Bossman de Vi Keeland

Bossman par [Keeland, Vi]

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 12 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 12 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Que peut faire Reese quand son rencard d’un soir se révèle être une véritable catastrophe ? Appeler une amie pour la tirer de là. Ou alors, obtenir l’aide inespérée d’un convive à la table voisine qui a tout entendu et a décidé qu’il allait mentir pour elle et se faire passer pour son premier petit ami.

Chase ne manque pas de culot, ment comme un pro. Reese ne sait pas trop quoi penser de lui mais quand elle a l’opportunité de le revoir, elle se surprend à saisir l’occasion et quand il lui propose un emploi qui lui correspond totalement dans sa compagnie, elle ne peut pas refuser.

Reese se surprend à apprécier beaucoup Chase qui ne cache pas tout l’intérêt qu’il lui porte.

Mais la jeune femme sait depuis longtemps que coucher avec son patron est une très mauvaise idée. Ce n’est pas pour elle… Mais Chase n’est pas vraiment le type de patron auquel elle est habituée et il est plutôt irrésistible dans son genre.

Mon avis

Avec Vi c’est toujours un succès … Qu’elle soit seul au commande ou accompagné de son accolyte du livre.  Vi nous pond TOUJOURS un succès et Bossman, ne déroge pas – du tout – à la règle !

Le duo Reese/Chase m’a directement plu.  Non ! Tout est fait pour les adorer ! Rien de tel qu’un double rencard imprévu avec le mec qui quelques secondes auparavant vous faisait comprendre que votre date du jour était peut-être un échec, car vous preniez les gens de haut.  Malgré l’alchimie ressenti, ce n’est que bien plus tard que les chemins de Reese et Chase vont se retrouver pour ne plus se lâcher car Reese va intégrer les rags de BossMan !

Dès les premières notes ont est directement mis dans le bain de la trame.  Entre les anciens petits amis, devenu cousin.  La maladresse de Reese, la bon bagou de Chase, je ne pouvais qu’être accro ! Really !

Chase est le big boss qu’on rêve d’avoir, no prise de tête, on peut délirer avec lui, il ne vit pas dans sa tour d’ivoire, il craint sa soeur … Ou plutôt ses ongles acérés.  Il est humain, marrant, mais il garde au fond du coeur une grande blessure.  Reese, est son pendant féminin, elle a le Girl Power en elle, n’a pas peur de se mouiller, sauf lorsqu’elle est prise en flagrant délit de fond d’écran so hot ! On découvre leurs amis, famille.

J’ai apprécié que la trame ne se passe pas essentiellement sous les draps, Vi a su donner une histoire, une vie à ses héros moderne.

En bref, j’ai passé un très bon moment de plaisir, de bavouille, et de rires avec le Boss et sa dulcinée 🙂

A LIRE ^_^

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Yoann et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

MMA Fighter, tome 1 – The fighter for love de Vi Keeland

Informations :

  • Editeur : City Edition
  • Collection : EDEN-Collection
  • Nombre de pages : 288
  • Date de publication livre : 9 novembre 2016
  • Date de publication ebook : 9 novembre 2016
  • Genre : combat extrême, romance contemporaine
  • Prix : 11.99 – 16.95€

Résumé :

La vie d’Ella a tout pour plaire : un bon job d’avocate, un bel appartement et un mec très gentil. Un peu trop gentil, même… Leur relation amoureuse manque sérieusement de piment. Elle s’ennuie à mourir, mais elle ne veut surtout pas bousculer cette vie bien rangée et réveiller ses démons cachés. Jusqu’à ce que le beau Nico Hunter pousse la porte de son cabinet d’avocat et entre dans son existence.

Jamais un homme ne lui avait fait cet effet, à elle, la douce et belle avocate. Le bad boy, une star des combats de street-fighting, va changer sa vie. Car les deux amants ont bien plus en commun qu’ils ne le croient. Plus ils s’attachent et plus il devient important de partager leurs épreuves passées. Et sont-ils prêts à perdre le contrôle de leurs sentiments pour vivre pleinement leurs désirs ?

Mon avis

J’avais commencé ce roman, comme ça … Pas part dépit mais voilà, juste comme ça et je savais que Vi allait me permettre de passer un bon moment.  Et même si cet opus n’est pas un coup de coeur, il n’empêche Ella et Nico m’ont donné quelques vibrato’s.

L’histoires est assez basique dans le fond et la forme, mais dans l’ensemble tout arrive à bien s’emboiter.  Je ne sors pas totalement amoureuse des personnages.  Ella, je l’ai trouvé présente tout en étant un peu dans la coulisse.  Elle vivait sa relation, mais sans plus.  Nico avait des airs de badboys, et pourtant je n’ai pas eu l’impression que c’était l’image que Vi voulait nous montrer.  Il était touchant, tendre, un homme blessé.  Ils avaient tout pour me faire fondre, mais il m’a manqué quelque chose et je n’arrive toujours pas à mettre le doigt sur ce qui m’a manqué durant cette lecture.

Enfin, petit moment de lecture, pas l’ultra TOP, mais qui ne m’empêchera pas de continuer la série …

Photo

Avec toi, malgré moi de Vi Keeland et Penelope Ward

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 405
  • Date de publication livre : 13 avril 2017
  • Date de publication ebook : 13 avril 2017
  • Genre : Romance contemporaine, famille, amour
  • Prix : 6.99 – 17€

Résumé :

Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d’affaires typique, tout ce qu’elle n’aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu’il a perdu dans le train, après avoir soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu’elle ne s’est pas trompée.Ou peut-être que si. Peut-être que Graham est plus que ce qu’elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent.

Mais ni l’un ni l’autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s’arrête.

Mon avis

FONNNCCCCEEEZZZZZZZZZZZZ ! A lire sans modération ! A conseiller à votre best friend … Si vous êtes partageuse !

Qu’est-ce que vous faites encore làààà ZOU ! Direction votre dealers de plaisir pour être sur de l’avoir à sa sortie ! Graham Jason Morgan est mon coup de BADABOUM !

OK ! Vous voulez rester là ? Alors, je vais vous conter l’histoire de VenEdetta, la fille de Brooklyn qui n’était pas censée rencontrer l’amour.

Alors qu’elle se rend au travail, dans son destrier en métal, – dit le métro pour les citadins du 21ème siècle – Soraya va croiser le chemin d’un ogre mangeur de femmes.  Il en mange tellement qu’il ne se souvient plus de leurs prénoms.  Même si l’ogre est appétissant pour l’œil humain, il n’empêche que sa verve est un coup de couteau pour l’ouille, mais l’ogre est tellement centré sur lui-même qu’il ne remarque pas qu’il a oublié son mobile.  Soraya en bonne petite fille, va trouver dans cet outil un moyen de découvrir qui est l’ogre et peut-être que comme dans toutes les belles histoires un baiser, changera l’ogre en homme. Mais attention, l’ombre de la méchante Reine plane sur nos tourtereaux : Est-ce que l’Amour est vraiment PLUS fort que tout ?

Ouiiiiiiiii, je me suis laissée transporter  par ViLope, elles m’ont fait planer avec cette story.  Tout va très vite, on s’attache directement au personnage de Soraya.  J’en suis tombée littéralement amoureuse, tout m’a plu chez elle.  Son caractère, son bagou anti-filtre, sa personne : Oui, elle a le GIRL POWER en elle et jusqu’à la pointe de ses cheveux, rose, bleu, vert ou rouge.  Graham.  Comment vous parler de Graham, sans penser à Drew * petit moment de flottement * ? Graham J. Morgan, est aussi beau, que vindicatif et pourtant on découvre très rapidement l’Homme – sexy – marrant, affable et doux.  Il ne mâche pas ses mots, ne se cache pas.  J’ai addooorrréééééééééé son coming out 😉

Dans la première partie de la trame, on reste centré sur nos héros, on évolue avec eux,  mais un secret du passé va s’immiscer dans la relation de S & G, ce qui réveillera une vieille blessure dans le chef de Soraya.  Dans la seconde partie du roman, on perce un peu plus ce menu secret de famille, ce qui apportera son lot de nouveaux personnages et une petite évolution dans l’histoire.

L’histoire est bien ficelée un bon mélange d’émotions : drôle, sexy, addictif, touchant et bavant !  Je ne peux que vous recommandez ce roman, mais le summum vient sans contexte du petit clin d’œil des auteures.  Je vous épargne les bons que j’ai fait dans le bus.

En bref, si vous avez aimé Cocky Bastard, Graham sera la cerise sur votre milke-shake.

LET’S GO !!!!!!!!!!!!!!!

Coeur1[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Cocky Bastard de Vi Keeland & Penelope Ward

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : Hugo Roman
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 2 mars 2017
  • Date de publication ebook : 2 mars 2017
  • Genre : Romance contemporaine, road trip
  • Prix : … – 17€

 

Résumé :

 

Un road-trip amoureux.
Il retourne en Californie.
Elle va s’y installer.
Vont-ils trouver l’amour au bout du voyage ?

Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble. Chance est frimeur, charmeur, amusant.

Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et, la fin du voyage n’est pas forcément ce qu’Aubrey avait prévu. Peut-être qu’ils auront une autre chance…

Mon avis

Avec une telle couverture, comment ne voulez-vous pas être préconquise par Chance ? Car oui, Chance est juste too much, adorable et fourni avec une table de 8 fondants au chocolat.  Je me suis fait violence pour ouvrir le roman.  Mais bon, je me devais d’en savoir plus sur ce jeune homme made in Australia.

Alors, qu’elle se rend en Californie, Aubrey va croiser le chemin de Charlie Hunnam … Ah ! On me dit dans l’oreillette qu’il ne s’agit pas de Charlie, mais de son jumeau Australien … Un instant, je vérifie cette information … Ah oui, désolée mesdames ce n’est pas Charlie, mais Chance, jeune footballeur venu tout droit du pays des kangourous.  Oui, il vous fera sauter sur ses genoux, ne vous inquiétez pas !

Non, j’arrête mon délire.  Donc.  Alors, qu’elle se rend en Californie, Aubrey va croiser le chemin de CHANCE.  Ayant souffert d’un petit problème technique, Chance va proposer à Aubrey de faire le reste du chemin ensemble.  Commence pour eux le Roadtrip de leur vie.  Entre humour, révélation, accident, rencontre animalière.  L’Amour peut-il être au bout du chemin, pour nos voyageurs d’un jour ?

Vi et Penelope m’ont fait apprécié cette petite romance humoristique.  J’ai commencé le roman en début de journée pour le terminer 24h après et en redemander !!! J’ai tout apprécié. Ce qui commence par un simple voyage « entre amis », va se solder par un abandon.  On a l’impression que l’histoire se termine-là.  Hors il ne s’agit que du début.

J’ai apprécié la franchise des héros.  Je déteste les dialooooooooooogguues tirééééé en longueur.  Tout est clair, sauf le petit secret de Chance, et pourtant rien absolument, rien ne vous prépare à cela.  Et pour le coup, je l’ai pardonné.  Bon, le chocolat a pas mal aidé.

Les personnages.  Aubrey, contrairement à mon idée de base, je ne l’ai pas trouvé si prude que ça.  Elle a eu quelques blocages légitime et pourtant elle était bien rentre dedans.  Une femme d’aujourd’hui ! Chance * je baveeee *, lorsque l’on passe outre  la partie physique – oui, je sais c’est dur, mais il le faut ! -, on découvre un jeune homme sensible. On découvre des personnages improbables, dont la chèvre Esmeralda flocon de neige aka Pixy.

Après le duo Christina Lauren, je me demandais ce que Penelope et Vi allait nous proposer et j’ai envie de dire : Que du bonheur.  L’histoire, est drôle, émouvante, addict, un bon et beau mélange de plaisir.  J’avais déjà rencontré les auteures individuellement et, on retrouve ici la patte de chacune : le côté triste/sensible de Penelope et le côté funny/sexy de Vi pour chacun des personnages.  Un point m’a fait défaut dans la trame, et je reste face à une grande inconnue.  Frustrant !!!

Enfin, petit duo d’auteurs pétillant, des personnages à croquer, une histoire avec un fond et des formes … En bref : A LIRE, SANS MODÉRATION !!

Oui, oui je vous ai laissé quelques morceaux de chocolat ^_^

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Player de VI Keeland

The player par [Keeland, Vi]

Informations :

  • Éditeur : City Edition
  • Collection : Eden
  • Nombre de pages : 320
  • Date de publication livre : 31 août 2016
  • Date de publication ebook : 31 août 2016
  • Genre : Romance contemporaine, sportif
  • Prix : 12.99 – 17.50€

 

Résumé :

« Il avait pris le contrôle de mon corps. Nos langues se mélangeaient, nos corps se fondaient l’un dans l’autre. »

La première fois que Delilah rencontre Brody Easton, c’est dans un vestiaire. La jeune femme est journaliste sportive et, pour sa première interview, elle a décroché le gros lot. Brody, le célèbre footballeur est prêt à tout dévoiler, au sens littéral : lorsque Delilah lui pose sa première question, il laisse tomber la serviette nouée autour des reins ! Heu…

Brody est arrogant, macho, insupportable, il n’a vraiment pas grand-chose pour lui à part sa gueule d’ange et son corps parfait. Delilah ne veut en aucun cas sortir avec un type qui veut juste se payer un peu de bon temps.

 Mais la jeune femme va vite comprendre que rien n’est simple. Comment résister à un homme qui la désire tellement ? Quelle est cette blessure secrète qu’elle perçoit derrière le masque du séducteur ? Et pourquoi une seule nuit ne suffit pas au jeune homme ?

Mon avis

Subway, Subway … SUBWAY !!!!! Quoi, ce n’est comme Betlejuice, si je prononce le mot magique 3 fois il apparait … dans héhé ! Bande de coquinoutte !!!

Je ne savais du tout à quoi m’attendre de ma lecture.  Etant donné que je ne suis pas une adepte du résumé, je dois dire que ce roman est une belle surprise.  Même si la couverture nous annonce la couleur au sujet du – hobby – héros, elle omet de nous montrer l’envers du décor.  Brody Easton est LA star du foot, celui qu’on doit toujours avoir accroché autour de son cou tel un grigri … SUBWAY SUBWAY SUBWAY ! Non, toujours pas ! Bon, il va arriver ne vous inquiéter pas mesdames !!! Delilah est la fille de l’ancienne stars du foot.  En tant que journaliste, évoluant dans un monde d’homme elle doit se battre pour marquer son territoire, et lorsqu’elle interviewe SubwayMan et bien ce n’est pas que son Subway qui va attirer son attention sur le jeune homme, non il a autre chose … Possible,  c’est ce qu’on dit et tout ce qu’on veut voir c’est sont Subway.

Je m’attendais à une simple histoire basique et je me suis prise d’affection pour les héros.  Un passé sentimental pourri.  Vi tu m’as bien eu. Comment de simple mots, une simple situation peu changer du tout au tout !  Le passé de Brody a donné ce zeste de suspense et m’a fait comprendre que, Vi est une auteure à suivre !   Le coup de foudre littéraire !  SUBWAY SUBWAY SUBWAY ! Punaise, mais il est où,  lui !!!!! 

Les personnages.  Malgré la superbe couv’ polémique de Brody, ce n’est pas son Subway qui m’a marqué … Rhô mon nez s’allonge comme sa 3eme jambe. Non, j’ai été touchée par le personnage, l’Homme qu’il est en dehors du terrain .  Un homme déçu, sensible et indécis.  Un humain, quoi ! Delilah, j’aurais tendance à dire que sans Brody son personnage est assez simple. Sensible et, un peu chiante vers la fin. Les discours oui/non m’agace un peu. Mais dans l’ensemble, je dirais que ça allait.

Bon ! Maintenant où est le SubWay ? Car cet objet de convoitise qui a attiré mon attention est quelque peu absent du roman, je dirais FORT absent.  Quelques passages et s’en vont ! Quoi ce n’était pas la thématique du roman.  Bon, ok ! M’en vais pleurer un bon coup !!

Sinon, roman à lire pour son contenu !!!

Photo