Forbidden de Tabitha Suzuma

41TPrcPn1JL._SX331_BO1,204,203,200_[1]

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 22 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 12 juillet 2017
  • Genre : NA, drame familial, amour interdit
  • Prix : 9.99 – 16.90€

Résumé :

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Mon avis

Je vous avouerais que si, j’avais lu le résumé … Jamais, je vous dit bien : JAMAIS ! Je n’aurais lu ce roman.  Je ne suis pas une personne prude, ou pas du tout ouverte d’esprit, mais à la 1ere lecture du résumé, j’aurais eu un blocage et je n’aurais pas pu m’approprier l’histoire de Lochan et Maya.  Et, pourtant … Pourtant, je ressors complètement conquise par ma lecture.  J’ai été chamboulée par l’histoire en général de cette famille et tout cela ne m’a pas permis d’émettre un quelconque rejet sur l’histoire d’amour entre Maya et Lochan.  A dire vrai, je suis passée à côté de cette partie de l’histoire, elle était secondaire.

Lochan, est une jeune lycéen de 17 ans, un taciturne dans l’âme qui a à coeur de veiller en père de famille sur ses jeunes frères et soeur. Malgré, tout le drame qui l’habite, il a toujours su compter sur sa soeur, Maya qui a toujours, elle, endossé le rôle de mère, femme au foyer de cette famille.  Ayant accepté très jeune le rôle de parents, Lochan et Maya vont en plus d’entretenir des liens fraternels, passer à l’étape supérieur et s’aimer et ce, malgré l’interdit.

Comme dis précédemment, si j’avais lu le résumé, je n’aurais pas lu le roman comme il fallait, j’y aurais mis des apriori, des jugements, brûler Tabitha sur le bûche.  Mais il fallait oser, et Elle l’a fait, le sujet a été abordé de manière tellement sensible que soit on pourrait prendre le drame familial de Lochan comme étant une excuse pour faire passer la pilule ou bien s’y plonger et voir cet amour autrement.  Pour ma part, c’est ce qui s’est passé, j’étais tellement dans l’ambiance général du roman, dans la vie chaotique de ces jeunes enfants, la mère qui est en moi en a tellement voulu à cette mère, que la romance entre le frère et la soeur, est passée à la trappe dans mon esprit, je l’ai lu, j’en ai pris la bonne mesure.  Mais, cela ne m’a pas choqué, j’avais une telle vision de Lochan et Maya que j’en ai presque oublié leur liens de parenté.

J’ai apprécié que Tabitha au travers de Lochan, réponde aux détracteurs, qu’elle ait donné du bon sens à ses personnages.

Les personnages.  Outre Lochan et Maya, on découvre une petite fratrie, leur 3 enfants si j’ose dire – écrire -.  Chacun avec leur sale et bon caractère.  Leur importance dans la vie et dans la relation de leurs aînés.  Sans oublier cette mère … absente.

Il s’agit ici de mon 1er roman sur cette thématique : l’inceste.  Et même, si je ne cautionne pas du tout ce type de pratique et bien, ici je ne dirais pas que je l’ai accepté, mais ce n’était pas ma priorité !  Tabitha, m’a offert un très bon moment de lecture, que je vous invite à découvrir … Gardons l’esprit ouvert le temps de 380 pages, il les valent bien … Lochan et Maya, méritent d’expliquer, de raconter leur histoire.

A LIRE !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

Heartless, tome 1 – Mercy de Ker Dukey

Informations :

  • Editeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 288
  • Date de publication livre : 21 avril 2017
  • Date de publication ebook : 21 avril 2017
  • Genre : NA, dark romance
  • Prix : 9.99 – 16.90€

Résumé :

« J’aime le soulagement que procure l’acte sexuel. Il n’est pas grand-chose qui me procure du plaisir, et le sexe ne m’en donne pas beaucoup, mais c’est pour moi un exutoire. J’adore franchir les limites des autres. J’adore les dégrader. Sadique, moi ? Oui. »

Mon avis

On m’avait dit que le roman était dur, mais je ne m’attendais pas du tout à cela… Après un long périple de romans, connoté dark et qui en fin de compte était plus dur de part la thématique abordée, ou me mettais mal à l’aise, Ker a su briser cette chaine en m’offrant un plaisir, un peu malsain.  Mais un plaisir quand même.

Je m’excuse d’avance si, ma main fourche et que je spoiles. Mais je ne puis abordé mon impression sans m’étaler.

Melody, Ryan et Blake n’était pas censé se rencontrer.  Dans la vie de tous les jours, Blake est un agent de police, au service du bon peuple, mais à la suite d’un drame familial qui les a condamné, lui et son jeune frère, Ryan, la part sombre de Blake s’est réveillée et en a fait un tueur à gage.  Bien des années après ce drame, Ryan, devenu jeune universitaire va faire la connaissance de Melody.  Alors qu’elle rentre chez elle pour le week-end, Melody va se faire agresser, mais à son réveil elle va retrouver les corps sans vie de ses parents.

Comme dis précédemment, cette lecture m’a sorti d’une liste de dark, dur triste mais pas tellement rocambolesque pour mes neurones.  J’ai suffoqué du début à la fin.  Ker nous met directement dans le bain, en nous présentant le personnage énigmatique de Blake.  Je ne savais pas sur quel pied danser avec celui-ci allait-il être le héros, l’anti-héros ou le terminator ?  J’ai directement pris le personnage de Ryan en pitié. Ce jeune garçon sauvagement agressé, qui va voir son frère sombrer dans la noirceur et qui n’arrivera à expier sa part du mal qu’au travers de la mutilation/flagellation.  En tant qu’héroïne du roman, on se doute bien qu’elle va en baver, mais là pour le coup, j’ai eu envie de demander un changement de joueur.  Ce n’est pas Atlas, please !  Son personnage est dans une évolution constante.  Je ne l’ai pas trouvé désagréable mais vers la fin, j’ai ressenti un petit relâchement dans son chef.  Mais, je comprends, pour ma part, je serais plus qu’effondrée de retrouver mes parents morts.  Même si je dois dire que sur ce point on ne lui donne pas vraiment la possibilité de vivre son deuil -> Pression familial, bonjour !

Pour ce qui est de l’histoire celle-ci est racontée par notre trio.  A chaque chapitre, on ressent l’étau se refermer sur nous.  Etant donné que l’auteur nous donne tout directement, j’ai gobé toutes ces belles paroles, je voulais absolument voir le end, je voulais savoir comment Melody allait encaisser le coup, face à cette double trahison.  Tout était prédéfini dans ma petite tête et, je vous avouerais que j’ai dû relire 3 fois le chapitre pour être d’avoir bien compris que je venais de me choper une fracture de la mâchoire.  Le rebondissement est tellement inattendu, celui-ci relance l’histoire, remet de l’huile sur le feu du suspense et me donne encore quelques migraines !!!! * petit pas de danse *.

Ker, nous offre un bon roman dark, avec tout ce que cela comporte.  Pour ma part, j’ai plus d’adoré et  à l’occasion … LISEZ-LE !

Photo

Sexy Bastard, tome 2 – Insolent d’Eve Jagger

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : Sensation
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 28 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 28 octobre 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 5.99 – 6.90€

Résumé :

A la minute où une femme entre dans mon bar, je peux dire deux choses sur elle: ce qu’elle veut boire, et comment elle veut être ba*sée.
Je suis Cash: serveur au bar le plus chaud d’Atlanta. Certaines filles font la queue autour de l’immeuble et elles connaissent toutes la règle: pas d’attaches, pas de promesse, et pas de câlin du lendemain. Tu veux un brunch? Appelle ta soeur. Tu veux la meilleure partie de sexe de ta vie? Appelle moi. Ou mieux, passe simplement au bar à n’importe quelle heure. Les habits sont en option.
Il y a une raison pour laquelle on dit de moi que je suis enfoiré sexy.
Et oui, je suis si bon que ça.

Mon avis

Je ne vais pas tirer cette chronique en longueur, car je ne vais pas vous faire perdre votre temps … Mais si vous ne connaissez pas Cash and co ! Et bien il est plus que temps de vous mettre à la page, car c’est un crime, que dis-je un outrage de catégorie 2 ! Les sexy Bastard ont encore frapper – dans mon slip – ! J’avais apprécié le premier opus, car même si les héros sont à tomber, Eve a su leur donner une histoire et celle de Cash était plus qu’attendu, surtout que je m’étais fait un millier de film sur sa potentielle petite amie et je ne m’attendais pas à ce que son choix se porte sur la BFF de Cassie : Savannah.

La trame est assez basique, deux potes de beuverie, qui se racontent tout en long et en large et qui voit naître une relation – improbable -, et malgré les menus obstacles vont se donner une chance et voir ou tout cela les mène.

J’ai apprécié la légèreté à laquelle la relation de Cash et Savannah a démarré, sans oublier le fait que les dialogues ne sont pas tiré en longueur, no redondance.  Juste ce qu’il faut : Nous sommes adultes, consentants et peu importe ce que disent – ou non – les amis de tout cela.

On revient sporadiquement sur le frère de Cassie et j’espère que dans le tome à venir on en apprendre un peu plus sur lui.  Outre, cela les femmes sont encore mis en avant … J’espère qu’un SpinOff leur sera consacré !

Pour conclure, car j’ai dit que je la jouais bref … A LIRE ! Une romance simple, un peu déjà vu/lu et pourtant on se laisse prendre au jeu car on aime ça … Les SEXY MANNNNNNNNNNNN !!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Photo

L’avis de Johanne ici

******

 

Sexy Bastard, tome 1 – Arrogant de Eve Jagger

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : Sensations : 285
  • Date de publication livre : 27 mai 2016
  • Date de publication ebook : 27 mai 20016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 4.99 – 6.90 €

 

Résumé :

Quand « arrogant » rime avec « prince charmant »…
Fuyant ses problèmes, Cassie revient aux États-Unis et ne se doute pas qu’elle va en affronter d’autres. Son frère, qui a disparu, doit de l’argent à Ryder Cole, un ex-champion de free fight et propriétaire du bar le plus branché d’Atlanta. Même s’il est imbuvable, elle est électrisée par son charme animal et ses caresses. Elle s’engage alors à effacer les dettes de son frère en travaillant gratuitement pour lui. Mais, hantée par son passé, Cassie se demande ce qui se passera quand la vérité éclatera au grand jour. Ryder acceptera-t-il toujours de la protéger ?

Mon avis

Lorsque je termine un roman aussi bon je me dis : Ravie de ne jamais lire les résumés, et surtout ravie d’avoir passé un EXCELLENT moment !

Je ne serais vous dire ce qui m’a le plus plu : les personnages, la trame, le phrasé simple, censé, logique et humoristique de l’auteure.  J’ai vraiment pris du plaisir à lire ce 1er opus !

Alors qu’elle revient chez elle après une fuite, Cassie va recevoir la visite de Ryder, fraichement roulé par le petit frère de Cassie.  Ne voulant causer aucun souci, à sa famille, Cassie va proposer ses services de comptable pour compenser la longue dette de son frère et pour s’approcher encore un peu plus – beaucoup – de Ryder.  Qui a réussi malgré ce grand moment de stress, à lui faire perdre sa petite culotte et quelques neurones.  Instinct de survie : ZÉRO !

Le roman est explosif, il m’a laissé sur ma faim. J’en voulais plus.  Le personnage de Cassie qui a directement rejoint la 1ere place des héroïnes est vraie.  Pas de faux-semblant dans ses discours, dit avec humour et un zeste de candeur.  Ryder ! Même si personnage est HOT, et bien il ne m’a pas fait tant d’effet d’un point de vue addictif mais plus spirituel.  Je l’ai trouvé très terre-à-terre, bien posé.  Sensé, beau, drôle, marrant et honnête.  Bien-sûr, j’ai lu ATTENTIVEMENT chaque passage de lutte dans la literie et je n’en ai tiré que du plaisir.

Outre, cela on découvre au fur et à mesure de l’histoire le passé de Cassie, qui m’a bien choqué, qui revient sur un fait de société, souvent porté au nu et pourtant fort caché. J’ai apprécié ce mélange.

On découvre les amis de Ryder, mais celui qui m’a marqué et dont j’ai plus que hâte de découvrir l’histoire : Cash.  Son personnage est marrant, intriguant et pourtant je suis sur qu’il nous cache un coeur d’artichaut !

Le roman est très bien écrit, l’auteure fait tout et à tout les ingrédients pour garder l’attention du lecteur.  On a droit à un petit moment de suspense qui vous tient en haleine.  J’ai fait une petite découverte auteure et, j’ai hâte de connaitre la suite des aventures des Bastard !

EN BREF ! Une tuerie que je vous invite à découvrir au plus vite !

Résultat de recherche d'images pour "coup de coeur"

Photo

*****

L’avis de Johanna ICI

Reborn, tome 2 – Toxic de Rachel van Dyken

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 440
  • Date de publication livre : 21 octobre 2016
  • Date de publication ebook : 21 octobre 2016
  • Genre : NA, romance contemporaine, secret
  • Prix : 9.99 – 16.90€

 

Résumé :

« Une très belle histoire, pleine d’espoir – on en a les larmes aux yeux. »
Bookish Temptation Tout le monde a un secret… Les jours de Gabe Hyde sont comptés. Une erreur commise quatre ans plus tôt le condamne à vivre sous une fausse identité. Et vivre dans la dissimulation est une vraie torture, surtout quand cela implique de mentir à ceux qui vous aiment. Même si Saylor déteste Gabe de tout son cœur, elle ne peut rien contre l’attirance qu’elle ressent pour lui. Mais si elle découvre la vérité, alors sa vie et celle de Gabe ne tiennent plus qu’à un fil.

Mon avis

J’avais bien apprécié ma précédente lecture et je dois dire que le personnage de Gabe m’avait plus qu’intrigué et je suis ravie de l’avoir découvert et surtout d’avoir découvert le jeune derrière cette image de Bad Boys.  Alors ce n’est pas un coup de cœur, et ce même si j’ai passé un excellent moment.  Mais voilà, il y a quelque chose qui n’est pas passé et je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.  Je ne dirais pas que c’est la thématique, le jeune homme bien sous tout rapport qui du jour au lendemain – à la suite d’un drame – devient exécrable.  Pas exécrable, méchant, ni impoli.  Mais voilà je pense qu’il vient de là mon souci, je n’arrive pas à recentrer le personnage avec son sale caractère.  Il était bien Gabe, mais il m’a mise un peu mal à l’aise.  Ne cherchons pas à comprendre les méandres de mon cerveau.  Merci pour la séance de psy, je sais ou aller !!!!

Gabe, personnage secondaire que l’on découvre dans le tome précédent est devenu au fil du temps le BFF de West et le confident de Kiersten.  Mais au fil du temps, il devient difficile à Gabe de garder son image et de cacher l’ancien lui.  Jusqu’au jour ou il va rencontrer Saylor … Sorry, mais lorsque j’ai lu son nom je n’ai pas arrêté de chanter la chanson du Manga !!!

Je vous passe l’étape que ce roman regorge de secret de famille, de tension, stress, amour, espoir.  J’avais une idée en tête sur le passé de Gabe, mais au fur et à mesure de ma lecture je me demandais vraiment ou l’auteure allait nous mener car tout mes scénarios tombaient à l’eau.  On reste dans la thématique de la maladie d’un tout autre point de vue.  J’ai eu de la peine pour Gabe sur ce point, et attendait impatiemment la chute car c’était une ambiance un peu pesante.  Saylor a été remarquable sur ce point, je ne pense pas que tout un chacun aurait pu supporter un tel poids.  Bravo, Mademoiselle !  Moi, j’aurai eu un peu de mal, je pense.

L’histoire est bien écrite, mais je lui ai trouvé quelques longueurs, rien de bien grave, mais qu’on aurait pu éviter.

Pour conclure, bon roman dans l’ensemble avec une phase importante qui mérite une suite très très vite !!!!!!!!!!

Qu’en a pensé ma Popi … ICI

Photo

*********

Rock Chic, tome 1 – A la diable de Kristen Ashley

Informations :

  • Éditeur : Milady Romance / Bragelonne
  • Collection : Emotions
  • Nombre de pages : 523
  • Date de publication livre : 29 avril 2016
  • Date de publication ebook : 29 avril 2016
  • Genre : Humour, suspense, Romance contemporaine
  • Prix : 5.99 – 7.90€

Résumé :

Si vous voulez savourer le cocktail explosif qu’est Rock chick, prenez une libraire farouche, un ancien bad boy devenu détective, un barista un peu trop sage pour être honnête, un vétéran du Vietnam complètement taré, un drogué, un drag queen et un sac de diamants. Mélangez le tout avec un soupçon de coups de feu et un brin de courses-poursuites. C’est prêt. À déguster frappé !

Mon avis

Que celui ou celle qui n’a jamais prit une plombe pour lire un roman, s’auto-jette la 1ere pierre ! Car vous mentez !!! Oui, j’ai pris mon temps – quelques mois – pour lire ce roman, mais voyez vous, j’ai commencé la trame m’a plu et puis POUF, j’ai reçu une cargaison de SP et j’ai oublié ce roman sur ma PAL et lorsque ma lettre est sortie lors du Challenge de Cookies, et bien j’ai été plus que heureuse de relire le roman, car de vous à moi, je n’étais pas allez au-delà du chapitre 7 et donc comme j’ai une superbeeeeuuuhhhh mémoire de poisson rouge, j’ai tout repris depuis le début et j’ai (re)passé un bon moment !!!

India dit Indy pourrait être ma meilleure amie car elle a tout pour plaire ! Par contre c’est un nid à poisse et pour cela je la met sur liste d’attente hi hi!

Indy est fille unique, au bord de la trentaine, une indépendance financière, fille de flic et amoureuse du même gars depuis ces 5 ans.  Donc sur base de tout ces éléments, je m’attendais à passer un bon moment. Pas un moment mi-dingue, mi-trop long ! Oui on a eu droit à quelques longueurs.  Alors qu’elle quitte son boulot avec son Barista, Indy va se faire tirer dessus ! Afin d’être protégé au mieux Indy et Rosie vont trouver refuge chez Lee … Le mec dont elle est éperdument amoureuse et qui est accessoirement le frère de sa BFF !!

… Vous ai-je dit que Lee bosse à son propre compte, qu’il le bras long, qu’il connait les tireurs masqués, et qu’en plus de cela il enquêtait sur le Barista d’Indy qui n’a rien d’un ange !  En bref, un petit micmac saupoudré d’un zeste d’humour, d’amour, de suspense.  M

Petit plus, on reste dans quelques chose de plausible, car la vrai police intervient .. Pas de héros masqué.  Non,  Indy est fille de flic, entouré de flic, il serait bête et pas crédible de laisser Lee gérer le dossier seul.  Mais à côté de cela, j’ai ressenti quelques longueurs, tout va vite et trop lentement  en même temps.  Attention j’ai passé un bon moment, mais quelques paragraphes en moins auraient fait du bien !!!

On reste dans une petite histoire, marrante à certains moments.  Mais, voilà ! Je n’ai pas tant décollé et pourtant ça avait si bien collé entre nous et donc j’espère que le second opus me redonnera le petit punch que j’avais eu lors de mon 1er test.  Et surtout, j’espère qu’on découvrira un peu plus les personnages annexes.  Qui soit dit en passant, sont fort nombreux !!!

Voici l’avis de ma Popi ici

Voici l’avis de Lux ici

Photo

Reborn , tome 1 – Disaster de Rachel van Dyken

Informations :

  • Éditeur : Milady Romance / Bragelonne
  • Collection : Grand Format
  • Nombre de pages :
  • Date de publication livre : 16 juin 2016
  • Date de publication ebook : 16 jui, 2016
  • Genre : NA, drame, maladie
  • Prix : 9.90 – 16.90

Résumé : 

Depuis qu’elle a perdu ses parents, morts dans des circonstances tragiques, Kiersten est inconsolable. Lors de sa première année d’études à l’université de Washington, elle rencontre l’irrésistible West, mascotte de l’équipe de football de la fac, qui lui redonne goût à la vie. Elle ferait mieux de ne pas tomber amoureuse de lui : l’étudiant le plus séduisant du campus est victime de son succès et mène une vie pour le moins dissolue. Pourtant, il ne rêve que de Kiersten. Mais West ne peut laisser libre cours ni à son désir ni à ses sentiments : son cœur n’est plus à prendre, il ne sait même pas combien de temps il continuera de battre.

Mon avis

Je ne dirais pas que ce roman est un coup de coeur ! Non, cela donnerait raison à l’auteure de poursuivre la torture.  De continuer de jouer, avec le coeur de ces lecteurs.  On n’a pas idée de faire un tel roman.  Je ne sais pas à quoi je m’attendais mais ce NA est bon.  Certes, on commence la trace avec un petit cliché. Kirsten, jeune universitaire sortie tout droit de son bled – je ne me souviens plus du nom -, fait sa grand entrée à l’unif’, en tombant littéralement dans les bras, de West Michiels, la star de foot et RA dans ses heures perdues.  Malgré un démarrage de relation bizarre. Le sujet a été un peu tué dans l’œuf.  Kirsten, et West, vont donner naissance à une relation amicale, car West ne peut pas lui donner plus pour le moment, car sa vie est en sursit et que chaque minutes est un coup de poing au mal qui le ronge.

Je me suis fait avoir, et  J’aime ça ! J’aime être surprise par un roman.  Comme dis précédemment le roman commence par un cliché, et puis je me susuis dit BOF, je continue et on verra bien là ou l’auteure va nous emmener et je pense que j’aurais dû avoir toute ma tête, car je ne me voyais pas du tout. aller dans cette direction.  J’ai ris avec nos héros, j’ai laissé les pages défilées car je voulais connaitre l’instant H, le moment de la révélation et d’un autre côté, je ne voulais pas que West soit vu autrement, se battre durant autant de temps avec ce mal et devoir abattre ses cartes si « facilement ».  Kirsten, m’a fait peur, je ne voulais pas suivre une énième vierge, qui n’ose rien, et qui ne fait rien.  Non, Kirsten se dévoile de plus en plus , elle est forte et agréable à suivre.  Je regrette qu’on n’est pas vraiment suivi son mal, car elle vient avec un petit soucis qui a été vite oublié.  Par contre là où je lui tire mon chapeau, c’est sur le faite de ne pas avoir quitter le navire, lorsque l’amarre a été posé.  Elle a vibré, pour deux et ça, Madame si jeune et avec  ses propres bagages émotionnel,  CHAPEAU : HEROINE DU MOIS ! .  On découvre aussi des personnages, annexes.  Malgré le cliché du papa fortuné, quel plaisir de voir un homme, un père et pas cette image du magna qui reste enfermé dans sa tour et qui attend que le temps passe, et qu’on lui fasse des comptes rendus.  Non, le père de West est là, présent pour son fils, sa famille et j’ai trouvé ..; Arf ! J’ai eu un pincement au coeur.  Lisa, la Coloc, BFF, j’attend de voir, par contre Gabe, TOI tu m’as titilé depuis le début, je m’attendais à certaines choses  et les petites infos éparses sur ta personnes m’ont donné du fil à retordre durant ma lecture car je ne savais plus ou poser mon regard.  Arf !!! Je veux plus d’infos sur Gabeeeeeee !

La dernière fois que j’ai lu un NA aussi touchant c’était avec Colleen, et donc je me dis que si Rachel a été à la même école, que Colleen … Euh, je prévois un stock de mouchoir pour ses prochains, romans, car maintenant je veux encore plus de Rachel .. ;Non, je ne peux pas dire que c’est un coup de coeur, car le mien a lâché prise durant ma lecture, donc aillez pitié de lui ! Merci !

… Vivement la suite !!!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Photo