Music & Love, tome 2 de Alexandra Lanoix

Espace réservé au texte (6).jpg

espace réservé au texte (1)

Je lui dévoile ce que j’ai sur le coeur, ce que je ressens, mais rien ne se passe, rien.  C’est lui, lui, lui…

La voilà « ma faim », et non ma fin.  Je sais Alexandra tu vas m’étriper … Mais c’est de ta faute, – il faut toujours un VRAI coupable -, au moment ou je me suis dit « this is it », PAF tu as relancé la machine pas spécialement pour une suite commune mais indépendante.

Alors que Stephanie a fait son choix, qu’elle pense sa vie sur des railles, le passé sentimental de Greg va les rattraper et obliger son jeune couple à faire chambre à part.  Action qui ne passera pas inaperçu aux yeux de James.

Autant j’avais quelque peu apprécié le personnage de James et je voulais vraiment voir comment il allait évoluer autant, je ne sais pas si je devais prendre ses actions comme une manière de se battre pour sa bien-aimée, pour son amour-propre ou juste pour agacer Greg.  J’avais quelques craintes en l’encontre de Greg, j’ai eu envie de le secouer, mais au final il termine la dystopie sur une bonne note.  Tout comme Greg, j’avais craint l’évolution du personnage de Stephanie, et elle a été la plus forte du lot, même dans ses phases « creuses », elle donnait cette impression de garder la tête hors de l’eau.  Une dynamique en perpétuelle mouvement.

Pour ce qui est de l’histoire à proprement parlé, j’ai passé un bon moment, Alex a fait grandir ses personnages, ce n’était pas un long fleuve tranquille, j’ai quelques fois grincé des dents et me pensant « quitte », j’ai eu cette sensation que la série pouvait encore évoluer pas indépendamment… 10 ans après que son devenu nos héros.

En bref, petit instant break agréable à lire.

espace réservé au texte (2)

C’est bien elle qui me met dans tous mes états.  Plus je la contemple derrière ce mur, plus je me rends compte que mon coeur bat toujours pour elle, alors que le sien s’affole pour un autre.  Serai-je guéri un jour de Steph Stevenson? J’en doute.

James

Plus personne ne se mettra en travers de notre chemin nous sommes plus forts que jamais et nous ne l’autoriserions plus. Je suis dans ses bras, nous faisons l’amour comme si c’était la première fois, brûlants de passion, en oubliant nos erreurs.  Il a gommé en une seule nuit les douleurs de toutes ces semaines passées.  Greg est magique, il me rend heureuse.

Steph

espace réservé au texte (3)

bitmoji-20181101093102

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

3469900_orig[1]

Publicités

Music & Love, tome 1 de Alexandra Lanoix

+

Alexa Hudson (11).jpg

unnamed

Je sais, mais j’ai toujours pensé que l’amour n’avait pas de genre, gay, hétéro ou bi, quand tu es amoureux de quelqu’un, tu es amoureux, c’est tout.

Je ne sais définitivement pas comment prendre cette histoire …

Il est clair que cette lecture défini clairement ce dicton  » on ne choisit pas de qui on tombe amoureux ».  Attention, j’ai apprécié ma lecture, même si je n’ai pas compris la volonté de Stéphanie, auteur-compositeur à vouloir donner naissance à une histoire d’amour, entre elle et James qui est clairement gay.  Pas bi, mais gay.

Je sais que je me fais du mal, mais c’est un mal qui me fait du bien pour le moment.

Elle ne m’a pas fait pitié, bien loin de moi cette pensée.  Stéphanie est une amoureuse de l’amour en tout genre.  Je dirais même que pour elle le genre n’existe pas.  Elle aime James, vraiment et pourtant elle sait qu’au-dessus de sa tête se trouve une petite épée Damoclès.  Jusqu’au jour ou elle va aider Greg Stewart, ancien chanteur de jazz à succès à revenir sur le devant de la scène.

Stéphanie va devoir jongler entre une histoire d’amour, pour laquelle elle aura tout donner et une qui pourrait l’apaiser.

L’amour avec toi, je n’ai fait que l’effleurer, tandis qu’avec lui, je le sens dans chaque fibre de mon corps, de mon âme, de mon coeur. Il me prouve chaque jour ce que le mot « amour » veut dire.

Je ne suis pas une fan des histoires d’amour au nombre impair, et je vous rassure sur ce point … Pas de triolisme ! Quelques moments de doutes, de rage, mais rien d’alarmant sur ce point.

Greg est un personnage intéressant qui aura pris plus que ces marques dans cette lecture. Je l’ai trouvé plus captivant que James.  Sa maturité, sa patience et surtout son amour me l’ont rendu charmant.

Avec cette lecture, Alex touche un tout autre univers, elle ne prend aucun engagement si ce n’est le choix de l’amour avec un grand « A ». Et même avec ça, j’en demande encore.  J’en veux encore.  Les personnages ont besoin d’évoluer et l’histoire aussi.  Donc j’espère que l’auteure nous offrira bientôt un second opus car là, je suis sur ma faim.

Le mot de la fin …

J’ai lu quelque part qu’être ami avec quelqu’un qu’on aime, c’est comme boire de l’eau alors que vous mourrez de faim.

unnamed

Retiens-moi, et je te jure que je ne te quitterai jamais, et je t’aimerai comme tu le mérites,parce que tu as droit à un amour comme tu n’en as jamais connu et je crois… non, je suis certain même, que je suis en mesure de te le donner.  Il est en moi depuis tellement longtemps, à attendre celle à qui il est destiné, en l’occurrence toi, Steph, toi !

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

3469900_orig[1]

Shape of You de Alexandra Lanoix

THE (1)

unnamed

Second opus d’Alexandra et je me suis encore fait harponner par son histoire d’amour.

Claire a tout pour être heureuse : un mari, une belle maison, aucun soucis financier.  Et pourtant Claire n’est pas heureuse dans sa vie, il lui manque quelquechose.  Elle le sait et pourtant elle ne fait rien pour changer la donne.  Jusqu’au jour ou son meilleur ami, Andy l’oblige à revivre au travers de sa passion, qu’est la musique.  Pour cela, Claire va prendre des cours avec Julian.

En tant normal, je ne suis une anti-relation impairs, l’infidélité est le pass idéal pour me faire décrocher, mais pour le coup, Chase méritait non seulement d’être trompé et banni.  Quel homme imbuvable.  Certes Claire a des antécédents classique – étudiante taciturne, un peu forte,… -, mais cela n’était pas une excuse pour accepter de se faire marcher de la sorte par son mari.

Même si sa relation avec Julian démarre très vite, l’évolution de celle-ci est très bien détaillé.  Il était agréable de les voir ensemble.  De s’offrir cette seconde chance.  Mais que serait un roman d’Alexandra sans décrochage de la machoire !?

En bref, un roman touchant, sensible, avec un rien d’addiction et beaucoup de palpitation cardiaque !!!! A DECOUVRIR !!!

unnamed

Je reste là, sans bouger, prisonnière entre ses bras pendant qu’il fait corps avec le piano.  Je pleure de joie, parce qu’il joue, parce que la musique me transporte, parce que c’est lui.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Protection très rapporchée d’Alexandra Lanoix

Protection Très Rapprochée par [Lanoix, Alexandra]

Informations :

  • Editeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 185
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 2 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, enquête
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Jessy n’est pas une femme pas comme les autres, c’est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l’aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n’est autre que l’homme d’affaires passionné d’écologie, Callum Blake. Celui-ci lui demande son aide, car ce n’est pas la première fois qu’on essaye de l’éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l’horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu’elle protège. Pourtant…

Mon avis

Lorsqu’Alexandra m’a proposé son roman à la lecture, mon 1er reflexe a été de demander si une suite était prévue et, il m’a été répondu qu’il s’agissait d’un one-Shot.  Après lecture, je tiens vraiment à revenir sur ce point – genre c’est super facile d’écrire un roman ! -, même si un tome 2 ne voit pas le jour, ce roman mérite un accompagnement.  Vraiment.

Cette histoire est une très belle surprise, un agréable petit instant break qui m’a fait du bien du début à la fin.

Jessy est une bodyGuard … Non, promis je ne me suis pas -trop- lancé dans un karaoké de la BO de  » BodyGuard » … Promis ! Donc, jessy, bodyGuard qui se consacre totalement à sa vie professionnelle au détriment de sa privée, qu’elle pense avoir perdu le jour ou son mari a perdu la vie, mais c’était sans compter sur sa Penelope, qui lui propose un petit trip de repos à Miami.  Mais le boulot reste le boulot, car même en vacance Jessy garde ses reflexes de BodyGuard et permet à Callum un petit magna dans l’énergie verte d’éviter quelques balles « perdues ».

Comme dis précédemment, ce roman a été une agréable surprise, j’ai tout apprécié dans ma lecture.  Certes tout va vite dans les sentiments de nos héros, mais il s’agit d’un tome unique et on n’a pas le temps de trainer.  Ce point ne m’a pas tant destabilisé dans ma lecture, mais j’aurais bien aimé faire trainer ce point.  Jessy est un très bon personnage qui m’a directement plu.  Elle n’est pas occupée à se lamenter sur sa vie privée, ou à tourner autour du pot dans sa relation naissante.  Susan aka la Penelope de Jessy, m’a fait tripper grave.  Cette bonne femme de 40 ans qui assume pleinement sa sexualité m’a bien fait rire.  Une suite à Londres ? Oui, je rêve éveillé !

Pour ce qui est de l’intrigue, je ne m’en remets pas encore… Sorry mais je ne veux pas trop spoilers : Lisez-le et on en parlera autour d’un café ou chez le dentiste, ma machoire souffre encore de sa chute subite !

Alexandra nous offre un très bon moment de lecture que je vous invite vivement à découvrir !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo