Dear You, tome 1 d’Emily Blaine

Informations :

  • Editeur : AudioLib
  • Collection : Romance
  • Nombre de minutes :
  • Date de publication audio : 17 août 2016
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 13.40€

Résumé :

Moi : Kathleen, 25 ans, rêveuse tendance fleur bleue. Statut : célibataire… pour l’instant. Avant, ma vie sentimentale se limitait à lire les petites annonces de la rubrique « Rencontres » du New Yorker. Avant, j’étais la concierge de luxe désespérément romantique du Peninsula, l’un des plus beaux cinq étoiles de New York. Avant, j’avais envie de trouver l’amour. Aujourd’hui, je dois décider qui sera mon grand amour. Parce que, oui, il semblerait que Cupidon m’ait enfin entendue, et qu’il ait rattrapé le retard accumulé en décochant trois flèches. Trois, rien que ça ! Et voilà que je me retrouve à devoir choisir entre un client richissime et odieusement séduisant, un collègue barman qui a tout du petit ami idéal, et un mystérieux correspondant qui me comprend mieux que personne. Bienvenue dans ma vie.

Mon avis

Lorsque j’avais appris la sortie à venir de l’adaptation audio de cette série, j’avais été plus que ravie.  D’une part, j’allais écouter un autre genre littéraire et d’autre part, j’avais vraiment apprécié cette série d’Emily.  Le seul vrai challenge : Allais-je adhérer à l’adaptation audio ?

Et, pour le coup oui … J’ai adhéré aux jeux de rôle de Jessica. Elle donne vie aux personnages, à l’histoire … A tout ! Bon, une question m’a pas mal taraudé durant ma lecture : Jessica a-t-elle fait la voix off de Hunger Games ? C’est horrible lorsque votre cerveau – ou ce qu’il en reste – se braque sur un détail, vous ne voyez plus que cela.

Mais ne vous inquiétez pas, on s’en est bien sorti mon cerveau et moi-même.

Si vous n’avez jamais lu cette petite trilogie.  Tout d’abord : Pas bien !!!!!!!! Et en second, lieu, il est temps de mettre votre PAL à jour.  Kathleen, travaille en tant que concierge dans un grand hôtel.  Même si l’amour n’a pas encore frappé à sa porte cela ne l’empêche pas de le vivre par procuration au travers des messages anonymes publiés dans sa revue fétiche. Tandis qu’elle officie à la réception de l’hôtel, son chemin va croiser celui d’Andrew Black.

Goodbye la petite étudiante et bienvenue à la bosseuse … Comme quoi, je ne dois pas reprendre le chemin de l’école pour trouver mon Grey – abordable ! -.  J’avais oublié quelques petits détails, mais dans l’ensemble j’ai encore passé un bon moment avec Kath and co.  Le seul gros point qui m’a agacé avec son personnage – et que j’avais oublié – : son avis tranché sur le petit ami de sa collègue et amie.  Ce point m’agace et me turlupine.  J’espère que les tomes à venir seront plus explicite sur ce détail.

Enfin, petit moment romance tout en douceurs et agréablement narrée par Jessica.

Photo

Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons d’Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 288
  • Date de publication livre : 22 mars 2017
  • Date de publication ebook : 6 mars 2015
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 4.99 – 7.50€

Résumé :

Envie d’un bad boy ?

Je m’appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d’ange à la réputation démoniaque : alors qu’il était sur le point de devenir l’enfant chéri d’Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd’hui, on me demande de le faire revenir. Et j’ai comme l’impression que convaincre monsieur « j’ai été élu deux fois homme le plus sexy de l’année » ne sera pas si simple…

Mon avis

Avant de me lancer dans ma chronique, je tiens à préciser que je ne suis pas d’accord avec Emily.  Oui, il m’arrive de ne pas être d’accord avec elle. J’accepte son point de vue – tous les goûts sont dans la nature – , mais je ne puis donner voix à son titre … Non, non, non … Les filles – en général – recherchent ACTIVEMENT les mauvais garçons GGRRRRRR ! Ca mets du piment  dans nos vies, ça crée un nid de papillon dans notre bidon … On a toutes besoin au moins une fois dans notre vie d’être chevauchée par un BAD BOY ! Je n’ai rien contre superman, surtout lorsqu’il enfile sa culotte au-dessus de son legging.  Mais j’insiste : I WILL A BAD BOY !!! Et Garret McIntyre m’a laissé * soupirement * toute chose.  D’une part car il porte un nom à tomber et d’autre part car il vient du pays de mes premiers amours : Irlande ! Juste à côté de l’Ecosse, … Les Highlanders … Miam miam.

Mais je m’égare ….

Alors qu’elle officie en tant qu’attachée de presse, Abby va être sollicitée par son nouveau responsable à ramener dans la lumière l’acteur – miam miam – Garret McIntyrreeeeeeeeee qui a tourné le dos à Hollywood dans un grand fracas !

Les personnages.  Je vous épargne le couplet  » Love Garret ».  Bon, je tiens juste à préciser que derrière cette tonne de muscle, se cache un homme intègre, sensible et marrant, un peu teigneux et mignon.  Abby, est une jeune demoiselle somme toute normale, pas de grande effusion dans son chef.  J’ai apprécié qu’elle n’ait pas été fourbe avec Garret.  On découvre quelques personnages annexes qui ne demandent qu’à être connu * regard du chat botté *.

J’ai adoré ma lecture d’un bout à l’autre ! Oui ça aide d’être Emily on part d’office gagnante. L’histoire est pourtant simple : Aller sortir la bête – du sexe – de sa tanière, lui mettre un superbe smoking, le faire défiler sur le tapis rouge – ou ma bave -, smile, interview.  End -> Retour grotte.  Ça c’est le projet sur papier.  Dans les faits, c’est tout autre, car Garret ne se laissera pas faire et Abby va comprendre, malgré ses bonnes convictions qu’elle va devoir négocier dur avec beautiful smile.  On découvre les rouages d’Hollywood, un pan de sa fourberie -> Pas bien !

Pour conclure, encore un agréable moment avec Emily … Noooon, avec Garretttttttttttt ❤

A LIRE 🙂

Je tiens encore à remercier l’Éditeur plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Coloc’s, tome 2 – Et rien d’autre d’Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 368
  • Date de publication livre : 1er mars ( Réédition poche)
  • Date de publication ebook :
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 7.50 – 12.90€

Résumé :

Il paraît que « les opposés s’attirent ».Il paraît que « qui se ressemble s’assemble ».Il paraît que les Jedi préfèrent les blondes.Et il paraît aussi qu’on évite les otites en se fourrant un oignon dans l’oreille. Les proverbes, Ashley s’en méfie depuis qu’elle a eu l’occasion de constater qu’un de perdu, c’était un de perdu. Mais, depuis que Ben est entré dans sa vie et s’est installé dans l’appartement qu elle partageait jusque-là avec sa meilleure amie, elle en viendrait presque à accepter l’idée qu elle n est pas condamnée à passer toute son existence en solitaire. Ben est si drôle, Ben est si touchant, Ben est si… Ben est un ami. Et il doit le rester. L’amour, ça finit toujours mal, et il est hors de question de risquer leur amitié pour une relation sans lendemain. Pour elle, c’est clair, ils sont amis. Et colocs. Et rien d autre. Mais il paraît que Ben ne l’entend pas de cette façon…

Mon avis

Bon, maintenant c’est sur et certains : Je m’inscris à la prochaine session du  » Meilleur pâtissiers ».  J’ai savouré cette seconde lecture. Je dois dire que même si j’ai eu un peu moins de papillons dans l’estomac du plaisir, il n’empêche que Ben à tout les critères de l’homme idéal.  L’homme à marier et à garder enfermé dans sa cave avec un sac de farine ! Oui, Ben est un pro de la pâtisserie.  Je lui aurais bien laissé mon corps pour qu’il le façonne à sa guise, mais dans ce cas bien précis c’est moi qui voulait le manger.

Second opus dans la série  » des Coloc’s » avec Ben et Ashley, la femme craintif avec la langue bien pendue.  Je pensais naïvement que Maddie méritait l’oscar de la verve bien placé, mais Ashley la surpasse et son duo avec Ben était explosif.  J’ai ris, avec eux et pourtant leur relation n’est pas gagné d’avance : quelques embuches, craintes, esbroufes et calinou * miam miam*.

La plume d’Emily était plus travaillée dans ce tome, les personnages était un rien plus mature et pourtant il m’a manque une petite dizaine de papillons pour égaliser le précédent tome.  Ben , est juste WAOUUUUUUUUUUWWWW ! Je l’ai apprécié du début à la fin, il y a eu quelques moments ou j’ai eu envie de le coincer dans mon frigidaire afin de calmer la bête en lui et puis, je me suis dit que j’irais bien à sa place.  Histoire de calmer mes phéromones ! Non, blague à part : Ben it’s my man ! Ashley est l’archi-type de la bonne copine.  Elle est marrante, sensible et arrive à vous tuer ( de rire) avec son bagou.

Pour ce qui est de la trame, on reste de nouveau dans quelque chose d’assez classique – afin de bien se rassurer – et pourtant l’entrée en matière, les personnages, rendent tout différent et tout appréciable.

Pour cela, je ne puis que vous recommandez les Coloc’s d’Emily … Sauf Ben, il est pris !

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Chloé pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Colocs, tome 1 – Et plus d’Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 416
  • Date de publication livre : 1er mars 2016 ( Réédition poche)
  • Date de publication ebook : 3 juin 2015
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 12.50€

Résumé :

La plupart des hommes se divisent en deux catégories :
1) Les serial lovers à mémoire de poisson rouge – ceux qui notent le prénom de leur conquête d’un soir sur la paume de la main pour être sûrs de ne pas l’oublier au réveil.
2) Les idiots qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez – ceux qui promettent de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami

Connor n’échappe pas à la règle : il réussit même l’exploit de faire partie des deux catégories à la fois. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire.
Depuis, j’ai découvert qu’il appartenait en fait à une troisième catégorie : les serial lovers idiots qui n’assument pas leurs erreurs nocturnes, mais qui vous font des pancakes en boxer dès qu’ils en ont l’occasion…

Mon avis

Je n’ai pas lu énormément de romans d’Emily et celui-ci trainait depuis quelques temps sur ma PAL, et au vu des avis positifs de mes amies lectrices, je me suis laissée tenter par la story de Connor et Maddie, et j’en ai eu pour mon bon plaisir.

L’histoire est certes classique.  Quelques mois après avoir passé une nuit de folie, Maddie découvre qu’elle a couché avec le meilleur ami de son frère, Connor.  Oups ! Quelques années auparavant : Connor a passé un pacte qui incluait : DON’T TOUCH MY SISTER !!! Mais on va l’excuser, il n’était pas écrit sur le front de Maddie qui elle était ! Mais ça c’était avant les présentations et avant que Connor nous sorte son panel de ‘SERIAL LOVERS’ !

J’ai adoré l’histoire, elle est fraîche, mignonnettes – comme les chocolats -, les personnages, oui même toi Connor sont tous attachants à leur manière.  Je vous avouerai que je n’attendais qu’une chose : THE MOMENT of REVELATION !

L’histoire est racontée des deux points de vue, pas de temps-mort dans les dialogues, aucune redondance : Que du plaisir à siroter au coin du feu !

Que vous dire de plus si ce n’est de vous lancer dans la saga des Coloc’s …

 Photo

Toi, moi maintenant ou jamais de Emily Blaine

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 594
  • Date de publication livre : 21 septembre 2016
  • Date de publication ebook : 21 septembre 2016
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Pourquoi lutter contre le destin ?
Peut-on vraiment tourner la page de son premier amour ? C’est en tout cas ce que pensait Charlotte. Jusqu’à ce que son passé resurgisse, bouleversant tous les repères de la vie qu’elle s’est efforcée de reconstruire. Un passé aux traits séduisants, au charme irrésistible et au sourire impertinent. Un passé qui s’appelle Jérémiah et qui, aujourd’hui encore, parvient à provoquer en elle des émotions qu’elle pensait disparues. Car il a été son premier amour, le plus sincère, le plus intense. Un amour qu’elle a choisi d’enterrer dix ans plus tôt. Mais aujourd’hui, Jérémiah est de retour, bien décidé à la reconquérir et à retrouver la jeune femme dont il est tombé amoureux. Et pour cela, il a un plan complètement fou : l’obliger à réaliser ses rêves de jeunesse avec lui, même si elle n’a gardé aucun souvenir des vœux qu’elle a formulés à l’époque.

Mon avis

Je vous avouerais que si j’avais DÛ lire ce roman à sa sortie numérique c-à-d de manière fractionné … Je pense, non j’en suis SUR qu’Emily aurait été kidnappée – par mon équipe de choc -, et je l’aurai OBLIGE à me raconter la suite des aventures de Charlotte et Jeremiaaaaaaahhhhhhh en faisant les voix !!! Mmmhh une petite idée audio, rien qu’à l’idée d’imaginer Mister 52, murmurer à mon oreille, je saigne du nez … Ben, oui ce sera tellement puissant, vibrant que j’en ronronne de plaisir.

Mais avant d’en arriver à cet état, il m’a fallu passer l’étape de : Charlotte, tu saoules !

… Oui, je sais ! Je suis une pro de l’effet ascenseur, héhé ^_^

Voilà 10 ans, que Charlotte a mis un terme à sa relation de jeunesse avec Jeremiah. Dix années qui n’ont pas eu une ride sur ses sentiments.  Mais voilà la passion du risque de Jeremiah aura eu raison de sa relation, mais Jeremiah va tout faire pour reconquérir Charlotte et pour cela il va s’armer de la liste que Charlotte a faite 10 ans auparavant.  5 souhaits et une chance de retrouver l’amour !!!!

Je n’avais plus eu la chance de lire du Emily, depuis « Dear You » et donc ce roman fut un petit plaisir, mais Charlotte m’a gavvéééééééé !!! Je veux bien comprendre que ce n’est pas en sortant un bout de papier qui date de 10 ans qu’on peut recoller les morceaux, mais est-ce qu’on étaient obligé de subir ces nombreux soliloques oui/non ! Soit c’est oui et tu me fais baver de jalousie ou c’est non et tu continues ta vie pépère ! Heureusement Summer et Gemma étaient là pour parler à ma place !! Oui, je ne pouvais pas bouder et parlementer ! En ce qui concerne Jeremiahaaaaahhhhh, non je n’ai pas trop baver sur celui-ci c’est fou, son personnage est touchant tout ce que vous voulez ! Mais j’étais plus focalisée sur son grand frère.  LUI m’a fait de l’effet.  Je ne dirais pas que le personnage de Jeremiah était bof, non ce n’est pas vrai.  J’ai beaucoup apprécié, mais voilà Théo.  Le mystère autour de Theo, était plus intriguant. Je voulais tout savoir sur LUI ! Pffiou … Une suite ? 

Les personnages.  Je ne vais pas revenir sur la 1ère partie de Charlotte, elle a prit du temps à entrer dans mes bonnes grâces, à me donner envie de la suivre et de connaitre son personnage.  Je regrette qu’on nous  ait donné quelques infos éparses sur son passé. J’aurais voulu qu’on insiste vraiment sur son ressenti face aux actions de son père et sur ce qu’il a réélement fait ! Et pourquoi ! C’était un peu vague pour moi.  Jeremiah, oui bien.  Le mec du passé qui t’oblige à te demander avec qui tu étais il y a 10 ans, et surtout à te demander si tu lui as laissé une liste de souhait réalisable !!!  Rhooooo on peut rêver, un peu.  Theeeeoooooooooooooooooooodore Motgomery, TOI ! Tu  m’as marqué au fer rouge.  En temps  normal, je n’attache pas une si  grande importance aux personnages secondaire et j’ai apprécié la place prépondérante que ceux-ci ont eu dans l’histoire, personne n’est mis sur le bas. côté.  Chacun apporte sa pierre à l’édifice, même le professeur Tate ^_^

Dans l’ensemble le roman est agréable à lire, pas trop de redondance, sauf pour Charlotte et ces nombreux oui/non. Emily, apporte avec ces personnages cette fraîcheur, combiné au plaisir avec ce zeste d’addiction en bref, elle est au TOP !

Je tiens encore à remercier l’Editeur, et plus particulièrement Chloé pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo