Sexy Boss de Miranda Lee – Abby Green – Cathy Williams

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : Hors Collection
  • Nombre de pages : 481
  • Date de publication livre : 1er février 2017
  • Date de publication ebook : 1er février 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 6.99 – 7.90€

Résumé :

Elles sont entrées à leur service, ils vont finir à leurs pieds.

Kane Marshall

Romain de Valois

Theo Miquel

Trois jeunes chefs d’entreprise à qui rien ni personne ne peut faire perdre le contrôle.

Sauf, peut-être, Jessie, publicitaire à la détermination hors du commun, qui va très vite prouver à Kane qu’il n’est pas le seul à savoir ce qu’il veut.

Ou encore Sorcha, mannequin belle à couper le souffle, bien décidée à prendre sa revanche et à montrer à Romain de quoi elle est capable.

Et enfin, Heather, qui, même si elle est bien moins riche et influente que le tout-puissant Theo, ne se privera pas de le mettre à ses pieds.

Mon avis

3 auteures, 3 styles, 3 romances, 6 personnages – sans compter les secondaires – et chacun à leur manière, ils ont su me donner du plaisir, voyager.  Mais mon préféré reste le tome de Théo.

Dans le 1er volume, on suit les péripéties de Jessie, jeune maman célibataire qui pour arrondir ses fins de mois, joue à la dénicheuse de mari infidèle.  Alors qu’elle enquête sur son dernier drama, elle va faire la connaissance de Kane Marshall.  Ne pouvant assumer son attirance pour celui-ci, Jessie va s’enfuir… Ben, oui elle vient quêter pour une autre et elle flashoue sur sa proie, ! héhé !!!  Au même moment, elle sera contactée par une agence publicitaire, et le jour de son entretien elle va se retrouver face à Kane Marshall, le mari.

Oui, chouette story.  J’ai trouvé le combat personnel de Jessie intéressant et la rende particulière.  Mais sans plus.  Kane, est intègre dans son genre.  Oui, oui j’ai freiné des quatre fers au début de la story, mais j’en ai pas fait un foin car, Jessie ne faisait que son travail pour le Girl Power !!!

Après ce passage publicitaire, on découvre le monde de la mode avec Sorcha et Romain.  Alors que Romain, souhaite mettre en place sa prochaine campagne de pub, sa chère tata va lui conseiller Sorcha.  Sorcha, cette jeune demoiselle pas du tout inconnue à Romain, car bien des années avant, Romain a flingué la carrière de Sorcha – le phénix -.  Quand il n’y a pas de gène, il n’y a pas de plaisir et Sorcha va saisir l’occasion de cette rencontre pour se venger de Romain.

Comme pour le précédent, les personnages sont assez simple.  Sorcha aka le Phénix s’en sort assez bien dans sa story.  Je l’aurai imaginé plus vindicatif, plus joueuse à l’égard de Romain.  Certes, les apparences étaient contre elle mais j’aurais voulu plus de hargne. Bizarrement, Romain ne m’a fait aucun effet, je l’ai trouvé fort lisse, trop calme, trop doux.

Après ses deux volumes mignonnets j’avais une petite crainte sur le dernier volume, mais comme on dit :  » On garde toujours le meilleur pour la fin ».

Tandis qu’elle bosse en tant que technicienne de surface, Heather sera prise d’un malaise et sera secourue par le beau – boss -, Théo Miquel.  Malheureusement pour elle, cet acte mettra fin à son contrat.  Alors qu’elle est en quête d’un nouvel emploi, Jessie va être recontactée par Theo qui lui recherche une femme d’entretien.  Malgré les mois qui passent, Théo n’a jamais remarqué que sa – piplette de – femme d’entretien lui voue un culte et un amour incommensurable et ce, depuis le 1er jour.

Heather, la piplette m’a directement plu.  Bon, c’est surtout le faite qu’il n’y ait pas de bouton stop fourni avec la demoiselle que j’ai trouvé assez marrant.  A côté de cela, je l’ai trouvé forte et courageuse.  Vivre auprès d’un homme, en tomber de plus en plus amoureuse et ne rien demander de plus.  Devoir subir/supporter ses petites escapades, bosser pour lui – dans tous les sens du terme – et ne rien avoir « en retour ». WAOUW !!!  Théo, m’a fait oublier Romain, personnage simple et pourtant il m’a marqué.

Mais, voilà même si mes sentiments on fait yoyo, une chose à primer durant mes 3 lectures, je n’ai pas été totalement dans l’histoire.  Les narrations à la 3eme personne me font totalement décroché de l’histoire.  Je n’ai pas l’impression d’être dans l’histoire, de m’imprégner du personnage car la narration fait barrage et c’est assez frustrant.

Enfin, malgré la barrière de la narration, 3 petits instant break avec 3 boss de taille – de rêve -, qui ne manqueront pas de vous faire voyager.

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

Publicités