu, j’ai vu se profiler un nouveau script pour lui, avec l’ennemie des Lawton… Oui, oui je suis encore entrain de faire tout un patraque, mais je ne vais pas trop m’épancher sur ce point.

Abbi, comme toujours nous offre un sujet sensible, mais contrairement à la story de Maya, celle-ci était plus dans le ressenti.  On ne nous raconte pas une histoire, on nous l’a fait ressentir.  On souffre avec Gunner.  On a envie que tout s’arrête, qu’on puisse le laisser aller de l’avant et profiter de sa vie de jeune lycéen avec tout ce que cela comporte et de l’autre côté on nous montre, une jeune demoiselle  qui a vécu sa vie de jeune lycéenne et qui ne demande juste qu’à oublier pour avancer.  Paradoxe, quand tu nous tiens ^_^

Pour conclure, roman moins larmoyant, mais intense, fort, triste de part sa thématique et la justesse à laquelle celle-ci est abordée … DONC A LIRE !!!!!!!!!!!

NB : Vivement août pour connaitre la suite des aventures de nos jeunes lycéens de Lawton… Oui, oui je sais en VO mais je gage – et prie beaucoup, beaucoup le Dieu du livre – pour une sortie VF sous le sapin * regard du chat botté *.

Coeur1[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marion et Déborah pour l’envoi – express – de ce Btf Service-Presse ❤

Photo

****

The Field Party, tome 1 – Dans un silence d’Abbi Glines

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie ( New Way)
  • Collection : Hugo Roman
  • Nombre de pages : 330
  • Date de publication livre : 9 mars 2017
  • Date de publication ebook : 9 mars 2017
  • Genre : drame familial, espoir , amour, YA
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux.

Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n’aurait pu imaginer qu’elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d’une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d’un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouver sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?

Mon avis

DONNEZ-MOI UN A … UN … I … UN … R ! De  l’airrrrrrrrrrrrrrr ! Car je suffoque, je souffre et si en passant devant un coeuriste, vous pouviez me prendre un coeur, ça serait vraiment cool le mien m’a lâché en cours de chemin.  Le traitre ! Mais je ne lui en veux pas du tout car il y a bien longtemps que je n’ai plus lu un YA et celui-ci m’a réconcilié avec le genre littéraire, ainsi qu’avec l’auteure.

Mon dernier roman d’Abbi – Rosemary Beach – m’avait laissé un petit goût amer, avec Maggie et West, j’ai plané, ris, souris, et beaucoup pleuré.  Sur qui, sur quoi, je ne serais dire quelle peine à dominée l’autre.

Qu’est-ce qui est le plus dur dans la perte d’un être cher ? Le perdre de manière instantané ou chaque jour ? Quelle peine est la plus dur ou la plus douce : La directe ou celle issue d’une « préparation » ? Arf ! Mon cerveau n’a pas encore tranché !

Au travers de ce roman, nous suivons les drames familiaux de Maggie et West tout deux touché par la perte d’un parent : meurtre ou maladie.  Malgré le drame le roman nous fait évoluer dans l’univers d’ado en pleine crise d’hormones : sexe, amour, commérages,… Pour cela, j’étais ravie qu’on ne tire pas en longueur la phase triste, et qu’il y ait malgré tout une histoire, même si de manière sous-jacente le drame se joue, celui qu’on tente d’éviter.  J’en ai voulu à West de se servir de Maggie et d’un autre côté je peux comprendre son acte.

Outre, M & W, on découvre leur amis, – voir note à l’auteur -, et familles.  J’ai eu envie de secouer les habitants de cette petite ville qui n’ont jamais cherché à connaitre la mère de West.  Je n’ai jamais aimé ce côté  » Tous contre Un », vous savez déjà de quel côté je serais.  Du côté de Maggie, j’avais craint ses rapports avec sa tante – le cliché de la tata aigri – et pour  le coup, j’ai soufflé un « Ouf ! »

Je dois avouer que si on ne vous dit pas que ce roman un YA, et bien cette information ne vous traverse même pas l’esprit tellement les personnages sont matures, fort, avec un discours soutenu.  Pas de blabla inutile. Tout est beau, fort … En bref, vous devez lire cette histoire pour ce qu’elle est : un plaisir continu.

Vivement le second opus … Au vu des informations distillées sur Gunner, j’espère qu’il sera le prochain héros .. Mais please, cher Éditeur … Fournissez le roman avec une boîte de Kleenex, ma manche de pull a démissionné 😉

Note à l’auteure : Je ne sais pas si ce message va vous parvenir, mais cette question m’a taraudé une bonne partie du roman.  Non, tout le temps : Est-ce que cette histoire est un préquel au  » Marked Men » de J. Crownover ?  Je ne veux pas polémiquer mais lorsque je lis les prénoms des personnages : Asa … West … Brady … Nash … Gunner .. Ryker ! Il y a comme une petite saveur de futur tombeur la-dessous ^_^

 

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Marion et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo