Losing It, tome 2 – Une si parfaite comédie de Cora Carmack

Informations :

  • Éditeur : La Martinière
  • Collection : Roman
  • Nombre de pages : 384
  • Date de publication livre : 9 octobre 2014
  • Date de publication ebook : 9 octobre 2014
  • Genre : NA
  • Prix : … – 14.90 – Réédition proche à 7.90euro

Résumé :

Mackenzie, étudiante à Philadelphie, a caché à ses parents sa vie dissolue. Alors quand ceux-ci viennent lui rendre visite, elle doit absolument faire illusion.

Son petit copain, peu fréquentable, est mis sur la touche, et Cade, un garçon qu’elle connaît à peine, accepte de jouer pour elle le rôle du parfait petit ami.

Mais Mac et Cade jouent si bien leur rôle qu’il leur est bientôt de plus en plus difficile de s’y tenir. Plus ils s’embrassent et plus ils ont envie de s’embrasser.

Résisteront-ils au désir toujours plus pressant qui les secoue à chaque contact ?

Mon avis

Autant le 1er opus était sans plus, autant les personnages de ce tome m’ont plu.  Toujours pas de coup de coeur, mais j’ai été touché par le parcours familial de Mackenzie.

Cade qui n’est autre que le BFF de Bliss – que l’on découvre dans le tome prcédent -, pense à juste titre être éperdument amoureux de Bliss, mais son coup de coeur à l’égard de Garrick n’est pas fait pour le maintenir sous de bon hospice à l’égard de son amie et de son amoureux.  Ayant appris récemment que nos chers amis comptent convoler en juste noces, Cade imagine que sa vie est finie qui qu’il ne rencontrera jamais l’Amour.  Mackenzie de son côté est tout l’opposée de Cade, avec ses airs de vilaine fille et d’anti belle-fille, elle ne conçoit pas du tout sa vie à l’image que ses parents voudrait.  Mais voilà, malgré ces mauvaises airs et son style, Mackenzie ne peut se mettre ses géniteurs à dos et lorsqu’ils décident sur un coup de tête de rendre visite à leur fille, Mackenzie n’a pas trop le choix de s’énamouracher du 1er venu et de le présenter à ses parents comme étant son petit ami. Cade fera l’affaire.

Comme dis précédemment, j’ai trouvé ce tome plus intéressant que le précédent.  Mackenzie est adorable, franche. Mais elle reste une petite fille aux yeux de ses parents par amour mais surtout par nécessité.  Devoir se perdre pour quelques dollars, ça fait limité pitié, mais lorsque l’on sait/connaît le coût d’un cursus scolaire au States et bien on comprend son choix.  Cade, m’avait déjà plu dans le tome précédent, j’ai apprécié que pour une fois le BFF ne soit pas gay – trop cliché -.  On le découvre un peu plus dans l’histoire, même si j’ai eu l’impression qu’on survolait un peu sa vie.  On retrouve en 1ère partie Bliss et Garrick.  Un petit tour et puis s’en vont !

Même si, je suis très loin du coup de coeur.  J’ai trouvé dans ce tome que les personnages étaient un zeste plus mature.  Ils avaient une histoire, un vécu, des rêves.  Les personnages étaient attachants.

Enfin petit moment de lecture, un rien plus intéressant que le précédent.

*********

UN CLIC … UNE CHRONIQUE

  

Losing It, tome 1 – Ce si joli trouble de Cora Carmack 

Informations :

  • Éditeur : La Martinière
  • Collection : Roman
  • Nombre de pages :
  • Date de publication livre : 22 mai 2014
  • Date de publication éboueurs : 22 mai 2014
  • Genre : NA
  • Prix : … – 14.90€

Résumé : 

Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.

La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.

Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.

L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…

Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…

 Mon avis : 

J’avais lu le roman à sa sortie et ma mémoire de poisson rouge avait besoin d’une pique de rappelle avant de continuer le marathon.  Agréable NA, j’en ai lu des meilleurs mais Cora a su me faire passer un bon moment avec ces universitaires.

Bliss Edward, est le cliché de la jeune étudiante, toujours fraiche de partout et qui ne souhaite qu’une chose voir le GRAND – et long – méchant loup, afin de mettre derrière elle, ces années de viergitude.   Malgré tout son courage, sa volonté, Bliss va s’enfuir – de chez elle – à la dernière minute en laissant Garrick – avec l’accent english, please -.  Pensant, avoir laisser derrière elle, ce BIG échec, Bliss va découvrir moins de 24h après tout cela, que le beau Garrick n’est autre que son prof ! Karma de m**** !!!

Comme dis précédemment, j’ai lu de meilleurs romans sur le genre, pas qu’il est mauvais, mais je m’attendais à plus de suspense, après la découverte du statut de prof de Garrick.  Tout va trop vite, et tout va trop bien ! Dommage sur ce point.  A côté de cela, les personnages sont bien, un peu lisse, mais bien !

Enfin, car il ne sert à rien de tirer en longueur … Petit instant break ! Hâte de connaitre la suite des aventures de … On verra bien ^_^