Outlaws/Les Insurgés, tome 2 – Addiction de Elle Kennedy

Addiction Les insurgés – tome 2

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 300
  • Date de publication livre : 5 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2017
  • Genre : dystopie, Romance
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Lennox habitait dans un petit paradis sur terre avec sa meilleure amie Jamie, un endroit où les gens allaient et venaient et où chacun était libre de vivre à son gré.

Mais tout a changé quand ils ont été attaqués et forcés de rejoindre la bande des insurgés de Connor Mackenzie.

Lennox sait bien que Jamie est attirée par un autre que lui, mais il a toujours pensé qu’il était fait pour elle et il ne la laissera pas partir sans se battre.

Jamie sait bien que Lennox est un mec bien et attirant, mais elle ne veut pas qu’une histoire entre eux gâche la plus belle relation amicale qu’elle ait jamais connue. Mais quand l’objet de ses désirs la repousse, elle se venge en acceptant de tomber dans les bras de son meilleur ami.

Il suffit d’une seule nuit dans les bras de Lennon pour que Jamie se rende compte à quel point elle est attirée par lui. Maintenant qu’elle a goûté au vrai plaisir, elle est certaine qu’elle ne pourra plus jamais s’en passer.

Mon avis

Une suite à la hauteur de son prédécesseur !

Avant-Propos : Je tiens tout d’abord à remercier l’Editeur pour l’envoi express de cet opus, je pense – vraiment – que la mise en demeure envoyé e avec Malcom a porté ces fruits * rire diabolique *.

Pour en revenir à ma lecture, j’ai été très très trèsssssssssssss ravie d’avoir la suite a porté de main, car de vous à moi je n’aurais pas pu dormir sur mes deux oreilles après une telle fin, certes douce mais quand même tant que le plaisir en moi était à son paroxysme, autant en profiter !

Dans ce second opus on suit les amis de toujours : Lennox et Jamie. Après avoir vu leur bien, le plus précieux partir en fumée, Jamie et Lennox ont rejoint le camp de Connor. Mais suite à son pacte passé avec Reese, Connor va devoir laisser ses meilleurs soldats partir à Foxworth afin qu’ils entrainent les Insurgés à se préparer à la bataille à venir. Je ne me permettrais pas de dire guerre, car ils vivent dans un climat de guerre non-stop et cela risquerait de mal vous aiguiller.

Dans le précédent tome, Elle laisse transpirer quelques sentiments entre Lennox et Jamie, et j’ai été très ravie de voir que cet opus, leur était consacré. On découvre des personnages simples, doux, intelligents, attachants avec une histoire. Ayant toujours caché ses sentiments, à l’égard de Jamie, je me suis sentie un peu mal à l’aise dans le faite qu’il n’ait eu aucune honte à la voir batifoler avec d’autres hommes et surtout qu’il ait pris autant de temps pour faire sa déclaration … Et quelle déclaration !! WAOUW WAOUW !!! J’avais imaginé un autre scénario dans leur histoire d’amour et je suis d’autant plus ravie que l’auteure n’est pas trop trainée en longueur sur ce point… Après plus de 20 ans d’amour en silence, il fallait mettre le turbo !

Jamie est un bon personnage, je ne dirais pas que c’est mon meilleur personnage, car je me suis plus attachée à Hudson, mais elle reste une personne forte, avec juste ce qu’il faut de bagou et de sex-Appeal ! Lennox, je l’ai vu dès le départ comme le papa ours de la petite troupe et même si son personnage est tout autre, je n’ai pas pu me retirer cette image de la tête. Un très bon duo avec juste ce qu’il faut de plaisir, mais navré mon top 20 reste – pour le moment, tout peut arriver – Hudson et Connor * oups j’ai eu quelques buées sur les verres de mes lunettes *. On retrouve toute la bande et je suis de plus en plus intrigué sur le personnage de Ryles que je verrais bien évoluer avec Reese, affaire à suivre ou pas ? On découvre le personnage ultra énigmatique de Sloan et la seconde génération : Randy et Sara.

Pour ce qui est de la trame, on laisse planer le suspense sur les agissements de Reese, on a droit à une bonne crise de larmes, ce qui a tué dans l’œuf, l’une de mes imaginations. Mais on garde juste ce qu’il faut de plaisir et d’attention pour continuer la série.

Enfin, très belle suite mais qui mérite … Un 3ème opus !!! TRES TRES VITE 

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Olivia et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******

Publicités

Outlaws/Les Insurgés, tome 1 – Conquête de Elle Kennedy

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages  : 340
  • Date de publication livre : 14 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 14 septembre 2017
  • Genre : Romance, dystopie
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

Mon avis

J’étais déjà une fervente lectrice des écrits de Elle et lààààààààààààààà … Je suis TO-TA-LE-MENT amoureuse, addict,- tout ce que vous voulez de bon – à la plume magique d’Elle. J’ai adoré ma lecture d’un bout à l’autre, à l’endroit, à l’envers, en diagonale, je l’ai savouré. Et pourtant, je dois dire qu’au début de ma lecture, mon regard faiblard – car j’étais sur le point de me mettre au lit – a eu quelques convulsions, car je ne suis pas une adepte de dystopie et autres. Mais dès que, j’ai découvert les plaisirs du monde libre, mon cerveau n’a pas pu s’empêcher de me rappeler , que j’avais eu « une petite crainte ».
40 ans après la destruction du monde, le Conseil Mondial – CM – règne en maitre absolu sur la vie des survivants qui se partage le peu de terre. D’un côté, nous avons les habitants de la Cité et de l’autre les Insurgés. En tant que fille, d’un Grand Conseiller, Hudson ne connait de la vie que ce que la Cité lui a appris, jusqu’au jour où elle la fuit pour se retrouver du côté des Insurgés, avec Connor Mackenzie et ses soldats.
Je suis vraiment navrée, mais je risque de me répéter en continu : j’ai vraiment apprécié ma lecture. Et, plus particulièrement la liberté sexuelle qui habite nos personnages. Je ne suis pas une historienne mais à chaque grande étape de la vie, on a toujours poussé l’être humain à s’accoupler et cette série ne déroge pas à cette étape au travers du monde libre. Ne dit-on pas : Faites l’Amour, pas la guerre ! ». Malgré, sa non-connaissance ou pratique ardue du plaisir de la chair, Hudson n’a pas du tout joué à la petite prude, bien au contraire. Je l’ai trouvé plus dévergondé que ses nouveaux amis. Tout est sous tension, j’ai suffoqué de plaisir et je n’ai pas du tout été dérangé… Non, pas du tout.
Les personnages. D’un côté, les amis de Connor : Ryles, Jamie, Lennox, Xander, Kade, Nell, Reese et Tamara. Une belle brochette d’Insurgés qui ne demande qu’à être connu. De l’autre les Executeurs : Dominik et son armé. Que du bon monde !
Outre cela, Elle nous offre quand même une histoire, car il n’y a pas que du sexe, même si son aura plane du début à la fin. On suit le conflit armé entre les Insurgés et la Cité, dont le bras armé est communément appelé les Exécuteurs. On découvre assez vite ce qui a poussé Hudson a quitté sa tour d’ivoire et son menu secret de famille. Le personnage de Connor bien que commun, avait ce petit plus qui le distinguait… Bon ! Je vais être honnête mais cette manie – délicieuse – de tenir les files du plaisir d’Hudson, n’était pas pour me déplaire. Dominant, sans excès et sans nul besoin d’artifice, sa simple aura vous poussait à courber l’échine.
Enfin, petit plaisir je vous invite à découvrir au plus vite !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Olivia pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

La cité des méduses de Emmi Itäranta

Informations :

  • Éditeur : Presse de la Cité
  • Collection : Littérature étrangère
  • Nombre de pages : 358
  • Date de publication livre : 12 janvier 2017
  • Date de publication ebook : 12 janvier 2017
  • Genre : science fiction
  • Prix : 13.99 – 20€

Résumé :

C’est sur cette île, dans la cité des Méduses, qu’Eliana, citoyenne modèle, a grandi. Tisseuse au palais des Toiles, elle s’acquitte chaque jour avec application de sa tâche, dissimulant au monde un lourd secret. Sa solitude prend fin lorsqu’une intruse est découverte dans le palais, la langue coupée. D’où vient-elle ? Que fait-elle ici ? Le seul indice tient en un prénom tatoué sur sa main : « Eliana « . Les deux jeunes femmes se retrouvent bientôt au coeur d’une machination orchestrée par le Conseil. Et si, pour survivre et sauver l’île des eaux qui commencent à envahir les rues, Eliana n’avait d’autre solution que de faire appel à ce don qu’elle avait jusqu’alors considéré comme une malédiction : rêver ?

Mon avis

Je ne pense pas être une fille difficile, mais avant de commencer ma lecture, je me suis demandée  si ce roman allait être un abandon.  Car, voyez-vous, je ne suis pas du tout une adepte des sciences-fiction, fantastique,… En bref, ce n’est pas le type de roman vers lequel je me serais tournée de moi-même et je serais passée à côté d’une bonne lecture.  Je ne dirais pas que le roman est un coup de coeur, mais Emmi a su me donner envie au travers de ses personnages.  Eliana, cette jeune tisseuse vit dans la Cité des Meduses, ce monde à part, ou tout individu faisant un cauchemar est considéré comme impure.  Alors qu’elle se trouve au bord de la mer, elle va découvrir le corps d’une jeune femme, Valéria,  avec la langue coupée.  A partir de ce moment-là, la vie bien régit d’Eliana va être chamboulée et elle va découvrir, le mystère de son île, ainsi que  les différentes facettes « du Palais des Talents et du Conseil ».

L’histoire commence assez calmement, très calmement à vrai dire, on évolue dans la cité et on découvre la vie d’Eliana. J’ai envie de dire sa vie d’avant, les évènements.  Car tout cela, même si bien présenté était un peu trop tiré en longueur.  Ce chamboulement va être bénéfique pour la trame – et pour moi -.  A partir de ce moment-là, j’ai eu envie de savoir comment le Conseil fonctionnait, pourquoi est-ce qu’il était interdit de rêver et surtout qui est Valéria !

Comme dis précédemment, suis pas une fana de ce type de roman, mon esprit lui n’est resté focalisé que sur la trame, et la partie suspense.  Ce qui m’a fait apprécié ma lecture.

Emmi, tu m’as plu, autant que ta plume.

Enfin, petite surprise qui fait du bien.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Anne pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo