After, tome 8 – Nothing More #1 – Landon Gibson d’Anna Todd

Informations :

  • Éditeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 31 mai 2017
  • Date de publication ebook : 7 juillet 2016 ( Hugo & Cie)
  • Genre : NA, Romance contemporaine, New Romance
  • Prix : 7.30€

Résumé :

New York. Landon est étudiant et travaille dans un café branché sur son temps libre. Il est bien décidé à prendre son destin en main. Seulement, le sentiment de solitude créé par l’absence de Dakota, son ex-petite amie, ne s’atténue pas. Et ce, malgré la présence indéfectible de sa coloc Tessa. Il fait la rencontre de Nora, une fille libérée et sensuelle avec qui il est prêt à entamer une relation, mais c’est face à son ex qu’il se retrouve lors du premier rendez-vous. Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ?

Mon avis

Pas que j’ai moins aimé ce tome, mais je savais à quoi m’attendre de Landon, le gentil boyscout, le fils-gendre-papa idéal … Monsieur Parfait ! Mais crotte, qu’est-ce que j’ai eu envie de le secouer face à tant d’inaction de sa part.  Il quitte tout pour les beaux yeux de sa petite amie d’enfance, il s’imaginait  » A l’amour, à la vie », il se fait plaquer par celle-ci, et je peux comprendre qu’il est du mal à se remettre d’une telle peine surtout que l’on sent que c’est un homme qui se donne à 100% dans tout ce qu’il entreprend, mais je n’ai pas compris pourquoi il ne se donnait pas une vrai chance avec Nora !

Pourquoi nous – me – faire languir de la sorte.  Oui, il doit d’abord mettre sa relation avec Dakota derrière lui, mais je ne suis pas dingue, cette demoiselle fait tout pour le garder sous le coude et lui tombe dans le panneau les deux pieds dedans.

J’ai apprécié la retenu de Nora, face aux agissements de Landon, même si à sa place je l’aurais secoué et fait un croche-pied à Dakota.

Enfin, ça c’est pour la partie rageuse de l’histoire … Outre, cela on découvre un peu plus Monsieur Parfait dans sa vie New-Yorkaise, cette partie de l’histoire se déroule en plein ‘je t’aime, moi non plus’ d’Hardin et Tessa.  Il reste fidèle à ses amis et là de nouveau j’ai retrouvé mon petit Landon.  Dans ses rapports avec la famille on reste dans la continuité.  Le petit fils à sa maman va devenir grand frère, limite papa.  Je me suis demandée à un moment qui n’avait pas coupé le cordon entre la mère et le fils.  Pas que je suis outrée face à leur bon rapport, mais Landon a cette tendance à vouloir couver, trop même.

Pour ce qui est de l’histoire/trame a proprement parlé, oui je suis ravie de découvrir Landon dans un rôle principal, même si je l’ai trouvé encore fort effacé à force de vouloir trop faire plaisir, il s’oublie et donc j’espère que le volume 2 sera plus chargé et qu’on découvrira une autre facette de Landon.  Moins lisse, mais je gage sur Nora pour faire éclore la petite fleure 🙂

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélissa pour l’envoi de ce Service-Presse

L’image contient peut-être : texte

Photo

*******

PhotoCouverture de After, Saison 2

 

Dating you, Hating you de Christina Lauren

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Mon avis

Ce duo d’auteures ne m’a jamais déçu. Certes, il y a eu quelques fois des petites longueurs dans leurs romans, mais pas de quoi stagner dans une trame.  Ayant été mise en confiance par Elles, je dois avouer que ce tome hors circuit habituel, a été un nid de plaisir.  j’avais tant hâte de les découvrir dans un nouveau challenge, hors de leur circuit saga/spin off, afin d’avoir une autre vision de leur travail d’auteurs et je dois dire, que saga ou pas CL ne vous décevront pas.

Ce roman était une bonne parenthèse.  Carter et Evie évoluent dans le même monde professionnel : agent de star.  Malgré l’alchimie qu’il y a entre eux, ils ne peuvent oublier leur carrière, mais lorsque leurs sociétés fusionnent et qu’en plus de cela leur nouveau Boss les met en concurrence, la petite bulle de plaisir qui les entourait va vite éclater et mettre en avant les talents combatifs d’EviL et Carter.

Tout d’abord je tiens à dire, que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, d’accord avec l’image peu reluisante qu’on fait des jeunes parents … Non, maiche s’éclater jusqu’à 23h !!! Non, pas du tout d’accord, Nous jeunes parents on connait nos priorités et donc, on termine généralement nos soirées vers 19h, car il faut donner le bain, mettre aux lits et ensuite tenter de vivre un peu avant la prochaine journée !!!!   Non, j’ai bien ris avec Steph et Michael Christopher dit MC.

Outre cette petite parenthèse humoristique, on suit les parcours bien sous tout rapport de Carter et de IndependantWonderWoman aka EviL !!! Dans le fond, l’histoire est assez courte, quelques petits coups bas, bon enfant de Carter et Evie.  L’instant too much, évolution des personnages et de leur doublures d’enquêteur… oui, oui il fallait un peu de suspense.  Le tout ensemble vous offre un agréable moment de lecture.

Autre point qui m’a plu et à créer un nid de tension durant ma lecture : l’absence de partie fine.  Autant le roman démarre avec ce petit fusible qui pète entre les héros, autant leur volonté de réussite est tellement omniprésente que ce besoin est vite reléguer au second plan.  TENSIONNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!

Enfin, ce petit vent de fraicheur m’a fait du bien, mais surtout il m’a réconforté sur le faite que CL étaient de très bons auteurs !!!!

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

The Elements, tome 3 – The Silent waters de Brittainy C. Cherry

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Mon avis

Vous connaissez ces romans qui avant d’avoir été entamée, vous font déjà vibrer de partout, ces romans qui vont vous laisser un arrière-goût de plaisir et de frustration, car ils seront lu tellement vite, dû à une plume magique.  Vous les connaissez ces romans rare, et bien Brittainy ne va pas déroger à cette règle.  Oui, ce roman m’a encore fait du bien.

Dans ce 3eme opus, on découvre l’amoutié de Maggie et Brooks.  Alors que son père va refaire sa vie, Maggie, 6 ans va se découvrir un nouveau frère, une nouvelle soeur, une nouvelle maman et un nouvel ami : Brooks.  Quelques années après cet aménagement, le chemin de Maggie va croiser celui du Mal.  Certes, elle s’en sortira vivante, mais elle aura perdu sa joie de vivre, sa fougue et sa voix.

Au fur et à mesure de la trame, on va écouter le silence de Maggie, ses craintes, sa frustration, au travers de sa relation amoutié avec Brooks.

Le roman est beau, touchant, Brittainy arrive encore avec quelques mots simple à vous donner du plaisir.  Je vous avouerais qu’à un moment, ce silence m’a un peu pesé car je voulais tellement que Maggie sorte de son mutisme, qu’elle (re)vive.  Je voulais tellement retrouver la Maggie de 10 ans, celle qui m’avait fait rire, avec ses petits mots.  Mais il s’agit d’un roman-vibrato et donc, je me doutais bien qu’on n’allait pas juste suivre Maggie.  En parrallèle, on découvre Brooks qui va se retrouver être le miroir de Maggie, Son drame, m’a boulerversé et surtout qu’il est lui, aussi lié à ce 3eme élement qu’est l’eau …. J’en ai râlé, car j’avais cette sensation de revenir en arrière, alors qu’on est censé avancer dans l’histoire, j’en ai pleuré de frustration, pour eux et pour moi.

Je ne serais vous dire ce qui a prédominé dans ma lecture entre le plaisir et la satisfaction d’avoir encore été touchée par Brittainy.

J’espère que le dernier opus, me laissera intact car pour le moment, je suis encore un peu guimauve.

NB : Il est rare les fois ou je lis les remerciements des auteurs, non pas que je boude cette partie du livre, mais après une lecture, formidable j’ai plus tendance à vouloir moi remercier l’auteure pour le bon moment.  Toujours est-il qu’en lisant les remerciements/Note de l’auteure, plusieurs faits ont retrouvé du sens, et quelques interrogations, comme la longueur du silence de Maggie on trouvé leurs réponses.

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Magali et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******************

T1

T2

Follow me, tome 2 – Seconde chance de Fleur Hana

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance – Hugo Roman
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 18 mai 2017
  • Date de publication ebook : 18 mai 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Au moment où Margaux revient dans le Sud et devient la nouvelle voisine d’Anthony, elle a dans ses bagages un cœur brisé et une amitié qu’elle a elle-même piétinée.

Elle a besoin d’une épaule, il lui propose son soutien.

Elle lui propose son amitié, il a besoin de plus.

En chamboulant leurs repères, leur rencontre pourrait tout changer… et leur offrir une nouvelle chance.

Mon avis

Après nous avoir offert une histoire sensible, douce sur fond d’humour. Je dois dire qu’Anthony et Margaux étaient plus sérieux dans le fondement de leur relation. J’ai plus ressenti avec eux ce besoin de seconde chance, non pas que Lise et Ange étaient hors sujet. Mais, le passé familial d’Anthony le mettait dans une position ou il ne pouvait conjuguer sa vie avec erreur. C’est un homme qui donne tout et il en attend autant en retour, que cela soit en amour ou en amitié. On doit le prendre tout entier et il en attend de même en retour, pas de faux-semblant. D’où le fait, qu’avec eux, j’ai eu droit à une autre belle  vision de la seconde chance.

Alors qu’elle sort d’une grande peine de coeur, Margaux va panser son petit coeur auprès de ses papas. Tandis qu’ils organisent une petite sauterie, Margaux va croiser le chemin de son nouveau voisin : Anthony.

Comme dis précédemment, les héros et plus particulièrement Anthony, donne le la à une trame plus mature. J’ai vibré avec Anthony, j’ai ressenti l’urgence de son besoin d’aimer et de recevoir de l’amour, du vrai. J’en ai voulu à celle qui l’a rendu si accro à ce besoin d’amour, cette quête de sentiment partagé. Il était vrai et beau dans ses mots. Je n’ai pas directement accroché au personnage de Margaux. Elle n’a jamais rien caché de son passé affectif, mais je lui en ai voulu de tant tergiverser dans ses sentiments, d’avoir la sensation qu’elle avait besoin d’une porte de secours « au cas ou ». Il m’en aura fallu du temps avant d’être en symbiose avec celle-ci.

Malgré le côté sérieux de nos héros, on aura quand même droit à du Hana, au travers de Lise et Emma. Elles sont su détendre l’atmosphère trop sérieuse de la situation.
On retrouve Sof et Audrey, et je suis de plus en plus ravie de ne pas mettre loupé sur ses personnages.

Dans l’ensemble, Fleur nous offre encore un bon moment de lecture : sérieux, tendre comme un bon chocolat Milka avec son zeste de papillon abdominal. Tout était encore bon.

Vivement le happy End …

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Olivia et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

 

Royal Saga, tome 1 – Commande-moi de Geneva Lee

Royal Saga - tome 1 Commande-moi par [Lee, Geneva]

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : Hugo Roman / New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 4 mai 2016
  • Date de publication ebook : 4 mai 2016
  • Réédition poche : 4 mai 2017
  • Genre : Romance contemporaine, dynastie royale
  • Prix : 7.60 – 18€

Résumé :

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d’un couloir.

Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir… Prince d’accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n’arrive pas à lui dire non…

Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu’où elle est prête à aller… pour le roi et pour le pays.

Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s’acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s’aimer.

Mon avis

A l’époque ou je me suis procurer la trilogie, je pensais avoir le temps de la lire, à mon aise.  Mais avec l’annonce des nouveaux opus à venir, j’ai dû chambouler tout mon programme pour découvrir le bel Alexander, prince de UK. Alors il ne sert à rien de le rechercher dans la vraie famille royale, il s’agit en faite de la face HOT du futur roi d’Angleterre.  La face que l’on ne verra jamais dans les médias … Dommage, oui je suis  tout à fait d’accord avec vous, surtout qu’Alex mérite d’être connu !

Tandis qu’elle fête son diplôme fraichement obtenu, Claire va rencontrer un bel inconnu au détour d’un couloir.  Le houspillant pour son attitude, celui-ci va la remercier d’un baiser.  Ce qui ne devait être qu’une rencontre fortuite, va s’avérer être le début d’une belle histoire entre Claire et le futur roi d’Angleterre : Alexandre, ce prince si charmant et controversé.

Bon ! Je ne sais pas si Geneva a voulu nous mettre à l’aise avec ces personnages mais en 1ere partie du roman, les héros m’ont étrangement fait penser à mi-Grey/Cross pour Alex et Eva pour Claire.  J’ai vraiment craint de voir un remake de ces héros.  Je ne serais dire à quel moment le détachement s’est produit, mais j’ai su voir au-delà de mes préjuges et apprécier comme il se doit notre couple fard.  Ils avaient tout au fond d’eux une personnalité bien trempée.  J’ai beaucoup apprécié le personnage de Claire dans sa relation avec Alex, moins dans ses rapports avec sa famille. J’aurais voulu qu’elle est le même rentre-dedans qu’avec Alex.  On ressent une personnalité forte qui a juste besoin d’un petit coup de pouce pour éclore.  Alex, pour sa part, m’a fait craindre le pire dans ses agissements, j’ai eu droit à l’effet YO-YO, autant au début je me suis dit miam miam, le chapitre suivant, je hurlais à la ressemblance et donc la crainte de, il me faudra quelques moments en tête-à-tête pour m’approprier le personnage comme il se doit dans ses blessures et plaisir.  On apprend assez vite le drame qui a secoué sa famille, quelques années auparavant et les cicatrices que celui-ci a laissé sur l’âme d’Alex.  J’ai le pressentiment que la suite de la trame face suspense, va tourner autour de ce drame.  J’espère que l’auteure m’a pris un rendez-vous chez le coiffeur car je risque la calvitie !

Pour ce qui est des personnages.  On a notre duo de fard, quelques personnages annexes, dont Charlotte, la BFF de Claire.  Je ne sais vraiment pas quoi penser de ce personnage, elle me met un peu mal à l’aise, j’ai l’impression qu’elle est ultra jalouse de Claire, pas seulement de sa relation avec Alex, mais en général.  Personnage que je tiens à l’œil.  Du côté d’Alex, nous avons le frère qui cache un petit secret royal.  J’espère que l’on aura la chance de le voir évoluer dans les tomes à venir.  Sans oublier la peste, – Pepper – qui a mon avis ne l’est que de l’extérieur, mais qui détient une part du drame d’Alex.

Malgré un départ, un peu « déjà-lu’, Geneva nous offre une famille royale haute en couleur.  Il était facile d’associer ces personnages à cette famille royale, en particulier. Dans la vraie vie, la famille royale du Royame-Uni a fait la Une des journaux, que cela soit dans sa période drama et réjouissance.  J’aurais tendance à dire que ce choix est aussi le fruit d’un lien entre les deux nations, et que les histoires de royauté ont leur côte de l’autre côte de l’Atlantique.  Elles font rêver.  On n’a bien vu l’engouement qu’a suscité le mariage de Chelsea Clinton ou le voyage de Kate et William aux States.  L’auteure met aussi en avant les rapports conflictuels entre le prince et son père.  Rapport maintes fois rapporté dans la presse. Je ne dis pas que tout ce que l’on lit est vrai, mais ces petites informations nous mette en confiance, on n’a pas la sensation que Geneva exagère dans sa story qu’elle tente de lui donner du poids.  J’ai bien apprécié l’ensemble.  Le roman se lit très vite, trop vite même.  On a la juste dose d’addiction, de plaisir et d’envie.  Hâte de découvrir la suite des aventures d’Alex et Claire.

Affaire à suivre !!!!!!

Photo

Marked Men, tome 6 – Asa de Jay Crownover

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance / Hugo Roman
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 27 avril 2017
  • Date de publication ebook : 27 avril 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 17€

Résumé :

Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa soeur, Ayden, et son groupe d’amis, Asa Cross se bat entre l’homme que tout le monde pense qu’il est et celui qu’il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd’hui il ne veut plus blesser ceux qui l’entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles.

Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s’étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s’en sortir seule. Sauf qu’elle ne peut s’empêcher de penser au barman super sexy qu’elle a arrêté.

Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l’attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n’a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.

Mon avis

Ça y est c’est la fin ! La fin des Marked Men, je n’arrive pas à croire, que ce tome met un point final au MM’s ! Asa, nous offre une fin Royal.  Une très belle fin.  Je suis ravie d’avoir une mémoire de poisson rouge, car dans quelques mois, je pourrais relire la saga comme la 1ere fois et être toujours aussi amoureuse.

On découvre Asa, le frère de Ayden dans le second opus.  Ce méchant garçon.  Pas méchant avec un coeur d’artichaut.  Non, un vrai méchant, qui n’a aucun scrupules à piocher dans la tirelire de bobonne.  On se demande comment il va tourner et il lui faudra une pré-rencontre avec la lumière du bout du couloir, pour le voir vivre et trouver ses priorités.  Asa sait qu’il est sur la sellette, mais grâce à ses nouveaux amis, et plus particulièrement Rome Archer, Asa va s’acharner pour devenir un nouvel homme.  On le voit évoluer, prendre de la sagesse au fur et à mesure des tomes, discret tout en étant présent et il était important de lui donner son happy end.  Et si en plus de ça, celui-ci peut être assorti de quelques royalty.  Why not !

Royal, est la superbe flic-voisin de Nash, que l’on découvre dans le 4ème opus.  J’avais craint son personnage, présenté un peu comme une mangeuse d’homme, je ne voulais qu’elle – me – chipe Nash.  Mais on apprend très vite que derrière cet uniforme se trouve une jeune femme en quête d’amour, du vrai amour.

Dans la vie de tous les jours, leur chemin ne se serait pas croiser et pourtant grâce à de bons amis, un accent à tomber par terre, un body de rêve.  Royal, va tout faire, vraiment tout pour aborder notre beau Sudiste et le mettre dans son lit, et dans son coeur.

Je dois avouer qu’au vu du passé/boulot de nos héros, je m’attendais à une histoire rempli de suspense, pire voir apparaitre les vieux démons d’Asa, ce qui aurait obligé nos héros à choisir entre amour/boulot.  Mais Jay, nous a concocté une trame plus douce, marrante, triste, avec son zeste de vapeur !

Dans la 1ere partie du roman on suit les vaines tentatives de Royal pour capter l’attention d’Asa.  Dans la seconde on suit l’évolution de leur relation.  Bien-sûr on aura droit à notre moment de stress de suspense, mais je suis un peu déçue sur ce point, j’en voulais plus. Je comprend le choix de nos héros.

On retrouve bien-sûr tous les personnages chacun avec leur lot de nouvelle, surprise ! Je n’en reviens toujours pas ! On nous donne quelques informations éparses sur Zeb … VIVEMENT LE SPIN-OFF !!! Oui, je sais ce que j’ai écrit plus haut !!!

Enfin, très très bella saga qui a commencé avec quelques coup de chaleur et qui se termine avec un bel hymne à l’Amour !!!!!  A CONSOMMER SANS MODÉRATION ^_^

My Marked Men ❤

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Marion et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

Couverture de Marked Men, tome 2 : Jet

Avec toi, malgré moi de Vi Keeland et Penelope Ward

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 405
  • Date de publication livre : 13 avril 2017
  • Date de publication ebook : 13 avril 2017
  • Genre : Romance contemporaine, famille, amour
  • Prix : 6.99 – 17€

Résumé :

Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d’affaires typique, tout ce qu’elle n’aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu’il a perdu dans le train, après avoir soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu’elle ne s’est pas trompée.Ou peut-être que si. Peut-être que Graham est plus que ce qu’elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent.

Mais ni l’un ni l’autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s’arrête.

Mon avis

FONNNCCCCEEEZZZZZZZZZZZZ ! A lire sans modération ! A conseiller à votre best friend … Si vous êtes partageuse !

Qu’est-ce que vous faites encore làààà ZOU ! Direction votre dealers de plaisir pour être sur de l’avoir à sa sortie ! Graham Jason Morgan est mon coup de BADABOUM !

OK ! Vous voulez rester là ? Alors, je vais vous conter l’histoire de VenEdetta, la fille de Brooklyn qui n’était pas censée rencontrer l’amour.

Alors qu’elle se rend au travail, dans son destrier en métal, – dit le métro pour les citadins du 21ème siècle – Soraya va croiser le chemin d’un ogre mangeur de femmes.  Il en mange tellement qu’il ne se souvient plus de leurs prénoms.  Même si l’ogre est appétissant pour l’œil humain, il n’empêche que sa verve est un coup de couteau pour l’ouille, mais l’ogre est tellement centré sur lui-même qu’il ne remarque pas qu’il a oublié son mobile.  Soraya en bonne petite fille, va trouver dans cet outil un moyen de découvrir qui est l’ogre et peut-être que comme dans toutes les belles histoires un baiser, changera l’ogre en homme. Mais attention, l’ombre de la méchante Reine plane sur nos tourtereaux : Est-ce que l’Amour est vraiment PLUS fort que tout ?

Ouiiiiiiiii, je me suis laissée transporter  par ViLope, elles m’ont fait planer avec cette story.  Tout va très vite, on s’attache directement au personnage de Soraya.  J’en suis tombée littéralement amoureuse, tout m’a plu chez elle.  Son caractère, son bagou anti-filtre, sa personne : Oui, elle a le GIRL POWER en elle et jusqu’à la pointe de ses cheveux, rose, bleu, vert ou rouge.  Graham.  Comment vous parler de Graham, sans penser à Drew * petit moment de flottement * ? Graham J. Morgan, est aussi beau, que vindicatif et pourtant on découvre très rapidement l’Homme – sexy – marrant, affable et doux.  Il ne mâche pas ses mots, ne se cache pas.  J’ai addooorrréééééééééé son coming out 😉

Dans la première partie de la trame, on reste centré sur nos héros, on évolue avec eux,  mais un secret du passé va s’immiscer dans la relation de S & G, ce qui réveillera une vieille blessure dans le chef de Soraya.  Dans la seconde partie du roman, on perce un peu plus ce menu secret de famille, ce qui apportera son lot de nouveaux personnages et une petite évolution dans l’histoire.

L’histoire est bien ficelée un bon mélange d’émotions : drôle, sexy, addictif, touchant et bavant !  Je ne peux que vous recommandez ce roman, mais le summum vient sans contexte du petit clin d’œil des auteures.  Je vous épargne les bons que j’ai fait dans le bus.

En bref, si vous avez aimé Cocky Bastard, Graham sera la cerise sur votre milke-shake.

LET’S GO !!!!!!!!!!!!!!!

Coeur1[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo