International Guy #IG, tome 8 – Berlin de Audrey Carlan

Alexa Hudson (4).jpg

unnamed

A New-York, il n’y a pas l’homme que j’aime.

Après un périple tout doux à Londres.  Les #IG sont de retours pour une mission berlinoise.

Alors que les #IG restent dans l’attente du grand retour de Wendy, Parker et son équipe s’envole pour Berlin, afin d’appuyer Monika, PDG de OhM Motors à concevoir une nouvelle campagne pour ses nouveaux véhicules.

J’ai envie de dire : « On reprend les mêmes et on recommence ! », sauf que pour cette mission spéciale, nos IG vont être aidé par le grand magna et adepte de BDSM : le fiancé de Wendy, Michael aka Mick pour les intimes.  Oui, on commence à devenir une grande famille qui s’entraident … Mais à quel prix ? #EVG bonjour !!!!

Même si cet opus met une fois de plus les IG dans l’action, la star est sans contexte : Michael.  On découvre un pan de sa vie professionnelle et surtout un pan sur son passé de Dom. Repos ou pas repos, Wendy reste attentive aux activités des #IG et avance dans les préparatifs de sa grande fête.  Bo et Royce aiment les sandwichs, Skyler découvre la vie d’une star en ville et l’ombre du suspense continue à planer sur #SkyPar.

Bien que restant sur le même tempo, cette nouvelle histoire était encore bien agréable.  Les personnages évoluent ensemble et séparément.  Chaque nouvelle aventure apporte son lot de surprise et de découverte – humaine -.

Pour conclure, un petit périple captivant, des personnages toujours aux poils, une trame simple et entraînante et un suspense qui mérite d’éclore !

Et le mot de la fin…

Contente que tu sois rentrée.  J’ai hâte de te voir bientôt.

Vivement Washington ^_^

unnamed

L’argent doit servir à obtenir ce que l’on veut et à rendre la vie plus facile, pas à la contrôler ni la compliquer.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Célia et Morgane pour l’envoi de ce Service-Presse

3469900_orig[1]

****

IG 1 IG 2IG 3 IG 4 IG 5 IG 6IG 7 

Publicités

Mauvais genre de Isabelle Villain

Alexa Hudson (4).jpg

unnamed

Il faut vraiment être désespéré pour endurer toutes ces choses.

Ce thriller était génial ! Le chassé-croisé entre les enquêtes étaient très bien fait et la fin … LA fin m’a laissé sur le carreau, je dirais même au bord d’une falaise.

Dans la première partie du roman, on suit l’enquête de Rebecca, autour du meurtre de Angélique Lesueur, retrouvée morte dans son domicile.  Alors que l’équipe tente de comprendre les raisons de ce meurtre, ils vont ouvrir la boite de Pandore sur un passé familial ravagé.  Au même moment, une main invisible sème le trouble dans la vie privée et professionnelle de Rebecca.

On découvre les co-équipiers de Rebecca, Hugo, Cyril, Olivier, Richard, Mélina, son ami d’enfance, Antoine et son petit ami et collègue, Tom Uriot.

Comme dis précédemment, j’ai tout adoré dans ma lecture, le texte est fluide, très bien écrit.  La première enquête m’a captivé.  Bien qu’éphémère le personnage d’Angélique m’a touché.  J’ai vu le poteau rose à des kilomètres et pourtant je me suis laissée porter.  La seconde enquête, tourne principalement autour de Rebecca et entrouvre une porte qui mérite d’être développée.

Pour conclure …  Une lecture au TOP ! Vivement la suite ^_^

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Joëlle pour l’envoi de ce Service-Presse

taurnada[1]

3469900_orig[1]

La Société, tome 1.5 – L’Alpha de l’Oméga de Angela Behelle

Alexa Hudson (3).jpg

unnamed

Je pense que nous venons de lui soumettre un défi qu’elle aura à cœur de relever, ne serait-ce que pour oublier un peu le décès tout récent de son mari.

Rhoooo comme cette nouvelle m’a fait du bien.  Comme cette nouvelle a remis mes petits warning en place.  Pourquoi ? Pour la simple et unique raison que je me suis rappelée à mon bon souvenir que je n’ai jamais fini la saga. A l’époque j’avais pris l’excuse d’attendre tous les volumes pour m’y mettre et maintenant je n’ai qu’une hâte retourner dans les coulisses de  » La Société ».  Mais avant, tout cela, rien de tel qu’une petite nouvelle avec nos héros fard : Alexis et Mickaëlla.

Cette nouvelle revient principalement sur les événements passés avant-pendant-et après la rencontre de Alexis et Mick et raconté par notre cher héros.  Quel plaisir de voir- dans ma tête-, de lire les rapports harmonieux entre Alexis et son père, l’évolution des sentiments d’Alexis et l’emprise de Mick sur sa vie.

6 ans après avoir donné vie à  » La Société », Angela nous démontre que cette série n’a pas pris une seule ride.  J’ai encore pris énormément de plaisir à retrouver son beau phrasé.  Malgré ma longue pause, je me rends compte que mon addiction pour  » La Société » ne s’est pas tari, bien au contraire, elle a explosé en moi et je n’ai qu’une hâte : Tout reprendre à zéro !!!!

Enfin, une nouvelle qui réjouira et réveillera de bons vieux souvenirs aux adeptes de  » La Société ».

unnamed

Mickaëlla est mon oasis en plein désert, mon Eden sur terre.  Je ne me sens jamais plus vivant que lorsque je me fonds dans son corps doux et chaud.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Robin pour l’envoi de ce service-Presse

JAiBloguePourElle_CMJN_HD[1]

3469900_orig[1]

****

T1T2T3T4T5 

Et puis soudain, tome 4 – s’aimer de Laura S. Wild

Alexa Hudson (5).jpg

unnamed

Stop, Robin. Ca suffit. Ne me… argh, arête ça, s’il te plait. N’imagine pas qu’il y a plus de danger autour de moi qu’autour de quiconque. C’est faux. Il peut arriver n’importe quoi à n’importe qui chaque jour sur cette planète.

This is it ! Voilà c’est la fin des haricots, vais-je être totalement conquise et oublier mes lectures impaires qui m’ont laissé sur ma faim ! Et bien oui, je sors conquise, je ne dirais pas amoureuse, mais ce happy m’a permis de faire table-rase des instants grognons, même si j’en ai encore eu un gros dans celui-ci #TaylorAgain.

Mais reprenons depuis le début. Si vous n’avez pas encore lu les précédents opus, ce qui est un crime. Je vais vous laisser une chance de vous rattraper, mais je m’excuse par avance si vous apprenez quelques information-clés !

Alors qu’ils se pensaient loin des drames et de pouvoir ENFIN avancer, Lia et ses amis vont devoir faire face à une nouvelle menace venue de l’intérieure.

Et moi qui pensait que Laura allait faire retomber la pression, que j’allais juste profiter de cette fin calmement … Que nenni, pas de drame sans amour, un dernier accro avant le clap de fin. Oui, Laura m’aura tenu en haleine avec ce dernier opus. J’ai réussi à mettre de côté le « moi moitisme » de Lia, à me concentrer sur SON discours, ses rédemptions, son courage, son amour, ses combats … Elle en somme. Et elle m’a fait du bien, Lia a mis des mots sur mes dernières interrogations à son égard, il était agréable de mettre un point final à tous les dossiers ouverts et d’enfin avancer. Robin, j’étais déjà sa première fan, je l’ai trouvé plus ouvert, plus combatif, son petit coup de gueule m’a fait du bien. Nina, file toujours le grand amouuuuuurrrrr, Matty progresse et s’émancipe. Chris prend quelques décisions, mais me – nous – laisse face à une inconnue et c’est une torture de ne pas savoir. Bonus ? * regard d’ange*.

Pour ce qui est de la narration, malgré la répétition des bons sentiments et de la gloire autour de la stèle Lia, je n’ai pas eu la sensation que la trame tombait à plat ou perdait de sa dynamique. On reste sur quelque chose d’attrayant et plaisant à lire. Tout était bon et c’était plus qu’agréable de se quitter sur une bonne note pleine de morves et baby papillons.

Et puis soudain … Le clap de fin.

unnamed

Comme si c’était plus que je ne pouvais supporter… je comprends ce qu’elle veut dire. Moi aussi, j’ai cette sensation que nos sentiments sont trop forts et peuvent à tout moment nous engloutir, tout en continuant à en vouloir toujours plus, incapable de me rassasier d’elle.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Célia et Morgane pour l’envoi de ce Service-Presse

logo-bttm[1]

3469900_orig[1]

*****

Alexa Hudson (6)

Alexa Hudson (16)
Alexa Hudson (10)

International Guy #IG, tome 7 – Londres de Audrey Carlan

Alexa Hudson (18)

unnamed

Vis ta vérité.

Après la vague d’émotion subi durant le petit séjour au Canada, les #IG avec la participation exceptionnelle de Skyler s’envolent pour Londres afin d’aider Geneva James, grand auteur à succès à reprendre la plume – ou  son clavier, restons moderne – et de donner le clap de fin de sa série à succès.

Oui, oui, ouiiiiiiiiiiiiiiiii je sais ce que vous vous dites : Geneva James ! LA Geneva ? Oui, il est clair qu’Audrey ne cache pas son amitié.  Autre auteure présente : Rachel van Dyken ! Ça c’était pour la petite parenthèse.

Pour en revenir à l’histoire, je l’ai trouvé plus coulante, plus calme et ce malgré le spectre d’un corbeau.  BON ! Il est clair que SkyPar sont les stars de cette série, il était agréable de les voir collaborer dans cette mission #SaveTheStories.  Je n’ai pas eu l’impression de voir une nouvelle Skyler, mais il est clair qu’elle a l’air plus épanoui.  Bien qu’ayant mis de côté ses doutes et vivant sa relation, Parker me donne encore un peu l’impression d’être spectateur de tout ce qu’il lui – leur – arrive.

Du côté des personnages annexes, Bo a sorti son appareil photo, Royce et Wendy ont été quelques peu absent et apparition d’un nouveau personnage, Annie, dont je me méfie, mais à qui je vais laisser un droit de parole/d’exister ! * je te tiens à l’oeil *.

Pour conclure, Audrey nous offre une petite suite, qui nous ouvre les portes d’un grand mystère à venir.

Je croyais qu’on était amies.  Les amies se disent tout.

Vivement Berlin !

unnamed

Soudain, l’avenir ne me fait plus peur, parce que Skyler sera à mes côtés.  La nana de mes rêves.

Pour toujours et à jamais.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Célia pour l’envoi de ce Service-Presse

logo1[1]

3469900_orig[1]

****

ParisNew-YorkCopenhagueMilanSan FranciscoMontréal

 

From New-York with love, tome 3 – Clair de lune à Manhattan de Sarah Morgan

Alexa Hudson (2)

unnamed

Encore une histoire qui a du chien ! Passez-moi l’expression ! Mais, désolée je me devais de la faire.

Dans ce dernier opus, on retrouve Harriet, la jumelle de Fliss et la soeur de Daniel.

Alors que sa soeur file le parfait amour, Harriet qui se retrouve seule au commande du Dog-Sitting, va profiter de cette distance pour s’auto-challenger et entrer en contact avec le monde … humain !

J’ai passé un bon moment avec Harriet et Ethan.  Deux bourreaux de travail, qui vont par la grâce d’un dogsitting urgent cohabiter et se trouver quelques atomes crochues.

Les personnages évolues très vite.  Harriet avait déjà titillé mon attention dans les précédents volume, et je suis ravie d’avoir vu juste.  Son passé est sa force, elle est agréable, touchante, pas agaçante pour un sous.  Alors qu’il souhaitait apaiser sa soeur, Ethan va devoir babysiter son chien.  Je ne dirais pas que je suis tombée en amour de ce personnage car il est venu un peu comme un cheveu sur la soupe, à l’inverse de Seth.  Donc, il m’a fallu tout apprendre et découvrir sur celui-ci et il m’a fait du bien.  Personnage agréable et tout le prototype du gendre idéal.

Pour conclure, encore un petit voyage New-yorkais qui m’a fait passer un très bon moment.

 

unnamed

Elle était capable d’éprouver toutes sortes de sensations qu’elle n’avait encore jamais expérimentées auparavant.  Son coeur avait la capacité de battre beaucoup plus vite et plus fort qu’elle ne l’avait cru.  Et son ventre de devenir le théâtre de toutes sortes de frémissements, sans qu’elle puisse décrire et encore moins nommer le phénomène avec précision.

Harriet

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

TQBv9efT_400x400[1]

3469900_orig[1]

*****

Alexa Hudson (4)Alexa Hudson (4)

Insaisissable, tome 3 – Ne m’abandonne pas de Tahereh Mafi

Alexa Hudson (1).jpg

unnamed

Je ne crains plus la peur et ne la laisserai plus me dominer.  La peur va apprendre à me craindre.

This is it ! ENFIN ! C’est horrible ce que je vais écrire mais je n’avais qu’une hâte mettre un end à cette lecture.  Non pas parce qu’elle était trop longue, oui il y avait quelques longueurs mais surtout parce que je voulais savoir comment tout cela allait se terminer et à qui Juliette allait donner son coeur.

Dans ce dernier opus, le combat entre la Résistance – les membres du point Oméga – et l’armée est enclenché.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture, quelques longueurs dans la préparation, toujours autant de pression, un texte bien écrit, une plume fluide et plaisante mais le final était tellement piquant et frustrant que j’ai oublié tout mes griefs.

Les personnages ont bien évolués, la relation entre Juliette et Warner va être mise à rude épreuve et j’attends encore de voir Adam évoluer.  On a eu droit à un pic au tome 1, une grande parenthèse dans le second opus et là, je ne sais quoi penser de ce personnage.

Enfin, un trilogie fantastique dans tous les sens du terme et vivement la seconde saison !!!!

Et le mot de la fin …

Et si tu continues à supposer je ne sais quoi sur ma personnalité, je n’ai qu’un conseil à te donner : pars du principe que tu vas te tromper à tous les coups.

unnamed

Je sais ce que c’est de vivre comme si je n’existais pas, comme prisonnière, isolée de la société.  Et je ne recommencerai pas.  Impossible.  Je suis enfin arrivée à un stade de mon existence où je n’ai plus peur de m’exprimer.  Ou je ne suis plus hantée par mon ombre.  Et je n’ai pas envie de perdre cette liberté, plus jamais.

3469900_orig[1]

****

Alexa Hudson (21)Alexa Hudson (22)Alexa Hudson (23)