You kill me, tome 1 – Boy de Tina Ayme

THE.jpg

unnamed

Je n’aime pas les comparaison lors de mes lectures.  Oui, il m’arrive comme tout un chacun de trouver des similitudes entre deux romans.  Mais pour le coup, j’ai vraiment eu l’impression de lire Hardin et Tessa Bis.  La relation sous-tension de Lexie et Austin avait des relents d’After.  Bien ou pas bien, à chacun sa réponse sur ce point.  Autant au début cela m’a fait soulevé les épaules, mais j’ai vraiment cru qu’on allait nous faire un copier-coller à un moment bien précis.

Alors ne vous méprenez pas, je ne suis nullement entrain de dire que ce roman ne vaut pas la peine d’être lu, car à chacun son opinion sur la question.  Oui, j’ai bien apprécié ce moment de lecture, qui m’a laissé quelques cernes.  J’ai quelques fois levé mon regard vers le ciel car le comportement de Lexie était un peu poussée, mais bon à 19 ans on n’a pas encore toutes ces dents.  Je rigole !!!

Pour ce qui est de la petite histoire en elle-même.  Alexandra est une jeune demoiselle meurtri dans sa chair.  Ne pouvant supporter de la voir toucher le fond, son père va l’envoyer en exil chez sa grand-mère maternelle, Mamina afin qu’elle termine son année scolaire.  Mais à peine arrivée, Lexie va croiser le chemin du badboy du lycée : Austin.

Je ne vais pas revenir sur le côté After, ça c’est fait ! Oui, l’histoire est intéressante un petit instant break.  J’ai apprécié que l’auteure ne tire pas en longueur sur le passé de Lexie, mais il clair qu’arrivé au cœur de l’histoire je craignais la redondance, mais le secret autour du passé d’Austin m’a permis de tenir le coup.  Oui, j’ai vu le poteau de loin, pas de de grand  » OMG ! », mais, j’espère que les opus à venir reviendront en détail sur ce grand chapitre de la vie d’Austin.

Lexie, est un bon personnage.  Je n’ai pas spécialement eu une grande passion à son égard.  Un passé tristounet mais j’attends encore de voir ce qu’elle pourrait m’apporter et apporter à l’histoire.  Même si le roman est écrit à deux voix, le temps de parole n’était pas assez équilibré pour Austin.  Donc, j’attends encore avant de bien me prononcer sur celui-ci.  On découvre les amis de nos héros : Zara, Savanah, Travis, Jesse, Seth.  Ainsi que les familles de nos héros, avec un BIG BIG UP à la super mamy de Lexie, qui m’a bien fait rire !

Comme toutes lectrices j’avais déjà entendu parler de Tina et de sa série  » Les Anges », dont je suis sûr d’avoir le 1er opus, mais comme j’ai une mémoire de poisson rouge, autant vous dire que je vais directement me plonger dans cette série.  Ce qui fait, donc de cette série mon 1er test avec la plume de l’auteure.  Même si j’ai bien apprécié son phrasé,  je suis un peu désolée de commencer notre aventure avec cette sensation de  » Deja-vu ».  J’espère que la suite arrivera à me faire découvrir une autre facette de l’auteure, un autre univers.  Si, je puis dire !?

Enfin, malgré cette sensation, bon petit démarrage.  Hâte de voir comment tout cela va évoluer.  Vivement mai 🙂

unnamed

Nous sommes jeunes et la vie est encore longue,mais elle ne vaut plus la peine si je dois la vivre sans toi.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Marion et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités

Clash, tome 3 – Passion dévorante de Jay Crownover

THE (1).jpg

unnamed

Ô ouiiiiiiiii, j’ai pris du plaisir avec Dash(ell) Churchill et beau-papa aka le sosie de Shemar Moore.  Oui je le confesse, c’est la seule information – importante – que mon cerveau a retenu de cette lecture.

Bon ! OK ! Je blague, mais il était important pour moi de soulever ce point qui m’a grave fait beuger durant ma lecture.  Je ne savais plus ou j’étais dans mon lit où bien blottie dans des songes pas très catholiques.  Mais pour en revenir à cette lecture.  A cette simple romance, qui m’a permis de retrouver au travers de ouï-dire les anciennes stars de la série.  Que de souvenir, de temps passé et pourtant le plaisir lui est toujours bien là.

Alors qu’elle attend toujours le Grand Amour, Dixie tente sa chance sur les sites de rencontre.  Après quelques déceptions, elle préfère abandonner.  Au même moment Church, va apprendre qu’Elma Mae, sa mamie a été victime d’un petit accident ce qui va l’obliger après 10 ans d’absence à retourner sur la terre de ces racines, Lowry.  Mais pas sans Dixie, celle pour qui son coeur bat, celle pour qui il reste encore à Denver.

Même si je m’attendais surtout à suivre un road trip tout au long de la trame, de voir l’évolution de leur relation, découvrir un peu plus nos héros.  Ce qui m’aura surtout marqué durant ma lecture est le sujet sous-jacent traité par Jay : le racisme.  On est dans le Sud profond des USA.  J’ai été faire quelques recherches sur internet et lorsque j’ai vu le nombre d’habitants de Lowry, je suis tombée sur mon séant.  Certes, on n’entre pas trop dans les détails, mais le peu m’a permis d’imaginer l’enfance de Church, la vie de son père.  Les combats auxquels ils ont dû chacun faire face.  L’histoire d’amour de ses parents.  Bref, j’ai larmouché et ragé !

Pour ce qui est de la story entre Church et Dixie, je l’ai trouvé too much,  la mise en avant de ce couple mixte est inédit, beau.  Mon palpitant a vibré avec eux.  Bien-sûr on a droit à un peu d’action.  Que serait une romance sans sa partie suspense, et port de l’armure du preux chevalier.

En bref, un bon petit clash bien addictif, qui m’a laissé toute guimauve ! Vivement juillet pour le 4ème opus 🙂

 

unnamed

Je la voulais parce qu’elle était Dixie, et que sa lumière illuminait l’obscurité qui m’entourait depuis si longtemps, mais je savais de toutes mes fibres de mon être que je ne la méritais pas.  Si je voulais ce qu’il y avait de mieux pour elle, je ne devais pas nous laisser croire une seule seconde que je pourrais la garder.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

******

51kshUJmXaL[1].jpg

** #ItsMonday – C’est lundi, tu lis quoi ? **

Extrait de la semaine (1)

Bonjour,

Le fantôme qui a pris possession de mon corps, s’est enfin décidé à me quitter … ALLELUIIAAA ! Car, côté absence j’ai fait un peu – beaucoup – fort et je m’en excuse, mais le plaisir de lire lui ne m’a pas quitté, mais celui d’ouvrir mon ordi et de tout mettre à plat … Lui, était bien absent … Mais promis je vais mettre mon blog à jour cette semaine et je vais me bousculer un peu.  Mais entre mes filles qui réclament de plus en plus d’attention durant le week-end, je devrais me sentir heureuse de pouvoir lire un bouquin.  Trêve de lamentation et voici le programme du blog.

DERNIere

Viens, on s'aime par [Moncomble, Morgane]

lis

Résumé :

1717. Pour fuir un mariage arrangé et vivre auprès de l’homme qu’elle aime, Elizabeth, jeune marquise anglaise, accepte de tout quitter et de prendre le large depuis le port de Liverpool. Direction le Nouveau Monde et la nouvelle vie qu’il promet. Mais le destin sépare les deux amants dès les premiers temps du voyage. Elizabeth et Mary, sa domestique et amie de toujours, embarquée à ses côtés, se retrouvent livrées à elles-mêmes dans la promiscuité libidineuse des croisières au long cours.
Lorgnées par les marins, effrayées par les esclaves enchaînés à fond de cale, menacées par les pirates qui écument les eaux chaudes des Caraïbes, les deux jeunes femmes doivent apprendre à survivre, avec au cœur cet infime mais tenace espoir : retrouver Timothy, l’amant disparu. Elles apprendront également, en chemin, que survivre a un prix. Le prix de l’innocence.

 

Résumé :

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

audio

Résumé :

Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Lorsqu’une dispute les sépare au début de l’été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell.
Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l’adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche inéluctablement d’une violence impensable.

sem

Stand out - tome 2 Diego par [Devreaux, Jane]First touch Le palace Saison 1 par [Paige, Laurelin]

Bonjour ! (19)

De la terre dans la bouche de Estelle Tharreau

THE (4).jpg

unnamed

Drame familial sur fond de seconde guerre mondiale.  Lorsqu’Elsa découvre le bien hérité de sa grand-mère, elle est très loin d’imaginer que ce retour en arrière va ouvrir de vieilles blessures de familles.

C’est horrible à dire – écrire -, mais j’ai pris du plaisir à suivre l’enquête familiale d’Elsa.  Au lieu de me lamenter avec elle, j’ai savouré chaque étape de son périple à  » La Braconne » avec Franck, Fred, Georges et tous les habitants de Mont-Eloi.

Les personnages.  Elsa, j’ai pris du temps avant de m’adapter à son personnage, de prime abord, je lui ai collé une étiquette de pleurnicheuse, et je craignais que son enquête était plus dû à un caprice face à sa tante, plutôt qu’une réelle volonté de savoir qui était réellement sa grand-mère et ce qui lui était arrivé 40 ans avant.  Mais à chaque étape, elle m’a fait apprécié son personnage.   Fred, n’est pas en reste, comme Elsa il va découvrir une autre version du drame qui s’est joué au village de son enfance et qui est réellement ses voisins, amis et famille.  Franck, l’ami de Georges, le 3eme pilier dans la relation intime, si je puis dire entre Elsa et Franck a été le tampon dans toutes ces tensions, ces petites piques second degré m’ont permis de faire baisser la pression.  Outre notre trio, chaque habitant de Mont-Eloi aura voix au chapitre, ce qui permettra à la trame de vivre quelques rebondissements.

Je ne vais pas trop revenir sur la trame qui m’a permis de m’évader un petit moment, malgré le drame qui se joue Estelle a su donner vie à son histoire, à ce drame familial.

En bref, petit moment de lecture, intense, fort et bon !

A LIRE !!!

unnamed

Il était temps de faire cesser toute cette mascarade avant que la vie de ce village ne tourne à la Vendetta.

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Joel, pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

** #MC – Mardi Conseil **

Bonjour !

Bonjour,

Voici le #MardiConseil de la semaine !!!

Black feelings par [Gadarr, Mo]

Résumé :

Et vous que feriez-vous si vous recroisiez le bourreau de votre adolescence des années après ?

Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.

Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.

Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !

*******

Avant de lire cette histoire, je savais que j’allais être toute retournée, bouleversée, en bref que je ne sortirais pas indemne !

Un vrai coup de coeur que je vous conseil … Ma chronique ici.

 

** #ItsMonday – C’est lundi, tu lis quoi ? **

Extrait de la semaine (1)

Hello, c’est mardi … Tu lis quoi … Oui, oui je sais … J’ai un jour de retard mais ce n’est pas grave … Ce n’est pas comme si j’avais 10 chroniques en stand by * pleure des larmes de sang *

Voici le programme du blog :

DERNIere

The boy next door par [Ward, Penelope]

lis

Résumé :

Jenny était partie à New York pour oublier son petit ami, loin de la France. Et puis Chris, le bad boy collectionneur de femmes et propriétaire d’une boîte de nuit, a débarqué dans sa vie. Malgré la promesse qu’elle s’était faite de ne pas retomber amoureuse, la petite Française a succombé…

Le seul problème  ? Le jeune homme refuse de parler de son passé. Parmi les blessures qu’il dissimule, il y en a une qui est toutefois bien visible  : le prénom de son ex «  Kate  », tailladé en lettres indélébiles dans sa chair.

Et quand les secrets que Chris s’acharne tant à lui cacher finissent par refaire surface, Jenny doit affronter des vérités dérangeantes. Des vérités qui risquent de faire ressurgir la noirceur de cet être torturé et révéler ses désirs hors normes…

Résumé :

Voici Molly.
Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.
Et voici Daniel.
Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…

Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

audio

Résumé :

Une jeune femme attend son fiancé à Petsamo, au nord de la Finlande. Ils doivent rentrer en Islande pour fuir la guerre qui vient d’éclater dans les pays nordiques, mais le jeune homme n’arrive pas.

Au printemps 1943, dans une Islande occupée par les troupes alliées, la découverte d’un corps rejeté par la mer sème l’émoi à Reykjavik. Au même moment, un jeune homme est victime d’une agression d’une sauvagerie inouïe non loin d’un bar à soldats, et une femme qui fréquente avec assiduité les militaires disparaît brusquement. Les jeunes enquêteurs Flovent et Thorson suivent des pistes contradictoires et dangereuses : officiers corrompus, Gestapo, vulgaires voyous…

sem

Bonjour ! (19)

Noir comme la mer de Mary Higgins Clark

THE (12).jpg

unnamed

Alvira la detective Millionnaire a encore frappé ! Quelle plaisir de retrouver Alvira et Willy, ce petit couple à bord du paquebot.

Alors qu’ils entament une petite croisière, Alvira et ses compagnons vont apprendre le décès mystérieux de la richissime Lady Em qui aura attiré à elle tout les regards en emportant dans ses bagages le collier de Cléôpatre.

Le suspense est une succession de drame, à chaque chapitre, un nouvel élément vient s’ajouter à l’enquête, car tous les passages sont considérés comme suspects, que cela soit la dame de compagnie de Lady Em, son conseiller, la gémmologue, Celia ou bien l’Homme au 1000 visages, qui a promis de substituer le collier à Lady Em, coûte que coûte.

Les personnages étaient tous très intérressants, il est clair qu’au début j’ai eu un peu de mal à pouvoir tous les situer par rapport à Lady Em.  Celia, la gémmologue était un personnage à part.  Flouée par son ancien fiancée, Celia va devoir faire en sorte que l’enquête menée sur terre contre celui-ci n’affecte en rien son travail et plus particulièrement ses rapports avec les passages.

Une fois de plus, la plume de Mary m’a transporté, certes j’ai eu quelques fois le mal de mer avec nos héros, mais Rafaèle  m’a permis de tenir la barre.  Son jeu d’actrice était très très bien, fait, sans oublier les petites adaptations sonores tout au long de la lecture.   Un régal auditif que je vous recommande !

 

unnamed

Je tiens encore  à remercier l’Editeur et plus particulièrement Pauline pour l’envoi de ce Service-Presse

audiolib[1]

Photo