Dating you, Hating you de Christina Lauren

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Mon avis

Ce duo d’auteures ne m’a jamais déçu. Certes, il y a eu quelques fois des petites longueurs dans leurs romans, mais pas de quoi stagner dans une trame.  Ayant été mise en confiance par Elles, je dois avouer que ce tome hors circuit habituel, a été un nid de plaisir.  j’avais tant hâte de les découvrir dans un nouveau challenge, hors de leur circuit saga/spin off, afin d’avoir une autre vision de leur travail d’auteurs et je dois dire, que saga ou pas CL ne vous décevront pas.

Ce roman était une bonne parenthèse.  Carter et Evie évoluent dans le même monde professionnel : agent de star.  Malgré l’alchimie qu’il y a entre eux, ils ne peuvent oublier leur carrière, mais lorsque leurs sociétés fusionnent et qu’en plus de cela leur nouveau Boss les met en concurrence, la petite bulle de plaisir qui les entourait va vite éclater et mettre en avant les talents combatifs d’EviL et Carter.

Tout d’abord je tiens à dire, que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, d’accord avec l’image peu reluisante qu’on fait des jeunes parents … Non, maiche s’éclater jusqu’à 23h !!! Non, pas du tout d’accord, Nous jeunes parents on connait nos priorités et donc, on termine généralement nos soirées vers 19h, car il faut donner le bain, mettre aux lits et ensuite tenter de vivre un peu avant la prochaine journée !!!!   Non, j’ai bien ris avec Steph et Michael Christopher dit MC.

Outre cette petite parenthèse humoristique, on suit les parcours bien sous tout rapport de Carter et de IndependantWonderWoman aka EviL !!! Dans le fond, l’histoire est assez courte, quelques petits coups bas, bon enfant de Carter et Evie.  L’instant too much, évolution des personnages et de leur doublures d’enquêteur… oui, oui il fallait un peu de suspense.  Le tout ensemble vous offre un agréable moment de lecture.

Autre point qui m’a plu et à créer un nid de tension durant ma lecture : l’absence de partie fine.  Autant le roman démarre avec ce petit fusible qui pète entre les héros, autant leur volonté de réussite est tellement omniprésente que ce besoin est vite reléguer au second plan.  TENSIONNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!

Enfin, ce petit vent de fraicheur m’a fait du bien, mais surtout il m’a réconforté sur le faite que CL étaient de très bons auteurs !!!!

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Demain, j’arrête de Gilles Legardinier

51GwXchMSHL._AA300_[1].jpg

Informations :

  • Editeur : AudioLib
  • Collection :
  • Nombre de minutes : 530
  • Date de publication audio : 22 janvier 2014
  • Genre : Humour, romance contemporaine
  • Prix : 21.50€

Résumé :

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

Mon avis :

Après avoir bien ris durant ma dernière lecture audio de Gilles, je vous avouerais que j’ai un peu freiné des quatre fers ici, en cause : la lectrice.  Je n’ai pas su m’approprier directement sa voix. J’en ai même voulu à l’Editeur de ne pas avoir garder Philippe ! Mais j’ai tenu bon et malgré un démarrage cahi-cahin, Ingrid a su me donner quelques bons moments !

Alors qu’elle mène une simple vie, Julie va découvrir qu’un nouvel habitant vient d’emménager dans son immeuble.  Avec un nom à coucher dehors, Ric P**** – il s’agit d’une lecture audio et donc l’orthographe des noms ne compte pas ! -, a directement tapé dans l’œil de la détective – sans aucun diplôme, ni formation – de Julie.

L’histoire est rocambolesque, si elle n’avait pas été écrite, et qu’on me l’aurait raconté je n’y aurais jamais cru.  Bourde sur bourde et pourtant, Julie tient bon, pour notre plus grand plaisir.  Le roman est marrant, les personnages attachants.  Julie se révèle être un James Bond Girl des bacs à sable, mais elle met un tel entrain dans son enquête, qu’on ne peut que la suivre.  Ric, ce jeune homme ultra mystérieux.  Aucune grosse description physique et pourtant il arrive à vous donner envie, et le mystère est la petite touch en plus pour s’attarder sur celui-ci.

Une fois de plus Gilles, a su me faire rire aux larmouchettes avec cette histoire.

Bon ! Comme il s’agit d’un audio, je dois revenir sur le travail d’Ingrid.  Je ne dirais pas que c’est une mauvaise lectrice, c’est juste moi qui ai eu du mal dans la 1ere partie, mais au bout d’une bonne demi heure, j’étais conquise par celle-ci.  Ingrid a donné vie aux personnages, situation, même le chat a eu droit à son moment d’interprétation.  Donc, pour ça … Chapeau bas !!

Enfin, petit moment de plaisir … A SAVOURER !!!!

 

 

Lola, saison 2, volume 1 – Petite, grosse et (presque) mariée de Louisa Méonis

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : HQN
  • Nombre de pages : 123
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 22 février 2017
  • Genre : Humour, romance contemporaine, zeste de suspense
  • Prix : GRATUIT !!!

Résumé :

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (aucun commentaire). Et (presque) mariée (enfiiiiin !).

Vous y croyez ? Moi, Lola, je vais me marier. Et pas avec le premier venu, non, avec mon Sexy-Fossettes rien qu’à moi, l’homme le plus hot de toute la planète. En plus du mariage à préparer, j’ai aussi décidé d’ajouter : un déménagement de New York à Montpellier, un bébé qui me transforme en grosse baleine et… la rencontre officielle de Jerry et de mes parents. Un homme normalement constitué se tirerait en vitesse pour échapper à tout ça – et surtout à ma famille de dingues –, mais, heureusement, mon futur mari est tout sauf un homme comme les autres !

Mon avis

Quellllllllllllllllllll plaisir de retrouver Lola ! Je vous avouerais qu’à la fin de la saison précédente, je m’attendais à devoir attendre des années lumières et de perdre tout entrain à la série.  Mais je pense que mes nombreuses menaces – dans ma tête -, ont porté leurs fruits.

Attention, si vous n’avez pas encore lu, la série – c’est que vous ne faites pas parti des 100 000 lectrices conquises, ce qui est un crime, soit dit en passant -, je vous invite à d’abord faire une MAJ avant de lire ce qui va suivre car vous risquez le méga spoiles dans votre face ! Bon et puis si vous avez des tendances suicidBook, faites-vous plaisir !

Fraichement, débarqué dans sa famille pour le repas de prépa’, rien ne va pour Lola, sa robe de mariée qui l’a lâche, son frère qui se permet d’inviter le dragon, son autre frère qui se dévoile – enfin -, l’autre qui l’a fait tourner en bourrique, son père qui se diminue et sa mère qui n’arrive toujours à filtrer les info’s de son cerveau … En bref, la joyeuse compagnie … is BACK !

J’ai retrouvé dans ce 1er volume tout l’entrain que j’avais apprécié dans ma précédente lecture, sans oublier le fait que mariage ou pas, Louisa nous apporte son petit zeste de suspense et de tristesse.

Lola est toujours aussi marrante, elle m’a un peu gavouillé à toujours baver sur son mec.  Non maiche !!! Mais dans l’ensemble tout allait bien. Jerry, j’en attendais plus de sa part, on avait eu droit à quelques informations éparses sur celui-ci et je m’attendais – naïvement – que ce 1er volume soit plus explicite, et ce fut PIRE !!!!!!!!!!!! Tout compte fait, le silence n’avait pas aussi mauvais goût.  En ce qui concerne la famille de Lola : NO COMMENT !!!

En bref, une Louisa toujours aussi funny, méchante – avec mes neurones – et qui nous laisse encore et toujours béat de plaisir !

Vivement le prochain volume * danse de la joie *.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie et NG pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

Couverture de Samantha, IntégraleSamantha ou Le chemin de l'amour est encombré de boulets par [Méonis, Louisa]

Colocs, tome 1 – Et plus d’Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 416
  • Date de publication livre : 1er mars 2016 ( Réédition poche)
  • Date de publication ebook : 3 juin 2015
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 12.50€

Résumé :

La plupart des hommes se divisent en deux catégories :
1) Les serial lovers à mémoire de poisson rouge – ceux qui notent le prénom de leur conquête d’un soir sur la paume de la main pour être sûrs de ne pas l’oublier au réveil.
2) Les idiots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – ceux qui promettent de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami

Connor n’échappe pas à la règle : il réussit même l’exploit de faire partie des deux catégories à la fois. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire.
Depuis, j’ai découvert qu’il appartenait en fait à une troisième catégorie : les serial lovers idiots qui n’assument pas leurs erreurs nocturnes, mais qui vous font des pancakes en boxer dès qu’ils en ont l’occasion…

Mon avis

Je n’ai pas lu énormément de romans d’Emily et celui-ci trainait depuis quelques temps sur ma PAL, et au vu des avis positifs de mes amies lectrices, je me suis laissée tenter par la story de Connor et Maddie, et j’en ai eu pour mon bon plaisir.

L’histoire est certes classique.  Quelques mois après avoir passé une nuit de folie, Maddie découvre qu’elle a couché avec le meilleur ami de son frère, Connor.  Oups ! Quelques années auparavant : Connor a passé un pacte qui incluait : DON’T TOUCH MY SISTER !!! Mais on va l’excuser, il n’était pas écrit sur le front de Maddie qui elle était ! Mais ça c’était avant les présentations et avant que Connor nous sorte son panel de ‘SERIAL LOVERS’ !

J’ai adoré l’histoire, elle est fraîche, mignonnettes – comme les chocolats -, les personnages, oui même toi Connor sont tous attachants à leur manière.  Je vous avouerai que je n’attendais qu’une chose : THE MOMENT of REVELATION !

L’histoire est racontée des deux points de vue, pas de temps-mort dans les dialogues, aucune redondance : Que du plaisir à siroter au coin du feu !

Que vous dire de plus si ce n’est de vous lancer dans la saga des Coloc’s …

 Photo

Super Connard et moi, volume 1 de Clemence Lucas

Informations :

  • Éditeur : Hachette Romans
  • Collection : Black Moon Romance
  • Nombre de pages : 100
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 30 octobre 2016
  • Genre : Humour, romance contemporaine, chick Lit
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Izzy Young, bientôt 22 ans, est pleine de charme malgré son irrécupérable maladresse ; et ce n’est pas son voisin Shawn, fou amoureux d’elle, qui dira le contraire !
Pourtant Izzy se croit malheureuse en amour. Pourquoi ? Parce que, depuis toute petite, elle rêve de Rick. Rick, le Super Connard qui a toutes les filles à ses pieds – et dans son lit. Rick, qui ne l’a jamais regardée…
Jamais, vraiment ? Alors quel est ce jeu du chat et de la souris qui s’est installé entre eux deux ? Et dans ce jeu de séduction, qui est qui, au juste ?

Mon avis

Comment tuer le mythe du Bad Boys, sexy, dégoulinant de plaisir et nous redonner envie d’aimer un homme simple !

Ne prononcez surtout pas le nom de Rick devant Izzy vous risquez de vous noyer dans une marre de bave.  Izzy, ne vit que pour son attirance pour le beau tatoueur : Ricky.  Malgré sa petite collection de femmes, Izzy ne rêve que de Ricky et de pouvoir être touché, embrassé, voir plus par celui-ci.  Ne parlez pas d’Izzy à Shaw.  Ne pensez même pas à approcher Izzy, au risque d’être harponné par Shaw. Tandis que l’un est transi d’amour pour sa voisine, l’autre est transi d’addiction pour son tatoueur.

Ce petit interlude de 100 pages, nous permets de découvrir tous les personnages, leur lien d’amitié et passé commun.  Même si le volume est chargé d’information, et qu’au bout de ma lecture, je me suis sentie repue.  Je me demande encore comment Izzy va se sortir de ce triangle de sentiment contradictoire.

Tout est fait pour vous donner envie et vous faire passer un bon moment. Entre les sentiments dégoulinant de Shaw et Izzy, les maladresses d’Izzy, les petits fous-rires avec entre amis et la bande de Mousquetaires que sont les amis de Shaw.  On est servi.

Pour conclure … Un petit chickLit à lire et savourer, malgré les nombreuses chutes d’Izzy !

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Rock Chic, tome 1 – A la diable de Kristen Ashley

Informations :

  • Éditeur : Milady Romance / Bragelonne
  • Collection : Emotions
  • Nombre de pages : 523
  • Date de publication livre : 29 avril 2016
  • Date de publication ebook : 29 avril 2016
  • Genre : Humour, suspense, Romance contemporaine
  • Prix : 5.99 – 7.90€

Résumé :

Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est Rock chick, prenez une libraire farouche, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, un drogué, un drag queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Mon avis

Que celui ou celle qui n’a jamais prit une plombe pour lire un roman, s’auto-jette la 1ere pierre ! Car vous mentez !!! Oui, j’ai pris mon temps – quelques mois – pour lire ce roman, mais voyez vous, j’ai commencé la trame m’a plu et puis POUF, j’ai reçu une cargaison de SP et j’ai oublié ce roman sur ma PAL et lorsque ma lettre est sortie lors du Challenge de Cookies, et bien j’ai été plus que heureuse de relire le roman, car de vous à moi, je n’étais pas allez au-delà du chapitre 7 et donc comme j’ai une superbeeeeuuuhhhh mémoire de poisson rouge, j’ai tout repris depuis le début et j’ai (re)passé un bon moment !!!

India dit Indy pourrait être ma meilleure amie car elle a tout pour plaire ! Par contre c’est un nid à poisse et pour cela je la met sur liste d’attente hi hi!

Indy est fille unique, au bord de la trentaine, une indépendance financière, fille de flic et amoureuse du même gars depuis ces 5 ans.  Donc sur base de tout ces éléments, je m’attendais à passer un bon moment. Pas un moment mi-dingue, mi-trop long ! Oui on a eu droit à quelques longueurs.  Alors qu’elle quitte son boulot avec son Barista, Indy va se faire tirer dessus ! Afin d’être protégé au mieux Indy et Rosie vont trouver refuge chez Lee … Le mec dont elle est éperdument amoureuse et qui est accessoirement le frère de sa BFF !!

… Vous ai-je dit que Lee bosse à son propre compte, qu’il le bras long, qu’il connait les tireurs masqués, et qu’en plus de cela il enquêtait sur le Barista d’Indy qui n’a rien d’un ange !  En bref, un petit micmac saupoudré d’un zeste d’humour, d’amour, de suspense.  M

Petit plus, on reste dans quelques chose de plausible, car la vrai police intervient .. Pas de héros masqué.  Non,  Indy est fille de flic, entouré de flic, il serait bête et pas crédible de laisser Lee gérer le dossier seul.  Mais à côté de cela, j’ai ressenti quelques longueurs, tout va vite et trop lentement  en même temps.  Attention j’ai passé un bon moment, mais quelques paragraphes en moins auraient fait du bien !!!

On reste dans une petite histoire, marrante à certains moments.  Mais, voilà ! Je n’ai pas tant décollé et pourtant ça avait si bien collé entre nous et donc j’espère que le second opus me redonnera le petit punch que j’avais eu lors de mon 1er test.  Et surtout, j’espère qu’on découvrira un peu plus les personnages annexes.  Qui soit dit en passant, sont fort nombreux !!!

Voici l’avis de ma Popi ici

Voici l’avis de Lux ici

Photo