Monkey Business, tome 1 – Playing dirty de C.L Parker

Informations :

  • Editeur : Le livre de poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 448
  • Date de publication livre : 14 septembre 2016
  • Date de publication ebook : 14 septembre 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 11.99 – 16.90€

Résumé :

Shaw Matthews joue pour gagner. D’ailleurs, il entend bien décrocher un partenariat juteux avec la première agence de sports de San Diego en signant le meilleur athlète américain, et rien ne pourra faire obstacle à son projet. Rien, sauf une femme : Cassidy Whalen, un agent rival.
Shaw imagine alors un plan machiavélique pour la séduire et lui prouver qu’il est le meilleur pour gagner la compétition. Mais quand il rencontre Cassidy, rien ne se déroule comme prévu. La jeune femme a dû batailler pour tracer son chemin dans ce monde d’hommes, et elle ne capitulera pas sans se battre, pas même face à ce playboy insolent et sexy qui éveille en elle une faim qu’elle n’avait jamais connue auparavant. Alors qu’elle passe des nuits enfiévrées avec Shaw, les règles du jeu commencent à changer… et Cassidy pourrait perdre bien plus que son travail.

Mon avis

 » A peine commencé, et déjà conquise !!!! « .  J’ai tout adoré dans ma lecture : les personnages sont attach(i)ants, marrants, rempli de pep’s, avec une sexyttiude bien dosé,… En bref, un ensemble tellement bon, que je ne pouvais que tomber amoureuse !!!

Cassidy et Shaw bossent dans la même boite d’agent de star, depuis quelques années.  Ils ne se supportent pas et s’évitent, jusqu’au jour ou leur bosse va leur annoncer qu’un poste d’associé est à pourvoir dans la boite, pour l’obtenir : Faire signer un contrat avec la star montante du foot.

Le roman commence de manière assez forte, j’ai directement été prise par le jeu des acteurs.  Ils m’ont donné quelques vapeurs et làààààààààà, je peux vous assurer qu’ils ont obtenu : TOUTE MON ATTENTION ! J’ai bien apprécié le chassé-croisé entre les personnages, leurs amis – communs -, participent à leur petit niveau dans la guerre qui opposent Shaw et Cassidy.

Cassidy, m’a directement plu ! Il faut dire qu’elle a le Girl Power en elle,  n’a pas sa langue dans sa poche, ne se laisse nullement dominer par les mâles, sauf par Shaw lorsqu’ils jouent à Twister.  Shaw, pour sa part, * bavouille de dingue * a été au TOP du début à la fin.  Je me doutais bien que derrière cette façade de beau gosse se cachait un homme sensible, et il a su m’émouvoir juste comme il faut.

1er roman de l’auteure, et je suis tombée amoureuse de sa plume, de son ambiance, de tout … Hâte de découvrir les prochains tomes de la série.

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Photo

Publicités

Follow me, tome 3 – Dernière chance de Fleur Hana

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance / Hugo Roman
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 15 juin 2017
  • Date de publication ebook : 15 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

 » Peut-être même que je vais te demander de m’épouser. Tu m’épouserais ? « 

Le souci de Sofiane, c’est que personne ne le prend jamais au sérieux.
Le souci d’Audrey, c’est qu’elle prend toujours tout trop au sérieux.
Ou peut-être qu’en réalité, c’est juste une image. C’est parfois plus simple d’ignorer ce que la vie place sur votre chemin… Jusqu’à vous retrouver face à une dernière chance.
Leur dernière chance.

Mon avis

Je ne pense pas être le meilleur juge pour cette lecture, car voyez-vous avant même de découvrir l’histoire de Soufiane – et Audrey -, j’étais déjà pré-amoureuse et conquise par Sof.  On aurait pu lui donner les pieds Shrek et des allures de Quasimodo.  Rien n’a faire : Soufiane is mine !

5 ans. 5 années durant lesquelles Sofiane a aimé en silence, Audrey.  Malgré son sale caractère, ses manies insupportables, l’amour de Sofiane pour celle-ci, est lui demeuré constant.  Le jour ou enfin, ils deviennent un nous, un mal – médical – est venu s’immiscer … Mais ne dit-on pas  » dans la santé, comme dans la maladie… » ?

Comme dis précédemment, j’avais été pré-conquise par Sofiane, mais la touch vient sans contexte de Fleur.  Oui, j’ai retrouvé ma petite Fleur.  Elle avait été trop sérieuse avec Anthony et, grâce à s(m)on Sofiane, j’ai retrouvé son piquant, son humour, ses vannes mou du genoux de pingouin.  En bref, elle nous a modelé un personnage beau, attachant, qui n’a pas sa langue dans sa poche – heureusement ! -, n’a pas peur de pleurer, de montrer ses faiblesses …En bref, un être ultra BADABOUM ! Sur l’échelle de RichterSlip, je lui mets à un 20/10 les yeux fermés !  Audrey, l’amie des animaux, la maman du groupe et pourtant elle va parvenir à me faire douter d’Elle, de son amour, de sa personne.  Elle est douce et dur en même temps.  J’ai apprécié qu’elle nous épargne les nombreux et long soliloques, et ce, malgré ces doutes sur sa relation.  Elle se laisse guider par Sof – moi aussi je me laisserais bien guider par lui, héhé ! -.  J’ai compris son choix et pour cela, j’ai un rien de plus apprécié son personnage.  Leur duo était explosif, tout en étant tendre et beau.  Ne dit-on pas que les extrêmes s’attirent ?

On retrouve toutes la bande : Ange, Lise, Emma aka les squatteurs, Anthony et Margaux.  Même si j’avais compris les griefs de Sofiane à l’égard de Margaux, il fallait entériner la hache de guerre, mais je n’avais pas vu une telle issue, pour eux.  Deux nouveaux personnages vont apparaitre : Anais, la soeur de Sof et Geoffrey le responsable du magasin de Tatoo.  Alors, soit c’est moi ou bien … Il y a anguille sous roche, je ne me permettrais pas de dire qu’il y a un nid d’anguille.  Mais, merveilleuxxxxxxxxx !!!! Ce ne sont plus des appels de fards là, Fleur ! Tu es entrain de nous dire qu’un T4 est à l’écriture !!!!!!!!!!!! * danse de la joie *.

Pour ce qui est de la trame. Étant donné, que tout va assez vite entre Sof et Audrey, je ne m’attendais pas à un tel sursaut.  J’ai stressé pour nos amoureux.  L’auteure ne tire pas sur la corde du larmoyant.  On a un coup au coeur, les papillons abdominaux sont en berne, mais on continue à espérer, à avoir des étoiles dans les yeux, et à passer un bon moment malgré tout.

Enfin, un excellent moment d’au revoir * mon oeil *, avec nos chers Followers … Si vous n’avez pas encore fait un petit tour du côté des Infirmiers Mamours … It’s a drama !!!! GO GO GO !!!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Olivia et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

 

Cry for help de Liam Fost

51igudVkfXL[1]

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie ( La Condamine)
  • Collection : Thriller
  • Nombre de pages :
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 22 juin 2017
  • Genre : YA, suspense
  • Prix : 3.99€

Résumé :

Plongez dans les plus sombres secrets du lycée de Laneford !
Entre investigation et romance adolescente, découvrez une intrigue haletante qui vous fera voir le lycée sous un nouveau jour !

Nouvelle ville, nouvelle école, nouveaux amis, Alice n’a jamais eu peur du changement. Avec son caractère bien trempé, cette adolescente n’a pas sa langue dans sa poche. Mais lorsqu’elle apprend que dans son nouveau lycée, une étudiante disparue deux ans plus tôt lui ressemblait trait pour trait, Alice n’est plus si sûre d’elle. Elle devra faire face aux interrogations et aux regards des autres. Aidée par son nouvel ami, Alex, elle décide de découvrir le mysterieux lien qu’elle partage avec la jeune disparue. Mais cette enquête pourrait bien la mener tout droit dans la gueule du loup. Elle aura beau appeler à l’aide, sera-t-elle entendue ?

Mon avis

Si les plumes de Darynda Jones et Gilles Legardenier devaient donner naissance à un enfant ça serait, sans contexte : Alice Wayne  !!!

J’ai tellement ris durant la 1ere partie de ma  lecture, que je me suis demandée à quel moment j’allais avoir la frousse… Ben, oui le roman a été classé dans la catégorie thriller, donc il en fallait pour notre argent ! Mais n’ayez crainte … Ce roman vous prend tellement par surprise que je me sens obligée de vous signifier que malgré ces apparences funny … Il s’agit bien d’un très bon thriller … YA, qui puisse est !

Alors qu’elle emménage à Lanefort avec son père, Alice va vite découvrir qu’elle est le portrait craché de Doriana Miller qui a mystérieusement disparue, deux années auparavant.  Commence, pour Alice son chemin de croix. Avec l’aide d’Alex, de son père ils vont remonter les fils d’une vieille enquête … Pas si endormi que cela.

Ce roman est un bon moment ! Commencé le samedi matin et fini le dimanche soir … Un régal, je vous dit !

J’ai directement accroché à la narration du roman, Liam nous permet de directement nous approprier le personnage d’Alice, dont le franc-parler/soliloque, m’ont étrangement fait penser à Charley Davidson – avec quelques rides en moins … Rhôôôô vilaine, que je suis ^_^ -.  Elle a un humour décalé, des piques acidulées qui vous arrache la rétine, mais quel plaisir … Bien-sûr, Alice ne pourra mener son enquête seule, et elle sera aidée d’Alex : Un duo d’enfer.  Entre Madame Blabla et l’homme qui ne termine jamais ses histoires.  Je l’ai même surnommé  » Mister Feux de l’Amour », on sait quand ça commence, on ne sait jamais quand on y verra le bout ! Mon mari, m’a dit que j’avais le même problème, mais ceci n’est qu’un détail.  Toujours est-il, qu’Alex va permettre à l’enquête d’avancer d’un petit pas.  Ils seront bien-sûr aidé par des adultes et plus particulièrement le père d’Alice qui endosse en plus le rôle de détective privé pour la mère Miller.  Outre, leur enquête, A², n’oublie pas d’être des ados de 16 ans avec tout ce que cela comporte et j’ai encore plus apprécié Liam.  Il ne reste pas focalisé sur l’enquête, il permet à l’histoire d’avoir un mini chassé-croisé : en mode double vie !

L’enquête est bien ficelée, on se pose quelques questions sur le lien entre Doriana et Alice.  J’ai imaginé tellement de scénarios, que j’ai été prise de cours par la plume de l’auteur.  Tandis que je comptabilisais le nombre d’abdos obtenus grâce à Alice, la rythmique de la trame est passée de joyeuse à suspensif d’un seul coup.  Bien, joué Liam ! En tant que Présidente du Comité des Peureuse, j’ai plus eu peur de ça que du reste, je n’étais pas prête !!!

La face thriller est à la hauteur de mes espérances, voir plus … J’ai vraiment été saisie par l’issue.  Pour ce qui est de la fin, j’en suis encore à me poser des questions … Est-ce vraiment, une fin ou bien la porte reste entrouverte?

Pour ce qui est de l’auteur, j’ai découvert une plume agréable et j’ai vraiment hâte de lire d’autres textes de Liam.  Pour un 1er essai, suis conquise 🙂

Enfin, très très bon moment de lecture … A LIRE !!!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Dating you, Hating you de Christina Lauren

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Mon avis

Ce duo d’auteures ne m’a jamais déçu. Certes, il y a eu quelques fois des petites longueurs dans leurs romans, mais pas de quoi stagner dans une trame.  Ayant été mise en confiance par Elles, je dois avouer que ce tome hors circuit habituel, a été un nid de plaisir.  j’avais tant hâte de les découvrir dans un nouveau challenge, hors de leur circuit saga/spin off, afin d’avoir une autre vision de leur travail d’auteurs et je dois dire, que saga ou pas CL ne vous décevront pas.

Ce roman était une bonne parenthèse.  Carter et Evie évoluent dans le même monde professionnel : agent de star.  Malgré l’alchimie qu’il y a entre eux, ils ne peuvent oublier leur carrière, mais lorsque leurs sociétés fusionnent et qu’en plus de cela leur nouveau Boss les met en concurrence, la petite bulle de plaisir qui les entourait va vite éclater et mettre en avant les talents combatifs d’EviL et Carter.

Tout d’abord je tiens à dire, que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, d’accord avec l’image peu reluisante qu’on fait des jeunes parents … Non, maiche s’éclater jusqu’à 23h !!! Non, pas du tout d’accord, Nous jeunes parents on connait nos priorités et donc, on termine généralement nos soirées vers 19h, car il faut donner le bain, mettre aux lits et ensuite tenter de vivre un peu avant la prochaine journée !!!!   Non, j’ai bien ris avec Steph et Michael Christopher dit MC.

Outre cette petite parenthèse humoristique, on suit les parcours bien sous tout rapport de Carter et de IndependantWonderWoman aka EviL !!! Dans le fond, l’histoire est assez courte, quelques petits coups bas, bon enfant de Carter et Evie.  L’instant too much, évolution des personnages et de leur doublures d’enquêteur… oui, oui il fallait un peu de suspense.  Le tout ensemble vous offre un agréable moment de lecture.

Autre point qui m’a plu et à créer un nid de tension durant ma lecture : l’absence de partie fine.  Autant le roman démarre avec ce petit fusible qui pète entre les héros, autant leur volonté de réussite est tellement omniprésente que ce besoin est vite reléguer au second plan.  TENSIONNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!

Enfin, ce petit vent de fraicheur m’a fait du bien, mais surtout il m’a réconforté sur le faite que CL étaient de très bons auteurs !!!!

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Demain, j’arrête de Gilles Legardinier

51GwXchMSHL._AA300_[1].jpg

Informations :

  • Editeur : AudioLib
  • Collection :
  • Nombre de minutes : 530
  • Date de publication audio : 22 janvier 2014
  • Genre : Humour, romance contemporaine
  • Prix : 21.50€

Résumé :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

Mon avis :

Après avoir bien ris durant ma dernière lecture audio de Gilles, je vous avouerais que j’ai un peu freiné des quatre fers ici, en cause : la lectrice.  Je n’ai pas su m’approprier directement sa voix. J’en ai même voulu à l’Editeur de ne pas avoir garder Philippe ! Mais j’ai tenu bon et malgré un démarrage cahi-cahin, Ingrid a su me donner quelques bons moments !

Alors qu’elle mène une simple vie, Julie va découvrir qu’un nouvel habitant vient d’emménager dans son immeuble.  Avec un nom à coucher dehors, Ric P**** – il s’agit d’une lecture audio et donc l’orthographe des noms ne compte pas ! -, a directement tapé dans l’œil de la détective – sans aucun diplôme, ni formation – de Julie.

L’histoire est rocambolesque, si elle n’avait pas été écrite, et qu’on me l’aurait raconté je n’y aurais jamais cru.  Bourde sur bourde et pourtant, Julie tient bon, pour notre plus grand plaisir.  Le roman est marrant, les personnages attachants.  Julie se révèle être un James Bond Girl des bacs à sable, mais elle met un tel entrain dans son enquête, qu’on ne peut que la suivre.  Ric, ce jeune homme ultra mystérieux.  Aucune grosse description physique et pourtant il arrive à vous donner envie, et le mystère est la petite touch en plus pour s’attarder sur celui-ci.

Une fois de plus Gilles, a su me faire rire aux larmouchettes avec cette histoire.

Bon ! Comme il s’agit d’un audio, je dois revenir sur le travail d’Ingrid.  Je ne dirais pas que c’est une mauvaise lectrice, c’est juste moi qui ai eu du mal dans la 1ere partie, mais au bout d’une bonne demi heure, j’étais conquise par celle-ci.  Ingrid a donné vie aux personnages, situation, même le chat a eu droit à son moment d’interprétation.  Donc, pour ça … Chapeau bas !!

Enfin, petit moment de plaisir … A SAVOURER !!!!

 

 

Lola, saison 2, volume 1 – Petite, grosse et (presque) mariée de Louisa Méonis

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : HQN
  • Nombre de pages : 123
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 22 février 2017
  • Genre : Humour, romance contemporaine, zeste de suspense
  • Prix : GRATUIT !!!

Résumé :

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (aucun commentaire). Et (presque) mariée (enfiiiiin !).

Vous y croyez ? Moi, Lola, je vais me marier. Et pas avec le premier venu, non, avec mon Sexy-Fossettes rien qu’à moi, l’homme le plus hot de toute la planète. En plus du mariage à préparer, j’ai aussi décidé d’ajouter : un déménagement de New York à Montpellier, un bébé qui me transforme en grosse baleine et… la rencontre officielle de Jerry et de mes parents. Un homme normalement constitué se tirerait en vitesse pour échapper à tout ça – et surtout à ma famille de dingues –, mais, heureusement, mon futur mari est tout sauf un homme comme les autres !

Mon avis

Quellllllllllllllllllll plaisir de retrouver Lola ! Je vous avouerais qu’à la fin de la saison précédente, je m’attendais à devoir attendre des années lumières et de perdre tout entrain à la série.  Mais je pense que mes nombreuses menaces – dans ma tête -, ont porté leurs fruits.

Attention, si vous n’avez pas encore lu, la série – c’est que vous ne faites pas parti des 100 000 lectrices conquises, ce qui est un crime, soit dit en passant -, je vous invite à d’abord faire une MAJ avant de lire ce qui va suivre car vous risquez le méga spoiles dans votre face ! Bon et puis si vous avez des tendances suicidBook, faites-vous plaisir !

Fraichement, débarqué dans sa famille pour le repas de prépa’, rien ne va pour Lola, sa robe de mariée qui l’a lâche, son frère qui se permet d’inviter le dragon, son autre frère qui se dévoile – enfin -, l’autre qui l’a fait tourner en bourrique, son père qui se diminue et sa mère qui n’arrive toujours à filtrer les info’s de son cerveau … En bref, la joyeuse compagnie … is BACK !

J’ai retrouvé dans ce 1er volume tout l’entrain que j’avais apprécié dans ma précédente lecture, sans oublier le fait que mariage ou pas, Louisa nous apporte son petit zeste de suspense et de tristesse.

Lola est toujours aussi marrante, elle m’a un peu gavouillé à toujours baver sur son mec.  Non maiche !!! Mais dans l’ensemble tout allait bien. Jerry, j’en attendais plus de sa part, on avait eu droit à quelques informations éparses sur celui-ci et je m’attendais – naïvement – que ce 1er volume soit plus explicite, et ce fut PIRE !!!!!!!!!!!! Tout compte fait, le silence n’avait pas aussi mauvais goût.  En ce qui concerne la famille de Lola : NO COMMENT !!!

En bref, une Louisa toujours aussi funny, méchante – avec mes neurones – et qui nous laisse encore et toujours béat de plaisir !

Vivement le prochain volume * danse de la joie *.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie et NG pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

Couverture de Samantha, IntégraleSamantha ou Le chemin de l'amour est encombré de boulets par [Méonis, Louisa]

Colocs, tome 1 – Et plus d’Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 416
  • Date de publication livre : 1er mars 2016 ( Réédition poche)
  • Date de publication ebook : 3 juin 2015
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 12.50€

Résumé :

La plupart des hommes se divisent en deux catégories :
1) Les serial lovers à mémoire de poisson rouge – ceux qui notent le prénom de leur conquête d’un soir sur la paume de la main pour être sûrs de ne pas l’oublier au réveil.
2) Les idiots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – ceux qui promettent de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami

Connor n’échappe pas à la règle : il réussit même l’exploit de faire partie des deux catégories à la fois. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire.
Depuis, j’ai découvert qu’il appartenait en fait à une troisième catégorie : les serial lovers idiots qui n’assument pas leurs erreurs nocturnes, mais qui vous font des pancakes en boxer dès qu’ils en ont l’occasion…

Mon avis

Je n’ai pas lu énormément de romans d’Emily et celui-ci trainait depuis quelques temps sur ma PAL, et au vu des avis positifs de mes amies lectrices, je me suis laissée tenter par la story de Connor et Maddie, et j’en ai eu pour mon bon plaisir.

L’histoire est certes classique.  Quelques mois après avoir passé une nuit de folie, Maddie découvre qu’elle a couché avec le meilleur ami de son frère, Connor.  Oups ! Quelques années auparavant : Connor a passé un pacte qui incluait : DON’T TOUCH MY SISTER !!! Mais on va l’excuser, il n’était pas écrit sur le front de Maddie qui elle était ! Mais ça c’était avant les présentations et avant que Connor nous sorte son panel de ‘SERIAL LOVERS’ !

J’ai adoré l’histoire, elle est fraîche, mignonnettes – comme les chocolats -, les personnages, oui même toi Connor sont tous attachants à leur manière.  Je vous avouerai que je n’attendais qu’une chose : THE MOMENT of REVELATION !

L’histoire est racontée des deux points de vue, pas de temps-mort dans les dialogues, aucune redondance : Que du plaisir à siroter au coin du feu !

Que vous dire de plus si ce n’est de vous lancer dans la saga des Coloc’s …

 Photo