La Société, tome 5.5 – Un conte d’auteurs de Angela Behelle

Espace réservé au texte (7).jpg

espace réservé au texte (1)

J’ai honte ! Vraiment.  Mais qui sont ces personnages ? Qui sont Yann Le Breuil et Emi ? J’ai eu beau chercher dans ma mémoire de poisson rouge, et j’en suis venue à la conclusion qu’il s’agissait de nouveaux personnages.  Sorry, Angela mais je n’ai pas été marquée du sceau Le Breuil !

Enfin … Dans cette nouvelle on découvre la relation parfaite de Yann, auteur à succès de la ME de Peyriac.

Alors qu’il était censé passé un weekend vie de couple, Yann va découvrir coup sur coup, les petites manigances de son agent et plus que tout que sa relation parfaite – du vendredi au lundi – est loin d’être le fleuve tranquille qu’il imaginait.

Si je retire le côté « ou suis-je ? Qui êtes-vous ? » et bien, je me suis un peu ennuyée et ce n’est pas faute d’avoir apporter un rien de suspense dans la quête de Yann à retrouver sa bien-aimée, sans oublier les scènes de plaisirs intense entre nos héros.  Non, j’ai lu cette nouvelle sans plus.  Pas de grandes envolées, pas de marques au fer rouge.  Rien, je n’irais pas jusqu’à dire que j’étais soulagée à la fin, mais j’étais proche de cet état.

Bien-sûr cette petite parenthèse ne remet nullement en doute mon appréciation de l’univers de  » La Société » ou de l’auteure.  C’était juste juste pas pour moi.

Tant pis !

espace réservé au texte (2)

– Où est Émi ?

— Je n’en sais rien. Ça fait des mois qu’on ne l’a pas vue. Elle soutient mon regard avec effronterie. Elle est de son côté, pas du mien.

— Estimes-tu aussi que j’ai déconné ? l’interrogé-je néanmoins.

— Il ne m’appartient pas d’émettre de jugement. Je ne suis qu’un rouage de l’organisation.

— Toi et moi, on se connaît depuis pas mal de temps. Alors, je te le demande en tant qu’ami.

— En tant qu’amie, je te réponds qu’il est utile de se poser de temps en temps les bonnes questions et de se remettre en cause. Le bonheur ne s’acquiert jamais définitivement, Yann. Il se cultive au quotidien.

espace réservé au texte (3)

bitmoji-20190626084612

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Robin pour l’envoi de ce Service-Presse

JAiBloguePourElle_CMJN_HD[1]

3469900_orig[1]

***

T1.5 –  T2T3 T4 T5 

Publicités

La Société, tome 1.5 – L’Alpha de l’Oméga de Angela Behelle

Alexa Hudson (3).jpg

unnamed

Je pense que nous venons de lui soumettre un défi qu’elle aura à cœur de relever, ne serait-ce que pour oublier un peu le décès tout récent de son mari.

Rhoooo comme cette nouvelle m’a fait du bien.  Comme cette nouvelle a remis mes petits warning en place.  Pourquoi ? Pour la simple et unique raison que je me suis rappelée à mon bon souvenir que je n’ai jamais fini la saga. A l’époque j’avais pris l’excuse d’attendre tous les volumes pour m’y mettre et maintenant je n’ai qu’une hâte retourner dans les coulisses de  » La Société ».  Mais avant, tout cela, rien de tel qu’une petite nouvelle avec nos héros fard : Alexis et Mickaëlla.

Cette nouvelle revient principalement sur les événements passés avant-pendant-et après la rencontre de Alexis et Mick et raconté par notre cher héros.  Quel plaisir de voir- dans ma tête-, de lire les rapports harmonieux entre Alexis et son père, l’évolution des sentiments d’Alexis et l’emprise de Mick sur sa vie.

6 ans après avoir donné vie à  » La Société », Angela nous démontre que cette série n’a pas pris une seule ride.  J’ai encore pris énormément de plaisir à retrouver son beau phrasé.  Malgré ma longue pause, je me rends compte que mon addiction pour  » La Société » ne s’est pas tari, bien au contraire, elle a explosé en moi et je n’ai qu’une hâte : Tout reprendre à zéro !!!!

Enfin, une nouvelle qui réjouira et réveillera de bons vieux souvenirs aux adeptes de  » La Société ».

unnamed

Mickaëlla est mon oasis en plein désert, mon Eden sur terre.  Je ne me sens jamais plus vivant que lorsque je me fonds dans son corps doux et chaud.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Robin pour l’envoi de ce service-Presse

JAiBloguePourElle_CMJN_HD[1]

3469900_orig[1]

****

T1T2T3T4T5 

Insaisissable, tome 1,5 – Ne me résiste pas de Tahereh Mafi

Alexa Hudson (22).jpg

unnamed

Ils veulent voir de plus près le phénomène de foire que je suis devenu.  Ils veulent être les premiers à constater les fêlures dans ma santé mentale.

Je ne sais plus quoi penser ! Si, en fait … Si, c’est en lisant ces petits amuse-bouche, que je suis ravie de ne jamais lire les résumés ! Quelle surprise et surtout quelle situation ultra ambiguë !

Je ne sais plus quoi penser de Warner, je ne dirais pas qu’il a été diabolisé, on ressent le côté psychopathe, mais dans cette nouvelle, on découvre un autre pan du personnage de Warner : IL EST HUMAIN ! Oui, oui … Oui, derrière cette image de chef et de fils du Chef Suprême/Président se cache un petit garçon au grand cœur, un petit garçon traumatisé par son père et je ne sais plus que penser de ces actions.

Cette nouvelle revient directement après les événements tragiques du tome 1.  On suit Warner dans son rôle de chef, dans sa guérison, et surtout dans son amour/attachement à l’égard de Juliette.

J’ai tellement envie de faire partie de son univers.

Tahereh, est passée à la vitesse supérieure avec ce petit volume.  Il m’a mise dans tout mes états et je suis passée par toute une panoplie d’émotion.  J’aime ça!

En bref, un volume intense et qui me laisse totalement sur le carreau … Vivement le second opus !!!

unnamed

Je ne donnerais à personne la satisfaction de me voir mort.

3469900_orig[1]

Alexa Hudson (21)

Le voisin de Lola Doinelle

Informations :

  • Editeur : Albin Michel
  • Collection  : MA Next Romance
  • Nombre de pages : 122
  • Date de publication livre : 3 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 13 juin 2017
  • Genre : Romance, nouvelle
  • Prix : 5.99 – 11.50€

Résumé :

Elle retourne chez ses parents le temps d’un été. Tandis qu’elle s’apprête à passer des vacances ennuyeuses, sa rencontre avec le voisin va bouleverser sa vie. Ce qu’elle prend au début pour un simple jeu de séduction avec un homme divorcé prendra au fil des semaines la forme d’une passion vertigineuse.

Mon avis

Lorsque l’Editeur m’a contacté pour un tout autre sujet et m’a proposé entre deux mails l’envoi de ce roman, qui est en faite une nouvelle, je n’ai pas hésité.  J’avais déjà eu quelques échos sur la nouvelle collection de l’Editeur, et je voulais découvrir ce nouveau registre.  A l’heure ou la romance mettant en scène de jeunes adultes – NA – ou bien des adultes HOT HOT, de partout, je voulais voir si on allait suivre le même caneva ou bien proposé quelque chose de neuf.  Il est clair que ce n’est pas avec cette simple nouvelle que je pourrais juger du contenu de la collection, mais toujours est-il que la petite parenthèse de Elle dans sa maison d’enfance avec son Voisin était un interlude, fort agréable.

Etant donné qu’il s’agit d’une nouvelle, on n’a pas le temps de trainer en longueur. Elle est de retour dans la maison de son enfance, auprès de ce cher Voisin, envoyé par ses parents pour la cueillir à sa descente de train.  Quelques  petits échanges, une nuit torride et une nouvelle vision sur cet homme au trait si austère, limite funèbre.

Lola, m’a fait du bien, j’ai apprécié chaque moment avec Elle et le Voisin.  C’était court et bon.  Simple, bien écrit, avec juste ce qu’il faut de tension dans la relation de nos tourtereaux.

En bref, un petit plaisir.

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Constance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo