En toute intimité de Margot Malmaison

Informations :

  • Editeur : Michel Lafon
  • Collection : Jeunesse
  • Nombre de pages : 184
  • Date de publication livre : 22 juin 2017
  • Date de publication ebook : 22 juin 2017
  • Genre : Question-Réponse, entretien
  • Prix : 9.99 – 14.95€

Résumé :

Margot vous dit tout !

 » J’ai écrit ce livre pour vous remercier. Pour vous rendre tout l’amour que vous m’avez envoyé depuis ces quatre années. Et pour vous dire que je vous adore ! Pour moi, vous êtes ma deuxième famille. Et je ne dis pas ça en l’air ! Parce que, grâce à vos lettres, j’ai l’impression de vous connaître. Vous me racontez vos petites histoires, vos grands chagrins (d’amour !), et vous me demandez mon avis, comme si j’étais votre amie, votre confidente, votre grande sœur… Ça me touche énormément.
Dans ce livre, il y a vos lettres, et ma réponse. Vos questions, et une série de conseils que je vous donnerais si on en parlait devant un café à la sortie du lycée ! J’ai choisi ces lettres parce qu’elles parlent de thèmes qui me tiennent vraiment à cœur.

Je suis fière d’avoir votre confiance et je serai toujours là pour vous écouter, sans jamais vous juger.
Si j’ai écrit ce livre, c’est pour continuer cette conversation avec vous. Pour que le lien qui nous unit vous accompagne dans votre vie de tous les jours. « 

Mon avis

Au vu de la couverture, je m’imaginais lire un roman dans la même veine que la série  » Le Pacte » de Jenny Han, et là ce fut la grande surprise ! Il ne s’agit nullement d’un roman d’amour, mais plus d’un question-réponse.

Margot, est une jeune demoiselle qui s’est lancée il y a quelques années dans l’écriture de son histoire d’amour avec Max.  De fil en aiguille son histoire, s’est étoffée et a permis à quelques teenegears de s’identifier à l’auteure et de fil en aiguille le succès de Margot s’est rependu sur la toile.  Ensuite sous forme de livre.

Je n’ai pas lu ces dits romans, mais malgré ce fait, je ne me suis pas sentie mal à l’aise durant ma lecture, car il s’agit essentiellement ici de répondre aux questions des lectrices, sur des situations quotidiennes.  Il est clair que du haut de mes 30 ans, j’ai quelques fois levé les yeux au ciel, car je trouvais le discours trop formaté.  Le seul qui m’ai vraiment plu est sans contexte celui mettant en rapport les enfants avec leurs parents divorcés.  Le discours était juste.  Autre fait interressant, dans cette lecture, l’approche que Margot a par rapport à ces lectrices.  Elle s’adresse directement à elles, en donnant une part de sa vie.  Elle conseille comme une amie, je n’ai pas ressenti cette sensation de « Maitre-élève », on est entre nous … D’ou le titre !

Petit interlude qui fera – énormément – plaisir aux lectrices de la 1ere heure !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Camille pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "michel lafon jeunesse"

Photo

 

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carene Ponte

Informations :

  • Éditeur : Michel Lafon
  • Collection : Littérature
  • Nombre de pages : 280
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : xxxx
  • Genre : maladie, espoir, famille, amour, amitié
  • Prix :  18.95€

Résumé :

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Mon avis

J’ai directement été attirée par le roman, le titre m’a directement plu.  Mais avant de commencer ma lecture, j’étais un peu sceptique car je me suis demandée après coup : est-ce que le roman va vraiment me plaire ? Quel sera la tranche d’âge des personnages ? S’agit-il d’un roman souvenir rempli de flash-back ? Et je vous en passe.

J’ai été agréablement surprise de me rendre compte que les héroïnes, Molly et Marie avaient mon âge, ou en tout cas nous avions la même tranche d’âge.  Non, je ne suis pas entrain de fixer un rendez-vous chez le dentiste, merci de demander !

Marie, a 30 ans lorsqu’elle apprend, qu’elle va mourir d’un cancer, mais avant de mourir elle va sommer son amie Molly de vivre, de vivre pour Elle.  Quelques jours après cette promesse faite à une mourante, Marie décède sans oublier de rappeler à Molly au travers de courrier : de vivre pour Elle(s).  Commence alors pour Molly, une nouvelle vie, faite de nouvelles rencontres, mais surtout une remise en question sur ces choix passés.

Malgré ma crainte, d’avant lecture, j’ai adoré ma lecture.  J’ai directement accroché au personnage de Molly.  Cette jeune femme qui va voir partir sa seule amie, mais qui va surtout devoir vivre pour deux, durant un temps dévolu.  Le temps du deuil.  Molly va devoir faire face à sa peine, au remarque d’amis face à son choix d’honorer la mémoire de son amie, mais elle tient bon ! Dans son cas, j’aurais fait la même chose ! L’auteure a bien su nous faire ressentir l’aura de Marie, durant toute la trame.

La trame n’est pas faite de flashback, on suit le périple, – un peu court -, de Molly : nouvelle vie, nouveau job, mais surtout sa rencontre avec John.

Outre Molly, Marie, John et leurs familles respectives, mon attention a été attirée par les personnages secondaires : les élèves de Molly.  Carène nous donne juste ce qu’il faut pour s’attacher à ceux-ci, de craindre pour eux et de vouloir brandir le glaive.

Au travers de ce roman hommage, j’ai découvert une auteure avec une plume douce, attachante.  L’histoire ne souffre d’aucune redondance, tout est plaisir malgré le drame.

En bref, un roman que je vous conseille pour sa douceur, sa fraicheur et son bon moment.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo