Insaisissable, tome 1,5 – Ne me résiste pas de Tahereh Mafi

Alexa Hudson (22).jpg

unnamed

Ils veulent voir de plus près le phénomène de foire que je suis devenu.  Ils veulent être les premiers à constater les fêlures dans ma santé mentale.

Je ne sais plus quoi penser ! Si, en fait … Si, c’est en lisant ces petits amuse-bouche, que je suis ravie de ne jamais lire les résumés ! Quelle surprise et surtout quelle situation ultra ambiguë !

Je ne sais plus quoi penser de Warner, je ne dirais pas qu’il a été diabolisé, on ressent le côté psychopathe, mais dans cette nouvelle, on découvre un autre pan du personnage de Warner : IL EST HUMAIN ! Oui, oui … Oui, derrière cette image de chef et de fils du Chef Suprême/Président se cache un petit garçon au grand cœur, un petit garçon traumatisé par son père et je ne sais plus que penser de ces actions.

Cette nouvelle revient directement après les événements tragiques du tome 1.  On suit Warner dans son rôle de chef, dans sa guérison, et surtout dans son amour/attachement à l’égard de Juliette.

J’ai tellement envie de faire partie de son univers.

Tahereh, est passée à la vitesse supérieure avec ce petit volume.  Il m’a mise dans tout mes états et je suis passée par toute une panoplie d’émotion.  J’aime ça!

En bref, un volume intense et qui me laisse totalement sur le carreau … Vivement le second opus !!!

unnamed

Je ne donnerais à personne la satisfaction de me voir mort.

3469900_orig[1]

Alexa Hudson (21)

Publicités

Insaisissable, tome 1 – Ne me touche pas de Tahereh Mafi

Alexa Hudson (21).jpg

unnamed

Je suis un murmure qui n’a jamais existé.

Malgré les bon échos que j’ai – toujours – eu autour de cette série, je dois dire que j’étais un peu craintive.  J’avais peur de tomber une série très fantastique.  N’étant pas une adepte du genre, c’était ma plus grande crainte.  Que Nenni ! Le démarrage était tellement brusque, tellement inhabituel, que fantastique ou pas, je voulais savoir pourquoi la société avait enfermée Juliette durant plus de 260 jours dans une cellule.  Quel est cette société qui vit derrière ces quatre murs.  Mais surtout connaitre, Adam ce nouveau compagnon de cellule qui bizarrement est immunisé au don – mortel -de Juliette.

Comment vous parler de ce premier opus sans spoilers ?! Donc désolé d’avance.

J’ai vraiment tout adoré dans ma lecture.  Tout d’abord le texte, les ratures dans les pensées de Juliette : Je l’ai dis, pensé mais je n’aurais pas dû.  En second, le contexte, cette jeune demoiselle, de 17 ans abandonnée par sa famille, qui ne devra sa survit que grâce à son petit carnet.  En troisième lieu, la raison de cet enfermement.  J’ai eu envie de  tout secouer, mais la société, qui est la quatrième raison, qui soit dis en passant est fortement endoctrinée, vit aujourd’hui dans la crainte de mourir. Mais j’espère que ce point sera un peu plus développé dans les opus à venir.

Notre peuple meurt parce que nous lui donnons des poisons à manger.  Les animaux meurent parce que nous les forçons à consommer des déchets, à vivre dans leur propre saleté, les mettant en cage et les maltraitant.  Les plantes s’étiolent parce que nous déversons des produits chimiques dans la terre qui les rendent ainsi dangereuses pour notre santé.

Enfin, le duo d’homme qui se battent pour Juliette : Adam et Warner.  L’un est soldat l’autre commandant.  L’un veut sauver Juliette, l’autre l’utiliser comme arme de guerre.

Tout … Tout était vraiment bon dans cette lecture.  Tahereh, m’a fait vibrer, elle m’a donné du suspense, de la passion, de l’envie, de la rage et du courage.

En bref … Un démarrage et une fin renversante … Vivement le prochain opus !

unnamed

Tu ne peux pas t’imaginer toutes les fois où j’ai pensé à toi.  Combien de fois j’ai rêvé… ( il s’étrangle presque et enchaîne.)  Combien de fois j’ai rêvé de me retrouver tout près de toi. ( Il s’apprête à se passer la main dans les cheveux, mais se ravise.  Baisse les yeux, les relève). Bon sang, Juliette je te suivrais n’importe où.  Tu représentes la seule chose de bien qui reste encore en ce monde.

3469900_orig[1]

Follow me back, tome 2 de A.V Geiger

Alexa Hudson (2).jpg

unnamed

En bref : C’est bien quand ça se termine !

Navrée de commencer ma chronique de cette manière, mais autant j’avais adoré le premier opus, autant cette suite aura vraiment pris du temps pour être lu, pour être apprécié et pour se terminer !

Le roman commence dans le feu de l’action.  Après avoir fait croire au monde entier à la mort du beau Eric, nos jeunes héros vont être retrouvés vivants et vont devoir s’enfuir, car la simulation de mort est punissable par la loi ! Donc Michael Jackson, revient !!!

Ce qui avait été rocambolesque dans le précédent tome, ne l’es plus ici.  Tout me paraissait lourd, trop fake, trop, trop et ce n’est pas le psychopathe qui poursuit Tess qui aura arrangé les choses.

Il était intéressant de voir Tess en dehors de sa chambre et de sa vie virtuelle, à croire qu’elle aurait mieux fait de rester dans de l’abstrait avec toutes les péripéties qu’elle rencontre.  Eric, oui, bien mais sans plus.  Étant donné que tout me paraissait lourds, et bien nos héros n’y ont pas écopé.  La trame est toujours entrecoupé des interrogatoires – seul moment « palpitant » -.

Dommage, car le clap de fin présageait une trame palpitante et ce fut tout autre.

Tant pis !

unnamed

Tu le voulais pour toi toute seule.  Tu n’avais pas mis le grappin dessus que le voilà qui commence à me mentir.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

robert-laffont[1].jpg

3469900_orig[1]

*****

51YHa88ioeL._SX311_BO1,204,203,200_[1].jpg

Game on, tome 1 de Elisa Houot-Hope

Alexa Hudson.jpg

unnamed

Que dire … Que dire … ?

Pour ce qui est de cette lecture, autant je l’ai apprécié pour sa thématique.  Arielle Collins, est une jeune étudiante qui va perdre ses parents de manière prématurée lors d’un accident de voiture.  Tandis qu’elle entame un nouveau chapitre dans sa vie à Chicago – auprès d’une tante dont elle n’a jamais entendu parler -, elle va faire la connaissance de Matt, fraîchement débarquer – lui aussi-, qui lui aussi cache un lourd secret lié à notre héroïne.

Comme dis précédemment, Elisa, nous propose un bon petit YA, dont certains passages me faisaient plus penser à un NA.  Les personnages sont intéressants, pas trop redondant.  Arielle est un bon personnage, elle sait ce qu’elle veut et surtout ne se laisse pas marcher sur les pieds.  La dualité à laquelle elle doit faire face est bien décrite.  Même si je dois dire que je sui ravie de ne pas avoir trop vu le côté bad girl, cela aurait en mon sens fait trop cliché !  Tout comme, Arielle, le personnage de Matt était attrayant, une petite dualité entre passé-présent et futur.  Le poids de sa responsabilité est énorme, et il est clair que je ne souhaiterais pas être à sa place, et j’ai hâte de voir comment il va rebondir car pour le coup notre cher ami est encore trop dans le déni !  Des personnages secondaires bien marrants dans leur style : Tyler et Phoebe.  Affaire à suivre !

Ce qui n’a pas été dans cette lecture, les copier-coller.  Non, pas juste revenir sur un détail, mais faire tout simplement un copier-coller de paragraphe  » en mode je ne vais pas me prendre la tête, je le remets là ».  Les fautes de noms,  d’inattention – le cousin qui devient le frère et redevient le cousin !!! -.  Il y a eu en mon sens un manque de relecture.  Attention, je peux comprendre qu’à force de regarder le même texte on ne voit plus la différence, mais là c’était trop flagrant que pour passer à côté !

Enfin, petite surprise de part son sujet de fond, qui je l’espère sera un peu plus développer dans le chef des sentiments de nos héros – et plus particulièrement pour notre ami, Matt -, petite déception pour les quelques fautes.  Mais dans l’ensemble, petit instant break fort sympathique !

Affaire à suivre !!!

unnamed

Ma vie s’est arrêtée en même temps que la leur.  Le monde que je connaissais vient d’être complètement bousculé, tout ce en quoi j’ai toujours cru s’écroule autour de moi.  Et je ne suis pas sûre de mon rôle à jouer dans cette nouvelle réalité.

3469900_orig[1]

La Sélection, tome 2 – L’élite de Kiera Cass

Alexa Hudson (1).jpg

unnamed

L’étau se resserre sur les dernières candidates et pourtant, je ne me suis pas sentie tellement sous pression.  Qu’on arrivait au bout du tunnel.  Bien au contraire.

Dans ce second opus, les candidates sont au coude-à-coude, des alliances vont se former le temps d’un travail commun, les vieux livres vont faire parler d’eux, les actions des Renegades vont se multiplier et donner lieu à quelques spéculations.

America qui voit le grand retour de son amour passé resurgir dans sa vie au château va se mettre quelques fois en danger.  J’ai bouilli de « rage », je ne comprenais pas cette volonté à vouloir rejoindre son premier amour, non pas rapport à Maxon mais plus pour elle.  Elle s’est mise en danger.  J’étais tellement agacée par la situation que le côté « hésitation » entre les deux hommes n’a pu m’atteindre comme il l’aurait dû.

Malgré cette sensation « pont », Claire a encore mené à bien son jeu de rôle.  J’espère vraiment que l’Editeur va continuer cette série avec Claire qui a su être plus qu’une voix dans cette lecture.

Pour conclure, une petite suite, avec quelques petites péripéties mais pas de grande évolution.  Vivement le 3eme opus !

unnamed

Navré de te dire ça, America mais tu as la grâce d’un éléphant.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Pauline pour l’envoi de ce Service-Presse

logo_audiolib[1].png

Photo

*****

614SVQDc0bL._AA300_[1]

Destins brisés de Marine Chaparro

THE (1).jpg

unnamed

Cela faisait quelques temps que je n’avais plus lu un YA aussi passionnant, et pourtant si on retire tout le(s) drame(s), la trame est assez simple…. Mais pourquoi faire simple lorsque l’on peut briser des cœurs en passant !?

Depuis les décès des membres de sa famille, Jade vit de famille d’accueil en famille d’accueil. Sa seule constante, sa meilleure amie Pauline.  Jusqu’au jour ou elle intègre la famille de Sasha.

Pour ce qui est de la trame, les personnages ne sont pas des inconnus.  Sasha et Jade avaient déjà eu l’occasion de se rencontrer l’été précédent son arrivée dans la famille.  Autre petit plus, même si Jade est blasée de tout ces voyages en famille d’accueil, je ne l’ai pas spécialement trouvé trop dur avec Sasha.  Oui, il y a eu que quelques prises de bec mais dans l’ensemble, nos héros étaient en total symbiose, pas trop de chichis, oui-non.  De ce côté-là, l’auteure a sauvé les meubles.

On découvre la vie de nos héros et on se rend compte, assez vite que le plus malheur dans l’histoire n’est pas spécialement celui que l’on croit.  Je ne serais dire quel personnage a le plus captivé mon attention, l’un n’allait pas sans l’autre. L’auteure a su m’offrir une histoire simple et pourtant intense dans le fond.  Un très bon mélange qui s’est laissé lire et apprécier à sa juste valeur.

On découvre la famille de Sasha, un père imbuvable, une mère trop patience – avec son mari -, et un petit frère too much.  Du côté de Jade, outre sa meilleure amie, on apprend l’existence d’un oncle avare.  Les amis de lycée de Sasha et Jade, avec Cynthia dans le rôle de la peste.  Si ça ne tenait qu’à moi son personnage aurait pris la tangente depuis belle lurette, Sasha a été bien trop gentil avec elle.

Marine, nous offre une histoire simple et pourtant … Pourtant elle m’a touché, ses mots simples m’ont ému, pas aux larmes, je vous rassure mais le récit d’amour et le combat de nos jeunes héros ont eu un impact sur mon palpitant.

Belle histoire !

unnamed

Beaucoup de choses ne pourront jamais s’arranger.  Quoi qu’on fasse des événements dan la vie ne s’effaceront jamais .  Tu saurais ça si tu faisais un  peu moins attention à ta petite vie parfaite et que tu t’intéressais un peu plus à la réalité.  Parce que la réalité ça craint.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley France pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

The Vanish Girl, tome 1 de Laura Thalassa

THE.jpg

unnamed

Quel beau démarrage ! En temps normal, je ne suis pas une adepte de roman science fiction and co.  Et la seule chose qui m’a poussé dans cette lecture : la couverture ! Oui, je suis une couveuse dans l’âme et j’assume.

Alors qu’elle vient de fêter ses 18 printemps, Ember va voir apparaitre sur son corps des marques noires, telles de tatouages.  Pensant à un acte de beuverie, elle va vite déchanter le jour ou des agents spéciaux, dont Caden vont venir la cueillir chez elle, pour l’emmener loin de sa famille et lui permettre d’user à bon escient de son don de téléportation.

Comme dis précédemment le roman commence fort, on est directement mis dans le bain des voyages d’Ember.  Sa rencontre avec Caden – son binôme – va l’obliger à trouver en lui en allié, si elle souhaite fuir le camp.  Ember et Caden auront la lourde tâche de récupérer des données confidentielles, mais au fur et à mesure ou l’enquête avance Ember va se pose de plus en plus de questions sur ce programme gouvernemental.

Laura, m’aurait fait apprécié sa science-fiction.  Mais de vous à moi, je n’ai pas du tout eu l’impression de lire un roman de science-fiction, comme on l’imagine au sens premier du terme.  Si l’on retire le don de Caden et Ember ont aurait l’impression de lire un simple YA.  Je pense que c’est cela qui m’a fait le plus apprécié ma lecture, car le texte peut être lu par un mordu du genre ou pas.

Pour conclure, très belle histoire d’espionnage, avec juste ce qu’il faut de tension de pression de plaisir, de romance.

Vivement la suite !!!!!

 

unnamed

La vérité, c’est que vous n’êtes plus une civile, désormais.  Vous êtes entraînée pour devenir un atout, une espionne.  Votre connaissance d’informations classées secrètes vous rend à la fois précieuse et dangereuse.  Si vous décidiez de ne pas coopérer les conséquences seraient graves.

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Camille pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "michel lafon"
Photo