Black Riders, tome 2 – Crush Girl de CJ Ronnie

Espace réservé au texte (11).jpg

espace réservé au texte (1)

Bien qu’étant un second opus, je dois vous avouer que j’ai eu l’impression dans les premiers chapitres de commencer la série au point de départ, ma base de travail m’avait quitté ce n’est qu’au bout de 3 chapitres que j’ai pu remettre les pièces du puzzle dans le bon ordre et resituer la trame.

Alors qu’il se remet tout doucement de la prise d’otage qui l’a meurtri dans sa chair, Brandon est de retour en Californie, pour lui, ses amis, la femme qu’il aime et plus que tout pour honorer sa part du marché.

Si vous aimez la vitesse, les histoires dynamiques au rythme soutenu, ce tome – cette série – est faite pour vous.  Je n’ai pas su décrocher mon regard de mon roman.  A chaque fin de chapitre, je voulais/devais connaitre la suite des aventures de cette bande de jeunes potes enrôlés dans une guerre de gang qui arrive à son dénouement … Et quel dénouement!!!  Chaque protagoniste à voix au chapitre : Poppy le près’ est sur tout les fronts il est omniprésent et est sans contexte l’homme de l’histoire, Brandon se prend quelques claques et présente quelques facettes troublantes, Hayley et Jace sont toujours aussi soudés, Beverly – la fille du près’ – va devoir faire preuve d’une grande patience et d’une force de caractères, sans oublier les soldats du Black Riders, DannyBoy, Splinter et June, pour ne citer qu’eux.

Qui dit histoire captivante, dit plume accrocheuse.  CJ m’a offert un bon petit moment de lecture, un ascenseur émotionnel le passage du rire aux larmes, à l’étonnement et à l’envie étaient très bien dosé.  Le roman fait peur au premier abord – petit et costaud – et je n’ai rien vu passer.  Un moment saisissant !

Pour conclure, un second opus tout en vrombissement et en plaisir !

espace réservé au texte (2)

Il n’y a rien à pardonner, c’est du passé, maintenant.  Et l’essentiel, c’est de t’avoir à mes côtés.  Pour le reste, ce n’est que de la perte de temps.

espace réservé au texte (3)

bitmoji-20181101092922

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Celia et Morgane pour l’envoi de ce roman

hugo new romance 2[1]

3469900_orig[1]

****

51pdoo8h5aL._SY346_[1]

Publicités